EthanVanGuard 28/12/2018

Novation UltraNova : l'avis de EthanVanGuard

« Très bien dans cette gamme, et quelques raretés. »
4

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Tout public
CARACTERISTIQUES

- Clavier 3 octaves, meilleur qu'un M-Audio et bien au-dessus de celui d'un DSI Mopho x4
- sortie sur 2xJack ou SPDIF, rare et pourtant très pratique (en studio ça évite une double conversion numérique-analogique et analogique-numérique)
- Entrée sur double jack
- entrée micro pour vocoder (micro fourni), ou pour utiliser les filtres et les effets
- sortie casque sur le panneau arrière (dommage)
- alimentation avec bloc au bout (dommage)
- écran large, ni trop petit ni trop grand
- 8 encodeurs crantés qu'on peut aussi servir de déclencheur avec la surface du dessus (génial). Dommage qu'ils ne soient pas compatibles MIDI Learn, ça aurait fait de l'Ultranova un très bon clavier maître en prime. ILs sont toutefois assignables à des paramètres de synthèse en interne
- 1 encodeur lisse et plus gros que les 8 autres, assignable lui aussi
- boutons et molettes en gomme, agréables au toucher
- carte son embarquée 2 in 2 out (entrée physique stéréo sur jack), USB MIDI et audio.

Le clavier a des dimensions confortables (62x22x9 cm environ) et est robuste malgré sa construction tout-plastique. Il est quand même un peu plus beau qu'en image^^

Côté synthèse, on est bien servi :
- 512 emplacements divisés en 4 banques de 128 presets. Les trois quarts contiennent des presets d'usine mais tous sont réinscriptibles.
- monotimbral
- 12 voix de polyphonie
- 3 oscillateurs avec de nombreuses formes d'ondes (sine saw square triangle, intermédiaires, noises et même des orgues, pianos électriques (rhodes/wurlitzer) et percus)
- 2 filtres (série ou parallèle)
- 6 enveloppes
- 3 LFO
- 5 slots d'effets, pouvant être notamment réverbe, delay, chorus, flanger, disto, amp ou EQ 1 bande. Sachez que la plupart d'entre eux n'ont que peu de paramètres (seulement deux pour la réverbe).

Dond hormis deux limitations que l'on retiendra (effets ayant peu de paramètres de réglages et monotimbralité), on a quand même de quoi aller loin en synthèse.

ERGONOMIE

L'ergonomie peut étonner quand on voit le synthé pour la première fois, ce n'est pas du un-bouton-une-fonction, mais en fait elle est simple à mourir. les 8 potards en haut de la bête correspondent aux paramètres affichés à l'écran, et on accède aux différentes sections de synthèse via les touches éponymes, donc hyper intuitif. À part pour le moteur d'effets, il est rare d'avoir à faire deux pages de menus, tout reste très rapidement accessible.
Et le point fort de la machine, c'est bien sûr le fait que les 8 encodeurs puissent aussi servir de déclencheurs. On peut y assigner une valeur d'un paramètre différente de celle du preset de base, et par exemple pour des leads ou basses dubstep c'est juste démentiel. Surprenant de voir qu'à part le MiniNova et ses pads, personne ne fait ça dans cette gamme de prix.

SON

Dans les synthétiseurs, il peut y avoir deux volontés différentes :
- construire un synthé très polyvalent et pouvant faire un maximum de choses (Access, Moog, Novation, Waldorf Blofeld, certains MFB)
- construire un synthé avec un grand parti pris sonore, qui peut même lui permettre de ressortir dans un mix (Moog, Korg MS-20, DSI même si c'est plus récent, Arturia, Roland TB/Juno/SH/etc. ou le trop sous-estimé M-Audio Venom)
L'UltraNova fait clairement partie de la première catégorie, et dans sa gamme de prix il peut faire beaucoup de choses et bien. On a connu des synthés qui allaient plus haut et plus bas dans le spectre, mais dans cette gamme ça reste très très bien, que ce soit les pads, basses, leads, FX ou autres. Je ne me prononcerai pas sur le vocoder que je n'utilise jamais dans ma musique.

Cependant deux caractéristiques de sa palette sonore semblent s'attacher à la deuxième catégorie sus-mentionnée :
- Les sons d'orgues et de pianos électriques. Ils sont typés, ne cherchent pas à imiter de vrais Hammond, Rhodes ou Wurlitzer. Ils sont originaux dans le bon sens du terme. Et avec la section d'effets on peut aller loin dans le délire. Encore mieux que sur le KS-Rack.
- Les distos des synthés Novation sont souvent différentes de celles des autres VA parce que beaucoup basées sur l'intermodulation. Pour ceux qui ne connaissent pas : avec une seule note, ça ne saute pas aux oreilles, mais dès qu'on en a deux ou plus en même temps ça part bien en sucette comme il faut. Génial, encore une fois, sur les EP et les orgues.

CONCLUSION

J'ai ce synthé depuis presque deux ans, et au final je l'ai surtout utilisé pour les EP et les orgues. Faut pas se faire d'illusion, un Access ou un bon plugin sont au-dessus en terme de qualité de son. Mais franchement pour la gamme de prix c'est très bien, surtout pour la présence des fameux encodeurs/déclencheurs et pour l'ergonomie. Pour ma part il va s'en aller parce que ma config évolue (enfin j'accepte le principe d'utiliser mon PC en live^^) mais il y a bien des configs où ce bestiau a sa place, notamment dans un setup 100% hardware!

J'AI AIMÉ
- l'entrée audio stéréo
- l'USB MIDI et Audio
- l'ergonomie
- la qualité sonore au regard du prix
- les orgues et EP bien trempés
- nombreuses possibilités en synthèse
- la présence d'un vocoder (micro fourni)
- les encodeurs-triggeurs
- la qualité de fabrication et les touches rétro-éclairées
- les dimensions rendant l'appareil facilement transportable

JE N'AI PAS AIMÉ
- la prise casque à l'arrière
- le spectre tout de même un peu creusé dans les extrêmes (commun à d'autres Novation comme le KSRack que j'ai eu aussi)
- l'incompatibilité des encodeurs crantés avec le MIDI Learn, dommage
- l'alimentation avec bloc au bout
- monotimbral
- peu de paramètres d'édition des effets
- la police de la sérigraphie un peu fine, rendant la lecture un peu difficile parfois


En espérant vous aider dans votre choix,
Ethan.