Devenir membre
Devenir Membre
Continuer avec Google

ou
Connexion
Se connecter
Se connecter avec Google

ou
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Nad C326 BEE
Photos
1/19

Nad C326 BEE

Amplificateur Hi-Fi de la marque Nad .

5 avis

Annonces Nad C326 BEE

Me prévenir à chaque nouvelle annonce sur ce produit

Images

Avis

Note moyenne :
( 4.6/5 sur 5 avis )
4 avis
80 %
1 avis
20 %
Donner un avis
Cible :

"Que dire de plus que ce qui a déjà été dit ?"

Nad C326 BEEPublié le 29/01/21 à 13:10
Les phantasmes des uns étant source de désillusion des autres, j'avais eu une si mauvaise expérience avec « zeu best amplifieur of zeu galaxie », que je ne voulais plus entendre parler de NAD. Sa cote surévaluée et la rumeur à son propos m'avait fait passer à côté de bons gros japonais aux qualités intrinsèques bien réelles pour un ampli qui était juste exceptionnel à une époque donnée pour une gamme donnée. La légende disait que même les productions actuelles de NAD ne rivalisaient pas avec le 3020, ni même le 326 BEE du même concepteur censé le remplacer.

Mon gros japonais mourant, j'étais parti sur du Marantz (très clair, très détaillé, mais trop doux/médium pour moi), Cambridge......
Lire la suite
Les phantasmes des uns étant source de désillusion des autres, j'avais eu une si mauvaise expérience avec « zeu best amplifieur of zeu galaxie », que je ne voulais plus entendre parler de NAD. Sa cote surévaluée et la rumeur à son propos m'avait fait passer à côté de bons gros japonais aux qualités intrinsèques bien réelles pour un ampli qui était juste exceptionnel à une époque donnée pour une gamme donnée. La légende disait que même les productions actuelles de NAD ne rivalisaient pas avec le 3020, ni même le 326 BEE du même concepteur censé le remplacer.

Mon gros japonais mourant, j'étais parti sur du Marantz (très clair, très détaillé, mais trop doux/médium pour moi), Cambridge Audio (le modèle qui m'intéressait n'était pas compatible avec l'état de mes finances, pareil avec Rotel). Je suis même allé voir du côté de la classe D à moins de 300 €, de belles surprises, mais une fois passé l'effet « Kiss Cool » il ne restait plus grand-chose.

C'est à la lecture de plusieurs avis d'utilisateurs, le comparant avec le 3020 et qui en avaient admirablement bien décrit les défauts, donnant une description séduisante de celui-ci que j'ai reconsidéré la marque.

Alors oui, c'est vraiment une belle surprise. C'est presque tout à fait ce que je cherchais : Un ampli vivace, réaliste, net, avec beaucoup de relief, force et douceur et aussi un grave bien tenu. Mais, un ampli doit pouvoir me surprendre (ce que n'ont jamais fait les class D que j'avais essayés).

Alors voilà, j'ai sauté sur une occase et à l'écoute celui-ci m'a vraiment impressionné par sa qualité. Il est vrai que l'on retrouve le concept du 3020, châssis en acier léger et façade en plastique toc faisant « cheap » de prime abord, mais à l'intérieur….

Pour ceux qui trouvent le boîtier tout plastique indécent, se demandant « où est le NAD de l'époque du 3020 ? », je les invite à regarder les 3020 e et 3020 i, c'est exactement pareil !

Y en a qui comptent le nombre de transistors pour définir la qualité d'un ampli, plus il y en a, moins l'ampli est transparent. Bien le C326 BEE prouve le contraire.
Pour en avoir réparé pas mal, et je dois dire qu'il est très rare de voir des amplis si compliqués pour seulement 50W. J'ai du mal à comprendre le schéma (Je vous expliquerai après pourquoi ai-je consulté le schéma) tant il est complexe. Mais le résultat est là, c'est un ampli exceptionnel dans cette gamme de prix. Tout comme l'a été le 3020 en 1978.

Ses principaux défauts sont : Une chauffe excessive et un problème avec la sécurité thermique (voilà pourquoi j'ai regardé le schéma). Oui, il chauffe pas mal, mieux vaut laisser le dessus libre. Pour la protection thermique, laquelle se déclenche parfois de manière intempestive et bien c'est expliqué dans le « manuel de service » (voir dans ce forum). Et dire que beaucoup de vendeurs ont dit qu'il serait plus cher de le réparer... Donc plus de 400€ pour remplacer ou ajouter un petit condensateur électrolytique, y en a qui ne manquent pas d'air !

En bref.

C'est vraiment, cette fois-ci et pour 2021, un ampli de qualité que l'on trouve parfois d'occasion au même prix que le 3020, alors qu'il est nettement supérieur. Pas de voile, ni de bas médium gonflé et en prime un beau relief. Tout ce qui manquait à son ainé. La puissance est aussi supérieure.
En plus, c'est bien plus d'entrées et avec la télécommande, s'il vous plait !

Par contre, pas d'entrée phono, mais on en trouve de bonnes à 50€ (Art DJ Pre II par exemple) ni de DAC, mais Micromega en propose un très bien à 100€. Alors, avec tout ça, ça fait un total de 400+100+50 et vous avez pour 550€ un très bon point d'entrée en hifi, là où il faudrait presque le double dans d'autres marques pour une qualité similaire.

Alors oui, sans retenue et surtout sans déception, le C 326 BEE est vraiment une bonne affaire et vise, comme son prédécesseur, plus haut que sa game. Même si je n'ai toutefois pas la magie du gros japonais.
Lire moins
»

"très bon rapport qualité/prix"

Nad C326 BEEPublié le 12/01/21 à 11:37
Cet appareil a une sonorité équilibrée et précise, conforme à la tradition de la marque.
Il est souvent reproché à cet ampli de 'chauffer trop', 'au risque de brûler la main qui s'y poserait'. C'est très très exagéré. L'appareil, lorsqu'il a bien pris sa température de croisière (c'est alors qu'il sonne le mieux, il faut un certain temps), est chaud sur la partie droite du capot, et beaucoup moins sur la partie centrale-gauche, où sont les transistors de puissance. La partie droite est celle du préampli, lequel fonctionne en classe A, il ne faut pas l'oublier. Je ne suis pas sûr qu'il faille attribuer cela à une mauvaise......
Lire la suite
Cet appareil a une sonorité équilibrée et précise, conforme à la tradition de la marque.
Il est souvent reproché à cet ampli de 'chauffer trop', 'au risque de brûler la main qui s'y poserait'. C'est très très exagéré. L'appareil, lorsqu'il a bien pris sa température de croisière (c'est alors qu'il sonne le mieux, il faut un certain temps), est chaud sur la partie droite du capot, et beaucoup moins sur la partie centrale-gauche, où sont les transistors de puissance. La partie droite est celle du préampli, lequel fonctionne en classe A, il ne faut pas l'oublier. Je ne suis pas sûr qu'il faille attribuer cela à une mauvaise conception.
Lire moins
»

"Un bon en avant sur la musicalité, un pas en arrière sur la finition..."

Nad C326 BEEPublié le 06/05/18 à 23:28
J'utilise cet ampli en hi-fi sur des colonnes JM Chorus 725 ou des bibliothèques Chorus 706 S.
Il s'agit d'un appareil totalement analogique, sans DAC, sans lecteur réseau ou Bluetooth intégré mais reste la possibilité de raccordé une source en façade sur mini-jack.On le trouve aujourd'hui à moins de 500 euros neuf.
Avant lui j'ai testé pas mal d'intégrés, dont le NAD 325 BEE, un DENON MAP 280, un Marantz PM 6006, un advance acoustic MAP 305 II, Yamaha...
Ayant eu son prédécesseur entre les mains, le NAD 325 BEE, on constate au déballage une différence notable de qualité.
Si certaines modifications apportées vont dans l'air du temps, tel que suppression de la 2 ème sortie tape au profit......
Lire la suite
J'utilise cet ampli en hi-fi sur des colonnes JM Chorus 725 ou des bibliothèques Chorus 706 S.
Il s'agit d'un appareil totalement analogique, sans DAC, sans lecteur réseau ou Bluetooth intégré mais reste la possibilité de raccordé une source en façade sur mini-jack.On le trouve aujourd'hui à moins de 500 euros neuf.
Avant lui j'ai testé pas mal d'intégrés, dont le NAD 325 BEE, un DENON MAP 280, un Marantz PM 6006, un advance acoustic MAP 305 II, Yamaha...
Ayant eu son prédécesseur entre les mains, le NAD 325 BEE, on constate au déballage une différence notable de qualité.
Si certaines modifications apportées vont dans l'air du temps, tel que suppression de la 2 ème sortie tape au profit de 2 sorties Sub, pilotage du "tone défeat" par relais donc télécommandable, un câble secteur amovible, on constate cependant une baisse significative de qualité de finition:
- la façade et les boutons constitués d'un plastic brillant "bas de gamme",
- la télécommande paraît également moins solide,
- le câblage visible à travers les évents de ventilation semble moins soigné (et je parle pas du dessous...),
- les caractéristiques en puissance dynamique ont également été revu à la baisse pour une puissance nominale équivalente.

A l'allumage, même discours:
- présence de bruits de commutation lors du changement de source jusqu'alors inaudible sur son grand frère.
- Grésillements lors de la manipulation des correcteurs de tonalité,
- les LED témoins sont parfois peu visible si l'appareil se trouve en bas d'un meuble,
- le mien s'est mis en sécurité à l'allumage de mon lecteur réseau (Pioneer N50).


A l'essai cette ampli apporte beaucoup de chaleur aussi bien en terme de musicalité qu'en apport calorifique réel... le son est là, on retrouve immédiatement la touche NAD en un peu moins typée, moins centré sur le bas médium avec des aiguës plus étendus et une basse bien présente en "tone défeat" si ce n'est une assise moins prononcée que son prédécesseur, mais restant au dessus des standards dans cette gamme de prix et de puissance (à côté le Marantz PM 6006 fait pâle figure). Une excellente spatialisation, de l'impact, de la nuance et de la matière à revendre.

Correction de tonalité: si la section "bass" est efficace pour renforcer le bas spectre, l'action du correcteur d'aiguë est bien plus anecdotique.

Comme dit plus haut, l'appareil chauffe très rapidement (chargé sur 8 ohms), et même lors d'écoutes en sourdine. A éviter donc les espaces confinés et les charges basse impédance...

La connectique:
- le pré-ampli est équipé de 7 entrées RCA ligne dont 1 entrée/sortie cassette, 1 entrée mini-jack, 2 sorties sub et un découplage ampli-préampli,
- 2 sorties HP sur borniers à vis (compatible fiche banane),
- 1 sortie Trigger 12 volts et 1 entrée et 1 sortie "télécommande".
Certains déplorerons l'absence de DAC embarqué, pour ma part, ça m'évite de longues séances de comparaisons pour départager le DAC de la source et le DAC de l'ampli.
D'autre déplorerons également l'absence de pré-ampli phono. Reste toujours l'option d'acheter un pré-ampli séparé.

Pour résumer les point positifs:
- le nombre d'entrée analogique (8 au total),
- une véritable entrée / sortie tape,
- les sorties Subs, ça peut servir pour renforcer des enceintes un peu legère en basse,
- séparartion ampli/pré-ampli,
- une sortie trigger,
- des borniers HP avec fiche banane autorisant les grosses sections,
- une entrée jack en façade,
- une musicalité étonnante pour la gamme de prix (500 euros neuf en 2018) et de la puissance réelle (2x50 watts RMS),
- pilotage du "tone defeat"
- mise en veille automatique.


Les points négatifs:
- la finition de l'appareil et de la télécommande,
- aucun management des sorties subs,
- des bruits de commutation,
- le correcteur des aiguës un peu trop subtile,
- chauffe beaucoup trop,
- se mets à priori facilement en sécurité sur présence de parasite électromagnètique,
- pas d'entrée phono,
- pas de DAC intégré.

Edit septembre 2017:
Pour confirmation, cet ampli a réellement un problème de conception:
- dernièrement, il se mettait en sécurité (Led rouge) en envoyant un "ploc" violent aux enceintes...
Appareils branchés dessus:
- lecteur réseau N 50, générant pas mal de rayonnement électromagnétique,
- Pré-ampli phono Cambridge,
- lecteur CD Cambridge Azur 540c qui est...relier à la masse de l'installation électrique!

Le lecteur CD débranché de l'ampli (donc plus de liaison à la masse), est-ce une coïncidence? plus de mise en sécurité.
Lors de l'écoute de vinyle via le pré-ampli, aucun problème.
Par contre, l'ampli se mets en veille tout seul dès que j'allume le lecteur réseau. Après une séance d'extinction auto/allumage (parfois 10), l'ampli se stabilise et reste finalement allumé.
Conclusion, la partie "gestion" cet appareil est sensible aux parasites électromagnétiques que peuvent générer un lecteur réseau ou même un téléviseur, et le fait qu'il soit relié à la terre via un autre appareil branché dessus n'arrange rien, au contraire...Toutefois, pas de parasite au niveau de l'écoute à déplorer, c'est simplement l'électronique de gestion qui est sensible. Dommage pour un appareil de ce tarif.


Lire moins
»

"excellent appareil"

Nad C326 BEEPublié le 06/05/14 à 12:59
L'avis qui suit pourrait être classé dans deux catégories :
j'ai utilisé le NAD C326Bee en tant qu'amplificateur intégré, et je l'utilise désormais en tant que préamplificateur (suivi d'un ampli Quad 405).

a ) Comme ampli intégré
L'utilisation est très simple, les connexions ne présentent aucune difficulté. L'appareil est livré avec une télécommande facile à manipuler, simple et clairement compréhensible.
Tout cela ne comporte que des éléments classiques, sans aucune extravagance. Très bien.

Noter qu'il n'y a pas d'entrée phono. Il faut donc prévoir un pré-préampli pour écouter des 33 t. Ce n'est pas grave ; mieux vaut pas d'entrée phono qu'une entrée phono de qualité médiocre.......
Lire la suite
L'avis qui suit pourrait être classé dans deux catégories :
j'ai utilisé le NAD C326Bee en tant qu'amplificateur intégré, et je l'utilise désormais en tant que préamplificateur (suivi d'un ampli Quad 405).

a ) Comme ampli intégré
L'utilisation est très simple, les connexions ne présentent aucune difficulté. L'appareil est livré avec une télécommande facile à manipuler, simple et clairement compréhensible.
Tout cela ne comporte que des éléments classiques, sans aucune extravagance. Très bien.

Noter qu'il n'y a pas d'entrée phono. Il faut donc prévoir un pré-préampli pour écouter des 33 t. Ce n'est pas grave ; mieux vaut pas d'entrée phono qu'une entrée phono de qualité médiocre. On a alors le choix du pré-préampli.

Détail important : il faut noter aussi qu'il y a une sortie ligne vers un caisson de graves.

Le son est tout à fait correct, les timbres sont bien respectés. Tout au plus peut-on remarquer une certaine légèreté dans les graves, facilement compensée par le correcteur de tonalité. A ce sujet, il faut noter une particularité. L'appareil comporte une touche ("tone defeat") pour outrepasser éventuellement les correcteurs de graves et d'aigus. Or, même avec les correcteurs sur "zéro" (il y a un cran en position médiane du bouton) le son n'est pas vraiment le même lorsqu'on passe de la position "tone defeat" à la position correcteur en service ; c'est clairement perceptible.
La maigreur toute relative du grave et bas médium est acceptable au vu du prix de l'appareil.
A noter que cet ampli nécessite un bon temps de chauffe ( environ une demi-heure) avant de pourvoir donner un son correct. A froid, le son est plutôt sec et déséquilibré vers l'aigu. Quand l'appareil est chaud on retrouve l'équilibre et la douceur des NAD.
Quant à la puissance (2x50 w), elle est amplement suffisante. Sur mes Cabasse (sensibilité 93,5 dB), cela devient déjà trop fort lorsque le potentiomètre est sur 9h. Et comme j'habite en appartement, je m'abstiens d'aller plus loin.


b)comme préampli

L'amplificateur de puissance est un Quad 405.

Ici, tout change. On retrouve tout l'aspect à la fois charnu et charnel nécessaire du grave et du bas-médium. Le correcteur de tonalité n'est plus utile, et l'on peut employer la position "tone defeat" sans ressentir la moindre frustration.
En tant que préampli, le NAD est excellent, je n'ai pas noté de différence importante, dans la sonorité, entre le C326BEE en préampli seul et le préampli Quad 33 que j'ai utilisé pendant très longtemps.

Cet appareil remplit bien sa mission, c'est ce que j'attendais de lui.
Je referais ce choix, le rapport qualité-prix est excellent (d'autant que j'ai bénéficié d'une remise considérable sur internet).

Ceci est un ajout (« édit ») à mon premier avis concernant le NAD c326BEE.
Après avoir lu plusieurs forums sur des appareils divers, j’ai remarqué une note qui revient souvent : les cavaliers qui relient la sortie préampli à l’entrée ampli « dégradent le son », et de nombreux commentateurs recommandent de les remplacer par des câbles.
Cela a attiré mon attention, et j’ai donc essayé sur mon C326BEE.
Eh bien, je n’en suis pas revenu.
Je peux dire que je n’avais pas entendu le vrai son de ce NAD tant qu’il y avait les cavaliers d’origine.
Les reproches que je lui adressais (surtout le grave en retrait et le médium plutôt décharné) ont tout de suite disparu. Et bien sûr, on obtient des résultats différents selon les câbles (pour ma part, j’ai obtenu le meilleur son avec des Mogami, lors de mes essais) ; mais, quel que soit le câble, l’amélioration est flagrante – et définitive, au sens où l’on ne peut plus revenir en arrière et retourner à l’écoute avec les cavaliers. Ce n’est pas vraiment étonnant quand on examine ces cavaliers : la partie métallique qui entre dans la prise RCA femelle semble un vulgaire métal qui évoque… un clou – question de prix de revient, évidemment.
A mon avis, il ne faut pas le reprocher au constructeur, vu le prix de l’ampli, mais seulement avoir connaissance de ce problème et remplacer les cavaliers par du vrai câble.

attention: par suite d'une erreur de manipulation de ma part, cet ajout s'est trouvé publié parmi les avis sur un autre ampli NAD, et je ne sais pas comment arranger ça...
Lire moins
»

Fiche technique

  • Fabricant : Nad
  • Modèle : C326 BEE
  • Catégorie : Amplificateurs Hi-Fi
  • Fiche créée le : 04/02/2010

Spécifications du NAD  C326BEE

A section préampli

Distorsion harmonique totale                                   0,004

Rapport signal/bruit                                                      100dB

                                                                                              108dB puissance maxi

Séparation des voies                                        80dB à 1khz

                                                                                              70dB à 10khz

Réponse en fréquence                                                               + ou –    0,1dB de 20 à 20000hz avec tonalité neutre

                                                                                              +ou – 0,5 dB  de 20 à 20000hz sans  tonalité neutre

Tension maxi de sortie                                                10v

 

Aigus                                                                                   +ou- 5dB à 10 khz

Graves                                                                                +ou- 8 dB à 100 hz

**********

B section ampli

Puissance sur 8 et 4 ohms                                      50w de 20à 20000hz

Puissance dynamique                                            100w sur 8 ohms

                                                                                              150w sur 4 ohms

                                                                                              200w sur 2 ohms

Distorsion harmonique totale                                   0,009

Courant de sortie crëte                                                               20A

Rapport signal/bruit                                                      100dB à 1w

                                                                                              117dB à 150w

 

 

Séparation des voies                                                    80dB à 1khz

                                                                                              70dB à 10 khz

 

 

»

Autres catégories dans Hi-Fi

Autres dénominations : c326 bee, c326bee, c 326 bee

cookies

Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives. Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages (en savoir plus). Pour personnaliser vos cookies, merci de cliquer ici.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies

Cookies non soumis à consentement

Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine et permettent son optimisation. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies.

Préférences du site

Nous retenons vos préférences afin que vous n’ayez pas à effectuer les mêmes actions chaque fois que vous revenez (options forums, mode sombre ou clair, filtres petites annonces, choix onglets news ou buzz, popups newsletters...).

Connexion

C'est grâce à cela que vous n’avez pas à vous reconnecter à chaque fois que vous venez sur Audiofanzine.

Analytics

Ces données nous permettent de comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :)

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies

Cookies non soumis à consentement

Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine et permettent son optimisation. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies.

Préférences du site

Nous retenons vos préférences afin que vous n’ayez pas à effectuer les mêmes actions chaque fois que vous revenez (options forums, mode sombre ou clair, filtres petites annonces, choix onglets news ou buzz, popups newsletters...).

Connexion

C'est grâce à cela que vous n’avez pas à vous reconnecter à chaque fois que vous venez sur Audiofanzine.

Analytics

Ces données nous permettent de comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :)


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.