Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
Insatisfait(e) des avis ci-contre ?
Filtres
Mots clés
Note moyenne :
( 4.2/5 sur 6 avis )
2 avis
33 %
3 avis
50 %
1 avis
17 %
Donner un avis
Test de la rédaction
Concentré de modèles

Test du Jupiter-Xm de Roland

8/10
Le Jupiter-Xm est le premier exemplaire d’une nouvelle génération de synthés signés Roland, modélisant des gloires du passé de la marque, misant sur une polyphonie accrue et un nombre de modèles simultanés disponibles accrus. Pari gagnant ? Lire la suite…
Avis des utilisateurs
  • MrFlangerMrFlanger

    Un concentré d'histoire, dans un clavier de poche

    Roland Jupiter-XmPublié le 13/06/21 à 19:05
    Pour quels styles de musique et dans quel contexte (studio, concert, etc.) utilisez-vous ce synthétiseur ?

    Cette question est peut-être la plus pertinente pour cet instrument: Pour quoi faire? Pourquoi acheter un synthé qui contient peu ou prou le meilleur de Roland des années 80 jusqu'au début/milieu des années 90, mais condensé dans un tout petit format avec des mini touches. Qui a une connectique plutôt "pro" avec du XLR, mais qui fonctionne sur pile. Et qui a de petits haut-parleurs comme sur l''arrangeur bontempi d'antant, mais aussi une connection bluetooth pour hacker le home cinema familial comme un criminel de guerre. Bref c'est l'ornithorynque du synthé. Et c'est justeme…
    Lire la suite
    Pour quels styles de musique et dans quel contexte (studio, concert, etc.) utilisez-vous ce synthétiseur ?

    Cette question est peut-être la plus pertinente pour cet instrument: Pour quoi faire? Pourquoi acheter un synthé qui contient peu ou prou le meilleur de Roland des années 80 jusqu'au début/milieu des années 90, mais condensé dans un tout petit format avec des mini touches. Qui a une connectique plutôt "pro" avec du XLR, mais qui fonctionne sur pile. Et qui a de petits haut-parleurs comme sur l''arrangeur bontempi d'antant, mais aussi une connection bluetooth pour hacker le home cinema familial comme un criminel de guerre. Bref c'est l'ornithorynque du synthé. Et c'est justement pour tout ça qu'il m'a plu.

    Je cherchais un synthé très compact qui puisse me suivre partout dans la maison, et en vacances. Sur lequel je puisse poser une idée rapidement. Je voulais quelque chose qui soit aussi intégrable au reste des mon home studio sans prise de tête (par exemple avoir de l'"audio over USB" et récupérer les différentes parties en pistes séparées dans Live). Je voulais un vocoder bébête mais qui sonne. Je voulais aussi un instrument typé SynthWave pour donner une autre orientation à mes compos.

    Le Jupiter XM coche toutes ces cases pour moi. C’est finalement une sorte de couteau suisse du Synthé.

    Vous semble-t-il solide et bien fini ? Sa prise en main et son ergonomie sont-elles simples ? Qu’en est-il de la qualité de son clavier et de son toucher ?

    La qualité de construction est très bonne. L’instrument n’est pas lourd à proprement parler, mais a l’air “dense”. Le clavier est bon…pour des minis touches. En studio je le pilote avec un autre synthé. Pour une utilisation nomade ça fait la blague.

    Vient maintenant le bât qui blesse: l’ergonomie.

    Je dois dire que je m’attendais à pire en lisant les critiques. Pour avoir essayé le Jupiter X en magasin, je trouve le XM paradoxalement plus logique. En tout cas après une bonne semaine d’utilisation, ça y est: je navigue facilement dans les très nombreux menus. Les commandes en face avant ne permettant en fait qu’un nombre limité d’utilisation pour de la programmation. Elles sont plus dédiées à une performance “live”. Le gros pari est de comprendre la logique, et de mémoriser où l’on peut trouver ce que l’on cherche. Et après ça va tout seul.

    Le manuel disponible en ligne est détaillé, mais manque de pédagogie je trouve. J’ai gagné beaucoup de temps à suivre la chaine YouTube de Robert Saint John. Ses tutoriels sont vraiment précis.

    A l’usage je me rends également compte que l’iARp est confusant. Tantôt approximatif et “jazz”, tantôt génial, finalement il distrait (dans tous les sens du terme), plus qu’autre chose. Je reviens donc souvent à des fondamentaux, à base d’arpèges “normaux”. J’ai également passé du temps à me créer des scènes “basiques”, qui me servent de templates.



    Quel est votre avis sur le son de manière globale ? Que pensez-vous des sons d’usine ?

    On est en plein dans la SynthWave avec ce synthé, même si on peut faire bien d’autres choses en en prenant la peine. Les sons d’usines sont bons, mais comme trop souvent c’est très “tape à l’oeil”. C’est une belle vitrine, mais à l’usage je me lasse vite. D’où mes “templates” de sons basiques. En tout cas il sonne divinement bien. Je ne saurais dire si les émulations sont fidèles ou pas (c'est un débat sans fin). En tout cas, en tant qu’ancien propriétaire d’un JX8P, on est au coeur du sujet. C’est très très proche.

    Les petits détails comme le fait de simuler le vieillissement, ou les drifts des oscillos rajoute une petite touche vintage fun. Et après on se dit que c’est con d’attendre qu’il chauffe 10 min alors que c’est juste…virtuel. En tout cas je suis tout content de plaquer de jolies nappes de Juno, avec une basse bien 80’s, sur un beat de TR707. Tout ça rapidement, comme sur un arrangeur basique.

    Que pensez-vous des possibilités d’édition et de traitement ?

    Pour l’édition en profondeur il y a fort heureusement l’éditeur. Point de salut sans lui si l’on veut sortir des sons d’usine. Quand on pense à tous les moteurs embarqués, le paysage sonore est juste énorme. On peut en empiler 4 parties, du coups en terme de "grosses nappes complexes", on peut y aller! Et quand je dis qu'on peut aller, on peut vraiment se lacher! Allez, un JD800, un Juno106 et un jupiter8 qui jouent de jolis pads avec modulation de la largeur d'impulsion. Un chorus, un délai et on est sur orbite!

    De sons simples du SH101 à des pads évolutifs du JD800: tout est là. Et ça sonne très bien.

    Quelles sont les choses que vous appréciez le plus et le moins ?

    J’aurais souhaité qu’il y ait aussi des choses “simples”, que le mode Scene ne soit pas le mode par défaut. Par exemple avoir un seul son d'un seul modèle et basta, sans devoir programmer une scene pour ça et "muter" 4 parties. D’autres petits détails autour de la navigation, de changer de scene par inadvertance, ou au contraire de “verrouiller” le changement de scene et de devoir valider 50 fois de suite quand on veut en changer. Cette lourdeur vient du fait qu’il y a énormément de choses dans un tout petit package. 7 synthés différents + la section boite à rythme + le vocoder + un step sequencer + l’iARP: finalement ils ne s’en sortent pas si mal.

    J’adore sinon le côté immédiat. On allume on joue: paf le machin suit avec une basse et un pattern de boite à rythme. Des accords de Juno à gauche, un riff de JX à droite. Tout ça au choix sur le canapé devant Roland Garros, ou au studio en pistes séparées dans Live.

    En conclusion c'est un petit animal attachant, mais certes un peu compliqué. Je pense en avoir l'usage à 100%, mais si je ne devais garder qu'un instrument, ça ne serait pas lui. D'autant plus que le tarif pique un peu. Donc bien savoir ce dont on a besoin, etc etc... avant d'acheter.

    Par contre pour cet usage mi-nomade mi-sédentaire, et pour pouvoir poser un squelette de morceau SynthWave en 5 min c'est parfait.
    Lire moins
  • GamGam

    Mini Roland

    Roland Jupiter-XmPublié le 04/10/20 à 20:19
    Je fais principalement de l'ambient et musique cinematique.

    Le Jupiter XM est un synthe sur puissant pour sa taille, c'est a la fois sa force et sa faiblesse. Roland ayant fortement loupe son ergonomie.

    Si vous detester le menu diving... fuyez.

    Le clavier ce sont des slim keys, mais au touche agreable et jouable. On ne fera pas du Chopin, mais on peut coucher des riffs.

    Les HP, ne sont pas ridicules, ca sonne fort. Est-ce un gadget, oui et non.

    L'ergonomie. Tant qu'on restesur des tone de model, ca va. Je trouve dommage que la section OSC, soit imcomplete, il manque un potard de fine tune en facade.

    Le probleme du Jupiter XM
    1 - son ecran minuscule ou il faut basculer en…
    Lire la suite
    Je fais principalement de l'ambient et musique cinematique.

    Le Jupiter XM est un synthe sur puissant pour sa taille, c'est a la fois sa force et sa faiblesse. Roland ayant fortement loupe son ergonomie.

    Si vous detester le menu diving... fuyez.

    Le clavier ce sont des slim keys, mais au touche agreable et jouable. On ne fera pas du Chopin, mais on peut coucher des riffs.

    Les HP, ne sont pas ridicules, ca sonne fort. Est-ce un gadget, oui et non.

    L'ergonomie. Tant qu'on restesur des tone de model, ca va. Je trouve dommage que la section OSC, soit imcomplete, il manque un potard de fine tune en facade.

    Le probleme du Jupiter XM
    1 - son ecran minuscule ou il faut basculer en verticale et horizontale, et devoir scroller au moins +100 parametres

    2 - une combinaison de touche shift, menu, function, la range de boutons de 16 pas pour changer des chose, comme unisson, mono, velocite, split, dual etc...

    Puis vient les scene, part, partial, on s'y perd tres vite pour naviguer, selectionner, activer, desactiver, et modifier un setting. En sachant que ca change d'un modele a l'autre.

    Ca c'etait pour le negatif...

    La construction est excellente. Du metal, carbone, potard en metal solide. Le clavier qui ne fait pas plastique cheap. Bref c'est du premium, bien au-dessus de la MC-707 que je possede aussi.

    Le XM peut sauvegarder et exporter le tone vers les autre machine base sur le Zencore compatible. Depuis la v1.3, l'USB peut alimenter un clavier usb externe, pratique et sunstituer le clavier interne pour plus de confort ou l'after touch.

    Puis vient le son...

    Roland a bien bosser, ca sonne divinement bien. C'est un reel plaisir de retrouver le son du Juno 106, c'est criant de verite.

    Je n'y arrivais pas sur la MC-707, pourtant ayant le meme moteur. Probablement du au fait que le Jupiter limite certains parametres. Le sensor de temperature n'est pas un gadget, ca marche diablement bien en fonction de l'age donne.

    J'apprecie beaucoup la section effet bien pense. 4 send (chorus, reverbe, delay, dist), 1 insert.

    I-Apergio, perso, je n'aime pas specialement le principe. Mais, c'est un step sequencer de 64 pas programmable et transposable. Un regal pour un fan d'arpegio.

    Voila, c'est tout. Le Jupiter XM est un synthe surprenant. Il melange le chaud et le froid par des choix de Roland qui laisse perplexe. Mais le son est la !

    Astuces
    - Sur chaque modele original, lrosque le patch est en capital, c'est une reproduction de son d'origine

    - Pour explorer les modele bank, il faut systematiquement commencer par un init scene
    appuisur shift ensuite appui step 16. Et ensuite commencer l'exploration des tone

    - pour faire un split, il suffit d'appuyer sur function + le bouton split de la range des 16 step. La part 1 sera le bas du clavier, la partie 2 le haut. Automatiquement le split se fait sur C4. Un appuie long sur split, et sur une touche du clavier affichera le nouveau split. On peut bien entendu editer chaque part via les menus.

    - le step sequencer permet de recuperer ce que l'on a jouer precedement avec l'arpegiateur peu importe le motif, et ainsi l'avoir en step, pour une ediion plus fine, et transposable.
    Lire moins
  • titipoltitipol

    Le Jupiter Xm, retour vers le JX10P et pas que ça !

    Roland Jupiter-XmPublié le 12/08/20 à 13:18
    Le Xm, me permets de retrouver les sons de mon JX10P HS, acheté juste pour le model Jx8P
    J’ai ensuite découvert les autres models, et les apprécies tout autant !
    Les sons sont très proche des originaux a mon humble avis.
    L’I arpégio est très FUN, mais demande un peu de pratique .
    Seul la taille de l’écran, pour l’édition me dérange ( Un éditeur dédié serait un plus ) , et un peu la Banks User limitée a 256 Tones .
    La finition est a mon sens parfaite, son format me convient car utilisé surtout en expandeur, il est aussi très pratique a trimbalé pour pianoter des truc sympa ici ou là .
    Lire la suite
    Le Xm, me permets de retrouver les sons de mon JX10P HS, acheté juste pour le model Jx8P
    J’ai ensuite découvert les autres models, et les apprécies tout autant !
    Les sons sont très proche des originaux a mon humble avis.
    L’I arpégio est très FUN, mais demande un peu de pratique .
    Seul la taille de l’écran, pour l’édition me dérange ( Un éditeur dédié serait un plus ) , et un peu la Banks User limitée a 256 Tones .
    La finition est a mon sens parfaite, son format me convient car utilisé surtout en expandeur, il est aussi très pratique a trimbalé pour pianoter des truc sympa ici ou là .
    Lire moins
  • ladinladin

    la qualite de fabrication est bonne la prise en main et les sons un peu retro mais bon

    Roland Jupiter-XmPublié le 12/08/20 à 09:58
    apres l avoir garde et essaye quelques mois je me suis fait plaisir mais a cause des mini touches et d un clavier de 37 touches trop petit on se sent frustre par consequent je conseille d economiser et d acheter le roland jupiter x 61 touches qui est superbe dans sa fabrication et dans son jeu a bon entendeur salut et bon choix
  • JanvrinaJanvrina

    Jupiter xm une bombe

    Roland Jupiter-XmPublié le 12/08/20 à 02:02
    1 photo
    Excellent produit, on retrouve vraiment la chaleur des synthétisers de l’époque. Je l’utilise avec ableton push2 et Roland tr8. Seul bémol... la latence! A part ça, je n’en regrette pas mon achat! Très robuste, interactif, plus de 4000 patterns, pratique à transporter, effets intégrés... allez y les yeux fermés !
  • elefohelefoh

    Expandeur, synthé, boite à rythme, et plus!

    Roland Jupiter-XmPublié le 20/06/20 à 10:52
    Cela fait plusieurs mois que j’utilise le Jupiter-Xm, depuis sa sotie exactement. Les débuts furent excitants mais un peu difficile sans notice aboutie, beaucoup de questions et d’incompréhension.
    Depuis les choses se sont largement arrangées, tout est disponible sur la plateforme Roland, des mises à jour intéressantes sont venus ajouter des possibilités intéressantes, et YouTube commence à bien s’étoffer en tutoriels, démos, etc...

    Je l’utilise en homestudio comme point de départ pour la composition de morceaux. 4 pistes synthé + 1 piste BAR me semble idéal pour créer un environnement, une ambiance à sauvegarder et à retravailler.

    La finition est l’hésthétique du produit sont très …
    Lire la suite
    Cela fait plusieurs mois que j’utilise le Jupiter-Xm, depuis sa sotie exactement. Les débuts furent excitants mais un peu difficile sans notice aboutie, beaucoup de questions et d’incompréhension.
    Depuis les choses se sont largement arrangées, tout est disponible sur la plateforme Roland, des mises à jour intéressantes sont venus ajouter des possibilités intéressantes, et YouTube commence à bien s’étoffer en tutoriels, démos, etc...

    Je l’utilise en homestudio comme point de départ pour la composition de morceaux. 4 pistes synthé + 1 piste BAR me semble idéal pour créer un environnement, une ambiance à sauvegarder et à retravailler.

    La finition est l’hésthétique du produit sont très réussis, il est vraiment réussi selon moi, solide, rien n’est cheap, on l’aime immédiatement. La prise en main nécessite pas mal d’heures d’utilisation et la lecture du manuel (le complet en anglais, et oui) n’est pas un luxe, loin delà, tant les menus sont détaillés, et parfois un peu perdu au fond du système. C’est une de ses faiblesses, trop de pages sur un petit écran, trop de sous menu et de shift. Ne pas se décourager car comme tout instrument les choses se prennent en main et les reflexes arrivent progressivement, jusqu’à en oublier certaines faiblesses. Le clavier est de taille correcte, sur ce format on ne peut espérer mieux, pour ma part je n’ai rien à redire, le touché est agréable et la vélocité bien réactive, ce qui permet un jeu réaliste et vivant.

    Le Jupiter-Xm brille pour ce qu’il est : un synthétiseur numérique puissant et des banques de sons de qualité à l’infini! Je n’irai pas dans le détail des modélisations de synthétiseurs cultes, beaucoup de choses positives ont déjà été dites, il est vraiment au top. Quelque soit l’orientation musicale je suis bluffé par les possibilités, il peut convenir à tout le monde, pour de l’électronique au sens large, pour de la pop, en clavier synthé d’appoint dans une formation live, vraiment je le vois très polyvalent et caméléon à souhait.

    J’utilise aussi pas mal l’édition de séquences, car oui il est possible de l’utiliser comme mini séquenceur, et je suis assez surpris du résultat. Bien sur ce n’est pas un workstation attention, mais sur une scène on vient facilement plaquer la ligne de basse, des lead, des nappes, y paramétrer pas mal de choses, assez facilement et rapidement. L’intégration avec un DAW est d’une grande facilité, j’envoie toutes les pistes midi en one shot dans mon logiciel et c’est parti pour une base à exploiter en quelques minutes.

    Avec un peu de recul et sans hésitation je ne peux que recommander le Jupiter-Xm pour qui lorgne dessus, en home studio ou pour du jeu live. Certes la taille du clavier a ses limites, mais ce n’est ni un piège ni une surprise, on sait pourquoi on l’achète, et il en a vraiment sous le capot.

    Lire moins
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.