Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
Agrandir
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
M-Audio BX8a Deluxe
Photos
1/115

Test M-Audio BX8a Deluxe

Enceinte de monitoring active de la marque M-Audio appartenant à la série BX

Le luxe au prix de l'ordinaire
8/10
Partager cet article

Après avoir remis au goût du jour toute sa gamme d'interfaces audio, M-Audio revoit toutes ses enceintes de monitoring, dans le sillage des excellentes et très pros EXS66. Cette révision a donné des résultats stupéfiants sur les petites Studiophile AV40, voyons donc ce qu'il est advenu des BX8a, dont la version Deluxe est sortie récemment.

Après avoir remis au goût du jour toute sa gamme d’in­ter­faces audio, M-Audio revoit toutes ses enceintes de moni­to­ring, dans le sillage des excel­lentes et très pros EXS66. Cette révi­sion a donné des résul­tats stupé­fiants sur les petites Studio­phile AV40, voyons donc ce qu’il est advenu des BX8a, dont la version Deluxe est sortie récem­ment.

M-Audio BX8a Deluxe

Révi­sion des BX8a donc, les BX8a Deluxe sont équi­pées, comme leur nom l’in­dique, d’un boomer de 8". Ce dernier, construit en Kevlar tissé, est asso­cié à un twee­ter de 1,25" en soie natu­relle pour assu­rer la resti­tu­tion sur une plage de fréquence s’éten­dant, selon le construc­teur, de 30 Hz à  24 kHz… En terme de puis­sance, les belles sont crédi­tées de 130 Watts. Compre­nez 70 Watts pour l’am­pli­fi­ca­teur des graves, et 60 Watts pour celui des aigus, soit une puis­sance très large­ment suffi­sante pour du moni­teur de proxi­mité. Côté look, rien à redire. Si l’on est loin de l’ori­gi­na­lité des EXS66, la sobriété du design, la fini­tion noir mat et la petite diode bleue attes­tant de la mise sous tension, sont du meilleur goût. L’en­semble bien ajusté et le poids unitaire d’une douzaine de kilos achèvent de donner une impres­sion de soli­dité et de sérieux.

En regard de ce qu’on trouve habi­tuel­le­ment sur des enceintes de moni­to­ring, on sera en revanche surpris par la face arrière. Aux côtés du switch de mise en/hors fonc­tion, de la prise pour le cordon d’ali­men­ta­tion et des embases TRS (Jack 6,35) et XLR pour relier le moni­teur à votre système audio, les réglages se résument à un unique potar de volume. Pas de filtre, pas d’EQ, pas de boost : juste un contrôle de volume dont la posi­tion médiane n’est pas cran­tée. Il ne sera donc pas possible de jouer avec la courbe de réponse des moni­teurs pour les adap­ter à la pièce dans laquelle on les utilise. Mention­nons aussi la présence d’un évent à l’ar­rière de l’en­ceinte : il faudra donc les garder à bonne distance d’un mur sous peine d’hy­per­tro­phier les basses. Un défaut que l’on pouvait déjà repro­cher aux BX8a, et qui n’a pas été corrigé sur cette version. Bref, prévoyez de la place…

Plug & hear

L’oreille n’ayant que pas ou peu de mémoire, nous avons choisi d’écou­ter les BX8a en compa­rai­son avec une autre paire d’en­ceintes 8" située dans la même gamme de prix. Notre choix s’est porté sur les Prodipe Pro 8 qui connaissent un beau succès auprès des home studistes et qui, en dépit de leurs 50 € de moins, proposent quant à elles un réglage des hautes fréquences en plus du réglage du volume global de l’en­ceinte. L’écoute se fait au moyen de Foobar et de morceaux enco­dés en FLAC (format loss­less qui n’in­duit aucune perte de donnée dans le spectre), tandis que le TRIO de Mindi­print sert de contrô­leur de moni­to­ring pour passer simple­ment d’une paire à l’autre.

M-Audio BX8a Deluxe

On commence avec le Time extrait du Dark Side of the Moon des Pink Floyd. Passé l’épi­sode des réveils qui ouvre le titre, un long passage parsemé de percus­sions permet d’ap­pré­cier le rendu de l’image stéréo et force est de consta­ter que les deux paires d’en­ceintes font jeu égal sur ce terrain : tout est bien à sa place dans l’es­pace stéréo. Le début du chant révèle en revanche une diffé­rence marquante de l’une à l’autre, à savoir une concen­tra­tion autour des médiums chez les Prodipe là où les BX8a descendent plus bas et montent plus haut.

La chose se véri­fie avec le Billie Jean de Michael Jack­son, où les basses sont bien plus en avant sur les BX8a. Idem pour les aigus, ce qui se traduit par bien plus de détail au niveau des guitares funky, du char­ley, de la voix de Michael lui-même et de ses tics (et il y en a…).

Plus de bas ou trop de bas, c’est la ques­tion que l’on se pose en lançant la lecture du Angel de Massive Attack. C’est en effet le jour et la nuit au niveau du grave, au point qu’on se demande même si cette portion du spectre n’est pas hyper­tro­phiée sur les M-Audio. L’écoute du titre sur les MR8 de Mackie (non rete­nue pour ce compa­ra­tif car 200 € plus chères) confirme le côté flat­teur des BX8a dans cette zone, et on regrette plus encore, du coup, de ne pouvoir utili­ser un filtre pour régler tout cela. En revanche, le haut est vrai­ment beau­coup plus inté­res­sant que sur les Prodipe : on gagne vrai­ment en défi­ni­tion sur les cymbales, sur la voix, et on sent le spectre s’étendre là où il se ramasse sur les Pro 8. A cause des aigus aussi, tout semble plus 'en avant’ sur les BX8a…

D’un bout à l’autre du Also Sprach Zara­thus­tra de Strauss, les basses des M-Audio donnent aux timbales un rôle drama­tique absent sur les Prodipe. Et quand viennent les cordes, la person­na­lité des deux moni­teurs s’ex­prime vrai­ment : là où les cordes et les cuivres se mêlent sur les Pro 8, on les distingue plus nette­ment sur les BX8a.

Le Walk on the Wild Side de Lou Reed permet de s’ar­rê­ter sur le rendu des voix et là, pour ma part il n’y a pas photo : les M-Audio sont bien au-dessus de leurs concur­rentes, notam­ment dans les aigus. C’est vrai pour la voix de Lou et sa réverb, c’est vrai pour les voix des choristes qui se rapprochent, et c’est encore vrai pour le solo de saxo­phone à la fin : tout semble plus distinct, plus aéré et plus en avant sur les M-Audio. Impres­sion iden­tique sur la très dénu­dée version d’In a Senti­men­tal Mood par Ella Fitz­ge­rald : la respi­ra­tion de la chan­teuse comme ses claque­ments de bouche ou les implo­sives sont bien plus audibles sur les M-Audio. On entend plus de choses et c’est ce qu’on cherche avec une paire de moni­teurs.

Conclu­sion

M-Audio BX8a Deluxe

Bien construites et élégantes, les BX8a Deluxe ne sont pas exemptes de défaut. Entre l’évent à l’ar­rière et une certaine tendance à favo­ri­ser les graves, on regret­tera de ne pas dispo­ser de plus de réglages qu’un simple volume pour les adap­ter à leur contexte d’uti­li­sa­tion. Reste que mises en face d’en­ceintes situées dans la même gamme de prix, elles ne manquent clai­re­ment pas d’ar­gu­ments. On appré­ciera notam­ment leur largeur de spectre, et en parti­cu­lier le rendu des aigus, vrai­ment convain­cant. Les petites dernières de M-Audio ont de ce fait un excellent rapport qualité/prix et sont suscep­tibles d’in­té­res­ser ceux qui veulent faire leurs premières armes dans la diffi­cile science du mixage. Certes, il y a mieux. Mais c’est plus cher, voire beau­coup plus cher.

8/10
Points forts
  • Design soigné.
  • Des graves, et du détail dans l'aigu.
  • Enceintes agréables à travailler.
  • Excellent rapport qualité/prix.
Points faibles
  • Basses trop en avant.
  • Quasiment aucun paramétrage du son.
Auteur de l'article Los Teignos

Si j'avais eu le physique, nul doute que j'aurais fait un grand Sumo, mais vu que je ne pèse que 80 kg, j'occupe mon temps comme je peux entre musique et littérature.

  • mayate 126 posts au compteur
    mayate
    Posteur AFfiné
    Posté le 21/03/2013 à 14:43:20

    S'il s'agit d'enceintes de proximité, elles se prêtent aussi à la seule écoute pure et simple.

    La puissance est imposante, car même dans 25m² et avec des voisins il faut faire attention! De plus, en fonction du placement, l'écoute à niveau assez élevé peu s'avérer criarde.

    Dernier point: le respect du triangle: l'auditeur bien installé bénéficiera d'une scène sonore grandiose; admirable en écoutant Rickie Lee Johnes! Un régal.Idem pour Archi Shepp que l'on entend devant soi souffler dans son sax.


    Sinon, placé à une distance de 3m, cette image se perd. C'est révélateur sur les orchestres symphoniques où un certain flou peut s'installer, surtout si l'on a poussé le volume!
    Pour ce prix, je suis entièrement satisfait. il s'agit de ma première paire d'enceintes monitoring actives, donc je ne ferai aucune comparaison avec d'autres modèles.
    Enfin quelque chose qui change de l'écoute hifi.


    J'oubliais: je parle des bx8d2, qui doivent être l'équivalent des De luxe.Je souhaiterais les comparer avec des APS io, ou des Event 20/20. Par curiosité, car ces deux dernières possèdent un évent avant.

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
Auteur de l'article Los Teignos

Si j'avais eu le physique, nul doute que j'aurais fait un grand Sumo, mais vu que je ne pèse que 80 kg, j'occupe mon temps comme je peux entre musique et littérature.

cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.