Bien débuter
Forums thématiques Bien débuter

Dans cet espace de discussion, les débutants ont la parole et peuvent poser, sans crainte, les questions les plus « évidentes » en matière d'audio, sono, éclairage ou informatique musicale. Avec les dossiers et le glossaire d'AudioFanzine, voici sans doute le meilleur moyen de bénéficier des lumières de la communauté pour appréhender des notions de base ou encore recueillir des conseils d'achats.

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail

Frequence d'echantillonage?

 
AuteursMessages

Anonyme

offline
Ricooo
Ce membre n'existe plus

1 Posté le 25/11/2002 à 09:58:08
Salut,

JE voulais savoir si quelqu'un pouvait me dire exactement ce que c'est qu'une frequence d'echantillonage, a quoi ca sert, pkoi il en existe plusieur????
Merci bien :bravo:

Maax

offline
Maax
399 posts au compteur
Posteur AFfamé

Score contributif : 123

2 Posté le 25/11/2002 à 11:33:05
Fréquence d'échantillionnage:
C'est le nombre de prélèvement d'information par seconde.
En clair, qd on dit 44 100 Hz il y a 44100 prélèvement de valeur de tensions par seconde...

Explication:
Le signal audio analogique est une variation de tension électrique qui est ne cesse de varier.
Or pour numériser ce signal; la technologie numérique n'a pas trouver mieux 'pour le moment' de prélever des valeures succesives de cette tension qui varie, de facon périodique et à fréquence élevé...
Donc tu comprendra que si on prélève ces valeur les plus souvent possible on se rapprochera le plus du signal d'origine...qui lui est "continue" (dans le sens ou il n'arrete pas de varier).
En gros plus ta fréquence d'échantillonage est élévée, et plus ta numérisation sera fidèle au signal d'origine...mais plus il y a d'information à faire passer en meme temps!!! (donc plus difficile à mettre en oeuvre et plus gros sont les fichier informatique par exemple).

voilà, en gros....mais si tu veux du détails, dit le moi...
@+.

Anonyme

offline
Ricooo
Ce membre n'existe plus

3 Posté le 25/11/2002 à 13:00:39
J'ai mis ce post hier et personne m'a vraiment donné la solution, si toi tu pouvais m'aider stp:


Citation : Hier je suis allé chez un pote pour enregistrer ses instruments sur mon mon enregistreur numérique (vs 1880)!!
Ses instru proviennent de Ejay-music director, donc j'ai branché avec du coax mon vs à son pc, et la il fallait changer la fréquence d'echantillonage, normalement je mets 44,1 khz, mais la il fallait mettre 48khz!!!
Le probleme c'est que lorsque je veux graver ses instrument avec mon graveur branché sur le vs, c'est pas possible car il faut que le morceau soit de frequence 44,1 , donc si y avait moyen de changer ca, ou je ne sais quoi....car j'ai peur que si apres avoir tout enregistrer, tou fait le mix, master, si j'envoie tout ca sur son pc pour graver, je perte de la qualité...peut etre pas allez vous me dire!!!



Et donc si je peux envoyer tout ca sur le pc, que me faut il comme logiciel pour enregistrer les chansons ?????????

Anonyme

offline
Ricooo
Ce membre n'existe plus

4 Posté le 25/11/2002 à 19:49:02
J'ai une question Mr Maax :mdr: a quoi ca sert alors qu'un enregistreur numerique offre une frequence d'echantillonage de 98khz si on ne peut que graver du 44,1khz???????

Maax

offline
Maax
399 posts au compteur
Posteur AFfamé

Score contributif : 123

5 Posté le 25/11/2002 à 20:36:45
Eh oui!!!

Ca peut paraitre faible comme réponse.....mais c'est là le secret de la haute qualité....et les ingé qui masteriqe te le dirons aussi...

Le fait d'avoir un enregistreur à 96 kHz ne sers à rien si tu grave JUSTE après...

Sauf....si tu enregistre (numérise) à 96 kHZ et que tu fait tout tes traitements de meme, et que tu bounce pareils et que tu tu masterise le tout en 96 kHz...mais que ton cd est en 44,1...et bien la chaine à 96 kHz t'auras servis à respecter la qualité jusqu'au bout....

C'est le b a bas de la qualité audionumérique...il faut bien sur avoir la meilleure fréquence d'échantillionnage pour etre le + fidèle à l'origine....MAIS il faut que tout suive Derrière.....c très important..

Mais il est vrai que pour les homes studistes....c'est au dela de leur intérêtes...!!!

@+.

Pov Gabou

offline
Pov Gabou
19608 posts au compteur
Drogué à l'AFéine

Score contributif : 132

6 Posté le 25/11/2002 à 23:27:47

Citation :
Le fait d'avoir un enregistreur à 96 kHz ne sers à rien si tu grave JUSTE après...

Sauf....si tu enregistre (numérise) à 96 kHZ et que tu fait tout tes traitements de meme, et que tu bounce pareils et que tu tu masterise le tout en 96 kHz...mais que ton cd est en 44,1...et bien la chaine à 96 kHz t'auras servis à respecter la qualité jusqu'au bout....



Ouais, en gros, c'est ça. C'est un peu comparable au 24 bits->16 bits. ça a un interêt de travailler en 24 bits, même si on passe sur pc.

Citation :
Donc tu comprendra que si on prélève ces valeur les plus souvent possible on se rapprochera le plus du signal d'origine...qui lui est "continue" (dans le sens ou il n'arrete pas de varier).
En gros plus ta fréquence d'échantillonage est élévée, et plus ta numérisation sera fidèle au signal d'origine...mais plus il y a d'information à faire passer en meme temps!!! (donc plus difficile à mettre en oeuvre et plus gros sont les fichier informatique par exemple).



Ca, par contre, c'est assez faux. Le fait d'echantillonner permet de reconstruire EXACTEMENT le signal analogique. J'insiste là dessus, parce que l'on voit partotu que le numérique ne peut être qu'une approximation par rapport l'analogique à cause de ça, et c'est faux. C'est un préjugé total, qui montre une méconnaissance fondamentale du numérique de la part des 100% analogiques ( j'ai vu ça sur plusieurs docs soit disant techniques d'appareils analogique récents)....

Tijean

offline
Tijean
82 posts au compteur
Posteur AFfranchi

Score contributif : 60

7 Posté le 26/11/2002 à 19:07:18

Citation : Le fait d'echantillonner permet de reconstruire EXACTEMENT le signal analogique. J'insiste là dessus, parce que l'on voit partotu que le numérique ne peut être qu'une approximation par rapport l'analogique




La je suis pas d'accord.
Quand on travaille en analogique, le son qui passe par exemple dans un table de mixage est un variation de tension dans la table donc un signal bien continu avec des courbes sinusoidales bien jolies.

Tandis qu'en numerique tous les signaux (dans un ordi ou un sampleur par exemple ) se font en chiffre ( 0 en 1 ).
Et pour transformer un son ( une sinusoide ) en chiffres tu est obliger de prendre une " foto " de la tension electrique
Cela se fait a intervalles reguliers ( frequences d'echantillonage ).
Le convertisseur ( ADC ou DAC ) va alors assigner un valeur numerique a la "foto" ( la quantification ).
La aussi un parametre que l'on peut regler: la résolution ( nombre de bits )
Résultat: ta belle courbe va terminer en une sorte piramide rectangulaire.

Donc pour avoir le meilleur son, il faut que la frequence d'echantillonage et le nombre de bits soit le maximum possible.

J'avoue que a partir d'un certain seuil on pourra plus faire la difference a l'ecoute
Mais comme Maax a dit, vaut mieux travaiiller dans les meilleurs conditions pour ensuite convertir pour passer en CD.

Peace TI Jean

Tijean

offline
Tijean
82 posts au compteur
Posteur AFfranchi

Score contributif : 60

8 Posté le 26/11/2002 à 19:09:32
Oups la citation n'est pas complete.
Mais vous comprendrez ! :8)

Ciao TI Jean

Pov Gabou

offline
Pov Gabou
19608 posts au compteur
Drogué à l'AFéine

Score contributif : 132

9 Posté le 26/11/2002 à 19:20:19
Je te garantis que si... L'echantillonnage seul n'introduit pas de "distortion" ( enter guillements, parce qu'ici, le terme est plus que vague ). Avant quantification ( c'ets à dire avant la transformation de l'amplitude en nombres discrets 1 - 2 ... ), tu peux exactement reconstituer le signal sous certaines conditions. Par exemple, tu peux reconstituer EXACTEMENT une sinusoide à 19000 He si tu echantillonnes à 40000 Hz. Ton truc de foto, c'est exactement l'erreur que font certaines personnes... Je suis d'accord que c'est assez contre-intuitif, mais c'est comme ça. Je veux bien te faire la preuve, mais j'imagine que ça t'interesse pas de voir qqs lignes de maths avec des formules incompréhensible pour le béocien.

Mais pratiquement, on est d'accord, ç cause de la quantification, du fait que l'on ne sait pas très bien où est la limite perceptive de l'oreille, sans parler de la qualité des convertisseurs, c'est qu'une approximation. Mais l'analogique a aussi ses problèmes, alors ( rapport signal à bruit infiniment plus maîtrisable et plus élevé en numérique qu'en analogique, par exemple ).
J'insiste toujours sur ce point, parce qu'on voit certains dirent que le numérique transfomre la musique en nombre, sera toujours moins bien que l'analogique,et cie...C'est complètement crétin, ils ont chacun leurs avantages.

Tijean

offline
Tijean
82 posts au compteur
Posteur AFfranchi

Score contributif : 60

10 Posté le 26/11/2002 à 19:34:10
Je suis d'accord avec toi qu'il on chacun leur avantages. Et avec la progression de l'informatique ces derniers temps, je trouve personnellement que le numerique a plus d'avantages.

Mais on me l'a explique avec le principe de fotos mais je suis bien interressé par ce que tu dit !
On va utiliser des formules de maths qui decrivent la sinusoide et transformer cette formule en numerique ? ou ca se passe comment ?


Ciao TI Jean
Revenir en haut de la page