Technics SL-1200 MK2
+
Technics SL-1200 MK2

SL-1200 MK2, Platine Vinyle de la marque Technics appartenant à la série SL1200.

jld1 19/09/2020

Technics SL-1200 MK2 : l'avis de jld1

« Très surestimée »
2

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
Rapport qualité/prix : Mauvais Cible : Tout public
La Technics SL1200 (Mk2 ou pas) est une très vieille platine de Matsushita dérivée d'une gamme des années 70, dont elle partage des éléments, et des défauts (piètement, horizontalité, bras médiocre, plastique, ...).
Contrairement à la croyance une SL1200 ne démarre pas très vite: c'était le modèle de pointe de la série Technics de l'époque et était donc dotée d'un moteur à entrainement direct un petit peu plus puissant donc d'un couple légèrement plus fort. C'est tout.
Comparée à des Barthe Rotofluid Pro (à double plateau), des Dynacord de la même époque (qu'utilisait Radio Caroline), la légendaire Thorens TD 124 ou bien sûr des EMT (la 950 atteint réellement la vitesse nominale stable en 0,2 s), la SL1200 ne peut pas rivaliser dans ce domaine.
La piètre qualité du bras ne permet pas de lui adjoindre une cellule de haut niveau et les performances en matière de régularité de la vitesse (pleurage, scintillement), ne sont pas très bonnes.
La remarque de "Blaise 1973" est tout à fait justifiée à propos du câblage intérieur, plutôt digne d'un électrophone des années 60 que d'une platine à usage professionnel.
Dès lors que la SL1200 est sollicitée par de longues heures (ou jours) sous tension, les limites de la fiabilité sont vite atteintes. Une utilisation très intensive, mais normale en milieu professionnel, laisse apparaître des mauvais contacts au niveau du bras et un échauffement du moteur; quant aux contacts de raccordement, pour lesquels on pourrait espérer des XLR à ce niveau de prix, ce ne sont que de simples RCA qui ne supportent pas bien les branchements et débranchements .
Cette platine a été très populaire et ses utilisateurs nouaient presque un rapport affectif avec l'objet (Roland Barthes sort de ce corps!), au point de ne pas en voir les défauts et ne pas admettre que le prix était bien trop élevé (dès les années 90) en regard de ses qualités. Ils auraient aujourd'hui souvent meilleur compte à se tourner vers des clones qui pour beaucoup moins cher font largement aussi bien et souvent mieux (qui achète encore des PC de chez IBM!)
Alors oui, il faut reconnaître à la SL 1200 une bonne ergonomie (copiée par tout le monde ou presque), une facilité d'utilisation et qu'elle a été, au début, la première platine abordable pour les DJ. Mais il ne faut pas tout mélanger et si vous voulez la vraie "Rolls" des platines (cf. avis de "djbreizhl-71") achetez une EMT, c'est un peu plus cher avec des performances encore inégalées à ce jour et, elle , fonctionnera beaucoup, beaucoup plus longtemps. A la BBC et Radio-France (et ailleurs) des EMT ont tourné 40 ans jours et nuits sans tomber en panne avant le CD puis les playlist sur serveurs (photo EMT 950).

Photos liées à cet avis

photo