Akai Professional MFC 42
+

Akai Professional MFC 42

  • J'aime
  • Tweet
  • Pin it

MFC 42, Filtre de la marque Akai Professional.


10 avis d'utilisateurs
Occasion à partir de 650 € Argus occasion : 421 €Attention, cote argus calculée sur un petit nombre d'annoncesEn savoir plus…

Fiche technique Akai Professional MFC 42

  • Fabricant : Akai Professional
  • Modèle : MFC 42
  • Catégorie : Filtres
  • Fiche créée le : 09/09/2005

Le MFC42 est un vrai module de filtre analogue conçu par Akai pour leur mécanisme de MPC-SÉRIE. Cependant, vous pouvez l'utiliser pour traiter n'importe quelle source du son puisqu'il a 1/4 inputs, output et le MIDI. Il est pourvu de véritables filtres analogiques avec Lowpass, Highpass, Bandpass et des types de filtre d'Encoche. Il comporte une section de filtre MONO et une section de filtre STÉRÉO. La section MONO offre 2-, 4-et des pentes de filtre à 8 pôles. La section STÉRÉO offre 2-et des pentes de filtre à 4 pôles. La pente à 8 pôles MONO utilise le circuit de filtre entier donc la section STÉRÉO n'est pas active. De même, la section MONO est inactive quand la section STÉRÉO est dans le mode à 4 pôles. Mais quand les deux sections sont utilisées simultanément, ils peuvent être liés pour que les boutons de commande du filtre MONO contrôlent les sections MONO ou STÉRÉO. Le lien peut aussi être inversé.

D'autres fonctions incluent une enveloppe ADSR pour le filtre. Cette enveloppe peut être déclenchée par le bouton de Trigger et le MIDI

Distribué par audia

»

Acheter d'occasion Akai Professional MFC 42

Akai Professional MFC 42 Akai MFC 42 700 € »

Avis utilisateurs Akai Professional MFC 42

Note moyenne :4.5( 4.5/5 sur 10 avis )
 6 avis60 %
 3 avis30 %
 1 avis10 %
Cible :
Muzikmani09/04/2019

L'avis de Muzikmani"Filtre-moi ça et que ça saute !!!"

Akai Professional MFC 42
1 bail que je l'ai.
Pour de l'électro-funk, house et pour le reste mais avec modération ...

Nan pas essayé des masses de filtres analogiques avant cet achat, car il n'en existait pas des masses (2-3) de dispo en magasin, ils ont chacun leur son, leur grain, akai c'est propre, précis, puissant.

Que dire de plus, à part qu'il faut se méfier, comme dis précédemment: ça peut vite partir en cacahuète si on ne sait pas s'en servir, donc pour les noobs, pensez à baisser le volume de vos enceintes le temps de maitriser un peu la bestiole.

Pour moi que du positif, pas de petit buzz comme lu dans un autre avis.
Le fait de pouvoir jouer avec 1 canal mono et 1 stéréo est vraiment bien vu.
Les pti effets "phase shifter" et disto sont pas dégueu et méritent d'être utilisés.

Le seul point qui pourrait gêner certains, c'est qu'il n'y a pas de repère des fréquences au niveau des boutons cut off, là tout se fait à l'oreille et à mon avis c'est pas plus mal, comme toujours en musique.

Si je referais cet achat ? Bah sans soucis, c'est du super matos, la qualité est incontestablement là.
»
Lolo carepuaf07/12/2016

L'avis de Lolo carepuaf"un vrais filtre"

Akai Professional MFC 42
C'est à l'origine un filtre pour MPC je sais plus la quelle!

il tien dans deux unités: celle du haut pour l'entrée mono, celle du bas pour l'entrée en stéréo (jacks ou rca ou les deux)
il sont tous les deux 100% analogique et entrent en auto oscillation facilement quant la résonance dépasse les 80% de plus comme il sont swichables en 2/ 4 ou 8 pole ça peut vite partir en sucette! le potard de cutoff est d'un diamètre suffisamment gros pour apprécier toute l'étendue et l'onctuosité de ce vrais filtre analogique (quand je me répète c'est pour bien faire comprendre que ça s'entend!). bien que datant un peu maintenant il tien la dragée haute à pas mal de matos récent: il est midi et TOUTES les commandes on un num de CC qui s'affiche quand on appui sur le bouton... CC number! on changer facilement le canal en appuyant sur... midi CH! on le synchronise (ou pas) au tempo avec... sync! et on choisi croches triolets et autres avec un autre bouton (qui lui aussi à son num de CC et quand on cherche un peu on trouve vite de quoi le controler depuis un séquenceur)... ex: depui ma RM1X j'envoi des note à mon Minibrute qui n'a pas de CC:oops2: ! MAIS, je passe le synth avec ou sans disto dans ce filtre et la je pilote le filtre depuis la RM1X et à moi les modulation style dubstep séquencées ou en live avec un mute ou un controle en live... éventuellement j'enregistre une belle variation de vitesse de modulation et ensuite je met juste ça en lecture et, quelque soient les notes qui sont jouées, le filtre fait péter des bwabwa et des wubwub cales sur le tempo:bravo: ... baisse ou augmentation de BPM? pas de soucis tout reste impeccablement calé!;)
bref du gros son analo, le confort du pilotage en MIDI et en plus...
une disto avec EQ low/hi au grain pas très prononcé mais qui donne une belle texture aux drums et synthés:bave: ... qui hélas s'applique sur le mix final et ne peut être appliquée à un seul canal :/
il y a aussi un phase shifter dont l'effet s'applique (comme pour la disto) après le filtre ce qui n'est pas forcement judicieux à mon goût.
la modulation s'applique soit au cutoff soit à la reso soit les deux... mais uniquement sur un des deux canaux au choix grâce à un un inverseur (pratique):bravo:
le choix du mode de chaque filtre (LP/BP/HP/NOTCH) se fait également par inverseur (re très pratique):bravo:
il y a aussi une enveloppe ADSR déclenchable par MIDI ou par bouton trig. elle est assignable à la modulation! ce qui donne des modulations à la forme scuptable:bave:

Tout ceci étant dit quelle utilisation j'en fais?
dans une utilisation en config live je me sert du filtre mono en auxiliaire pour filtrer ce qui me passe par la tête!... et le filtre stéréo du bas en insert pour une boite à rythme secondaire esx ou drumbrute (voir les deux).
de part ses switchs, ses émormes potards de cutoff et autres (qui soit dit en passant sont drôlement bien agencés) il est taillé pour le live et on ne se lasserai pas de twiker les deux sources qui passe dedans? pour un rendu LIVE très efficace.
en gros il me sert surtout à faire des break à la cerpette sur des synthés et des drums... séquences ou à la volé pour des machine qui n'ont pas d'automation ou de CC séquençable.

le mien à un petit buzz qui traine... pas très fort mais peut être qu'il faut juste le mettre à la masse vu qu'il il y a un prise pour ça

ça ne m'enpeche pas de l'utiliser ponctuelement ou noyé dans un peu de disto... ça passe!:-D
»
26/03/2015

L'avis de Anonyme "Un module excellent et très versatile."

Akai Professional MFC 42
Description sommaire :

- Il s'agit principalement d'un module de filtres analogiques en rack 2U.
- Il propose 2 filtres distincts (un mono et un stereo) pouvant agir indépendamment.
- Sont présents 4 différents types de filtre : LP/HP/BP/Notch. Les LP peuvent fonctionner en 2/4/8 (mono only) poles.
- On trouve un phaser analogique et une disto numérique
- L'appareil est pourvu d'une enveloppe ADSR et d'une section LFO très complète.
- Entrées Jack et RCA avec sélection du type de source.
- Triplette midi (ho yeah baby).

Mon experience, mon usage et mon avis

J'étais à la recherche de ce périf depuis longtemps et suis content d'avoir fait le déplacement pour l'acheter, merci les P.A. de A.F. (merci PAAF), et merci a JC le vendeur qui m'a réservé un super accueil.
Avant tout, je précise que j'ai possédé quelques filtres auparavant et le dernier en date est un Filter Factory, un autre très bon filtre mais très différent du MFC-42 comme nous le verrons.

Le MFC-42 propose donc 2 filtres distincts, sauf si on utilise la fonction 8 pôles (mono), c'est déjà un grand plus comparé à ce qu'on propose par ailleurs.
Chacun des deux circuits propose donc 4 types de filtre (LP/HP/BP/Notch) avec donc la possibilité de travailler en 2/4 pôles pour les deux unités en LP ou en 8 pôles sur le mono (ce qui désactive l'unité stéréo).
La qualité audio de ce périphérique est superbe, les filtres vont de très doux et rond a très agressif, le phaser est vraiment cool, il apporte beaucoup au sons un peu statiques, c'est une fonction vraiment bienvenue ! On passera sur la disto, pas aussi mauvaise qu'on peut le lire dans d'autres avis, à mon goût (faut passer du temps sur les réglages des différents gains..) elle est pas non plus remarquable, mais dans certain cas elle apporte aussi vraiment un plus.
La présence du correcteur 2 bandes permettra de fouiller un peu plus le son avant qu'il n'attaque les sorties. Il peut être utile, mais très anecdotique, je préfère la musicalité de ceux de ma console à ce niveau.

En terme de modulation, on aura accès à un LFO très complet, synchronisable et redoutable, ainsi qu'à un suiveur d'enveloppe lui aussi redoutable. A noter que ces deux derniers sont donc syncable et que l'on pourra jouer sur la division temporelle via le bouton "beat" et "3" qui de son côté passera la synchro des modulations en mode triplet.
A noter également que la synchro des deux filtres peut être inversée, c'est très cool comme effet pour traiter deux sources et inverser la courbe des filtres qui les traitent, bon ok, c'est un peu appuyé comme effet mais ça a le mérite d'exister sur cet appareil !

Comparatif d'avec le Electrix Filter Factory

Vu que je possède les deux il peut être intéressant pour certain d'avoir un avis comparatif.
L'Electrix est très très bon, il sonne vraiment gras et péchu, imparable, mais je l'ai trouvé finalement beaucoup plus grossier que le MFC-42, plus tape-à-l'oeil (ou pu-pute), en gros. Sur les deux on trouve un LFO et un suiveur d'enveloppe, pour ce dernier Akai a bien fait les choses car l'enveloppe peux être synchronisée et propose des réglages d'attack/decay/sustain et release, cruellement absents sur le Filter Factory. Sur ce point également le LFO de mon Electrix génère un leger bruit "on time" avec le LFO, le Akai est très propre en comparaison.

Le Filter Factory part très très vite en auto osc. il suffit que le potard de réso filtre avec le premier quart, c'est que qui rend l'unité très agressive. La course de réso du MFC-42 est plus souple et l'on aura encore un peu de marge avant de faire auto osciller le filtre.

Le filtre d'Akai est finalement beaucoup plus polyvalent et bourré d'astuces (scene send, groove modulator..) ce qui en fera un très bon outils dans de nombreux cas. Tous les potards et switches sont midifiés/able, encore un point de plus pour l'Akai.

Pour conclure

Cette double unité est assez redoutable, l'on appréciera sa versatilité et son côté couteau suisse augmenté, elle peut être rackée ou posée, le design a été bien pensé dans ce cas. La présence d'un phaser analogique et d'un lfo qui fera aussi (si on veut) osciller le signal de droite à gauche (comme sur le filtre d'Ableton pour ceux qui connaissent) est un gros plus, surtout quand on sait que l'on pourra envoyer les réglages de toute l'interface à son séquenceur préféré via la fonction "scene send" : ingénieux !
Vu la rareté du MFC-42, son prix finalement assez bas (souvenez vous, il s'agit de 2 filtres indépendants) sur le marché de l'occase, sa versatilité et sa grande qualité audio, je suis bien content de l'avoir enfin entre les mains !

»
tweak09/12/2014

L'avis de tweak"Il en fait beaucoup pour le prix"

Akai Professional MFC 42
C'est un bon filtre. Plein de possibilités.
Mono ou stéréo. 2-4 ou 8 pôles. Avec une disto, un phase shifter, une enveloppe et un LFO, le tout synchronisable en midi au tempo, avec des sous divisions de tempo et des potards qui envoient des CC.
La Connectique est fournie mais pour tout ça je vous laisse regarder une image sur google et la sérigraphie où tout est inscrit.
Par contre la où je peux aider c'est en disant que le niveau de sortie est à un niveau de cheval! Ça sonne et ça sonne très très fort! Et c'est très musical. Il y a une couleur sonore. Vous ferez très clairement trembler les murs avec et tout ce qui veut bien se mettre en résonance selon la fréquence que vous filtrez ou gonflez.
Je l'utilise depuis 3 ans en studio sur des synth et rythmiques. Il peut faire vivre un rythme, ajouter de la couleur a un synth ou filtrer des éléments individuels. En ce moment sur le morceau du moment il me filtre en lowpass un clap et des hihat de 909 jusqu'à extinction et mute. Je trouve qu'il apporte un plus au son. Il colore et j'aime vraiment. Par contre attention à vos enceintes. Passé les 3/4 sur le potard résonance ça part complet en cacahuète. Ça siffle et il part en auto oscillation très facilement. Faites vraiment attention. Il y a moyen de s'exploser littéralement les oreilles au point que ça siffle plusieurs minutes après encore dans vos tympans.
J'ai un sherman V2, j'ai eu un V1, j'ai eu 3 ans durant un mutator.
Je pense pouvoir faire une très bonne comparaison.
Le V1 est très sale, violent, plein de souffle, très coloré, limite parfois indomptable.
Le V2 est plus maîtrisé et maitrisable tout en étant encore violent mais un peu moins cradouille, on arrive a faire quelques filtrages propres. Mais les 2 sherman pour moi restent purement créatifs ou pour colorer.
Le mutator est doux et soyeux. À l'exact opposé. La coloration est légère mais l'appareil est robuste, parfaitement maîtrisée, fait pour du super travail tout en douceur, où chaque millimètre de potard change qq chose subtilement.
La où le sherman serai un punk, le mutator serait un mec qui fait de la deep house pour imager.
Le MFC42 a lui un peu des 2. De la couleur et de la maîtrise.
J'avais besoin de sous, j'ai vendu mon mutator et acheté un MFC42. J'en fais autant pour 1/5eme du prix du mutator. Je regrette ce superbe appareil mais le Akai me suffisait il faut savoir raison garder.
Il y en a un chez Line6 aussi mais qui ne m'a jamais trop intéressé.
Le filterfactory d'electrix me paraissait un poil en dessous du MFC. Je pense qu'il est bon, les utilisateurs ont l'air ravis mais il m'a toujours semblé plus grossier, moins puissant, puis j'ai eu un repeater d'electrix, c'était bien construit, beau, puissant mais je sais pas, pas plus emballé que ça. En plus j'aime avoir du matériel que d'autres n'ont pas. Et les loupiotes partout, je me dis que le pognon qu'un constructeur mets pour que ça clignote partout il ne le mets pas pour que ça sonne. Je préfère un instrument moche qui sonne a ma convenance. L'electrix était tape à l'œil, un peu vulgaire dans le son. J'ai écouté de nombreuses démos, hésité longtemps, et je ne regrette pas.
Le petit de chez analog Lab lui par contre me plaisait bien.
En tout cas j'aime mon MFC42 et il n'y a aucune chance qu'il bouge de chez moi.

Les +++ :
Le son
Le prix
Les possibilités
La synchro midi
Les tres gros potards fluides et précis
La construction
La possibilité de le racker ou de le mettre en desktop.

Les --- :
Il souffle un poil et il a un tout petit buzz mais vu le niveau de sortie phénoménal ça ne gêne pas
»

Images Akai Professional MFC 42

  • Akai Professional MFC 42
  • Akai Professional MFC 42
  • Akai Professional MFC 42
  • Akai Professional MFC 42

Vidéos Akai Professional MFC 42

Manuels et autres fichiers Akai Professional MFC 42

Découvrez d'autres produits !

Autres catégories dans Processeurs spectraux

Autres dénominations : mfc 42, mfc42

Forums Akai Professional MFC 42

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.