Leicam 16/02/2018

Yamaha GENOS : l'avis de Leicam

« Genos le magnifique »
4

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail
Rapport qualité/prix : Correct Cible : Les utilisateurs avertis
Je suis l’heureux propriétaire de ce clavier depuis début janvier. Le Genos est l'élément central de mon studio, je compose des musiques pour de l’événementiel (type musique de film) et pour mon plaisir personnel dans un style Electro/Chill.
Je suis sortie de la MAO car faisant beaucoup d'heures d'ordinateur en dehors de la musique, le besoin de me retrouver avec un instrument "réel" sous les doigts et qui sache reproduire rapidement mon inspiration du moment était primordiale. La philosophie "clavier arrangeur" est très intéressante car elle propose tout de suite une bonne base pour composer, improviser, reproduire et réarranger ces créations. Désirant quitter le monde des STAN et autres VST pour la compo, il va sans dire que la qualité des sons devait être à un très bon niveau pour justifier ce choix. Le Genos est le clavier qui a su répondre à mes attentes.

Niveau design et construction, le Genos est une réussite. Les plastiques sont épais et de bonne facture. Les knobs et faders sont agréables à l’utilisation et ils apportent un vrai plus point de vue créativité et variation lors du jeu live. L’écran tactile facilite la navigation et rend l’utilisation du Genos encore plus intuitive. Le toucher du clavier est très agréable, parfait pour jouer tout type d’instrument. Le nombre de sorties audio (2 main, 4 sub) et midi (1 in, 2 out) convient à mon utilisation (enregistrement multis pistes + contrôle de mes synthés via le Genos si besoin).

Ce clavier va nous apporter instantanément une très belle palette sonore dans la globalité des catégories d’instrument.
Les sons acoustiques sont très convaincants. Certes il sera possible de trouver des vst poussant encore plus loin le réalisme de certains instruments mais personnellement le Genos est la première machine hardware qui a su me séduire autant dans l’ensemble de ces presets.
Pour les sons type synthé j’arrive à trouver mon bonheur, les bass et leads ont de la patate et les pads sont bien épais mais pour les enflammés du bidouillage d’oscillos, LFO et filtres en tout genre, passez votre chemin ! Il faut voir le Genos comme un "rompler", ici on choisit un preset, on y colle des effets derrières si besoin puis on joue ! Il nous restera la possibilité de triturer le filtre, la résonance, les effets et les EQs mais ça s’arrête là. L’arpeggio est un vrai plus pour moi qui aime faire des séquences de synthé planante évolutive, mais pour l’instant obligé d’utiliser les programmes d’arpège d’usine proposés (une MAJ va surement corriger ça prochainement). Ils sont en nombre suffisant pour moi mais encore une fois ça ne conviendra pas à tout le monde.
Les batteries et boites à rythmes sonnent d’enfer, enfin ! Merci les RevoDrums en l’occurrence et les nouveaux kits électroniques. Effectivement j’ai toujours trouvé les arrangeurs mollassons à ce niveau et le Genos a changé la donne. Puis si vous n’êtes toujours pas convaincu, vous pouvez créer vos propres kits avec le logiciel YEM.
Les Styles couvrent l’ensemble des genres de musique. De la house au jazz club au rock60’s en passant par la chacha etc… Ils servent de bon point de départ pour construire un morceau. Je trouve que beaucoup peuvent sonner « kitsch » de base, je modifie systématiquement les sons de l’accompagnement, les patterns de la partie rythmique et les effets, j’obtiens alors ce que je veux assez vite (utilisation du StyleCreator + la partie mixer).
Concernant les effets que propose la machine, ils sont de très bonne qualité (reverb, chorus, delay, phaser, flanger...). Les représentations graphiques de ces derniers sont très agréables pour l'utilisateur afin d'effectuer les différents réglages (ça rappelle le monde de la MAO avec ces VSTs).
Je ne me sers pas du séquenceur (pour l’instant).

La partie mixage (volume, EQ, compresseur…) est basique mais fait le taf pour la compo et le jeu live. Autant j’ai quitté le monde de la MAO pour la compo, autant celui-ci est indispensable pour la finalisation d’une track (mixage final + mastering).

Pour les points négatifs, me concernant, je citerais l’impossibilité d’appliquer des effets autre que reverb et chorus sur les aux IN et multipads et de combiner multipad midi et audio. J’espère que Yamaha corrigera ça dans des prochaines maj surtout qua ça me semble loin d’être impossible…

Pour conclure, le Genos est une très belle machine pour le live et le studio à condition que l’on adhère à sa philosophie. Pas question ici de faire de la synthèse pur et dure, la création de sonorité est très basique et il ne rivalisera jamais avec une worksation type Montage pour l’édition en profondeur. Ici nous avons une interface simple qui nous propose tout de suite des sons magnifiques à exploiter, des styles servant de base solide à partir desquelles nous allons pouvoir bâtir nos compositions ou tout simplement se faire un trip rapide juste après l’allumage de la bécane. C'est un réel plaisir de jouer et composer sur le Genos. Je trouve le prix de 4000€ justifié (pas plus).


EDIT : je tâcherai de modifier cet avis en fonctions des potentielles futures MAJ.

Photos liées à cet avis

photo