Gibson Les Paul Standard 2015
+

Gibson Les Paul Standard 2015

  • J'aime
  • Tweet
  • Pin it

Les Paul Standard 2015, Guitare de forme LP de la marque Gibson appartenant à la série Les Paul.


6 avis d'utilisateurs
Neuf à partir de 2 555 € prix moyen : 2 555 €
Occasion à partir de 1 100 € argus occasion : 1 631 €Attention, cote argus calculée sur un petit nombre d'annoncesAvertissement important

Fiche technique Gibson Les Paul Standard 2015

  • Fabricant : Gibson
  • Modèle : Les Paul Standard 2015
  • Série : Les Paul
  • Catégorie : Guitares de forme LP
  • Fiche créée le : 25/09/2014

Gibson USA 2015 Lineup

»

Acheter neuf Gibson Les Paul Standard 2015

Star's Music
(244 avis)
Les paul standard 2015 - tobacco sunburst candy 2 555 €
Pourlesmusiciens.com
(68 avis)
Les paul standard 2015 - tobacco sunburst candy 2 555 €

Acheter d'occasion Gibson Les Paul Standard 2015

Gibson Les Paul Standard 2015 A saisir Gibson Les Paul 2015 Traditional 1 100 € »
Gibson Les Paul Standard 2015 Gibson Les Paul Standard 2015 Trans Amber Cherry Back 1 700 € »

Avis utilisateurs Gibson Les Paul Standard 2015

Note moyenne :4.5( 4.5/5 sur 6 avis )
 4 avis67 %
 1 avis17 %
 1 avis17 %
ejey01/05/2017

L'avis de ejey"Une cuvée très spéciale, à essayer."

Gibson Les Paul Standard 2015
La Les Paul standard 2015 est le modèle conçu pour fêter les 100ans de la naissance de Lester William Polsfuss, guitariste et inventeur de génie. Gibson a donc modifié tout le département « Gibson USA » (sauf SG Dereck Trucks). Seuls les « Custom Shop » et « Memphis » ont échappé à la Lestermania en 2015. Ajoutez à ça une augmentation générale des tarifs Gibson, une baisse Euro/Dollar, des modifications techniques et esthétiques imposés sans alternative autre que le Custom Shop et vous obtenez l'une des cuvées les plus controversée depuis 2008, sinon plus...

-G Force (évolution du E-Tune issue de la LP std 2014)
-Manche « Slim taper » asymétrique plus large de 0,1 pouces (2,54mm), sans modif de l'espacement des cordes
-Frettes plus basses de 27%
-Touche en palissandre foncé massif plus épais, poncé plus finement puis huilée
-Binding « under the frets » (ne recouvre pas le bout des frettes) = + de surface de jeu, - de confort
-Sillet de tête en laiton (avec traitement cryogénique) avec « frette 0 », réglable en hauteur
-Sillet Tune O Matic (idem 2014) avec pontets en titanium
-Corps en acajou de basse densité, avec le « modern weight relief » (issu de la 2012)
-Électronique (idem 2012): Splits, inverseur de phase, sortie directe du micro chevalet)en plus: câblage + gros
-Micros (idem depuis 2003) BurstBuckers Pro 1 (ou rythm) et 2 (ou Lead), aimants alnico V
-Nouveau vernis, poncé plus fin, « métallisé » augmentant la brillance de la finition (surtout visible sous la lumière forte)
-Nouvel étui moulé (aussi fabriqué par TKL). Sensé résister 4x mieux aux chocs, plus stable, plus léger et un rangement plus volumineux.
-Cordes d'origine Cleartone 09-46 traitées anticorrosion et volume boost. (source :https://www.cleartonestrings.com/gibson-usa-cleartone-strings/ )


Le modèle testé est un Trans Amber Cherry Back Candy.
La couleur de la table est ambre et non jaune citron (cf site de Gibson). Le vernis au dos semble nacré : moins translucide et plus brillant. Les détails de l'acajou sont moins visibles. La touche palissandre est bien sombre. C'est beau et la finition est impec' (pose des bindings...). Mais tout ça ne plaira peut être pas aux habituées du « vernis gloss translucide collant » Les Paul (sans parler de la signature, de la taille des mécaniques...).

La prise en main du manche est étonnante. Pour moi, la position pouce en arrière est proche d'un « rounded 50's ». Pas besoin de temps d'adaptation comme pour la 2008. Par compte, la position « pouce par dessus » peut embêter certains. Pour moi, ça passe mais un peu moins confortable que le 50's. Les vibratos, glissandos... sur les cordes de E sont sécurisés par la largeur supplémentaire.
L'action très basse favorise vraiment le jeu. Les bends sont plus faciles à doser (quelque soit la corde). Étant habitué aux jeux en 10-46, les 3 cordes aiguës semblent un peu légères sous les doigts.Il manque du punch en solo passé la 12e case (faut compenser avec l'attaque au médiator).

L'étui moulé n'est pas fun (question de goût) mais très pratique. Il utilise les mêmes matériaux que les étuis des dreadnoughts Martin (de la D-18 jusqu’à la D-45). (Nb : même fournisseur...)

Le G-Force : fonctionne comme il se doit si on prend le temps de lire le mode d'emploi complet (à télécharger). C'est, de toute façon, obligatoire pour les autres opérations (changements de cordes, calibrage, accordages alternatifs...).
Je ne le trouve pas esthétique, avec ses grosses mécaniques, que se soit vu de l'avant ou l'arrière de la tête.
En essayant de régler manuellement l’accordage (pour faire un drop D rapido), j'ai cru rencontrer une butée passé - ½ ton ce qui limiterait les possibilités ? A vérifier.


Le son
A vide, le son est plus médium qu'un « corps plein » mais plus riche dans les graves que la chambred 2008. Il semble déjà un peu amplifié, comme pour trancher dans un mix chargé. La résonance est plus importante. C'est plus défini que sur une traditional qui sonnera plus sourde, plus vers les graves. On devine un bon potentiel dans cette lutherie.

On branche : Là, c'est un peu mitigé au premier coup. On a un bon équilibre des fréquences, sauf des basses un peu claquantes et manquant de profondeur. En diminuant la résonance à l'ampli, le 4x12 s'affole moins. On peut alors monter le gain pour retrouver plus de rondeur. Il suffit de baisser (un peu) les potards de tonalité de la guitare pour retrouver un son de Les Paul conventionnel.

-Son crunch :Le grain des BB Pro n'est pas aussi marqué que des 57/57+ ou 490/498. L'avantage est leur dynamique énorme entre clean et crunch à l'attaque de la main droite. En rentrant à fond dans les cordes le son compresse un peu avec une pointe d'acidité mais sans faire baver les graves. Ça évite le fameux son « Boueux » dont parlent les anglo-saxons. Est-ce trop propre pour une LP ? Perso, je trouve un certain équilibre entre le gras et la définition. Les aigus et médiums ne sont jamais agressifs comme sur le 498T. Les 2 micros sont bien coordonnés sans gros soucis d'égalisation entre eux. Le sustain est vraiment phénoménal.

-Son clean : C'est peut être là le point fort de ces séries modernes de Les Paul. On peut aller du son gras classique (ms en moins profond) à un son plus léger et dynamique, toujours avec ce petit surplus de résonance.

-Les Bonus : Les splits permettent surtout de « dégraisser » le son, façon P90, plutôt que de créer un vrai simple bobinage.On perd moins de matière qu'en splitant un Seymour JB, par ex. Le « direct micro » aigu peut être sympa, comme petit treble boost. Son utilisation demande un peu d’entraînement pour tirer le bouton de tone lors du jeu. Le rendu des 2 micro hors phase est particulier, nasal et étriqué, plutôt réserve à certains soli du« british blues boom ».

Conclusion :
-Trop chère à sa sortie, cette LP se rapprochait trop des CS8, voire R8, des années précédentes encore en stock dans les magasins . Pourtant ce n'est pas la même cible de guitaristes.
-Une belle LP modernisée, plus polyvalente et légère, qui percera mieux dans un mix chargé + possibilités de nuancer le son avec les push-pulls.

-Ne conviendra peut être pas aux fans de son 90's très épais ou « réellement » vintage façon 50's.

-Tirant de cordes à changer ou faire un réglage des micros (plots) pour récupérer du punch sur les cordes aiguës.

-Largeur de manche pouvant être une bénédiction ou une calamité selon vos morphologies palmaires

-Problèmes courants :
*usure prématurée de la frette 0 de certains sillets laiton (envoi en SAV d'un autre sur demande)
*G Force inutilisable en cas de non calibrage, mauvais montage des cordes,sillet défectueux...

-Elle a provoqué, comme en 2008, un nouveau clivage ds la série des LP standard avec la création en 2016 des HP reprenant les innovations et T revenant aux specs de 2013.

-L'hologramme au dos du manche « anti contre-façon » fait double emploi avec la puce RFID déjà sous la touche depuis les années 2000.
»
t.roy23/03/2017

L'avis de t.roy"Gibson Les Paul standard 2015 : millésime très personnalisé !"

Gibson Les Paul Standard 2015
Devinette : quel est le point commun entre les guitares et l'œnologie ! Le millésime (merci aux prouesses marketing développées par les uns et les autres) si bien que ma LP std 2015 arbore fièrement une belle robe "wine red candy" selon la dénomination Gibson.
Instrument à destination des guitaristes plutôt confirmés, la LP std 2015 est très typée, cf. les références sur le site du manufacturier : gforce, manche large 46 mm au sillet, frette 0, micros, contrôles volumes et tonalité push-pull, logo Les Paul assez moche (l'ordinaire a plus de classe !), hologramme Les Paul dos tête, etc.
Outre un prix correct trouvé sur la toile, deux critères majeurs ont guidé mon choix : la largeur du manche au sillet (46 mm au lieu de 43 mm) et le caractère polyvalent ou "versatile" de l'électronique qui permet d'aborder des styles variés allant du gros son LP traditionnelle au son clair type "strat", micros simple-bobinage.
Je reviens en trois mots sur l'importance de la largeur du manche en tant que guitariste essentiellement acoustique avec des sillets de 45 mm à 47 mm, jusqu'à 52 mm (nylon): les manches à 43 mm relèvent de l'impossible pour jouer proprement d'autant que votre serviteur est équipé de deux paluches montées avec de "gros doigts", enfin, des doigts d'un grand escogriffe d'1 m 92 !
S'agissant de l'électronique, je souhaitais élargir ma palette sonore au-delà d'une Gibson Country Gentleman (elle aussi possédant un manche "large" de 45 mm, plutôt rare sur les guitares électriques) et ce système de push-pull pour combiner les différentes sonorités répond à ma demande.
Attention tout de même, les possibilités de réglages sont fines et on peut passer beaucoup de temps pour peu que l'on soit un peu perfectionniste.
La guitare est utilisée avec un vieil ampli Carlsbro Sherwood 65 et je la connecte directement à ma RME Babyface pro USB pour les prises de son (désolé de faire hurler certains puristes ; la prochaine acquisition sera un ampli à lampe digne de ce nom !).
Trois limites tout de même :
- à ce niveau de prix, on peut regretter que Gibson n'utilise pas une touche ébène au lieu du palissandre,
- le tirant des cordes est peut-être trop léger (je monterai des 0,010'-0,048', voire 0,011'-0,050') pour permettre - je l'espère - au gforce de fonctionner correctement (en préférant l'accord corde par corde plutôt qu'en une seule fois),
- Bien que correctement réglée, un petit ajustement complémentaire est à faire sur la chanterelle qui manque un peu de puissance (réglages hauteur et ou micros, changement des cordes ?!?).
Pour terminer, la qualité de fabrication (bois, vernis, accastillage, cosmétique, etc.) et des finitions est parfaitement correcte concernant l'exemplaire que je possède et l'épaisseur du manche ainsi que sa forme sont satisfaisantes.
»
Davor25/02/2017

L'avis de Davor"Une guitare pour les pros "

Gibson Les Paul Standard 2015
Je joue depuis 1962 et j'ai une vingtaine de guitares, dont 7 Les Pauls. J'ai aussi une douzaine d'amplis et une vingtaine de pedals ... Ma LP Standard 2015 ('red wine candy') a un sustain incroyable , meilleur que ma €3500 LP florentine Custom Shop ! Aussi elle a une grande versatilité sonore avec le split des micros et surtout avec LE son 'out-of-phase' de Peter Green ... Le manche est large mais très comfortable, les micros superbes, la finition impeccable. Le système G-force est OK, mais je vais probablement monter les Grovers. En resumé, c'est une guitare pro pour les professionnels et les guitaristes avances.
»
Slysher08/09/2016

L'avis de Slysher"Excellente guitare, mais uniquement à prix correct."

Gibson Les Paul Standard 2015
On va commencer comme d'habitude : Je l'utilise chez moi sur, hum, un petit ampli Marshall 5 ou 10 watts qui me sert juste à avoir du son à la maison, sinon je l'utilise à mon local avec un ampli Marshall JVM410h posé sur un baffre 4x12 Marshall 1960a. Et je joue principalement du rock (vintage ou moderne) teinté de blues, et quelquefois un truc plus punky ou metal. Beaucoup plus occasionnel cependant.

Mais bref, parlons directement de la guitare et passons sur le sujet qui en a découragé plus d'un : Le prix vraiment excessif à sa sortie. Voire même encore aujourd'hui, tout dépend l'endroit où vous vous la procureriez.
J'ai pu l'avoir, tous frais compris, à moins de CHf 1'500.- chez Thomann (~1300€), et clairement c'est une très bonne guitare. J'y reviendrai après.
En attendant, j'ai pu voir beaucoup d'avis négatifs sur la guitare sur internet, et beaucoup étaient liés au fait que la guitare n'était pas parfaite, mais surtout que ses ajouts lui augmentaient son prix de 30%, ce qui était clairement vraiment trop élevé, et je ne la conseille pas à prix plein (3759$ sur le shop US). Du coup ne vous fiez pas forcément aux avis datant de fin 2014-début 2015, qui en général trouvent (à juste titre) que le rapport qualité-prix n'est pas correct, car au delà des modifications pas forcément acceptées et malgré son prix, les gens s'accordaient à dire que les finitions étaient exemplaires et que la guitare sonnait très bien, un des meilleurs sons Gibson depuis quelques années.
Ces modifications parlons-en. Je vais essayer de les lister pour une plus grande compréhension :

- Un accordeur automatique G-Force (oui, comme dans Final Fantasy VIII) placé derrière la tête : Personnellement, je joue des instruments à cordes depuis 13 ans, et même si ça enlève du côté authentique, j'aime bien le principe. Chez moi il fonctionne plutôt pas mal (j'ai pu lire des gens qui avaient des soucis avec par contre, je pense que ça tient beaucoup à la chance ou à la malchance), permet de sélectionner et d'accorder différents tunings préprogrammés (Drop D, Open A, etc.), et c'est plutôt agréable de pouvoir dire aux autres "Attendez, je m'accorde!", appuyer sur le bouton, jouer les cordes à vide et me siffler une gorgée de bière pendant que la guitare bosse à ma place. Par contre oui il faut régulièrement charger la batterie et les mécaniques font leur bruit. Cependant il est tout-à-fait possible de l'utiliser comme des mécaniques standard si l'accordeur est éteint.

- Logo de tête : Ouais, ça... On est passés, sur la Standard, de la jolie écriture "Les Paul Model" bien calligraphiée à "Les Paul 100" comme passée au feutre doré, pour fêter les 100 ans qu'aurait dû avoir le 'sieur Les Paul. Dieu de la guitare et inventeur de génie soit dit en passant. C'est clairement moins joli...
- Le sillet en laiton : 1 des 3 modifs du manche. Le laiton est autolubrifiant ce qui est plutôt pas mal, et il est réglable en hauteur grâce à 2 petites vis. Il est censé améliorer le sustain mais je dois avouer que je ne suis vraiment pas sûr de pouvoir entendre la différence. J'aimais bien les sillets en os, mais là je dois avouer que, pour moi, ça ne change probablement rien. C'est plus personnalisable, mais moins authentique.

- Les frettes medium : Habitué aux frettes jumbo sur la totalité de mes autres guitares, les frettes medium demandent plus de force pour jouer pareil. Par contre, ça permet un jeu tout en bends, qui sont clairement plus faciles qu'avec mes autres guitares (et aussi parce que la guitare est montée en 9-46 au lieu des 10-46 que j'ai habituellement), même sur les cordes graves. Moins adaptée au gros métal bien rapide du coup, le shred sera plus dur. Mais si vous avez un son plus vintage et bluesy, les frettes medium sont très loin d'être désagréables.

- La largeur du manche : Ouais, ça c'est LE gros élément qui change sur cette Gibson (et tous les modèles de 2015 en fait) et qu'il faut absolument tester avant d'acheter : Le manche est plus large. Pas plus épais, non. Plus large. Et l'espacement des cordes est le même. En fait, l'espacement entre les 2 cordes de MI et le bord du manche est plus large de 1.27mm de chaque côté. Et ça change beaucoup. Personnellement je n'ai aucun souci avec ça, au contraire j'aime bien car ça me permet de bender sur la corde de MI grave sans sortir du manche comme ça m'arrive régulièrement, mais étant bassiste et ayant appris sur une guitare classique (nylon), et paradoxalement ayant de petites mains, j'ai pris l'habitude de jouer mes powerchords (pour le reste je les fais de manière normale) avec le pouce derrière le manche. Du coup un manche comme ça ne m'a absolument pas gêné, j'aime bien même, mais clairement il FAUT essayer quelques minutes (heures?) avant de savoir si c'est bon ou pas. Le premier contact sera évidemment presque désagréable, on prend la guitare par le manche, c'est plus large, on n'a pas l'habitude, c'est bizarre... Et puis on joue, et là soit ça passe, soit ça ne passe pas. Il n'y a pas de règle, il faut tester. Perso j'aime bien (sans adorer, j'aime bien le manche plus épais de ma SG Standard de 2010 par exemple), mais c'est un élément qui va en partie changer votre jeu. À tester.

- Détails : Après c'est du détail, la plaque qui peut s'enlever par exemple. Elle tient par 3 crochets placés sous les caches des micros. J'aime bien, ça me permet de passer d'un style visuel très vintage (en Tobacco Burst Candy) à une guitare beaucoup plus moderne en quelques secondes. Et si jamais la plaque tient bien en place, elle se repose sur la guitare avec un petit tacon en mousse et tissu (comme on met sous les pieds des chaises, le grand luxe, huhuhu) pour ne pas rayer la table, et il faut un peu forcer pour enlever la plaque. Elle ne risque pas de tomber en jouant ou en tapant dessus avec le plectre. Sinon il y a un hologramme de Les Paul derrière la tête, mais ça on s'en fout. En fait, je l'ai depuis quoi, un mois, je joue avec tous les jours, et je n'ai pas souvenir d'avoir vu une seule fois cet hologramme.

Mais BREF! Voilà pour les différences avec les anciennes versions. Passons au cœur de l'instrument : Le son. J'ai, à côté dans les Gibson, une SG Standard de 2010 montée en 490R et 498T, et une Midtown Standard w/ Bigsby, montée en 57 et 57+. J'étais intéressé par les Burstbucker Pro pour avoir ce son entre deux. Les 490/498 crachent vraiment. Bon niveau de sortie, beaucoup de middle et d'aigus, et les 57(+) beaucoup plus de grave, un son vraiment vintage, j'adore aussi. Les Burstbucker Pro sont entre deux. Je ne peux pas avoir d'avis définitif, je me le ferai à la longue, mais ils ressemblent plus aux 490/498, avec moins d'aigus et de middles, et plus de basses, tout en gardant un volume puissant. Là où j'avais un son brillant avant j'ai un son rond et plus gras. Peut-être toujours à peine trop d'aigus, mais je n'ai pas encore complètement fini de régler mon ampli par rapport à cette gratte, ce que je fais pour toutes les autres. Elle est cependant super polyvalente, le son clean est plutôt rond, moins brillant que sur une Strat ou claquant que sur une Tele (j'en possède une de chaque, en Mex cependant), le cruch sonne assez vintage et l'overdrive pète vraiment. On sent qu'on a une bête puissante entre les mains. Le son, comme en clean, et rond, plutôt gras mais pas baveux, la guitare reste précise, les palm mutes sortent très bien, franchement pour le moment je m'éclate avec. Je reprends des vieux blues ou du rock 70's problème, avec juste un son à peine plus modernisé car les micros restent, je trouve (avec mes réglages en tout cas, sans trop de gain) assez précis. Ça reste du bon matos.
Je disais avant qu'elle était polyvalente, bon déjà parce que ça reste une Les Paul de bon calibre, mais également parce que la Standard possède des boutons push-pull qui lui permettent de "varier" légèrement les sons. Bon, c'est pas flagrant non plus. Mais globalement avec les boutons de volume on peut splitter les micro et les transformer en "simple bobinage". Je mets entre guillemets car ça ne sera jamais un vrai simple bobinage, ça modifie un peu le son, mais c'est pas non plus "Ha tiens, j'en ai marre du son Les Paul, je vais tirer sur le knob et la faire sonner comme une Tele!", mais l'option reste sympa. Le bouton Tone du bas permet de passer en direct du micro chevalet au jack, sans passer par les réglages, et le bouton Tone du micro manche permet d'inverser la phase quand on joue avec le switch sur la position centrale. Le son est assez étrange à décrire, mais j'aime bien, ça donne tout à coup un son vraiment très rock vintage. Pas forcément utilisable tout le temps, mais le fait de l'avoir à disposition est cool. Voilà pour les sons et les possibilités.

Au niveau des finitions, c'est du très bon. Mieux que sur ma SG et à ma Midtown, un effort a réellement été fait. Le binding, les incrust, la table sont superbes. Pour le moment je n'ai pas vu de gros défaut, mais je n'ai pas cherché la petite bête non plus. Mais justement à comparer aux 2 autres sur lesquelles j'avais pu voir des petits (j'insiste petits) défaut au niveau du manche ou du chevalet, ici pour le moment ça semble nickel.

Le poids est plus léger que sur d'autres modèles, la table étant creusée, par contre ça a une influence sur le sustain, évidemment. Mais la guitare reste du coup très agréable à porter. Je passe une répète d'1h30-2h sans souffrir à la fin.

Sinon je ne sais plus trop de quoi je peux encore parler. En tout cas, pour résumer, c'est une excellente guitare, et une très bonne Gibson, mais il faut l'avoir à un prix correct. 3000€ pour cette guitare, c'est juste beaucoup trop. Les 1000€ de plus par rapport aux anciens modèles ne sont aucunement justifiés par les ajouts qui y ont été faits. Par contre, au prix où je l'ai eue, c'est juste une affaire en or. Thomann en a acheté comme d'habitude beaucoup, mais au prix de base les gens l'ont boudé à juste titre, et avec les sorties des modèles 2016 revenus à la normale (guitares et prix), ils bradent les versions 2015. Et je dois dire merde, une vraie Gibson Les Paul neuve à moins de 1'500 balles, c'est la grande classe! Ça reste un excellent instrument, les sonorités sont riches, le son est puissant, la gueule de la guitare est incroyable, mais il faut vraiment la tester avant. Pour le manche déjà, mais également pour les ajouts effectués, l'accordeur G-Force qui prend de la place derrière la tête, la plaque qui s'enlève, l'apparence de la tête tout simplement avec son logo qui fatalement ne sont pas top. Voilà, ça serait les quelques reproches que je peux lui faire.

Pour faire simple : À tester, mais hormis les quelques détails cités là-dessus, ça reste une vraie Les Paul, avec ses avantages et ses inconvénients déjà cités 1'000 fois. Ne vous fiez pas complètement aux anciennes critiques sur le net, car oui le rapport qualité-prix était dégueulasse à l'époque, mais maintenant qu'il est revenu à la normale (voire mieux), la guitare reste une excellente guitare. En tout cas, je ne regrette pas mon achat.
»

News Gibson Les Paul Standard 2015

Gibson annonce ses modèles 2015

Gibson annonce ses modèles 2015

32 Publiée le 25/09/14
Les nouveaux modèles de Gibson, millésime 2015, arriveront chez les revendeurs dès le mois d’octobre. Voici les nouveautés.

Images Gibson Les Paul Standard 2015

  • Gibson Les Paul Standard 2015
  • Gibson Les Paul Standard 2015
  • Gibson Les Paul Standard 2015
  • Gibson Les Paul Standard 2015

Découvrez d'autres produits !

Autres dénominations : lespaulstandard 2015, lespaulstandard2015, les paul standard2015, lespaul standard 2015, les paul standard 20 15, lespaulstandard 20 15, lespaulstandard20 15, lespaul standard2015, les paul standard20 15

Forums -Gibson Les Paul Standard 2015

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.