Mobilier & accessoires, aménagement studio
Les Mains dans le Cambouis Mobilier & accessoires, aménagement studio
  • J'aime
  • Tweet
  • Mail

Tous les plans et coupes de principe pour isoler un local perso ou pro

 
  • Signaler un abus
AuteursMessages

Napoleton

membre non connecté
Napoleton
405 posts au compteur
Posteur AFfamé

1 Posté le 27/05/2008 à 11:22:31Lien direct vers ce postSignaler un abus

BONJOUR à TOUS
Après une semaine de discussions stériles avec Audio Fanzine, j'ai creé un autre compte pour pouvoir continuer mon thread ..... :oops::(((:fache::furieux:

NAPOLEONXIV
Jean-jacques

Napoleton

membre non connecté
Napoleton
405 posts au compteur
Posteur AFfamé

2 Posté le 27/05/2008 à 12:57:39Lien direct vers ce postSignaler un abus
LA BOITE DANS LA BOITE

Pour commencer, je dois dire que ce système n'est vraiment efficace que si le plancher est suffisamment rigide et que les charges posées sur les
___ SILENT BLOCKS
___ RESSORTS
___ RESILIENT
soient calculées précisemment sinon, vous risquez d'amplifier les problèmes plutôt que de les résoudre. J'ai vu que certains d'entre vous construisent des planchers flottants à base d'Aggloméré posé sur un résilient quelconque ou des plots:
dans le meilleur des cas, ça ne sert qu'à amortir les bruits d'impact de la batterie par exemple mais n'amortit absolument pas les bruits aériens vu que l'aggloméré n'isole absolument pas et laisse passer les basses et même toutes les fréquences ... ce qui fait que le plancher existant entre en vibration et tout reste à faire.

La solution, si votre structure le permet, est de couler une dalle ou une chape, de poser des dalles préfabriquées en béton ou n'importe quel support lourd et rigide; les feuilles de plomb sont efficaces aussi mais coûtent cher et pénible à mettre en place ...

Voici quelques techniques pour créer votre plancher flottant:

DALLE BETON POSEE SUR DE L'ISOREL 13 mm

( solution la moins chère ... )
Ce système permet d'isoler parfaitement une cabine batterie par exemple, si le bâtiment est une grange ou un sous-sol d'une maison individuelle où on ne risque pas de gêner les voisins du dessous ....
Le polystyrène est mis en place uniquement pour que le béton ne touche pas les murs attenants et sera retiré quand le béton sera sec; si le béton l'a vraiment écrasé contre les murs, il suffit de le faire fondre en versant un peu d'essence dessus ............

Napoleton

membre non connecté
Napoleton
405 posts au compteur
Posteur AFfamé

3 Posté le 27/05/2008 à 13:00:57Lien direct vers ce postSignaler un abus
DALLE FLOTTANTE SUR SILENT BLOCKS

En cas de voisinage pointilleux, et si vous isolez une cabine batterie, ou un emplacement pour l'ampli de basse par exemple, la dalle reposant sur des SILENT BLOCKS est plus efficace et à condition de respecter l'écrasement de ces plots, vous pouvez atteindre une fréquence de coupure d'une dizaine de Hertz.....
J'avais l'habitude de travailler avec << PAULSTRA >> pour les Silent Blocks et suspensions de plafond; je vous mets le lien où vous pouvez les contacter et en leur donnant le poids exact de ce que vous voulez isoler, ils vous diront quel type et le nombre de Silent Blocks à utiliser ...
La mise en oeuvre est la même qu'avec le système Isorel + Laine de verre + Isorel sauf qu'il faut mettre un coffrage perdu sur les plots avant de couler le béton, sans oublier de mettre du polyane pour que le béton ne coule pas sous le coffrage et resolidarise les 2 surfaces.
Ajoutez une couche de 5 cm de laine de roche ordinaire entre les plots !

http://www.solutions-elastomeres.com/Essai.html%20%5B/img%5D

Napoleton

membre non connecté
Napoleton
405 posts au compteur
Posteur AFfamé

4 Posté le 27/05/2008 à 13:03:41Lien direct vers ce postSignaler un abus
DALLE FLOTTANTE SUR RESSORTS

Le summum qui vous permet une fréquence de coupure de 3 ou 4 Hz !
A mon avis, ce système ne concerne pas grand monde car il est réservé à la construction d'une discothèque par exemple, dans un immeuble d'appartements ou près d'une clinique ....
Si vous êtes dans cette configuration, je vous suggère modestement de déménager ! Parceque, quand on en arrive à de tels procédés, ça veut dire que l'isolement à atteindre demandera en plus de ces dalles qui coûtent très cher, les murs et plafonds isophoniques de même qualité ! ( $$$$$$$$$$$$ )
Le prix d'un ressort à bain d'huile atteind facilement 1000 euros !
Mais quand je lis certains messages sur un autre forum qui traite des problèmes d'isolation entre des voisins qui habitent des apparts entièrement en béton, construits dans les années 60 sans aucune précaution phonique, c'est presque le système qu'ils devraient mettre en place ...., cette configuration est quelques fois la seule qui résoudrait leurs problèmes, mais ils cherchent désespérement des matériaux miracles chez Leroy malin ou Casto ( ???? ) Mais ici aussi, j'ai vu quelques projets affolants bref ...

La mise en place est exactement la même que pour les plots ....

Je vous mets à tout hasard le lien qui traite de ce sujet, toujours chez Paulstra....
http://www.solutions-elastomeres.com/Suspensions-pneumatiques-SE-13.html

Napoleton

membre non connecté
Napoleton
405 posts au compteur
Posteur AFfamé

5 Posté le 27/05/2008 à 13:23:26Lien direct vers ce postSignaler un abus
Maintenant, il ne suffit pas d'isoler le sol et dans la plupart des projets que j'ai pu lire ici, un doublage de murs est indispensable aussi .....

LA fameuse BOITE DANS LA BOITE

En fonction du niveau d'isolation à atteindre, comme pour les planchers flottants, il va falloir faire une isolation simple ou double ...

ISOLATION SIMPLE CLOISON

Les cloisons qui vont isoler seront montées sur la dalle flottante EN PRENANT BIEN SOIN DE LA POSER SUR UN RESILIENT caoutchouc.
Cette cloison est de type STIL PRIM; ce système est constitué d'une ossature en tôle très souple de 48 mm ou 70 mm en fonction de la hauteur des murs à isoler.En général, pour des murs de 3 mètres de haut on utilise le 48 mm. Le montage est enfantin il suffit de visser un rail sur le sol avec le résilient en dessous, de visser un montant tous les 60 cm dedans en utilisant les vis autoforeuses ( vendues par Placo Platre ), en doublant tous les 120 cm ce montant pour pouvoir visser 2 plaques côte à côte sans se faire iech et ensuite, de revisser un 2ème rail en haut avec toujours un résilient pour que la cloison ne touche pas le plafond non plus.

Ensuite, on met entre chaque montant les plaques ( pas des rouleaux ) de laine de roche de 60 kg / m3 qui tiennent toute seule... Elles font 60 cm de large, donc juste l'écartement des montants par 1.35 m de long.

Je vous donne les coordonnées du distributeur national de ROCKWOOL :
ROCKWOOL FRANCE
111 RUE DU CHÄTEAU DES RENTIERS
75013 PARIS

LA LAINE DE ROCHE SEULE N'ISOLE PAS ! ! ! !

Elle ne sert qu'à absorber les résonnances qui se forment entre votre mur existant et la cloison isophonique ! Ce qui va isoler, c'est les TROIS COUCHES de Placo que vous allez visser sur l'ossature STIL PRIM !
Vous vissez donc une première couche de BA13 verticalement de façon que les feuilles de Placo se joignent sur un des montants de l'ossature qui se trouve à 1.20 m ;
La deuxième couche, en BA15 sera posée horizontalement ce qui fait que comme les plaques mesurent 1.20 m par 2.50 m ou 3.00 m, les joints seront donc à coté des joints de la première couche et il n'est pas utile de mettre un montant pour les visser car la troisième couche de BA13 plaquera la deuxième ....

Coupe de principe pour une DOUBLE cloison STIL PRIM posée à côté de la dalle mais le principe est exactement le même en posant UNE SEULE cloison sur la dalle flottante


Napoleton

membre non connecté
Napoleton
405 posts au compteur
Posteur AFfamé

6 Posté le 27/05/2008 à 13:43:32Lien direct vers ce postSignaler un abus
On a vu les dalles flottantes qui constituent la base de la BOITE DANS LA BOITE

Maintenant qu'on a une dalle efficace en fonction des besoins, il faut créer les murs Isophoniques

SIMPLE CLOISON ISOPHONIQUE

C'est ce qu'on appelle le STIL PRIM, constitué d'une ossature en tôle de 48 mm ou 70 mm en fonction de la hauteur de la pièce à traiter.
Sur cette ossature posée sur un RESILIENT ( le caoutchouc pur étant l'idéal ), on visse 2 ou 3 couches de Placo ...
Ces couches doivent être croisées de façon que les joints de chaque couche ne soient pas en face l'un de l'autre.



La cloison est donc posée à quelques cm du mur existant et la cavité crée entre ce mur et la cloison ( 48 mm + environ 20 à 50 mm ) doit être remplie de LAINE DE ROCHE Haute densité de 60 à 90 kg/m3 pour absorber la Fréquence de résonnance qui se forme .

A aucun endroit la cloison ne devra toucher les murs et le plafond et le même résiliant utilisé pour la semelle sera utilisé pour la jonction verticale avec les murs dans les coins.

Napoleton

membre non connecté
Napoleton
405 posts au compteur
Posteur AFfamé

7 Posté le 27/05/2008 à 18:37:36Lien direct vers ce postSignaler un abus


Ca, c'est votre pièce qu'il va falloir isoler avec un SIMPLE STIL PRIM et un DOUBLE STIL PRIM pour séperer votre pièce en deux parties ...

Napoleton

membre non connecté
Napoleton
405 posts au compteur
Posteur AFfamé

8 Posté le 27/05/2008 à 18:40:14Lien direct vers ce postSignaler un abus
On va commencer par disposer les SILENT BLOCKS sur la dalle existante pour poser la future DALLE FLOTTANTE



Napoleton

membre non connecté
Napoleton
405 posts au compteur
Posteur AFfamé

9 Posté le 27/05/2008 à 18:44:25Lien direct vers ce postSignaler un abus
Ensuite, on pose la dalle flottante ou le PLANCHER TRES RIGIDE sue les PLOTS....

Napoleton

membre non connecté
Napoleton
405 posts au compteur
Posteur AFfamé

10 Posté le 27/05/2008 à 18:48:26Lien direct vers ce postSignaler un abus
Quand le Plancher ou la Dalle est en place, on pose le résilient ( caoutchous si possible comme je l'ai déjà dit )
Sur ce dessin, le résilient du haut de cloison est déjà dessiné mais il vaudra lieux attendre d'avoir construit les cloisons ...... :aime:

Revenir en haut de la page