Prise de Son & Mixage
Techniques du Son Prise de Son & Mixage
  • Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer

Le grand guide de l’enregistrement — 31e partie

Bien débuter

La grosse caisse et la caisse claire en même temps !

  • J'aime
  • Tweet
  • +1
  • Pin it
  • Mail

Dans ce nouvel épisode consacré à l’enregistrement de la batterie, je vous propose de voir une technique un peu particulière qui vous permettra de faire l’économie d’une voie et d’un micro lors de la captation de proximité de la grosse caisse et de la caisse claire.

Une pierre, deux coups

Un micro pour la Room Mono, deux micros pour les Overheads, deux de plus pour la caisse claire et rebelote pour la grosse caisse… Ça commence à faire beaucoup cette histoire ! Et tout le monde n’a pas un parc de micros suffisamment développé pour faire face à une telle débauche technique, sans parler du nombre de préamplis, d’entrées sur l’interface audio, ou même de pieds et de câbles nécessaires à la manœuvre… Bref, il pourrait être intéressant dans certaines situations de pouvoir réduire un peu la voilure sans pour autant sacrifier la qualité du résultat final. Or, il se trouve qu’il est possible de remplacer les micros « Kick In » et « Snare Bottom » par un seul et unique micro sans que cela ne soit trop préjudiciable. Elle n’est pas belle la vie ?

Kick/Bottom Snare Mic

Pour mettre en œuvre cette ingénieuse technique, nous avons utilisé un RE20 d’Electro-Voice, micro dynamique cardioïde à large diaphragme de haute-volée s’il en est. Notez que vous pouvez obtenir des résultats tout aussi convaincants avec d’autres micros, comme par exemple avec un dynamique MD 421 de Sennheiser, ou bien encore un statique à petit diaphragme du genre AKG C451 B / Oktava MK-012.

Le secret de cette méthode réside dans le placement du micro. Il faut chercher à placer la capsule à mi-chemin entre le dessous de la caisse claire et le point d’impact batte / grosse caisse. Ainsi, la capsule ne vise pas directement l’un ou l’autre de ces éléments, comme vous pouvez le constater sur la photo ci-contre. Cependant, le micro est situé suffisamment bas de façon à ce que les sons captés soient le moins hors axe possible. Pour affiner cette position, je vous invite à écouter attentivement le résultat obtenu en conjonction avec les micros « Snare Top » et « Kick Out ». Pensez également à vérifier la cohérence de phase ! Si la caisse claire et/ou la grosse caisse se mettent à faire « ploc-ploc » façon carton-pâte, sans doute qu’une bête inversion de polarité de ce micro pourra tordre le cou à ce vilain problème. Toutefois, si cela ne suffisait pas, retournez à la chasse au positionnement idéal pour ce micro, mais pas que ! Il peut être tout aussi efficace de déplacer légèrement l’un des autres micros, à savoir le « Snare Top » et le « Kick Out ». Bref, ne faites pas l’économie de l’expérimentation en termes de placement afin d’obtenir l’équilibre idéal entre ces trois micros.

Si tout se passe bien, vous devriez obtenir un résultat comme suit :

00:0000:00

Mélangé aux pistes « Snare Top » et « Kick Out », nous obtenons ceci :

00:0000:00

Vous voyez que cette prise hybride grosse caisse / caisse claire permet bien de capter l’attaque du kick et le timbre de la snare. Lors du mixage, si vous souhaitez éventuellement avoir plus de latitude et gérer séparément cette attaque de grosse caisse et ce timbre de caisse claire, il vous suffira de dupliquer cette piste pour la traiter et/ou l’éditer afin d’avoir la main sur ces deux éléments sonores. Je vous assure que cela n’a rien de sorcier et que le rendu sera plus que probant.

Sur ce, rendez-vous la semaine prochaine pour un nouvel épisode.

Kick/Bottom Snare Mic 2
Kick/Bottom Snare Mic 3

 Téléchargez les extraits sonores (format WAV)

← Article précédent dans la série :
L’enregistrement de la batterie - Les micros pour la grosse caisse
Article suivant dans la série :
L’enregistrement de la batterie - Première mise à plat →
Réagir à cet article
  • J'aime
  • Tweet
  • +1
  • Pin it
  • Mail