• Augmenter ou diminuer la taille du texte
    • Imprimer
    • Rss

A propos des instruments électroniques

En vis-à-vis des instruments acoustiques qui reposent toujours sur la vibration d'une membrane, d'une corde ou d'un corps, les instruments électroniques utilisent deux moyens pour produire des sons mélodiques ou percussifs : la synthèse ou l'échantillonnage. Ces principes sont ensuite utilisés dans des instruments à l'ergonomie et aux finalités très diverses : synthé, clavier arrangeurs, boîtes à rythmes, samplers, expandeurs, etc.

Descendants d'instruments électromécaniques créés pour certains au 19e siècle (télégraphe musical, telharmonium), les instruments électroniques partagent la particularité de ne générer du son qu'à partir de composants électroniques et non, comme les autres instruments, à partir d'un phénomène acoustique. 

 

Utilisés avec un ampli ou branchés à même l'entrée ligne d'une console ou d'une interface audio, ils peuvent reposer sur différentes technologies (analogique, numérique ou le mélange des deux : hybride) et s'organisent en 7 grandes catégories :

  • Au format rack ou clavier, le synthétiseur, plus couramment appelé synthé, est probablement le plus emblématique des instruments électroniques, focalisé sur la création de sons à partir de différentes méthodes de synthèses.

  • La boîte à rythmes est l'assemblage d'un synthé dédié aux sons percussifs ou d'un sampler chargé de samples percussifs et d'un séquenceur dans le but de produire des séquences rythmiques. 

  • Le séquenceur est un appareil qui permet de programmer des suites de notes (des séquences) pour pouvoir le rejouer ensuite avec n'importe quel instrument électronique. 

  • Appelé aussi échantillonneur, le sampleur permet de numériser un signal pour pouvoir ensuite, via un transposition tonale, l’utiliser comme un instrument. 

  • Au format rack ou clavier, la workstation (station de travail littéralement) est un instrument qui cumule les fonctions de synthétiseur, de sampler et de séquenceur. 

  • L'arrangeur couplant une banque de sons « réalistes » à des possibilités de séquence et d'arrangement automatique.

  • L’expandeur est un rack embarquant des sons : on pourrait le définir comme un sampleur privé de ses fonctions de numérisation du signal.

Pour compléter ce tour des instruments électroniques, on ne manquera pas aussi d’aller voir du côté des Batteries et percussions électroniques, et des pianos électroniques.