• Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer

On Refait le Patch #35 : Test de l'effet de morphing logiciel MeldaProduction MMorph

Test

MMorphidable

  • J'aime
  • Tweet
  • +1
  • Pin it
  • Mail

À la tête d’un catalogue contenant près de 90 références, le très productif éditeur Melda Productions nous revient avec un plug-in de morphing qui, comme souvent, concilie originalité et réglages à gogo.

Comme son nom l’indique, MMorph est un plug-in permettant de faire du morphing audio, tout comme le bon vieux Morph de ProSoniq sorti il y a quelques années et repris récemment par Zynaptiq, mais façon Melda… avec beaucoup plus de paramètres donc ! Doté d’une entre latérale (sidechain pour les anglais), le plug s’utilise à la manière d’un vocodeur à cette différence près que le traitement n’a rien à voir dans son principe, pas plus qu’il ne se résume à un simple fondu ou un clonage d’EQ. De fait, il joue bien en temps réel sur les caractéristiques timbrales (soit le contenu spectral et harmonique) d’une piste en se basant sur une autre . Qu’est-ce que ça donne ? C’est ce que nous vous proposons de découvrir en vidéo car, plus qu’aucun autre plug-in, MMorph ne se raconte pas : il s’écoute !

Le test

 

Morphstrument
00:0000:57
  • Morphstrument 00:57
  • GuitarBreak 00:40
  • DubstepBreak 00:28
  • BassStroh 00:40

Conclusion

MMorph est indubitablement un bel outil qui ouvre bien des perspectives : avec seulement deux sons, on dispose de millions de possibilités, des plus chaotiques aux plus exploitables. C’est un peu le défaut d’ailleurs : on ne sait jamais ce qui va en sortir, et comme les paramètres sont nombreux, comme les possibilités de modulation sont dantesques (comme d’habitude avec Melda), on a vraiment le sentiment de partir à la pêche aux sons, remontant des poissons parfois très beaux, parfois très moches. Evidemment, on aurait adoré une documentation plus didactique et une interface un peu moins générique (il n’y a rien qui ressemble plus à un plug-in Melda qu’un autre plug-in Melda, quel que soit l’algo qu’il y a derrière) en dépit des possibilités de personnalisation de l’interface. Mais force est d’admettre qu’à ce prix, on aurait tort de crier au scandale car MMorph est, malgré tout, une belle réussite.

Notre avis :
Points forts Points faibles
  • Traitement original
  • Un outil très intéressant pour le sound design
  • Utilisable en temps réel
  • Toutes les qualités d’un plug-in Melda : interface personnalisable et redimensionnable, possibilités de modulation, prix
  • On ne sait jamais ce qui va en sortir…
  • On ne sait jamais ce qui va en sortir…
  • On aimerait pouvoir contraindre le spectre
  • Les défauts des plug-ins Melda : usine à gaz, documentation générique, ergonomie générique, personnalisation de l’interface qui pose des problèmes de lisibilité dans l’aide, etc.
À propos de nos tests
Réagir à cet article
  • J'aime
  • Tweet
  • +1
  • Pin it
  • Mail