Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
Focalpha
9/10
Award Valeur sûre 2014
Partager cet article

On connaissait Focal constructeur d’enceintes haut de gamme, avec la série SM et des prix dépassant le millier d’euros. Puis, on a connu Focal constructeur d’enceintes moyenne gamme avec la série CMS et des tarifs plus accessibles. On connait désormais Focal le constructeur d’enceintes d’entrée de gamme avec la série Alpha, présentée au Musikmesse dernier. Nous avons pu tester l’Alpha 50, première paire d’enceintes de la marque stéphanoise à moins de 500 €. Malgré la sensible baisse de prix, Focal est-il toujours au top ?

Si on compare à la série CMS, les Alpha sont grosso modo deux fois moins chères. La version équi­pée d’un haut-parleur de 5 pouces se trouve à envi­ron 250 € en maga­sin, tandis que les versions 65 et 80 sont respec­ti­ve­ment affi­chées à envi­ron 300 € et 350 € l’unité. La série CMS nous a laissé un très bon souve­nir et nous ne sommes pas les seuls à avoir été séduits puisqu’elle conti­nue d’être adop­tée et utili­sée dans bon nombre de studios et home-studios. Et si nous n’avons aucun doute sur la capa­cité du construc­teur stépha­nois à conce­voir des moni­teurs de qualité dans les tranches de prix supé­rieures, on peut légi­ti­me­ment se poser la ques­tion sur l’en­trée de gamme, lorsqu’il s’agit de faire des choix, de faire sous-trai­ter en Chine afin de réduire dras­tique­ment les coûts, sans pour autant réduire les perfor­mances sonores.

C’est donc avec une certaine curio­sité que nous débal­lons ces Alpha 50 !

Alf ou Alpha?

Focal Alpha 50

À l’ou­ver­ture du carton, on ne peut pas dire que l’on soit éblouis par les Alpha 50 qui, si elles restent discrètes avec des couleurs s’éche­lon­nant du noir au gris foncé (fini­tion plas­tique et vinyle), adoptent un design un peu disgra­cieux à nos yeux. Nous sommes loin des jolies CMS… D’un point de vue pure­ment esthé­tique, il est clair qu’on est passé à la vitesse infé­rieure. Heureu­se­ment, il ne s’agit que d’en­ceintes de moni­to­ring et si la qualité du rendu sonore est inver­se­ment propor­tion­nel à l’éclat de sa robe, on en commande 10 palettes sur le champ. Nous remarquons quand même le logo Focal qui a la bonne idée de s’illu­mi­ner lorsque l’en­ceinte est mise sous tension.

Les dimen­sions de la bête sont rela­ti­ve­ment normales : 313 × 220 × 258 mm pour un poids de 7,3 kg. La boîte en MDF renferme les deux amplis de 35 et 20 W en classe AB qui s’oc­cupent d’ali­men­ter le boomer de 5 pouces en poly­glass et le twee­ter de type dôme inversé en alumi­nium de 1 pouce (le filtre de cross-over est situé à 2,5 kHz). On récu­père dans le carton les 4 petits pieds en caou­tchouc auto­col­lant et on branche les enceintes.

Focal Alpha 50

Derrière, c’est plutôt simple. Première très bonne surprise : un mode veille qui consomme moins de 0,5 W. Si vous n’écou­tez pas de musique pendant 30 minutes, les enceintes iront faire dodo, et elles se réveille­ront au premier déci­bel de musique. Plutôt pratique, d’au­tant que le switch de mise sous tension est situé à l’ar­rière. Côté entrée, on dispose d’un connec­teur XLR et d’un RCA. Pas de Jack, pas grave. On aperçoit un petit switch permet­tant de régler la sensi­bi­lité en entrée (0 ou –6 dB), et deux potards contrô­lant les deux filtres de type shelve situés à 300 Hz (+/-6 dB) et 4,5 kHz (+/-3 dB). Il n’y a donc pas de coupe-bas pour un cais­son de basse éven­tuel et rien pour les moyennes fréquences : plus qu’à espé­rer que cela soit équi­li­bré !

Juste­ment, passons à l’écoute.

Écoute

Focal Alpha 50

Pour tester ces enceintes, nous les avons placées face à nos Dynau­dio BM5 mkIII, en ayant relié un Moni­tor Station v2 de PreSo­nus à notre inter­face audio Metric Halo ULN-8 afin de pouvoir passer d’une paire d’en­ceintes à l’autre très rapi­de­ment. Les enceintes Dynau­dio ne courent pas dans la même caté­go­rie (elles coûtent envi­ron le double), mais elles nous permet­tront de mettre le doigt sur les faiblesses et points forts de ces Alpha 50. Lançons les fichiers non compres­sés…

Johnny Cash — Hurt

Sur ce premier morceau, notre atten­tion se tourne d’abord vers la guitare acous­tique et la voix de Cash. On entend que la présence de la voix est plus accen­tuée sur les Alpha 50, autour des 5 kHz, ce qui n’est pas forcé­ment désa­gréable. Les Dynau­dio nous paraissent peut-être plus natu­relles, mais les Alpha nous épatent par leur préci­sion. Les médiums des Alpha favo­risent aussi l’at­taque des instru­ments, ici la guitare et le piano. Sur le reste du spectre, les deux enceintes sont assez proches, ce qui est plutôt de bon augure pour les Alpha… Nous notons égale­ment que le sweet spot est assez large sur les enceintes Focal, en déplaçant la tête de droite à gauche, il n’y a pas de réel détim­bre­ment.

The Racon­teurs – Conso­ler of the Lonely

Sur le bas du spectre, les deux enceintes sont toujours aussi proches, les Alpha 50 descen­dant quand même un peu plus bas (même si en dessous de 55/60 Hz, il n’y a plus grand monde). Cela reste très propre et lisible, un très bon point pour ces 5 pouces qui n’es­saient pas d’en faire trop. Les diffé­rences entre les deux enceintes dans le milieu du spectre ressur­gissent bien plus forte­ment sur ce morceau. Le son est plus creusé sur les Dynau­dio, notam­ment autour de 1/2 kHz et 4 kHz, ce qui donne plus de présence aux Alpha, sur les voix et les instru­ments (guitares élec­triques, cymbales). Tant que cela n’est pas agres­sif et fati­gant, cela nous convient tout à fait.

Focal Alpha 50

Michael Jack­son — Libe­rian Girl

Sur ce morceau, la première diffé­rence qui nous frappe, c’est la capa­cité des Alpha à faire ressor­tir, grâce à cette présence, les nappes situées au fond du mix, et certains détails en géné­ral. On ne peut pas dire que ce soit un mal ou un bien, il faut juste le savoir… D’une manière géné­rale, le mix reste tout à fait cohé­rent quand on passe d’une paire d’en­ceintes à l’autre, on ne devrait donc pas avoir trop de surprise en écou­tant son mix. Concer­nant les tran­si­toires et la dyna­mique, elles sont aussi très bien retrans­crites.

Miles David — So near, so far

Ici, la contre­basse nous conforte sur le fait que le bas du spectre est très proche entre les deux enceintes. Il est d’ailleurs aussi très bon vu la taille des boomers les équi­pant. Sur la trom­pette, la diffé­rence des médiums s’en­tend assez clai­re­ment, avec un son plus feutré et doux sur les Dynau­dio et plus « dans ta face » sur les Alpha. Les cymbales profitent aussi de ces fréquences pour ressor­tir sur les enceintes Focal. L’es­pace est en tout les cas très bien recons­ti­tué sur les deux paires : ces petites Alpha commencent à nous plai­re…

Focal Alpha 50

Strauss — Ainsi parlait Zara­thus­tra

On termine avec cet enre­gis­tre­ment épique. L’in­tro est iden­tique sur les deux paires d’en­ceintes, rien à signa­ler de ce côté-là. Le haut-médium des Alpha ouvre un peu plus l’es­pace, mais diffi­cile de dire si cela est plus ou moins fidèle à l’en­re­gis­tre­ment. Ce qui nous importe le plus en tant qu’home-studiste, c’est que tous les éléments soient audibles et à leur place. C’est le cas ici, on peut donc mixer en toute confiance.

Vous l’au­rez compris, ces Alpha 50 nous ont plu d’un point de vue pure­ment sonore. Que ce soit dans le bas, le milieu ou le haut du spectre, elles n’ont pas vrai­ment de point faible. Ce surplus de fréquences haut-médiums par rapport à nos Dynau­dio ne nous déplait pas, et cela permet­tra aux home-studistes d’en­tendre certains détails sans effort. Il faudra juste qu’ils gardent en tête que certaines choses ne ressor­ti­ront pas de la même manière sur d’autres systèmes d’écoute. Mais ça, c’est quelque chose qui est vrai avec toutes les enceintes (et pièces), et que l’on apprend à domp­ter au fil du temps, à force de travail !

 
Focal Alpha 50 en jaune et Dynau­dio BM5 mkIII en bleu

Conclu­sion

Focal divise ses prix par deux, mais pas la qualité de ses enceintes : ouf ! Les Alpha nous ont convain­cus par leur bon équi­libre fréquen­tiel, leur préci­sion et leur bas du spectre propre et lisible qui permet­tra aux home-studistes de mixer l’es­prit tranquille. Si le look ne nous a pas parti­cu­liè­re­ment plu, la construc­tion reste sérieuse et la mise en veille auto­ma­tique est très pratique. Pour envi­ron 500 € la paire, les Alpha 50 sont une valeur sûre.

  • Focal Alpha 50
  • Focal Alpha 50
  • Focal Alpha 50
  • Focal Alpha 50
  • Focal Alpha 50
  • Focal Alpha 50
  • Focal Alpha 50
  • Focal Alpha 50
  • Focal Alpha 50
  • Focal Alpha 50
  • Focal Alpha 50
  • Focal Alpha 50

 

9/10
Award Valeur sûre 2014
Points forts
  • Bon équilibre fréquentiel
  • Mise en veille automatique
  • Construction sérieuse
  • Bon rapport qualité/prix
  • Bas lisible
Points faibles
  • Look
Auteur de l'article Red Led

Je suis rentré dans la musique par la rosace d'une guitare classique et depuis, j'essaie d'en sortir sans trop de conviction.


Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.