Se connecter
Se connecter
Créer un compte

ou
Insatisfait(e) des avis ci-contre ?
Filtres
4.8/5
(4 avis)
75 %
(3 avis)
25 %
(1 avis)
Donner un avis
Avis des utilisateurs
  • AcebooAceboo

    SSL in a box

    SSL SiXPublié le 25/07/22 à 11:35
    Pour quels styles de musique et dans quel contexte (home studio, studio, live, etc.) utilisez-vous cette table ? Quelles sont ses caractéristiques ?

    Pour répondre à un besoin croissant d'entrée sortie, au sein de mon setup très largement orienté hardware, je cherchais une table de mixage avec de la personnalité : qu'elle puisse me permettre de jouer sans daw mais qu'elle apporte quelque chose en plus, tout ça dans un budget "rationnel" (l'envie de prendre un matériel de bonne qualité donc avec ce que cela suppose en terme de tarif tout en restant dans une enveloppe amateur/home studiste). L'idée était de s'en servir en sommation, pour apporter un traitement qualitatif tout en mini…
    Lire la suite
    Pour quels styles de musique et dans quel contexte (home studio, studio, live, etc.) utilisez-vous cette table ? Quelles sont ses caractéristiques ?

    Pour répondre à un besoin croissant d'entrée sortie, au sein de mon setup très largement orienté hardware, je cherchais une table de mixage avec de la personnalité : qu'elle puisse me permettre de jouer sans daw mais qu'elle apporte quelque chose en plus, tout ça dans un budget "rationnel" (l'envie de prendre un matériel de bonne qualité donc avec ce que cela suppose en terme de tarif tout en restant dans une enveloppe amateur/home studiste). L'idée était de s'en servir en sommation, pour apporter un traitement qualitatif tout en minimisant le nombre d'entrées nécessaires sur l'interface audio.
    Je pratique en majorité de la musique electro, avec bars, synthés, samplers et looper. Très occasionnellement du chant (enfin pas moi mais j'en recorde).

    Et puis un jour, j'ai découvert la SSL SiX : évidemment, la légendaire marque anglaise et son aura a tout de suite attiré ma curiosité avec ce produit. Problème : un tarif élevé à mes yeux pour finalement assez peu de pistes comparées à la concurrence.

    La SiX est une table analogique 4 pistes : 2 entrées monos (avec entrée xlr, ou jack et interrupteurs de niveaux ligne/inst/mic avec alim fantome), et 2 stéréo (6.35 traditionnel, avec interrupteur de niveau également), donc c'est bien mais c'est loin de l'opulence. Le main sort en double xlr.

    Sa particularité, au dela de la gestion assez classique des EQ et gains par pistes, c'est d'embarquer une version du célèbre compresseur GSeries de la marque . On en retrouve sur chaque piste mono et sur le master. Ces compresseurs sont des versions simplifiées (au sens où il se gèrent uniquement sur un potard, donc pas les paramètres habituellement disponibles) mais tout a fait authentiques et très efficaces.

    Mais en réalité la table cache assez bien une partie de son jeu grace à une connectique a la fois très ingénieuse, flexible et particulièrement efficace, qui explique le nom de la machine : en effet, au-dela des 4 pistes, la SiX présente 2 entrées auxiliaires stereo (jacks 6.35) qui disposent chacune d'un controle de gain. Mais aussi de 8 entrées et sorties annexes (pour les insert notamment), distribuées par 2 ports DB25 au dos de l'appareil. Mais aussi d'un canal B, qui est en réalité une sorte de sortie main supplémentaire, et qui dispose de sa sortie dédiée.

    Dès lors, on s'aperçoit qu'au niveau sommation, on peut pousser le nombre de pistes : moi je l'utilise actuellement avec pres de 10 entrées connectées, sommées dans l'appareil et je distribue ces traitements sur 2 sorties séparées (main et canal B) qui permettent un retraitement fx dédié pour chacune de ces 2 sorties.

    Ca ne rattrapera peut etre pas le nombre de pistes proposées par les produits concurrents au meme tarif, mais c'est plus large que ce que la machine ne le laisse supposer au départ : sans rentrer trop dans les détails abstraits et pour simplifier, disons qu'on peut sommer les pistes, et répartir dans les canaux de sorties grace à un bouton de bascule par piste. Les 2 entrées stéreo EXT sont associés à la sortie principale. Les entrées/sorties annexes servent essentiellement à intégrer des inserts, en alternatives de remplacement.

    On notera dans les caractéristiques que la machine est entièrement analogique et ça se sent : ça chauffe ! (en particulier lors de l'utilisation des compresseurs). Ils précisent bien dans le manuel de ne pas la couvrir et bien respecter son aération. A l'utilisation, on comprend vite pourquoi, c'est l'appareil qui chauffe le plus chez moi. Ceci étant dit, ça ne joue pas ni sur la qualité du son, ni sur le fonctionnement de l'appareil, mais clairement en canicule, éviter c'est mieux, car ca peut monter bien haut.

    Sa finition vous semble-t-elle de bonne facture ? Vous semble-t-elle solide ? Est-elle ergonomique et bien pensée ?

    C'est un tank. La machine est plus grosse que ce que j'avais imaginé en voyant la photo la premiere: ca reste raisonnable, mais son angulation et ses connectiques font que la machines prend de la place.

    Au niveau solidité, c'est irreprochable : métal et plastic lourd, on est sur une excellente finition, immédiatement perceptible. Toutes les connectiques sont d'excellente qualité. L'engin pèse son poids et dégage une réelle confiance. Les potards légendaire SSL sont bien là, bien fixés. Tout les éléments ont de la tenue et donnent confiance. Et elle est belle en plus (subjectif).
    Coup de chapeau sur le packaging : certes ça ne change rien au son, mais c'est super agréable de voir que SSL a poussé le premium sur tous les aspects, c'est très qualitatif et on sent qu'on est sur une approche haut de gamme, et ça fait plaisir.

    L'ergonomie : les faders sont assez longs pour une table compacte. Très très agréables d'utilisation que ce soient les boutons, faders ou potards.

    L'espace de manipulation qu'offre la machine est très bon : ca semble dense, mais en réalité on a la place et la manipulation est confortable. Les emplacements des fonctions sont tous assez logiques, donc on se repère assez facilement. Cependant, si on est pas habitué aux consoles pro ou a ssl, il faudra un peu de temps pour bien comprendre le fonctionnement technique de la machine : il y a beaucoup d'options (ne serait ce que pour le rooting) et tout n'est pas évident / apparent, bien que rien ne soit mal fichu. Ca permet de souligner que la documentation est très bonne, et les aides nombreuses, que ce soit auprès de la marque ou sur le net.

    C'est anecdotique, mais la gestion des led est parfaite : que ce soit sur les niveaux, les diodes ou l'éclairage général, la SiX est super agréable à regarder et à utiliser.

    Donc pour moi l'ergonomie est excellente, bien qu'un peu technique sur plusieurs aspects.

    Qu’en est-il du son obtenu ? Est-il typé ou transparent ? Disposez-vous d’une bonne réserve de gain au niveau des préamps ? L’EQ voire les traitements embarqués sont-ils de qualité ?

    Le son est hallucinant, super clair, précis et punchy.
    La puissance des gains et l'absence de souffle / saturation montre à quel point les gains sont puissants et qualitatifs : on peut pousser vraiment haut (attention aux enceintes) et ça suit nickel, assez impressionant. Les EQ et PAN sont particulièrement efficaces aussi, dans un registre similaire : sans s'étendre sur le côté technique, ça répond parfaitement aux attentes.

    Les compresseurs : on n'est pas sur une console de studio, mais la compression SSL que propose la SiX est absolument magnifique. Ca écrase le son comme on connait et comme on attend : sur les drums ou avec des voix, c'est incroyable le résultat qu'on obtient pour un engin multifonction comme la SiX. Alors oui c'est un GSeries simplifié, mais ça reste de vrai GSeries ! Et le fait d'en retrouver et sur les pistes et sur le master donnent beaucoup d'opportunités et de possibilités. On peut se rassurer sur une chose: les G compresseurs en sont pas juste une promesse marketing, la machine tient pleinement ses engagements (dans la mesure de ses capacités) sur le sujet, c'est une vraie énorme valeur ajoutée de l'appareil incontestablement pour moi. Alors est ce que le son est transparent ? et bien ça dépendra de vous, mais avec des compresseurs de cette nature, il y a clairement une signature pour moi, et elle est remarquable.

    Quelles sont les choses que vous appréciez le plus et le moins ?

    Les + :
    - qualité générale du matériel / solide et lourd
    - qualité sonore impressionnante
    - les compresseurs G series, un atout magnifique et incontestable (unique?) de l'appareil
    - gains extremement puissants et qualitatifs
    - EQ et Pan excellents
    - esthétique et gestion led très réussie (subjectif)
    - gestion IN/OUT et rooting particulièrement ingénieux et pratique
    - le canal de sortie B qui offre une dimension supplémentaire à la SiX
    - très belle ergonomie générale
    - la variété des prises sur chaque piste et la gestion des niveaux d'entrées au top

    Les - :
    - c'est un barbecue (bon c'est exagéré et c'est pas très grave, mais on le mettra pas n'importe ou)
    - le prix qui représente quand meme une certaine somme pour le nombre (limité) de pistes proposées
    - cables DB25 nécessaires pour les I/O supplémentaires (cout supp à prévoir)

    Quand on choisit SSL, on sait qu'on se dirige vers un achat onéreux, mais on sait aussi que le savoir-faire de la marque est une garantie.

    La SiX s'inscrit totalement dans cette direction : le prix est élevé c'est un fait, mais pour moi la machine répond pleinement a son positionnement. C'est un produit "haut de gamme" (toute raison gardée vu que dans l'audio il n'y a pas de limite...), qui apporte une vraie énorme valeur ajoutée immédiate et incontestable. Une stature qu'on retrouve à tous les niveaux : c'est solide, c'est beau, c'est fin, c'est tellement sonore ... Ce n'est pas du tout une machine qui s'inscrit dans la course au nombre de pistes, ou au nombre de feat. C'est une machine qui se limite à une offre bien spécifique et qui apporte toute la classe et l'expertise de SSL dans cette table compacte et très qualitative. Elle s'adresse pour moi plus naturellement à des publics avertis qui sauront certainement mieux tirer profit de cet engin, meme si dans l'absolu, elle peut être utilisée par n'importe qui.

    Pour ma part, je trouve que c'est vraiment un petit bijou, une merveille pour home studiste, et évidemment un 5/5 easy, voir bien davantage....
    Lire moins
  • Greg59Greg59

    Une excellente table

    SSL SiXPublié le 08/12/21 à 23:15
    J ai acheté la ssl six après avoir lu les nombreuses critiques sur cette console (et après avoir pu la tester chez un pote.)

    Je ne reviendrai pas sur les possibilités de routing tellement il y en a.

    Les faders (de 100) et les potards sont super agréables à utiliser.
    La sortie casque drive facilement tout casque et sonne vraiment bien.

    Bien content qu il n y ait pas une interface intégré car ça revient plus cher et dans 5 ans elle serait dépassée. (Et puis je m en fiche, j ai déjà ce qu il me faut)

    Etant à la recherche d une table compact, complète, transparente, pour le studio, mais aussi pour faire de petits lives avec ma gratte ou un synthé + bande son j ai trouvé la table ul…
    Lire la suite
    J ai acheté la ssl six après avoir lu les nombreuses critiques sur cette console (et après avoir pu la tester chez un pote.)

    Je ne reviendrai pas sur les possibilités de routing tellement il y en a.

    Les faders (de 100) et les potards sont super agréables à utiliser.
    La sortie casque drive facilement tout casque et sonne vraiment bien.

    Bien content qu il n y ait pas une interface intégré car ça revient plus cher et dans 5 ans elle serait dépassée. (Et puis je m en fiche, j ai déjà ce qu il me faut)

    Etant à la recherche d une table compact, complète, transparente, pour le studio, mais aussi pour faire de petits lives avec ma gratte ou un synthé + bande son j ai trouvé la table ultime!


    Pour le chant, elle est juste enorme.
    Dynamique, avec du punch, il est facile de bosser avec cette table malgré le manque de reglage pour les médiums (bien qu il soit toujours possible d utiliser un equalo externe ou sur son daw pour le studio).
    Au début, ça me faisait un peu peur, mais les deux fréquences + filtres en cloches sont excellemment bien choisies et très sincèrement, si vous ne faite pas sonner vos sources, c est que vous êtes un manchot! ?
    Au final, on se passe très bien du manque de ce reglage.

    Les preamplis ont de la reserve et même poussés dans leurs retranchements ils ne bronchent pas et ne soufflent pas.

    Je trouve les equalos très musicales.
    J ai lu sur des forums qu une mackie sonnait de la même manière.
    Tres sincèrement sauf si vous les poussez dans leurs retranchements, de plus en plus de petits preamplis de tables d entrees de gamme "sonnent" et ne distordent pas tant qu on reste raisonnable.
    Ce que je veux dire, c est que ça fait le taf.
    Mais empilez plusieurs sources et vous vous rendrez compte qu avec des préamplis de qualité tout s'integre plus facilement (et donc le mixage est bien plus facile à réaliser.)

    Lorsque vous n avez pas le temps, c est quand même génial d avoir une table simple et sans fioriture, mais qui sonne grave.
    On tourne deux trois boutons et on y va!

    Bien sûr je garde le meilleur pour la fin :
    Les compresseurs.

    Sur les tranches ind, c est vraiment excellent sur la voix, les guitares et j en passe.
    Ne parlons pas du compresseur de bus qui vaut à lui seul l achat de cette console !
    Mes amis quel son! C est juste énorme.
    Nous sommes dans LE son qui a fait la réputation de ssl.

    Les prix grimpent en neuf ou en occasion et la big ssl qui vient de sortir montre à quel point il y a un engouement pour ces tables compactes de qualité.

    Pour résumer en deux mots :
    BRAVO SSL!
    Lire moins
  • Arnaud KvRArnaud KvR

    Une console sans equivalent sur le marché (pour le moment !)

    SSL SiXPublié le 20/07/21 à 12:51
    J’étais complètement passé à coté de cette console à sa sortie. Je suis retombé dessus en voulant remplacer ma vielle console analo in line. Je pensais que mon cahier des charges en terme d’entrées et sorties allait immédiatement exclure la Six. À la lecture de la notice j’ai décidé de lui laisser une chance et de réfléchir à un patch qui correspond à mes besoins. À ma grande surprise, tout mon matos à trouvé place dans ce patch.

    J’utilise la SIX dans deux config :
    1 - Somation de mes bus dans mes sessions de mix
    2 - Centre névralgique de mon système modulaire & hardware pour la compo

    À cela s’ajoute occasionnellement une troisième config bien dans l’air du temps : streaming / réuni…
    Lire la suite
    J’étais complètement passé à coté de cette console à sa sortie. Je suis retombé dessus en voulant remplacer ma vielle console analo in line. Je pensais que mon cahier des charges en terme d’entrées et sorties allait immédiatement exclure la Six. À la lecture de la notice j’ai décidé de lui laisser une chance et de réfléchir à un patch qui correspond à mes besoins. À ma grande surprise, tout mon matos à trouvé place dans ce patch.

    J’utilise la SIX dans deux config :
    1 - Somation de mes bus dans mes sessions de mix
    2 - Centre névralgique de mon système modulaire & hardware pour la compo

    À cela s’ajoute occasionnellement une troisième config bien dans l’air du temps : streaming / réunion Zoom

    La Six s’en sort redoutablement bien dans tous les cas. Le passage d’une config à une autre se fait via une patchbay (patch normalisé = compo) ainsi que des snapshot dans le logiciel de monitoring Total mix de ma carte son (RME).

    Les premières heures m’ont valus quelques prises de tête. J’avais pourtant bien lu la notice avant l’achat. Je ne suis pourtant un débutant en audio. Les possibilité de rooting sont tellement complètes qu’on s’y perd un peu au début. J’ai plus l’habitude des grosses consoles avec beaucoup de tranches et beaucoup d’aux. Ici le chemin du signal est parfois un peu plus alambiqué mais au final ça donne un excellente flexibilité à la SiX sur le plan du rooting. Une fois la phase de découverte passé, son patch bien en tête, on navigue facilement.

    En guise d’exemple : le bouton mute d’une tranche ne se contente pas de couper le signal du bus master mais va l’envoyer dans un bus secondaire nommé BUS B. On peut monitorer ou pas ce bus. En étant malin on peut imaginer beaucoup d’utilité à cette fonctionnalité : envoyer le son vers 4 entrées mono de sa carte son à la prise grâce au PAN par exemple.

    J’apprécie particulièrement le contrôle du monitoring. On peut aisément y mettre deux systèmes d’écoute sur les sortie main et Alt. J’ai rajouté un Mix cube via un Palmer Monicon grâce au split supplémentaire de la sortie monitor présent sur le D-SUB. Là encore en étant malin, et avec l’aide de Total mix et des template de mix ou de master bien pensé, je me retrouve avec tous mes systèmes d’écoutes calibré aux bon niveaux suivant les besoins. J’aurai aimé avoir une option pour monitorer les sides. Je suis pour cela obligé de faire appel à TotalMix (Mono sur la Six et inversion de phase d’un coté sur TotalMix). Peut-être que le potentiomètre de monitoring aurai aussi pu être cranté pour plus de précision.

    Je passe sur la qualité audio générale, c’est juste parfait pour mon usage. Pas grand-chose de plus à en dire.
    J’apprécie particulièrement le G-bus comp. Je mixe dedans désormais. Évidement c’est moins flexible qu’un module à part, mais pour un compresseur 2 boutons sincèrement c’est très bien.
    J’utilise moins souvent les compresseurs des tranche 1 et 2. L’auto-make up n’est pas parfait et c’est au final pas évident de comparer le résultat en bypassant. À la sommation, pas question de les utiliser, en config compo pour un synthé pourquoi pas occasionnellement même si la le manque de contrôle est paradoxalement plus handicapant que sur le mixbus je trouve.

    La construction paraît dans l’ensemble solide, j’émets une petite réserve sur les plus petits switch qui paraissent un peu plus fragile que le reste sans faire complètement cheap non plus.
    Les vu-mêtre de pistes et de la monitor section sont excellents : réactif et précis. Le fait de les avoirs sous les yeux en permanence au mix est un vrai plus pour le contrôle. En revanche ceux des compresseurs manquent de résolution à mon avis. 3 et 5 led c'est trop peu.

    Les préamp font bien le boulot, je drive un SM7B (qui est un micro vraiment gourmand en gain) pour mes session de stream, avec une voix parlé et non chanté donc. Le gain arrive en bout de course tout de même mais le préamp ne souffle pas. Une fois passé sur l’entrée talkback, on apprécie le LMC.

    Ça donne presque envie de faire des sessions d’enregistrement juste avec cette console. Avec un artiste intéressé par la démarche, il y a sûrement moyen de travailler efficacement même si on perd en flexibilité par rapport à du multitrack basique avec une interface audio avec de multiples entrées.

    Il est à noter que la présence des insert ma donné envie de continuer à m’équiper pour traiter mon mixbus et mes bus. Il y donc de belles possibilité d’évolutions si c’est pour un début de config hardware.

    La SiX a totalement trouvé sa place dans mon studio et elle n’est pas prêt de le quitter. Elle ma permit d’approfondir et préciser mon workflow, que ce soit pour la compo, mes mix et mes master.
    Il faudra néanmoins se creuser la tête pour trouver le bon patch et optimiser ses templates dans son DAW afin d’en tirer le meilleur. Si vous souhaitez juste avoir quelques entrées ligne fixes, d’autres consoles feront ça aussi bien pour moins cher c’est certain.
    Lire moins
  • zebibzebib

    Punch et Clarté

    SSL SiXPublié le 15/04/20 à 11:43
    Heureux possesseur depuis novembre d'une Six, je tiens à saluer avant tout les performances audio de cette console.

    Je l'utilise en complément de mes preamplis existants ( Audient ID44, Fearn VT1, Aurora Audio GTP8) mais aussi en premix de mes synthés en LIVE, à destination généralement d'une Midas Pro ou d’une X32.

    En Live, Ayant utilisé pendant des années de la Promix, de la Mackie, de la X32, de la Roland, je dois dire que je retrouve enfin un très bon son et une très bonne dynamique en sortie de mes synthés. M'étant habitué comme beaucoup au son des Promix, puis de la X32, j'ai retrouvé avec enchantement une clarté et une dynamique qui m'avait manqué ( et un plaisir de jouer c…
    Lire la suite
    Heureux possesseur depuis novembre d'une Six, je tiens à saluer avant tout les performances audio de cette console.

    Je l'utilise en complément de mes preamplis existants ( Audient ID44, Fearn VT1, Aurora Audio GTP8) mais aussi en premix de mes synthés en LIVE, à destination généralement d'une Midas Pro ou d’une X32.

    En Live, Ayant utilisé pendant des années de la Promix, de la Mackie, de la X32, de la Roland, je dois dire que je retrouve enfin un très bon son et une très bonne dynamique en sortie de mes synthés. M'étant habitué comme beaucoup au son des Promix, puis de la X32, j'ai retrouvé avec enchantement une clarté et une dynamique qui m'avait manqué ( et un plaisir de jouer certain). Quel punch, quelle clarté et quelle présence sonore.
    J'utilise les compresseurs de manière très modérée, juste pour leur couleur sonore.
    Les eq sont très efficace et les fréquences bien choisies.

    A la maison, je n'utilise que les preamps, je m'en sert en gros comme d'un channel strip additionnel à mes autres preamps.
    Il m'arrive aussi d'y faire passer des bus drums ou guitares et c'est toujours délicieux.
    Mes convertos : UA2192 et Lynx Aurora.



    Ayant un budget confortable, j'ai failli me laisser tenter encore une fois par une X32 rack en me disant que pour le même prix j'aurais tout ce qu'il faut et même plus, mais finalement j'aurai fait l'impasse sur cette qualité sonore.

    +1 pour l'EQ et le comp, hyper musicaux, mettant en valeur l'instrument joué ici, en l'occurrence Piano numérique, Workstation, Hammond et quelquefois Rhodes et NordLead.

    Je dois dire que je retrouve le même type de son que au studio ID2mix sur la AWS948.
    SSL est une marque mythique et on sait pourquoi.
    Lire moins
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Analyse de l’audience (Google Analytics)
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités (Google Ads)
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.
Marketing (Meta Pixel)

Sur nos sites web, nous utilisons le Meta Pixel. Le Meta Pixel est un pixel de remarketing mis en œuvre sur nos sites web qui nous permet de vous cibler directement via le Meta Network en diffusant des publicités aux visiteurs de nos sites web lorsqu’ils visitent les réseaux sociaux Facebook et Instagram. Les métapixels sont des extraits de code capables d’identifier votre type de navigateur via l’ID du navigateur - l’empreinte digitale individuelle de votre navigateur - et de reconnaître que vous avez visité nos sites web et ce que vous avez regardé exactement sur nos sites web. Lorsque vous visitez nos sites web, le pixel établit une connexion directe avec les serveurs de Meta. Meta est en mesure de vous identifier grâce à l’identifiant de votre navigateur, car celui-ci est lié à d’autres données vous concernant stockées par Meta sur votre compte d’utilisateur Facebook ou Instagram. Meta diffuse ensuite des publicités individualisées de notre part sur Facebook ou sur Instagram qui sont adaptées à vos besoins.

Nous ne sommes nous-mêmes pas en mesure de vous identifier personnellement via le pixel meta, car à part l’ID de votre navigateur, aucune autre donnée n’est stockée chez nous via le pixel.

Pour plus d’informations sur le Meta Pixel, les détails du traitement des données via ce service et la politique de confidentialité de Meta, veuillez consulter le site suivant Meta Privacy Policy - How Meta collects and uses user data pour Facebook et Meta Privacy Policy - How Meta collects and uses user data pour Instagram.

Meta Platforms Ireland Ltd. est une filiale de Meta Platforms, Inc. basée aux États-Unis. Il n’est pas exclu que vos données collectées par Facebook soient également transmises aux États-Unis.


Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Analyse de l’audience (Google Analytics)

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités (Google Ads)

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Marketing (Meta Pixel)

Sur nos sites web, nous utilisons le Meta Pixel. Le Meta Pixel est un pixel de remarketing mis en œuvre sur nos sites web qui nous permet de vous cibler directement via le Meta Network en diffusant des publicités aux visiteurs de nos sites web lorsqu’ils visitent les réseaux sociaux Facebook et Instagram. Les métapixels sont des extraits de code capables d’identifier votre type de navigateur via l’ID du navigateur - l’empreinte digitale individuelle de votre navigateur - et de reconnaître que vous avez visité nos sites web et ce que vous avez regardé exactement sur nos sites web. Lorsque vous visitez nos sites web, le pixel établit une connexion directe avec les serveurs de Meta. Meta est en mesure de vous identifier grâce à l’identifiant de votre navigateur, car celui-ci est lié à d’autres données vous concernant stockées par Meta sur votre compte d’utilisateur Facebook ou Instagram. Meta diffuse ensuite des publicités individualisées de notre part sur Facebook ou sur Instagram qui sont adaptées à vos besoins.

Nous ne sommes nous-mêmes pas en mesure de vous identifier personnellement via le pixel meta, car à part l’ID de votre navigateur, aucune autre donnée n’est stockée chez nous via le pixel.

Pour plus d’informations sur le Meta Pixel, les détails du traitement des données via ce service et la politique de confidentialité de Meta, veuillez consulter le site suivant Meta Privacy Policy - How Meta collects and uses user data pour Facebook et Meta Privacy Policy - How Meta collects and uses user data pour Instagram

Meta Platforms Ireland Ltd. est une filiale de Meta Platforms, Inc. basée aux États-Unis. Il n’est pas exclu que vos données collectées par Facebook soient également transmises aux États-Unis.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.