Se connecter
Se connecter

ou
Créer un compte

ou

Sujet Le bistrot des alcolos

  • 50 réponses
  • 12 participants
  • 867 vues
  • 6 followers
1 Le bistrot des alcolos
TRAHISON :fache:

hier devant mon poste de TV, j'ai pleuré:

L'un des notres, oui, un ambassadeur des boit sans soif, une éponge de renomée internationnale nous a trahi.

Pourtant il avait tout bien commencé,
né breton (on fait difficilement mieux),
marin (c'est un sérieux),
membre des grosses têtes (un vrai carriériste de la boutanche)

OLIVIER DE KERSAUZON , l'amiral de la marine des suce goulot, fait une publicité pour de l'EAU !!!!! "SAINT YORRE C'EST LA MEILLEURE" :!:

quelle honte... et personne ne fait rien...


2
Oh tu sais, moi depuis Bowie hein, je suis habitué à ce genre de trahison... (ac/dc aussi en pretant leur musique à une pub... 7up).
3
On ne prète pas sa musique.

Une fois déposée, elle appartient à l'éditeur. Il en fait ce qu'il veut, même sans consulter l'artiste si il veut (si je ne me trompe pas).





Kersauzon, il ferait mieux de se méfier : voir l'eau de trop près, c'est pas bon pour un marin.
4
Nan, ilpeut pas faire ce qu'il veut, l'éditeur, car il y a le droit moral d'auteur, que tu ne cèdes pas, contrairement au droit patrimonial. (si j'ai bien tout retenu ce que la mme elle m'a dit à l'école...)
5
Oula, t'es sûr ? parce que moi, j'ai entendu n fois le contraire...



Mais c'est vrai que ce qu'on entend (même souvent) n'est pas nécessairement vérité.
6

Citation : né breton (on fait difficilement mieux)

: mieux = n'importe quel nordiste (Lens, Dunkerque [carnaval inside :boire: !] Lille...) bat le meilleur des bretons. A plates coutures. :boire2:
Je me souviens je pensais à demain, et plus j'y pensais plus le temps semblait long, et les chances d'y arriver réduites
7
Ben ouais, elle avait vachement insisté la madame....
"Le droit moral d'auteur est inaliénable..."
En gros, si un gars veut faire de la pub pour du pq avec ta zic et que tu veux pas, t'as le droit de dire non. Apres surement que ton editeur va arreter de bosser avec toi, mais t'as le droit.
8
Le chat => :boire: :boire:
9
Ah bon, jilou. ok


y a que le terme "droit moral", ça fait comme qui dirait contre sens. :mdr:
10
E-axe> tu as raisons sur l'histoire de l'editeur, sauf que ca depend des contrats : pour celui d'ac/dc, ce sont eux qui sont considérés juridiquement comme ET auteurs ET éditeurs ! Du coup, ils se sont d'ailleurs barrés de warner chez sony, en emportant tout le catalogue (d'ou les reeditions sony intégrales actuelles), ce que les Stones n'avaient pas pu faire en quittant London: jusqu'a aujourd'hui, Jagger et Richards ne touchent pas un rond sur Satisfaction et l'ensemble de leurs titres d'avant 1969, arf ! Bref, ac/dc qui criaient haut et fort en 1995 qu'ils "ne vendraient jamais leurs chanson à la pub" ont finalement décidé que 7up, visiblement, c'etait une boisson de rocker (les jeans gap aussi d'ailleurs...).