Martin & Co D-45
+

D-45, Guitare acoustique Dreadnought de la marque Martin & Co appartenant à la série Standard.

ABI33 26/09/2016

Martin & Co D-45 : l'avis de ABI33

« La grande classe »
5

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail
Rapport qualité/prix : Correct Cible : Les utilisateurs avertis
Je possède cette guitare depuis plus d'un an.
Un petit rappel sur les bois qui font de cette guitare un must, éclisses et fond en Palissandre (en principe Indien), table en Sitka, touche en ébène et bien sur les filets et incrustations en Abalone (a priori 900 pièces), qui grâce à une qualité de fabrication irréprochable donne l'élégance, dans une relative sobriété.
Mon intention n'était pas d'acheter ce modèle, eu égard à son prix. Je cherchais plutôt une D35 D41 ou D42. J'en ai essayé plusieurs sur Bordeaux et Paris. Pour info, la D42 a un barrage avancé qui privilégie les basses, puissante mais peut être moins équilibrée. La D41 est identique à la D45, sauf les incrustations en Abalone. Cela m'a été confirmé par MARTIN & CO, à qui j'ai écrit. Donc en principe pas de différence sonore. J'ai pu acquérir la D45 car elle avait été achetée avant l'augmentation du dollar, et que j'ai bénéficié d'une opération de déstokage de Guitarshop à Bordeaux. J'ai été conquis dès que je l'ai essayé, après avoir testé chez MARTIN les modèles précités, qui m'ont semblé plus métalliques (on parle de nuance, car elles restent excellentes) ou moins de projection (D35). Mais j'ai aussi essayé une Huss & Dalton (plus dure à jouer, très précise, moins de personnalité dans le son) une SANTA CRUZ (un rendu sonore magnifique, manche facile à jouer) et une TAYLOR 814 (brillante, moins d'équilibre et de grain, mais rapport qualité /prix excellent). Je n'ai pas pu essayer de Collings. Les GIBSON Hummingbird et J 45 ne tiennent pas la comparaison. Je possède déjà une TAYLOR 612 (TB guitare) depuis 10 ans et une 814 NYLON, et une OVATION Custom Ballader achetée neuve en 1980, qui sonne avec un super manche.
Ceci pour illustrer les éléments de comparaison tangibles, et affirmer que la D45 est un pur bonheur chaque fois que je la prends en main. Excellente projection, un équilibre exceptionnel, du sustain et surtout ce grain particulier, boisé, une sensation de vibration (comme une petite nuance d'une 12 cordes sur les médium et basses) qui sont l'identité des modèles haut de gamme MARTIN.
Idéale pour jouer en FingerStyle (ex. le style Pat Metheny), elle donne toute sa mesure dans le jeu au médiator. Conviendra aussi en picking, même si d'autres préfèreront des guitares plus précises (MATON, TAYLOR...).
Livrée avec des cordes un peu hautes (pour le strumming), il faut les baisser de 2 ou 3 mm pour plus de précision dans les cases hautes.
Pour moi, le meilleur tirant est light 12/52, j'ai apprécié les cordes MARTIN (Lifespan bronze...) et les Ernie Ball (Everlast et Aluminium).
Seul petit défaut, l'absence de Rivet d'attache pour la sangle, et il faut s'habituer à la position traditionnelle (avec cordes au bout du manche) un peu gênante.
Je ne me suis pas encore décidé pour cette modification par un luthier (l'idée de faire un trou me donne des boutons). Idem pour la sonoriser, reste le Micro (SM57 ) le prodipe GL21 LANEN est un peu trop dynamique et sensible si on est prêt de l'ampli (Larsen), j'ai essayé un micro rosace passif Seymour Duncan, cela dépanne (il faut monter le gain de l'ampli).
Amplis utilisés ACUS 10 et MUSIC MAN RP 112 65W.
Avec une bonne reverb (WET) et un delay (CARBON COPY ou le top TIMELINE)
vous ne lachez plus la guitare.