ENGL E640 Invader 150 Head
+

ENGL E640 Invader 150 Head

  • J'aime
  • Tweet
  • Pin it

E640 Invader 150 Head, Tête d'ampli guitare tout lampe de la marque ENGL appartenant à la série Invader.


7 avis d'utilisateurs
Comparateur de prix
Petites annonces

Fiche technique ENGL E640 Invader 150 Head

  • Fabricant : ENGL
  • Modèle : E640 Invader 150 Head
  • Série : Invader
  • Catégorie : Tête d'ampli guitare tout lampe
  • Fiche créée le : 13/08/2007

Nous n'avons pas de fiche technique sur ce produit
mais votre aide est la bienvenue

Distribué par Mogar

»

Avis utilisateurs ENGL E640 Invader 150 Head

Note moyenne :4.7( 4.7/5 sur 7 avis )
 4 avis57 %
 2 avis29 %
Cible : Rapport qualité/prix :
CautionHot30/12/2017

L'avis de CautionHot"L'Engl le plus polyvalent "

ENGL E640 Invader 150 Head
L'Engl Invader 150. Ça sonne méchant sur le papier mais en réalité cet ampli est le plus polyvalent que j'ai testé. C'est un concurrent direct du Marshall JVM410, du Mesa Roadster, et autres monstres 4 canaux midi. Mais pourquoi cet ampli plus qu'un autre ?

canal 1 : LE son clair. Souvent le talon d’Achille des amplificateurs de type hi-gain, c'est par là que tout commence. Il est un peu triste d'avoir 3 voir 4 canaux qui ne sont pas totalement exploitable. Chez Mesa, le Dual/triple Rectifier n'est pas connu pour son son clair (son son son son ? ). Chez Marshall, c'est plus ou moins la même crèmerie. Mais ici, on se retrouve avec un bon son clair. Oui. Et il est même plutôt pas mal dans son style. On se retrouve avec les options Bright et Gain supplémentaire un son clair soit très cristallin (même un peu hi-fi) soit avec du caractère à la manière d'un Fender. C'est une excellente surprise tant on peut jouer cet ampli exclusivement en son clair. A noter que via les boucles d'effet, les effets sont très bien retranscris.

canal 2 : Le son Crunch. C'est du Marshall. Mais un peu plus droit. Il est quasiment équivalent au son crunch du JVM mais plus droit, mieux défini. Ce n'est pas le son que je jouais le plus mais il a franchement le mérite d'être là et d'être exploitable sur toute sa course de gain. A noter qu'en le boostant, il est tout à fait possible de faire du gros métal sur le son crunch.

canal 3 : Le Lead 1. Et c'est ici que nous sommes dans le territoire du rock/métal. Et bon dieu que cet ampli le fait bien. C'est un son droit mais chaud à la fois. Oubliez le son d'une Powerball, on est ici sur quelque chose qui a des mid chaud, avec une bonne définition. Les accords sont d'une clarté assez folle. Parfait pour les musiques modernes comme le rock progressif, djent etc. C'est le son de Periphery jusqu'en 2012-2013. Un ampli qui prend très bien les 7 et 8 cordes. Il ne "bave" pas dès que les accordages sont bas et c'est une vraie réussite.

canal 4 : Le Lead 2. Ce canal n'est pas une extension du Lead 1 mais plutôt un mix entre le lead 1 et le crunch. On retrouve le même genre d'égalisation que le crunch mais avec cejenesaisquoi sur lead 1. C'est LE canal des solos, du tapping, alternate picking, du légato, latte machiato et du capuccino. Il a une bonne réserve de gain et de grain pour faire sortir une guitare d'un mix. Une bonne surprise encore une fois

Les options : l'ampli possède un noise gate débrayable. Qui va du noise gate classique ou claquement de porte style djent. Le réglage se fait au dos de l'ampli. l'ampli possède aussi deux master volume. Il ne sont pas mis en cascade mais en parallèle. Utile si on a besoin d'un ou deux db en plus (voir beaucoup plus). Deux boucle d'effet, une série et une parallèle. C'est un must si l'on joue avec des effets de type retard et modulations. Les boucles sont contrôlable en midi (comme tout l'amplificateur d'ailleurs, que ça soit au niveau des options de gain supplémentaire ou switch bright) ce qui confère à cet ampli une polyvalence extrême. Au niveau de l'ampli de puissance nous avons une Presence et Depth Punch. Ce dernier jouer sur la dynamique des graves et permet vraiment d'avoir un son - alerte spoiler - plus grave.

Conclusions : cet Engl est une Rolls. Un vaisseau amiral de la polyvalence adapté à tous les styles qui saura combler les attentes du Jazzmen autant que du hardos dans sa cave. Un amplificateur ultra complet, tant par sa connectique (midi, boucles,..) que par les sons proposés.
»
Gandalf0726/03/2014

L'avis de Gandalf07

ENGL E640 Invader 150 Head
C'est une tête full lampes délivrant 150W. tout à déjà été dit sur ce sujet.

UTILISATION

La configuration est-elle simple ? :
N'ayant pas obtenu le manuel lors de cet achat, j'ai du me démerder dans un 1er temps mais comme j'avais une JVM410H auparavant, je n'était pas trop perdu ! C'est plus par rapport au réglage midi que le soucis devient épineux.N'ayant pas eu la notice lors de cette vente, je l'ai donc téléchargé sur le site du constructeur. Notice fourni uniquement en anglais.
Après quelques heures passées dessus, la configuration midi est assez simple. J'ai réussi assez facilement à configurer l'ensemble tête ENGL et multi-effet en passant dans la boucle le tout étant piloté par un pédalier issu de mon GSP1101 digitech.

Obtient-on facilement un bon son ? :
Sinon le son est vraiment énorme et beaucoup plus "métal" que la JVM410H ! les sons clair sont plus beau et chaleureux.
Le noise gate intégré n'est pas exceptionnel. Il y a deux boucles d'effet pour y remédier par ajout de multi-effet.

SONORITÉS

Convient-il à votre style de musique ?:
L'invader correspond parfaitement à ce que je voulais. Un grain puissant, propre, vraiment chirurgical par rapport à mon ancienne tête marshall ou les sons saturés étaient brouillons.

Avec quel(s) guitare(s)/basse(s) ou effets(s) en jouez vous ?
je joue sur bc rich USA et le mariage est explosif ! Couplé à un digitech GSP1101 c'est le pied.

Quels types de sons obtenez vous et avec quels réglages ("cristallin", "gras",....) ?
Les 4 canaux sont là pour obtenir toute une palette de son du clair au grain "sale"... Bref on peux vraiment avoir tout avec cette tête.




AVIS GLOBAL

Depuis combien de temps l'utilisez vous ?
Depuis une quinzaine de jour et j'ai encore à découvrir plein de choses(surtout en midi)

Quelle est la particularité que vous aimez le plus, le moins ?
Le + : Le look de cette tête est vraiment atypique, moi j'adore ! la fabrication est vraiment excellente et parfaite à tout point de vue.
Le - : contrairement à la JVM 410H, la sortie line OUT n'est pas émulé et ça c'est pour moi le gros point noir sur cette tête. Le son qui sort de cette émulation fait vraiment "nid d'abeille". On ne peut pas non plus comme sur la JVM 410H jouer avec le "stanby" désactivé et cela rendait bien des services pour éviter de réveiller tout le quartier.

Aviez vous essayé beaucoup d'autres modèles avant de l'acquérir ?
J'avais pu tester en magasin d'autre modèle mais vraiment ENGL sort du lot avec une sonorité bien métal... enfin chacun ses goûts hein !

Comment jugez vous le rapport qualité/prix ? Avec l'expérience, referiez vous ce choix ? ...
Je trouve que Mr ENGL est assez cher mais beaucoup plus accessible que MESA.
Il est encore trop tôt pour le dire... on verra dans le temps.
»
Adamante21/12/2013

L'avis de Adamante"Extrême polyvalence et efficacité."

ENGL E640 Invader 150 Head
Je vous présente mon avis sur l'ampli que je possède désormais en remplacement de ma précédente tête (ENGL Savage Special Edition, au sujet duquel vous pouvez lire aussi mon avis sur AF) : la ENGL InVader 150.

Je ne vais pas détailler absolument toutes les caractéristiques de l'ampli. Vous pouvez vous rendre sur le site de ENGL pour les obtenir. Mais très rapidement :

- il s'agit d'un ampli entièrement à lampes, monté avec quatre 12AX7 en préamplification, et six EL34 en puissance : cela lui confère la puissance d'environ 150 Watts revendiqués par son nom. Autant dire, largement de quoi faire se déplacer immeubles et maisons sur tout un quartier...

- il dispose par ailleurs de quatre canaux totalement indépendants : gain, bass, middle, treble, volume, pour chaque canaux, deux master volume, et un réglage de basses et d'aigus au niveau de l'ampli de puissance : Presence et Depth Punch.

- on trouve par ailleurs deux boutons, "Bright" et "High gain", qui modifient la courbe des medium-aigus sur les canaux 1 et 2 pour le premier, et le niveau de gain (tout en creusant un peu les medium aussi) sur les quatre canaux pour le second.

- deux boucles d'effets série/parallèle : on sélectionne soit l'une, soit l'autre, mais on ne peut pas mettre les deux en même temps. Donc soit on passe d'un matériel particulier à un autre en passant d'une boucle à une autre. Ou bien on utilise une boucle dans laquelle on connecte du matériel, et de l'autre comme d'un bypass en mettant son volume à 0.

- un noise gate intégré : mais je ne m'en sers pas... donc je n'en parlerai pas dans mon avis, même s'il n'est pas excellent, quoiqu'utile si on n'a que cela sous la main...

- une fonction mute qui permet de couper le son au niveau de l'ampli de puissance, et permet, par exemple, de s'accorder en silence, ou bien d'éviter un bruit de fond à fort volume lorsque l'on ne joue pas.

- l'ampli peut être piloté via midi : j'utilise un pédalier ENGL Z-15 pour le contrôler (et il a le mérite d'être auto-alimenté par la tête d'ampli), ainsi que mon Tc-Electronic G-Force branché dans la boucle d'effet. Via midi, on commande les canaux, les switches bright et high-gain, le choix du master volume, les boucles d'effet (boucle 1 ou boucle 2, mais pas boucle 1 + boucle 2... dommage...).

- 25 kg, une construction irréprochable, une esthétique un peu tape à l'oeil, avec la plaque de contrôle chromée, et tous les potentiomètres, ainsi que les 10 lampes que l'on voit briller à l'intérieur de la tête, rétro-éclairées avec une série de diodes bleues, pour un très bel effet.

Il s'agit d'un matériel haut de gamme, d'une qualité remarquable. Dommage que les deux boucles d'effet ne soient pas activables en même temps... Pour ma part, ça ne me dérange pas, mais je peux comprendre que cela puisse

UTILISATION

ENGL revendique une simplicité d'usage exemplaire pour cet ampli proposant non moins que 10 possibilités de réglages : les quatre canaux, le bright activable sur les canaux 1 et 2, et le High Gain activable sur les quatre canaux... Le tout pilotable par votre pédalier midi, ou votre Z9 (mais personnellement, j'ai une préférence pour le pédalier midi).

Néanmoins, l'utilisation de toutes ces possibilités est intuitive dès lors que l'on a compris le voicing de chaque canal, et ce que modifie les switches Bright et High Gain lorsqu'ils sont activés. En effet, le Bright a un effet différent sur le canal 1 et sur le 2 ; et le High Gain, si, comme son nom l'indique, ajoute du gain sur la section de préamplification, sculpte de façon un peu différente le voicing des canaux lorsqu'il est engagé. Je vais détailler tout cela au fil de cet avis.

Le manuel d'utilisateur est, comme chaque fois chez ENGL, très bien fait, très bien rédigé. Il faut certes comprendre un peu l'anglais, mais même si on ne s'en sort pas très bien dans la langue de Shakespeare, les informations les plus importantes sont identifiables et compréhensible aisément. Il y a des conseils pour effectuer les premiers réglages de l'ampli, qui peuvent s'avérer utiles, même si j'en discuterai plus loin. Or, pour peu que l'on soit déjà coutumier de ce genre de grosses bestioles, le manuel n'a pas besoin d'être parcouru en long et en large pour s'en sortir : il faut se familiariser avec les quelques manipulations de programmation midi, qui se révèlent très simples, et pour le reste, on a affaire à un ampli à lampe au fonctionnement habituel.

Comme toujours avec ENGL, le son obtenu est facile à obtenir pour peu que l'on se penche sur les réglages, et qu'on prenne le temps de bien écouter l'ampli. Car, si mon ancienne Savage Special Edition était parfaite à avec les égalisations toutes à 12h, je ne trouve pas qu'il en soit de même pour l'InVader, dont le voicing des canaux est chaque fois spécifique, et dont les égalisations sont plutôt sensibles pour des égalisations passives.

Mais je viens à tout cela dans le paragraphe suivant.

SONORITÉS

A noter que je joue sur des guitares Arnaud Quérey (dont vous pouvez lire mes compte-rendus sur AF), modèle 7 cordes, acajou, table érable, manche érable touche ébène de macassar, avec des micros EMG 707 et capteur piezo Graphtech, ainsi qu'une Les Paul, corps acajou, table érable, manche acajou, touche ébène, micro Gibson Classic 57. Je branche la tête sur un baffle ENGL 4x12 monté en Celestion Vintage 30, à pan coupé.

Au premier usage, j'ai d'abord placé l'ensemble des égalisations à mi course (midi, ou 5, selon comment on veut bien l'appeler) avec de faibles valeurs de gain sur les canaux 1 et 2, et le gain à 6 sur les canaux 3 et 4, sans utiliser aucun des deux switches (bright, et high gain). Le résultat sonore sur tous les canaux, pris indépendamment les uns des autres, est excellent : un son clair absolument remarquable, rond, chaleureux, extrêmement défini ; un crunch incisif, avec des médiums bien présents et des aigus tranchants ; un canal 3 avec beaucoup plus de gain, un son moderne, avec un voicing équilibré, mais qui demeure assez incisif dans les aigus ; un canal 4 beaucoup plus ouvert, très haut-médiums, avec un caractère plus gras dans les basses.

Mais, globalement, le son clair, avec les basses à 5, est vraiment très chargé et le passage sur les canaux saturés engendre un réel déséquilibre... comme c'est toujours le cas sur tous les amplis.
Par ailleurs, je trouvais le son trop ouvert sur les canaux saturés, avec des aigus trop incisifs par rapport au son que j'aime obtenir habituellement.

J'ai donc procédé autrement pour régler l'ampli, réglant chaque bande de chacun des quatre canaux en partant de 0, et en montant progressivement la valeur de chaque bande jusqu'à entendre le moment où l'ampli s'ouvrait, se montrait plus dynamique. Gardant en tête la valeur obtenue, je remettais le potentiomètre à 0 pour passer à la bande d'égalisation suivante, et répétant, l'opération pour les quatre canaux.

Ce que j'ai obtenu, avec la Presence à 3,5, et le Depth Punch à 4, dans l'ordre Gain, Bass, Middle, Treble :

Canal 1 : 2,5 ; 2,5 ; 6,5 ; 6,0 : La valeur de gain est volontairement basse pour obtenir un clean totalement clair. On doit pouvoir le monter à 3,0, mais avec des micros doubles bobinages, et notamment actifs, le son tord rapidement. La valeur de basse permet d'avoir un clean sans surcharge, et qui restera homogène avec les autres canaux. Ouvert sur les médiums, il est rond, chaleureux, et vraiment très bien défini. Il varie sensiblement en fonction de l'instrument branché et est parfait pour un jeu en arpège ou en accord. Ajoutez un petite réverb, et en micro grave, il est parfait pour du jazz.
Le Bright switch renforce de façon conséquente les hauts-médiums, et permet d'obtenir un son particulièrement cristallin, sans jamais perdre le punch des basses. Ce son plus moderne convient parfaitement à des registre plus funk, ou lorsque l'on veut le spatialiser avec des effets du type chorus+delay+reverb. Je le privilégie lorsque je j'utilise le piezo sur ma 7 cordes.
En augmentant la valeur de gain (de 4 à 7), on obtient un crunch superbe, très dynamique, très rond, chaleureux, riche et bluesy.
Très honnêtement, le canal 1 de cet ampli vaut un ampli à lui tout seul ; il est parfait !

Canal 2 : 2,5 ; 6,5 ; 6,0 ; 3,5. La valeur de gain est ici volontairement basse pour obtenir un crunch léger. Dès que l'on enclenche ce canal, on se rend compte tout de suite de l'orientation très haut-médium et aigu de l'ampli, sur ses canaux avec distorsion. Le son est très ouvert, et naturellement claquant. D'où un réglage en escalier, accentuant les basses et shuntant les aigus pour éviter que le son ne devienne trop tranchant et ne soit plus cohérent avec le son clair du canal 1.
Le Bright switch a ici une fonction inverse de celui qu'il a sur le premier canal. Au lieu d'accentuer les haut-médiums, il les creuse légèrement et réduit quelque peu les accents un peu agressifs des aigus. J'ai une préférence pour son usage. Le high gain apporte quant à lui davantage de gain, sans modifier notablement l'enveloppe du son.
En augmentant la valeur de gain et en engageant le High gain, on obtient un son riche, incisif, précis, et qui dispose de largement assez de gain pour être utilisé en lead.
On dispose donc d'une palette sonore très large avec ce seul canal, passant d'un son presque clair à des distorsions qui peuvent suffire pour de très nombreuses utilisations.

Canal 3 : 6,0 ; 6,0 ; 5,0 ; 4,0. Ici, on entre dans une sphère encore différente. Le voicing de ce canal étant volontairement plus creusé et lourd que les deux autres canaux saturés, il se trouve plus naturellement dédié pour les rythmiques plus heavy rock et métal. Néanmoins, je ne le limiterais absolument pas à cela seul, son étendue sonora allant du crunch pesant à des niveaux de gain extrêmes, du rock au très gros métal.
Encore une fois, l'aspect ouvert du son de l'ampli m'a conduit, selon mes préférences, à égaliser le son "en escalier". Néanmoins, on peut produire une égalisation en V avec un très bon résultat, ainsi que d'autres plus tranchantes en obtenant un son tout aussi convaincant. Néanmoins, j'aime le côté feutré des aigus lorsqu'ils sont légèrement atténués.
Avec le High gain, le son se fait plus agressif, plus précis, plus lourd et "granuleux" ; on entre dans les terres du métal. Le rendu est absolument excellent, en demeurant très précis sans jamais devenir froid ou impersonnel.
Je le trouve, malgré un haut niveau de gain, très dynamique et percutant, répondant très bien à la variété des attaques et des accents que l'on peut imprimer à son propre jeu.

Canal 4 : 6,0 ; 6,0 ; 4,5 ; 4,0. On décrit souvent le canal 4 de l'InVader (tout comme le présente succinctement ENGL lui-même sur son site et dans le manuel) comme un canal dédié plus particulièrement aux leads, nécessitant par-là une plus grande ouverture du spectre, pour mieux ressortir dans le mix. En effet, ce canal possède un voicing fort différent du canal 3, en mettant en valeur les haut-médiums, en amoindrissant quelque peu les basses très abondantes du canal 3. On obtient aussi un son globalement plus sale, avec une saturation plus bourdonnante. Pour peu que l'on mette les aigus et les médiums au-delà de 5, on obtient un son très ouvert, très dynamique, et pour le coup, est parfait pour les soli endiablés.
Néanmoins, je lui trouve d'autres aspects, pour peu que l'on assourdisse un peu les réglages, qui se révèle très comparables à ceux que j'adopte pour le canal 3. On a alors un son qui est parfaitement utilisable comme son rythmique, avec des basses bien rondes, des médiums qui mettent bien en avant la guitare, et des aigus qui tout en étant bien présents, restent légèrement feutrés et ne deviennent jamais criard.
Le High gain permet d'obtenir davantage de distorsion et, comme pour le canal 3, "modernise" un peu le rendu sonore en écrêtant un peu les sur-aigus. Le résultat est franchement excellent !

——————————————————————————————

Petite mention pour ceux qui se demandent si ça sonne convenablement à bas volume.

Il faut savoir ce qu'on appelle "bas volume". Je pense que c'est utilisable à volume très raisonnable, voire faible, notamment pour ce qui concerne le son clair, qui est très bon malgré des réglages de volume très bas : volume du canal à 1, et le master à 2 : on n'a guère que quelques petits watts de cette façon, mais on fait suffisamment travailler l'étage de puissance pour obtenir quelque chose d'exploitable pour s'entraîner.
Pour les canaux saturés, il faudrait monter un peu plus pour obtenir quelque chose de vraiment honnête, mais ça reste utilisable pour s'entraîner également. Néanmoins, c'est avec un peu plus de volume que l'InVader se montre convaincant. Nul besoin d'envoyer 75 Watts pour que ça sonne, la qualité sonore étant très rapidement au rendez-vous, mais pour l'utiliser en appartement, ça me semble quand même un peu compliqué... quoiqu'en journée, ça doit pouvoir être bon.

AVIS GLOBAL

Le ENGL InVader 150 est un ampli vraiment remarquable, d'une polyvalence très impressionnante, pouvant oeuvrer pour tous les styles de musique, en mettant en valeur les caractéristiques acoustiques de la guitare qui s'y trouve amplifiée. Il faut considérer que cet ampli, comme c'est d'une façon générale le cas chez ENGL, a besoin d'une bonne guitare pour bien sonner, car il retranscrira ses faiblesses, mais aussi ses qualités.

ENGL est devenu une marque incontournable, aux côtés de Mesa/Boogie et ses consorts américains, apportant une excellente qualité de fabrication, et un son qui lui est propre. L'InVader 150 ne déroge pas à cette règle ; je suis passé d'une Savage Special Edition à une InVader 150 parce que ces amplis m'apportent ce que j'attends de mon matériel : fiabilité, polyvalence et personnalité sonore. J'en suis complètement satisfait.

Sa polyvalence apparaît aussi dans la diversité des réglages possibles. J'ai pu remarquer sur AF ainsi que d'autres forums que chaque guitariste avec sa propre approche des réglages de cet ampli, et que tous en étaient contents. On doit pouvoir régler les égalisations de chaque canal d'au moins deux à trois façons différentes, ce qui laisse vraiment de quoi se faire plaisir à chercher des petites nuances sonores.

Je conseille grandement cet ampli, qui au tarif neuf oscillant entre 2100 et 2500 euros selon les vendeurs, est vraiment une valeur sûre pour jouer tout et n'importe quoi.

Se trouve joint un titre que j'ai enregistré il y a quelques temps avec cette tête et une guitare Arnaud Quérey Per Aude Adamante 7 Cordes (même si ce titre se joue précisément sur une 6 cordes standard). Bonne écoute.

Merci d'avoir pris le temps de lire cet avis, en espérant qu'il a pu vous aider dans la complexe démarche de choisir un ampli.
»
kirk7720/04/2007

L'avis de kirk77

ENGL E640 Invader 150 Head
Tête d'ampli à lampes :
Ampli de puissance :
V1,V2,V3,V4,V5,V6 -> EL34,matched set

Préampli :
V7 -> ECC 83 / 12 AX 7, input tube
V8,V9 -> ECC 83 / 12 AX 7, selected
V10-> ECC 83 / 12 AX 7 standart

Délivre 150W avec 3 impédances de sorties dispos (2 x 4, 2 x 8, 1 x 16 ohms)

Entrée jack guitare, 2 boucles d'effets, une entré Midi In, une entrée Midi thru
jack for ENGL Z-9 footswitch, jack for ENGL Z-4 / Z-3 footswitch, preamp out / tuner, line out / power amp.

4 canaux avec égalisations séparée (treble, medium, basse)
gain séparé et contrôle de volume de chaque canal
potentiometre de presence
potentiometre de "Depth Punch"

Fonctions programmables MIDI:
Master A / B,
switch Bright pour canal 1 et 2
switch Hi / Lo Gain pour canal 3 et 4
FX Loop 1 and 2,
Noise Gate
Amp Mute (Tuner)

71 x 27 x 29 cm, 21 kg

UTILISATION

La manière dont a été conçu cette tête est on ne peut plus simple. Il s'agit véritablement d'une tête 4 canaux (clair, crunch, saturée, lead) avec pour chaque canal une égalisation séparée (gain, bass, medium, treble, et volume).

Le potentiometre de présence est commun au 4 canaux ainsi que le potard de deph punch : il faut donc un peu de temps pour trouver un reglage intéressant afin que le son d'aucun canal ne soit lésée.
Autrement dit, mettre le depth punch au 3/4 pour le son saturée peut etre intéressant mais si on recherche en même temps un son clair cristallin autant dire que ca risque d'être raté. Il faut donc s'attarder à trouver une solution de compromis en jouant sur le niveau des basses de l'égalisation de chaque canal. Bien entendu, comme son nom l'indique le "deph punch" sert à grossir "les basses profondes " et ne se chevauche pas totalement avec le registre des basses de l'égalisation du potard de Bass mais on trouve facilement le son avec un peu de patience.
Rien à dire du potard de présence, mettez le à 13h.

(rédaction à venir)

SONORITÉS

(rédaction à venir)

AVIS GLOBAL

(rédaction à venir)
»

News ENGL E640 Invader 150 Head

ENGL E640/150 Invader 150 Head

ENGL E640/150 Invader 150 Head

Publiée le 13/04/06
ENGL a présenté au MusikMesse une nouvelle tête d'ampli guitare : la E640 Invader qui devrait être comercialisée en septembre 2006.

Images ENGL E640 Invader 150 Head

  • ENGL E640 Invader 150 Head
  • ENGL E640 Invader 150 Head
  • ENGL E640 Invader 150 Head
  • ENGL E640 Invader 150 Head

Découvrez d'autres produits !

Autres dénominations : e640invader150head, e 640 invader 150 head, e640 invader150 head, e640invader 150head, invader150e640, invader 150 e 640, invader150 e640, invader 150e640, , invader 150 e640, e640 invader 150 head, invader150w, invader 150 w, invader150 w

Forums ENGL E640 Invader 150 Head

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.