Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
Agrandir
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Dynaudio BM Compact mkIII
Photos
1/25

Test Dynaudio BM Compact mkIII

Enceinte de monitoring active de la marque Dynaudio appartenant à la série BM mkIII

Prix public : 519 € TTC
Sonnez danois
9/10
Partager cet article

Le manque de place est un problème que les citadins connaissent bien. Quand on vit dans un petit appartement et qu’on fait de la MAO, le moindre centimètre carré est précieux. C’est la raison pour laquelle lorsque Dynaudio a présenté les versions mkIII de sa série BM, un modèle en particulier nous a fait de l’œil : la BM Compact mkIII. Cette enceinte semble être une BM5 mkIII ayant subi un essorage un peu trop violent : c’est tout pareil, mais en plus petit. Et c’est mimi.

Car la première chose qui surprend quand on déballe l’en­ceinte, c’est sa taille. Bien qu’elle soit équi­pée d’un haut-parleur de 5,7 pouces, elle reste bien plus compacte que les autres enceintes 5 pouces que nous rece­vons régu­liè­re­ment : ses dimen­sions sont de 260 × 170 × 235 mm, pour un poids de 5,4 kg ! La deuxième bonne surprise, qui n’en est pas vrai­ment une quand on connait Dynau­dio, c’est la qualité de construc­tion. C’est fabriqué au Dane­mark, c’est costaud, il n’y a rien qui dépasse, ça fait sérieux. Le look est typique de la marque, on aime ou pas, mais ça reste clas­sique et passe-partout (combien de clés ?). La troi­sième bonne surprise, c’est la présence d’un socle IsoA­cous­tics dans la boîte, parfai­te­ment adapté à la taille de l’en­ceinte. Ce dernier permet de décou­pler cette dernière de son support (votre bureau, par exemple) et d’amor­tir les vibra­tions qu’elle trans­met fata­le­ment au meuble sur lequel elle est posée. Ce petit socle présente en plus l’avan­tage d’être incli­nable et permet d’orien­ter l’en­ceinte vers ses oreilles, ce qui est plus que recom­mandé.

Dynaudio BM Compact mkIII

L’en­ceinte renferme un haut-parleur de 5,7 pouces, un twee­ter à dôme souple de 1,1 pouce et une ampli­fi­ca­tion classe D deux fois 50 Watts (la fréquence de coupure est située à 2,1 kHz). À l’ar­rière, on aperçoit l’évent Bass Reflex, ce qui ne pose pas de problème si vous ne plaquez pas tota­le­ment l’en­ceinte contre un mur (si vous le faites quand même, vous allez vous retrou­ver idiot lors du câblage). Côté entrée, on retrouve une prise XLR et une RCA, pas de Jack. Un mini-jack est dispo pour bran­cher la jolie télé­com­mande qui reste malheu­reu­se­ment en option (70 € envi­ron). Cette télé­com­mande règlera le volume des amplis inté­grés et non la sensi­bi­lité en entrée, ce qui est un très bon point. Pour régler la sensi­bi­lité, on dispose d’un switch trois posi­tions : –10, 0 ou +4 dB. Le bouton On/Off nous apprend qu’un mode Sleep (mise en veille) existe, ce qui nous rend heureux. Quand l’en­ceinte ne reçoit aucun signal pendant vingt minutes, elle se met en veille et se rallume ensuite en deux secondes.

Côté réglages, c’est complet, avec un coupe-bas à 60 ou 80 Hz si jamais vous utili­sez un subwoo­fer, deux filtres de type shelve pour les basses et hautes fréquences (±2 dB à 150 Hz et ±1 dB à 1,5 kHz) et un filtre notch pour enle­ver 2 ou 4 dB à 450 Hz afin de compen­ser l’ef­fet acous­tique dû à la présence d’une console. La partie ampli­fi­ca­tion semble être iden­tique à celle équi­pant les DBM50 que nous avions testés il y a quelque temps déjà.

Passons à l’écoute.

Écoute, maman est près de toi

Pour tester ces enceintes, nous les avons compa­rées à nos sE Elec­tro­nics EGG qui sont certes plus chères et dotées de haut-parleurs de 6,5 pouces, mais qui permet­tront de poin­ter plus faci­le­ment les atouts et les faiblesses des BM Compact mkIII. Nous avons utilisé des fichiers non compres­sés, et notre inter­face Metric Halo ULN-8. Un switch nous permet de passer rapi­de­ment d’une paire d’en­ceintes à l’autre.

BM Compact mkIII en jaune et EGG en bleu

 

Dynaudio BM Compact mkIII

Johnny Cash – Hurt

Les deux paires d’en­ceintes sont assez proches sur la voix de Cash, avec un côté un peu plus nasal sur les EGG et un peu plus natu­rel sur les Dynau­dio. De plus, sur l’en­semble du spectre, les sE Elec­tro­nics nous paraissent un peu plus creu­sées. Sur les guitares, on a beau­coup plus de mal à les dépar­ta­ger. Il faut dire que les deux enceintes s’en sortent très bien… Au niveau des tran­si­toires, cela nous semble équi­valent et très bon. C’est un vrai plai­sir d’écou­ter ces petites Dynau­dio.

Michael Jack­son – Libe­rian Girl

Dès l’en­trée de la grosse caisse, les EGG se diffé­ren­cient dans le bas du spectre grâce à la taille de leur boomer. Les Dynau­dio ont clai­re­ment du mal à retrans­crire la réso­nance de l’ins­tru­ment, ce qui nous semble tout à fait normal pour des enceintes de cette taille. Cela coupe rela­ti­ve­ment haut (ça tombe à pic à partir de 70 Hz), mais tout ce qui est au-dessus est très intel­li­gible et propre. La dyna­mique est respec­tée, le bas est sec et ne bave pas sur le reste du spectre, ce qui est de très bon augure. L’image stéréo est aussi très bien retrans­crite, rien à redire là-dessus. Sur la voix, il nous est impos­sible de déter­mi­ner une gagnante, les deux systèmes s’en sortent vrai­ment très bien. Les Dynau­dio nous semblent parfai­te­ment linéaires, et peuvent même faire passer les EGG pour des enceintes un peu creu­sées. En tout cas, les Dynau­dio nous plaisent pour leur équi­libre.

Dynaudio BM Compact mkIII

Gorillaz – Feel Good Inc.

Évidem­ment, ici aussi le bas « physique », que l’ont peut ressen­tir avec le corps, a plus de peine à ressor­tir sur les Dynau­dio, et c’est tout à fait normal. Que ce soit sur les voix ou les détails qui four­millent sur ce morceau, les Dynau­dio retrans­crivent tout parfai­te­ment. Le bas est coupé à partir de 70 Hz, mais le kick ressort parfai­te­ment et n’est pas écrasé. Il faut rappe­ler que mis à part l’ex­trême grave, les deux paires d’en­ceintes sont très proches. Rappe­lons aussi que le concep­teur des EGG a travaillé chez Dynau­dio : on recon­nait clai­re­ment le style. On ressent juste que les petites bosses et creux ne sont pas exac­te­ment aux mêmes endroits sur les deux paires d’en­ceintes, mais rien qui nous permette de vrai­ment dési­gner un vainqueur.

The Racon­teurs – Conso­ler of the lonely

Sur la batte­rie au carac­tère vintage, mais au son terri­ble­ment moderne, le corps du kick et de la basse ont toujours plus de mal à se faire entendre sur les Dynau­dio, mais ils sont là. Les guitares élec­triques satu­rées, qui sont géné­ra­le­ment de bons éléments pour écou­ter le haut médium des enceintes, sont ici très proches. On garde néan­moins toujours ce très léger senti­ment de natu­rel chez les Dynau­dio et le côté plus analy­tique sur les EGG.

Dynaudio BM Compact mkIII

Strauss – Ainsi parlait Zara­thurs­tra

On termine avec cet enre­gis­tre­ment de clas­sique. Sur les timbales, il est impos­sible de dépar­ta­ger les deux enceintes, ce qui est plutôt bon signe pour les Dynau­dio. De même, l’es­pace est retrans­crit de la même manière. Nous décou­vrons quand même que certains cuivres situés à droite ressortent mieux sur les Dynau­dio, lorsque que l’on switche sur les EGG, ils s’en­fouissent légè­re­ment.

Pour résu­mer cette écoute, il n’y a pas grand-chose à repro­cher à ces enceintes : c’est équi­li­bré, détaillé, ça ne descend pas incroya­ble­ment bas, mais ça reste très lisible. En bref, tout ce qu’on peut deman­der à une petite paire d’en­ceintes de moni­to­ring. Le prix est élevé (on dépasse la barre des 1000 € pour la paire) et fina­le­ment très proche des BM5 mkIII, mais la qualité, tant au niveau de la construc­tion que du son, est là.

Conclu­sion

Dynau­dio propose une varia­tion compacte de leur BM, mais ça reste du lourd ! Toutes les quali­tés qui ont fait la répu­ta­tion de la marque danoise sont présentes, à savoir une qualité de fabri­ca­tion irré­pro­chable (faite au Dane­mark) et un son précis et équi­li­bré. Le bas est forcé­ment limité, mais il reste très lisible, et les socles isoA­cous­tics sont les bien­ve­nus autant d’un point de vue acous­tique que pratique, pour rehaus­ser les enceintes. La mise en veille auto­ma­tique est très pratique et le seul bémol concerne la télé­com­mande qui aurait pu être incluse pour le prix. Car le billet d’en­trée pour faire partie du club des heureux posses­seurs de Dynau­dio est élevé. Mais quand la qualité est là…

  • Dynaudio BM Compact mkIII
  • Dynaudio BM Compact mkIII
  • Dynaudio BM Compact mkIII
  • Dynaudio BM Compact mkIII
  • Dynaudio BM Compact mkIII
  • Dynaudio BM Compact mkIII
  • Dynaudio BM Compact mkIII
  • Dynaudio BM Compact mkIII

 

9/10
Points forts
  • Qualité de construction
  • Vraiment compacte
  • Bas limité, mais propre
  • Très bel équilibre
  • Les socles isoAcoustics fournis
  • Plein de corrections
  • Mise en veille automatique
  • Possibilité de brancher une télécommande...
Points faibles
  • ... mais il faudra repasser à la caisse !
  • Le prix n’est pas si compact pour une 5 pouces
Auteur de l'article Red Led

Je suis rentré dans la musique par la rosace d'une guitare classique et depuis, j'essaie d'en sortir sans trop de conviction.


Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
Auteur de l'article Red Led

Je suis rentré dans la musique par la rosace d'une guitare classique et depuis, j'essaie d'en sortir sans trop de conviction.

cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.