Devenir membre
Devenir Membre

ou
Continuer avec Google
Connexion
Se connecter

ou
Se connecter avec Google

Sujet Niveau en solfège

  • 14 réponses
  • 9 participants
  • 2 575 vues
  • 1 follower
GlYcErIn

GlYcErIn

1276 posts au compteur
AFicionado
Premier post
1 Posté le 01/11/2003 à 01:03:30
Hello,
voilà en fait cette année je passe mon brevet de solfège (l'équivalent de 8 ans d'études de musique). D'après est-ce que c'est gros ?? et ça me sert à quoi ??

Merci d'avance
Benjamin
Anonyme

Anonyme

Ce membre n'existe plus
2 Posté le 01/11/2003 à 01:08:03
Ben, quand je vois ce que font des gars comme Danny Elfman qui connaissent pas le solfège... je me dis que ça sert vraiment à rien de se faire ch... avec le solfège. Ca peut vraiment aider... Mais si on a deux bonnes oreilles, avec ou sans solfège, ça le fait qd même.

Pour ma part, j'ai fait 7 ans de solfège quand j'étais petit... J'ai quasiment tout oublié, et je m'en porte pas plus mal :mrg:
Antony™

Antony™

769 posts au compteur
Posteur AFfolé
3 Posté le 01/11/2003 à 11:45:40
Tu es peut-être un peu excessif, non ?

ça reviendrait a dire que les études en général ne servent à rien...
Anonyme

Anonyme

Ce membre n'existe plus
4 Posté le 01/11/2003 à 19:33:35
Ta comparaison est bonne puisque c'est ce que je pense aussi... ;)
Ca ne sert pas forcement à rien. Ca peut grandement aider, mais je vois ça comme secondaire, comme un +.
Laurent Juillet

Laurent Juillet

5789 posts au compteur
Je poste, donc je suis
5 Posté le 03/11/2003 à 09:08:55

Citation : Ben, quand je vois ce que font des gars comme Danny Elfman qui connaissent pas le solfège



D'accord, mais Danny Elfman travaille avec des orchestrateurs qui eux connaissent le solfège et tout ce qui va avec. Très souvent, lors des premières séances de visionnage, il s'assoit en compagnie de ses collaborateurs et chante différents thèmes que ses amis reprènnent à la volée. Ensuite il indique plus ou moins une direction pour la couleur de l'ochestre, et roulez jeunesse. De manière générale, les compositeurs de musique de film de cette envergure sont surtout des petites entreprises, la temps accordé à réaliser la musique expliquant cela.

La nécéssité d'avoir des notions de solfège ou non dépend, à mon sens, avant tout du style de musique pratiqué.

Laurent.
GuillaumeF

GuillaumeF

624 posts au compteur
Posteur AFfolé
6 Posté le 03/11/2003 à 17:39:28
La nécéssité d'avoir des notions de solfège ou non dépend, à mon sens, avant tout du style de musique pratiqué.

Je ne peux être que d'accord. Tant que tu reste sur la pentatonique, en fait t'as pas trop besoin du solfège. Mais pour bien comprendre l'harmonie d'un morceau et pouvoir improviser des mélodies, solos etc... je pense qu'il faut connaitre un minimum. C'est comme un peu avec le language. Tu peux l'apprendre d'une manière phonétique, mais tu arrive alors à des limites si tu ne sais pas écrire.
Antony™

Antony™

769 posts au compteur
Posteur AFfolé
7 Posté le 03/11/2003 à 19:12:54

Citation : D'accord, mais Danny Elfman travaille avec des orchestrateurs qui eux connaissent le solfège et tout ce qui va avec. Très souvent, lors des premières séances de visionnage, il s'assoit en compagnie de ses collaborateurs et chante différents thèmes que ses amis reprènnent à la volée. Ensuite il indique plus ou moins une direction pour la couleur de l'ochestre, et roulez jeunesse. De manière générale, les compositeurs de musique de film de cette envergure sont surtout des petites entreprises, la temps accordé à réaliser la musique expliquant cela.


Comment a t-il fait celui la pour devenir "compositeur" ?
Laurent Juillet

Laurent Juillet

5789 posts au compteur
Je poste, donc je suis
8 Posté le 04/11/2003 à 09:16:11

Citation : Comment a t-il fait celui la pour devenir "compositeur" ?



Pour ma part, je pense que c'est vraiment un compositeur. La somme des difficultés qu'engendre une B.O sur le type de film qu'il a l'habitude d'illustrer fait qu'il ne peut travailler seul. La recherche, laréalisation, les délai, la réactivité, etc sont beaucoup de paramètres qui demandent du temps, chose qui souvent fait défaut. La musique fait souvent les frais du retard de la production. Il est impératif de bien s'entourer et de partager les taches. Enfin pour en revenir à Danny Elfman, il impossible de nier que sa production est relativement particulière et se sous son influence. C'est pour cela que je dis que c'est un compositeur, c'est lui qui fait ou valide les choix musicaux.

Laurent.
Antony™

Antony™

769 posts au compteur
Posteur AFfolé
9 Posté le 05/11/2003 à 11:56:26
C'était pas ma question, comment (vu que le gars connaitrait pas son solfège...) en est-il arrivé la ?
on ne deviens pas compositeur du jour au lendemain.

le fait de travailler en équipe se comprend, les délais...
comme si un architecte devait faire les plans + la réalisation...

tu connais un peu l'histoire du bonhomme ?
Laurent Juillet

Laurent Juillet

5789 posts au compteur
Je poste, donc je suis
10 Posté le 05/11/2003 à 12:04:12
Je sais seulemnt qu'il faisait partie du groupe Oingo Bongo et que Tim Burton en était fan.

Sinon:

Citation : Bibliography: (taken from numerous sources and expanded)


Daniel Richard Elfman was born on May 29th, 1953 in Amarillo, Texas. His parents were Blossom and Milton Elfman. His father was a teacher. Blossom, his mother, was a novelist. She won an Emmy for her writing in a TV movie.


Elfman spent his childhood in Los Angeles. When he turned 18, he moved with his brother, Richard, to France. There, he joined a theater group and became acquainted with the many different instruments of the orchestra. After spending a few years in France, he moved to Africa. He moved back to the U.S. after contracting malaria. He still considers his time in Africa a great benefit to himself.


In 1980, Elfman worked with his brother, director Richard Elfman, on the film Forbidden Zone. He formed a group known as "The Mystic Knights of Oingo Boingo." They performed the score that Elfman wrote for Forbidden Zone. Oingo Boingo, as it became known, blossomed into a permanent group and drew a large cult following (in 1995, however, they broke up).


In 1985 Elfman met Tim Burton, who asked Elfman to score the music for Pee-Wee's Big Adventure. This was Tim's first time directing and Elfman's first time composing for a big-budget film. Elfman called in his friend and fellow Oingo Boingo member, Steve Bartek, to orchestrate for him and Pee-Wee was a success. Thus began the friendship between Elfman and Burton. Elfman first became known by soundtrack fans in general with his funky, light-hearted score for Beetlejuice. Combined with Harry Belafonte's songs, the album was an enormous cult success.


Today, they are still working together as a team. Elfman has scored the music for every single movie that Tim has directed, with the exception of Ed Wood. He won his only Grammy in 1989 for his theme to Batman. Elfman considers Batman to be one of his best scores, and believes that it should receive far more recognition. He has never been nominated for an academy award. Elfman, along with his fans, believe that the Academy doesn't like him because of the fact that he is completely self-taught. He keeps his distance from the rest of the composer community, which he considers "elitist."


Perhaps his most emotional score to date, Edward Scissorhands (1990) has become widely recognized as a truly unique score. The track "The Grand Finale" is considered one of the best single tracks of the 1990's. In 1993, Elfman wrote another singularly slow, romantic, and dark score: Sommersby. Arguably his best work, this score was a sleeper hit and is yet unknown to many soundtrack fans.


The Nightmare Before Christmas (1993) was a project where Elfman wrote the songs, composed the score, and sang the leading role as Jack Skellington in the movie. Besides Tim Burton, Elfman has worked with many other directors such as Brian DePalma, Emilo Estevez, Warren Beatty (who Elfman says is "insane" to work with), and the Hughes brothers. In 1996, he composed the score to Freeway which was directed by one of his high school friends. In return for his services, Elfman asked to be paid only a dollar.


Danny Elfman is one of the few artists that have established themselves as both a composer and a rocker. He has drawn a large following of fans who find his works to be fresh and innovative. Although he is looked down upon by many of his colleaques, he still continues to be one of the most popular and sought-after film composers in the film industry.


Elfman composed an incredible amount of material in 1996. Extreme Measures, The Frighteners, and Mission: Impossible were followed by perhaps the strangest Burton/Elfman collaboration, Mars Attacks!. In 1997, he scores another alien thriller, Men in Black. Elfman is also slated to score the Burton production of Superman.



Laurent.
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.