Devenir membre
Devenir Membre
Continuer avec Google

ou
Connexion
Se connecter
Se connecter avec Google

ou
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Commodore C64
Photos
1/100

Commodore C64

Autre Micro-ordinateur de la marque Commodore .

3 avis

Annonces Commodore C64

Me prévenir à chaque nouvelle annonce sur ce produit

Images

Vidéos

Avis

Note moyenne :
( 5/5 sur 3 avis )
3 avis
100 %
Donner un avis
Cible : Rapport qualité/prix :

"je suis un mordu du commodore mais faut aimer"

Commodore C64Publié le 10/11/18 à 14:12
j utilise le c 64 avec Mssiah qui a remplacé la cartouche prophet64 y ajoutant une entée midi qui permait de controler le logiciel en externe. moi j utilise plus souvent la version c64c avec une S.I.D ( sound interface device ) différente. sid 6581 c64 belge 1er génération et sid 8580 c 64c et ultérieur similaire ala sid 6582 du c128.

oui c est totalement silencieux aprés niveau puissance c est limiter même si divers cartouche et modification sont possible pour multiplier les spécifications originel de la machine. c est encore une machine d actualité une sortes de référence dans le 8-bit le lo-fi mais pas que des artiste comme Soom-T et le fameux Jahtari l utilise dans leur prod de......
Lire la suite
j utilise le c 64 avec Mssiah qui a remplacé la cartouche prophet64 y ajoutant une entée midi qui permait de controler le logiciel en externe. moi j utilise plus souvent la version c64c avec une S.I.D ( sound interface device ) différente. sid 6581 c64 belge 1er génération et sid 8580 c 64c et ultérieur similaire ala sid 6582 du c128.

oui c est totalement silencieux aprés niveau puissance c est limiter même si divers cartouche et modification sont possible pour multiplier les spécifications originel de la machine. c est encore une machine d actualité une sortes de référence dans le 8-bit le lo-fi mais pas que des artiste comme Soom-T et le fameux Jahtari l utilise dans leur prod de plus divers projet de machine embarquant les fameuse Sid on etait dévellopé pour faciliter l utilisation et devenir totalement hardware . (elektron sidstation ou mode , midibox ,MB6582,hard sid4u ect ect...)

aucune latence de base 3 voies et une 4éme pour le wave player , possibilité d installé un sid2sid ou dual sid et de doubler la polyphonie. quand on installe en plus un sd2iec (lecteur sd) on peut facilement utiliser une multitude de logiciel du plugin tracker la liste est assé impressionnante . la limitation de 64mo pousse les concepteurs a être le plus efficace possible

les+ c est ce sont tellement unique son comportement aléatoire et en même temps froid robotik , c est le tous 1er home studio mao il a ouvert des portes avec d autres qui on abouti a la micro informatique actuel. il y a une grosse communauté qui continue a faire vivre cette machine et une foultitude de projet pour modifier la Bête, et la transformé en synthétiseur ou groovebox de luxe.
le - Y en a pas dites surtout pas de mal de cette machine ou vous allez vous faire un redoutable ennemi ;) Lol la seul chose négative c est le prix mais c est valable sur tous le matériel rétro donc ça compte pas ^^
Lire moins
»

"Un des mythes de la micro"

Commodore C64Publié le 07/11/11 à 14:16
Pour être parfaitement honnête, je n'ai pas un C64...
J'ai un C128, qui comme chacun s'en souviendra, contient AUSSI un C64!
Moins "beau" que l'original C64, il ressemble pas mal aux Amiga 500.
»

Commodore C64Publié le 27/05/04 à 23:19
Ah le Commodore 64...

parmi la pléthore de micro-ordinateurs "à usage domestique" qui sont sortis en ce début des années 1980, c'est celui qui a eu le plus de succès en Europe, notamment grâce à la richesse de son catalogue de jeu et à la rapidité avec laquelle les pirates en herbe s'échangeaient les cassettes, puis les disquettes "crackées" par de talentueux prodiges (en général outre-Rhin).

S'il figure dignement sur AudioFanzine, c'est parce que sa "puce" vocale était une originalité exceptionnelle (un circuit entièrement dédié à cette fonction, longtemps avant que Creative Labs et ses pairs ne redécouvrent le concept avec le coprocesseur audio spécialisé des Soundblaster et autres......
Lire la suite
Ah le Commodore 64...

parmi la pléthore de micro-ordinateurs "à usage domestique" qui sont sortis en ce début des années 1980, c'est celui qui a eu le plus de succès en Europe, notamment grâce à la richesse de son catalogue de jeu et à la rapidité avec laquelle les pirates en herbe s'échangeaient les cassettes, puis les disquettes "crackées" par de talentueux prodiges (en général outre-Rhin).

S'il figure dignement sur AudioFanzine, c'est parce que sa "puce" vocale était une originalité exceptionnelle (un circuit entièrement dédié à cette fonction, longtemps avant que Creative Labs et ses pairs ne redécouvrent le concept avec le coprocesseur audio spécialisé des Soundblaster et autres cartes audio pour PC). Il s'agissait d'un mini-synthétiseur programmable doté de 3 voies, avec chacune un oscillateur "de base" permettant de générer les différents types de formes d'ondes familiers aux premiers synthés analgogiques (carré, triangle, dents de scie, bruit). Le SID (c'est son nom, pour Sound Interface Device) permettait ensuite, comme sur les "vrais" synthés de l'époque, de filtrer et de moduler la forme de base pour obtenir une richesse sonore "polyphonique" quasi-luxueuse sur cette machine avant tout ludo-éducative.

Les meilleurs bidouilleurs ont réussi à triturer ce circuit pour en faire un synthétiseur vocal -c'est un exploit avec des circuits tournant à moins de 2 mégahertz et avec 32 Ko d mémoire RAM !!- pilotable en Basic.

La nostalgie des bandes-sons des premiers jeux vidéo d'anthologie et le débarquement de la mode "lo-fi" des années 2000 on poussé d'autres bidouilleurs farfelus à créer des émulateurs pour PC de ce fameux circuit SID, un plug-in VST allant jusqu'à modéliser une armée de dizaines de Commodores 64 jouant en harmonie ! Un orchestre symphonique en hommage à l'ancètre qui fit naître plus d'une carrière à la croisée des chemins entre informatique et musique, bien avant que l'on parle de "multimedia"...

PS : Le Commodore 64 est également connu à juste titre chez les fous de bidouillage audio car il fut l'un des premiers ordinateurs proposant des logiciels de synthèse sonore, et l'ancêtre des séquenceurs, les fameux "trackers"... aujourd'hui encore, une communauté de "trackers" fou s'échange des fichiers au format C64/SID pour montrer qu'en matière de "démo" de la virtuosité logicielle, rien ne vaut un outil rudimentaire, voire primitif. Bien entendu, les musiciens sérieux et désargentés auront mieux fait de se tourner vers les descendants du C-64 : Les Commodore Amiga, bien plus "modernes" et plus utilisables, dotés de logiciels dédiés appropriés. Le C64 aujourd'hui, c'est surtout une pièce de musée. Un souvenir émouvant dans la mémoire de ceux qui avaient 12 ans à l'époque !
Lire moins
»

Fiche technique

  • Fabricant : Commodore
  • Modèle : C64
  • Catégorie : Autres Micro-ordinateurs
  • Fiche créée le : 15/03/2003
Le C64 est l'un des ordinateurs les plus marquants du début des années 80. A l'époque où il est sorti, il a fait figure de vraie bombe, de par ses caractéristiques techniques. Il succède au VIC 20, qui lui aussi avait fait pas mal de bruit lors de sa sortie en 1981. Le C64 se présente sous la forme d'un petit micro, avec un clavier mécanique (ce qui était assez rare pour ce type de machine à l'époque, où on avait plutôt des touches en gomme), auquel on peut rajouter pas mal de périphériques : tout d'abord, le lecteur de cassettes, compatible avec les anciens modèles de Commodore, mais aussi le lecteur de disquettes 5 pouces 1/4, le fameux 1541, un truc immense, très cher (4800 Frs!), lourd et lent car il était branché sur une sorte de port série. De plus, si on le branchait sur une TV, on avait quelques problèmes de compatibilité avec le SECAM. Malgré tout cela, il se vend comme des petits pains, pour devenir une figure de la micro des années 80'. A noter que le Basic est de Microsoft (donc pas de ROM en freeware), eh, oui déjà ils étaient là !

Un peu plus tard, il est sorti sous une nouvelle forme : le C64c. Il ajuste changé de forme, on reconnaît déjà un peu la forme de l'Amiga... Cette version est plus rare que le C64 normal. Il replace juste un petit problème du C64 normal : sa carte mère était recouverte d'une plaque en métal, pour protéger le circuit imprimé, mais lorsque le micro était allumé trop longtemp, cela faisait un effet de four et réduisait la durée de vie de la machine. Le C64c ne possède plus cette carte de métal, sa durée de vie est donc généralement plus longue. - See more at: http://www.obsolete-tears.com/commodore-c64-machine-26.html#sthash.fkjj8wSK.dpuf
»

Autres catégories dans Micro-ordinateurs

Autres dénominations : c64, c 64

cookies

Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives. Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages (en savoir plus). Pour personnaliser vos cookies, merci de cliquer ici.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies

Cookies non soumis à consentement

Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine et permettent son optimisation. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies.

Préférences du site

Nous retenons vos préférences afin que vous n’ayez pas à effectuer les mêmes actions chaque fois que vous revenez (options forums, mode sombre ou clair, filtres petites annonces, choix onglets news ou buzz, popups newsletters...).

Connexion

C'est grâce à cela que vous n’avez pas à vous reconnecter à chaque fois que vous venez sur Audiofanzine.

Analytics

Ces données nous permettent de comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :)

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies

Cookies non soumis à consentement

Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine et permettent son optimisation. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies.

Préférences du site

Nous retenons vos préférences afin que vous n’ayez pas à effectuer les mêmes actions chaque fois que vous revenez (options forums, mode sombre ou clair, filtres petites annonces, choix onglets news ou buzz, popups newsletters...).

Connexion

C'est grâce à cela que vous n’avez pas à vous reconnecter à chaque fois que vous venez sur Audiofanzine.

Analytics

Ces données nous permettent de comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :)


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.