Modal Electronics Modulus 002
+
Modal Electronics Modulus 002

Modulus 002, Synthétiseur hybride analogique/numérique de la marque Modal Electronics.

  • J'aime
  • Tweet
  • +1
  • Mail

J'ai passé 2 heures avec la bête

 
  • Signaler un abus
AuteursMessages

astrolab

membre non connecté
astrolab
172 posts au compteur
Posteur AFfiné

Score contributif : 523

1 Posté le 18/09/2014 à 11:15:50Lien direct vers ce postSignaler un abus
Je suis allé dans un des (très très) rares magasins (et oui, en Suisse) qui proposent d'essayer le Modulus 002.
A la base, c'était pour pouvoir essayer le Modulus 002 et le Prophet-12 que je n'ai jamais pu essayer avant.

Dans l'idéal, je voulais essayer le P-12 en premier, pour me garder la grosse surprise et le mystère du Modulus ensuite.
Mais à mon arrivée, le Modulus était déjà déballé et installé, à l'inverse du Prophet-12

J'ai donc vu la bête. Plus petite que ce que j'imaginais; je la voyais un peu de la taille du Solaris, mais il n'en est rien.

C'est sûr, cet engin est magnifique (avec, esthétiquement parlant, un bémol concernant les potards et leur côté massif) avec un aspect brillant/crémeux de la carlingue, le magnifique bois gravé des flans, le grand écran bien lisible. Il en jette.

Je me lance. Déjà, je me dis "woaw le superbe joystick" pour ensuite me dire "ah ouais, mais y'a pas de molette de pitch ni de bend". Je ne suis pas habitué à ça, niveau ergonomie. J'ai l'habitude d'avoir ces mythiques molettes dans le prolongement horizontal du clavier. Je pense que je n'apprécierais pas trop la présence des deux molettes du Prophet-08, qui se trouvent au-dessus des notes.

Bref. Je plug mon HD25, que je connais bien.

Premier son. Ah ouaaaaaaaaais! Ah ouais ouais ouais!!! Ils l'ont bien choisi, ce premier son. C'est ample, c'est gras et y'a un léger/subtil overdrive qui me fait penser à ce moment là que c'est totalement différent du Solaris et que je n'ai pour l'instant pas entendu un son pareil sur le synthé de Bowen. C'est un grain différent. Je retrouve ce côté rugueux et analogique sur... le CS-80, mais pas sur le Solaris ni sur l'Andromeda.

C'est velouté, creamy, fat, bien défini et ample. Non sérieux, ça donne le sourire!!! Premier patch: classe intégrale, si le reste est de cette trempe, je risque de chanceler.

Je joue avec les potards, je vois que les manipulations sont visibles/répercutées sur le bel écran qui plus est, de belle taille.

Deuxième patch, troisième, quatrième, cinquième. Je fais connaissance en même temps avec l'ergonomie: interaction entre les touches de fonctions et l'écran. Et c'est boaff à ce niveau. Bizarre. Je ne sais pas comment le formuler, mais à ce moment j'ai le regard qui a commencé à se froncer.

La navigation n'est pas catastrophique, une fois qu'on a pigé le truc, c'est relativement rapide. Mais suite à ce doute j'ai décelé d'autres soucis.

Le plus important pour moi, c'est une certaine sensation qui s'est dégagée. Et ce n'est pas une sensation très positive ou agréable.

Je vous explique.

Comme j'ai dû légèrement me concentrer sur l'écran pour comprendre comment rapidement changer de presets, comment accéder à telle ou telle fonction, j'ai découvert un autre problème: la qualité des potards.

J'ai rapidement détesté le fait que les potards ne soient pas crantés mais au-delà de ça j'ai détesté la sensation d'imprécision quand on en tourne un. On est à des millions d'années lumières de la précision des potards des machines Elektron (qui ne sont pas crantés mais qui sont un exemple de haute qualité). Là, face au Modulus, on tourne ces potards massifs avec une sensation de "latence" dû en grande partie à leur imprécision. Je déteste cette sensation.

Je vous rassure, pour une sélection précise, on a aussi deux boutons qui incrémentent ou décrémentent les valeurs. Ouf. Petit ouf.

Navigation de l'écran donc: le GROS problème pour moi, c'est ça: vous avez plusieurs fonctions sur l'écran. Pour atteindre une fonction, il faut utiliser le gros potard principal qu'on utilise comme un Jog. Une fois la fonction désirée atteinte, on clique sur ce même bouton pour valider. Et là on peut retourner ce potard pour modifier les paramètres. C'est pas vraiment un exemple d'ergonomie!!!!!! My god, non!

Un peu agacé par l'écran et cette ergonomie de navigation, je me réfugie dans le son.

Ah tiens, ce patch là, ça sonne déjà plus comme le Solaris! Ca sonne Prophet-VS, digital, mais ça sonne fin, pas très ample, à l'inverse du Solaris…

Hop, un autre preset. Il ressemble pas mal au premier. C’est magnifique, mais je veux autre chose maintenant !

Preset après preset, etc…

Mais…. mais…. Mais? C’est quoi ce… ce bruit? Comme du léger « decimator » à l’attaque du son. Je joue avec les enveloppes ADSR, j’arrive à gommer ce petit bruit parasite mais je le sens toujours présent.
C’est quoi dediou?!! On dirait un bruit numérique. De l’aliasing? J’en sais trop rien. J’ai entendu ça sur une dizaine de patches. Ouh laaaaaaa. Je suis passablement refroidi. Le vendeur passe près de moi et me tend un « Alles klar?! » comme si il se doutait de quelque chose.

Je me dis, « tiens, en parlant des patches, y’en a combien??? » Et là je suis assommé. On peut monter jusque 300 et quelques presets. Sauf que… Vers la fin, c’est que des « blank presets » et le reste me demanderez-vous? C’est en gros 60 presets qui sont répétés au gré des slots. O__________O Hein??????

Pour ne pas tirer une tête de six pieds de longs, je me dis: ah ben tiens, et si j’essayais le célèbre « Animator » (ce que je devine être une sorte de « Rotors » comme sur le Solaris, qui permet une sorte de morphing entre les oscillateurs). Je clique sur le bouton « SEQ/ANI/ARP » et là……..

Tadaaaaaaam! Il n’y ABSOLUMENT RIEN QUI SE PASSE! La fonction n’est pas disponible! WHAT THE FUUUUUCK?????????????????

?????????????? W T F ?????????????????????????????

Je change vite de preset, pour voir si la fonction s’active selon certains patches. QUE DALLE! Pire, en zappant rapidement de presets via les touches je me trouve face à une LATENCE de la mort qui tue.
Comprenez: en ayant cliquer plusieurs fois sur le bouton et en l’ayant relâché, je me trouve face à un synthétiseur quasiment bloqué qui fait défiler les presets, comme si j’étais face à une inertie. Comme face à un tourniquet pour enfants. Mon petit père, faudra attendre que le tourniquet s’arrête pour faire descendre les gamins. La prochaine fois, tu le pousseras moins fort.

C’est un cauchemar ou quoi????? Y’a quoi là-dessous, Windows 95?????????


Tellement flippé, je vois la section FX, je clique sur le bouton, viiiiiiite! Fonction indisponible. Je me souviens à ce moment là que dans une vidéo, le créateur de la machine disait qu’une carte FX serait disponible et que c’est carte est optionnelle. Faudra sortir 500£ alors que tu as déjà dépensé 3000£ pour faire rire tes amis avec un synthé buggé et PAS DU TOUT fini.

Je demande au vendeur s’il peut me sortir le User’s Manual. « Ah non, y’en a pas »

O_____________x


Je repasse certains presets pour m’échapper de ce rêve toxique. Je plaque un accord. Le synthé me fait comprendre que j’ai cliqué sur trop de boutons, il décide de freezer mon accord. J’aime bien cette fonction « HOLD » entièrement gratuite! Cool! ……

Allez, on l’éteint et on le rallume. Tiens, encore un drapeau anglais sur l’écran de démarrage (plus un sur le flan droit, plus un sur le flan gauche, plus un sur sa belle gueule). Oui, à ce moment là je suis agacé. Oui, à ce moment là je ressens une forme d’écoeurement.

Ni contre les anglais que j’adore (avec lesquels je partage environ 10% de mon sang), ni contre les concepteurs qui me semblent infiniment sympathiques.

Mais écoeuré qu’on puisse mettre en vente un synthé à 5000 francs suisses (4100 €) quand on a des fonctions indisponibles, des bugs, de la latence dans l’OS, 60 presets qui se battent en duel et aucun MANUEL D’UTILISATEUR!

Dégoûté alors que j’étais conquis AVANT de rencontrer la bête, je regarde vers la droite et je vois que le vendeur a pigé. Il vient d’installer le Prophet-12 et m’adresse un sourire de soutien moral.

J’enlève les écouteurs. Je regarde ce synthé noir et ses couleurs flashy rouges. Je m’avance vers lui.

HD-25 connecté.

C’est parti pour 2 heures de tests dans tous les sens. J’ai la banane, le sourire. Je me marre seul. Je repense aux deux heures précédentes. Je me dis « Putain, mais rien à voir!!!!! ». Je repense au test de Synthwalker, sur le Prophet-12. Et je me dis « Mais… il était de mauvaise humeur le jour où il l’a testé? ». Sa dernière phrase de son test me fait dire qu’il en attendait énormément, peut-être même attendait-il un Prophet-5 moderne. Il termine avec cette phrase: « Après tout, peut-être somme-nous devenus trop exigeants ou blasés avec l’âge ». SynthwalkEric: moi je te conseille mon pélerinage. Trouve-toi un Modulus et ensuite, reviens au Prophet-12.

Dorénavant, je ne comprends pas tout ce qui se dit sur le Prophet-12, sur les forums, dans les commentaires des vidéo. Comment peut-on adorer par exemple le PolyEvolver et ne pas aimer le Prophet-12?????!!!!!!!!!!
Je n’y comprends rien. Ou alors si, je comprends réellement, profondément quelque chose à cet instant. Ca n’a jamais été aussi flagrant pour moi: l’appréhension de tels instruments est 100% subjective. Il faudrait d’ailleurs pouvoir tester ces bestioles dans un parfait blind test, sans en connaître la marque ni le modèle.

Le problème, c’est qu’après, la plupart des gens qui n’ont pas pu essayer certaines bécanes, ne font que colporter et répéter ce qui se dit sur les forums. Et cela participe à une image biaisée de la réalité. La réalité, c’est qu’il faut passer du temps avec ces bécanes, les essayer au moins une heure avant de les juger. Car c’est pas juste une histoire de sons. C’est un ensemble, entre le son, l’ergonomie, la manière dont on fait ou non corps avec la machine, le look, les détails futiles mais qui pour lui, ou pour elle, ont une certaine ou réelle importance.

Après-midi pleine de surprises donc hier. Basculement total de ce que « je croyais » et de ce que « j’ai réellement expérimenté ».

Désolé pour les éventuelles fautes d’orthographe. C’est du spontané en bloc, je n’ai pas relu.










lamouette/rck

membre connecté
lamouette/rck
1894 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 337

2 Posté le 18/09/2014 à 16:18:46Lien direct vers ce postSignaler un abus
Merci pour ce retour pleins d'émotions :-D

Je n'étais pas client de toutes manières, mais ça peut-être un retour utile pour d'autres !

scutch

membre non connecté
scutch
687 posts au compteur
Posteur AFfolé

Score contributif : 473

3 Posté le 18/09/2014 à 19:26:25Lien direct vers ce postSignaler un abus
merci! j'ai passé un bon moment! par contre tu nous révèle pas si tu es reparti avec le prophet-12...

bloodofjesus

membre non connecté
bloodofjesus
1222 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 798

4 Posté le 18/09/2014 à 19:33:55Lien direct vers ce postSignaler un abus
Merci pour ce retour détaillé.

Cool faut que je passe a house of sound a Bale -:)
Édit : as-tu pu écouter le Solaris en vrai ou seulement sur des démos ? Sur plein de démos j ai quand même l impression de l entendre ...

 

https://soundcloud.com/isham/sweet-something-s

[ Dernière édition du message le 18/09/2014 à 19:44:02 ]

astrolab

membre non connecté
astrolab
172 posts au compteur
Posteur AFfiné

Score contributif : 523

5 Posté le 18/09/2014 à 22:47:32Lien direct vers ce postSignaler un abus
J'ai un Solaris chez moi depuis 1 année. Different beasts!

Seul le premier son/patch entendu sur le Modulus m'a donné l'impression d'être face à un réel adversaire bien couillu du Solaris. Je me suis dit à ce moment "ah oui, l'avantage d'être un hybride au lieu de tout numérique".

Mais après, faute d'un OS trop frais et de 60 presets vraiment pas originaux, je me suis dit que le Solaris restait vraiment le King au niveau des possibilités et du son.

Je me réjouis du prochain éventuel test de Sir Synthwalker. Qui sait, peut-être qu'avec toutes les fonctions et des presets frais, c'est un monstre.

En plus, juré, j'avais presque les boules pour les concepteurs, que je sens réellement passionnés, qui croisent sûrement les doigts pour que leur bébé avance dans la vie, adulé par les futurs utilisateurs. Sincèrement. J'espère pouvoir le croiser à nouveau, avec une MAJ conséquente. A un moment j'avais plus l'impression d'être devant un ordi que devant un synthé. Et ça, chez moi, c'est pas un bon signe!

[ Dernière édition du message le 18/09/2014 à 22:48:09 ]

olix

membre non connecté
olix
1378 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 276

6 Posté le 19/09/2014 à 17:51:26Lien direct vers ce postSignaler un abus
Si je comprends bien astrolab, laissons-leur le temps de finir le synthé et nous verrons après !
(pour les patches, je ne vois pas le pb, ils sont écrasables, non ?)

Mon nouvel album "Zen Universe" vient de sortir :

http://www.qobuz.com/fr-fr/album/zen-universe-olivier-renoir/0806417200732

astrolab

membre non connecté
astrolab
172 posts au compteur
Posteur AFfiné

Score contributif : 523

7 Posté le 20/09/2014 à 18:00:28Lien direct vers ce postSignaler un abus
Citation de olix :
Si je comprends bien astrolab, laissons-leur le temps de finir le synthé et nous verrons après !
(pour les patches, je ne vois pas le pb, ils sont écrasables, non ?)


Leur laisser le temps? Mais euh... es-tu au courant que ce synthé est "en vente"? Et ça ne te choque pas toi? Même à 1000 euros? Même à 4000 euros???!

Désolé, mais quand on clame haut et fort que c'est un synthé "sans compromis" (c'est les concepteurs qui le disent!), de se trouver face à un produit non terminé, moi ça m'hallucine.

D'accord, ok avec toi, les presets peuvent s'écraser. Mais 60 presets en tout et pour tout, c'est pas un peu mince, voire radin?!

Si tu peux aller essayer ce Modulus, alors fais-le. Et tu comprendras un peu mieux mon ressenti.

Picasso aurait pu sortir à la fin de sa vie un tableau entièrement blanc, sans peinture, sans un seul coup de pinceau mais juste avec sa signature au bas et ça se serait vendu, même très cher. Mais lui, il n'avait plus rien à prouver à ce moment là.

[ Dernière édition du message le 20/09/2014 à 18:01:17 ]

logos

membre non connecté
logos
1205 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 223

8 Posté le 20/09/2014 à 18:26:19Lien direct vers ce postSignaler un abus

Anonyme

membre non connecté
fleur74
Ce membre n'existe plus

Score contributif : 58

9 Posté le 20/09/2014 à 18:29:59Lien direct vers ce postSignaler un abus
Le Neron aussi a été vendu non terminé
ce qui m'a sérieusement refroidie par rapport aux synthé ou Axel Hartmann avait un lien
et d'ailleurs le Neuron et le Modulus ne sont pas les seuls

[ Dernière édition du message le 20/09/2014 à 18:30:24 ]

itfn

membre non connecté
itfn
172 posts au compteur
Posteur AFfiné

Score contributif : 189

10 Posté le 21/09/2014 à 15:35:01Lien direct vers ce postSignaler un abus
Hello @astrolab,

Hors sujet :

Citation :
Picasso aurait pu sortir à la fin de sa vie un tableau entièrement blanc, sans peinture, sans un seul coup de pinceau mais juste avec sa signature au bas et ça se serait vendu, même très cher. Mais lui, il n'avait plus rien à prouver à ce moment là.


ça a presque été fait, mais pas par Picasso... c'est Kasimir Malevitch qui s'y est collé, en 1918... ça s'appelle carré blanc sur fond blanc... Exposé au Museum of Modern Art de New York... Et à mon avis, il vaut une blinde... :)

Revenir en haut de la page