Devenir membre
Devenir Membre

ou
Continuer avec Google
Connexion
Se connecter

ou
Se connecter avec Google
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Mesa Boogie TriAxis
Photos
1/630

Mesa Boogie TriAxis

Préampli guitare tout lampe de la marque Mesa Boogie .

15 avis

Annonces Mesa Boogie TriAxis

Me prévenir à chaque nouvelle annonce sur ce produit

Images

Tutoriels et astuces

Vidéos

Avis

Note moyenne :
( 4.7/5 sur 15 avis )
11 avis
73 %
3 avis
20 %
1 avis
7 %
Donner un avis
fabrice.farguesfabrice.fargues

Légendaire, déjà !!!

Mesa Boogie TriAxisPublié le 18/03/21 à 23:46
Au commencement, je suis pianiste et ingé son. Et comme tout pianiste, guitariste frustré... Donc il y a 15 ans j'apprends à gratouiller, puis à force de travail, deviens un peu gratteux... Mais le son, comment l'avoir ??? Si possible les sons, comment les avoir ??? Après moultes investigations, les couleurs sonores qui me plaisent le plus c'est dans le le quad de chez Mesa que j'avais croisé dans le temps et qui m'avait laissé un souvenir impérissable...
Venant de l'univers "tout MIDI" du clavier, j'avais découvert ce lointain descendant du quad par le biais d'un pote guitariste avec qui je jouais à l'époque. Son problème, à lui, la programmation...

De prime abords, ça rebute les...…
Lire la suite
Au commencement, je suis pianiste et ingé son. Et comme tout pianiste, guitariste frustré... Donc il y a 15 ans j'apprends à gratouiller, puis à force de travail, deviens un peu gratteux... Mais le son, comment l'avoir ??? Si possible les sons, comment les avoir ??? Après moultes investigations, les couleurs sonores qui me plaisent le plus c'est dans le le quad de chez Mesa que j'avais croisé dans le temps et qui m'avait laissé un souvenir impérissable...
Venant de l'univers "tout MIDI" du clavier, j'avais découvert ce lointain descendant du quad par le biais d'un pote guitariste avec qui je jouais à l'époque. Son problème, à lui, la programmation...

De prime abords, ça rebute les inconditionnels du pottard (hurlant...). Des touches + et -, des demi pas, des valeurs numériques, controlé par Midi... Oui, la machine demande un certain temps de prise en main, de patience et de lire 2 à 3 fois la notice pour comprendre la subtilité de la bête. Je lui ai donc programmé tous ses sons, et j'ai pu découvrir comment fonctionné ce petit bijou... Quand j'ai eu un niveau suffisant, j'ai donc cassé ma tirelire pour me l'offrir.

Ma config : Triaxis, G-System dans la boucle d'effet qui pilote les changements de programme via Midi, 2:50 en ampli de puissance, 2 baffle mesa 1X12 "quarter back" en EV... Une PRS single cut et une PRS standard 24... Je peux tout faire...

Le son ? non, LES sons... 99 en tout... Du clean le plus pur aux satus les plus (dis) tordues... On peut tout faire avec !!! Et le gros avantage, un coup de footswitch, et on passe d'une cocotte funk à une satu démoniaque version Petrucci... Euh, sans les doigts de ce dernier quand même...
Architecture électronique "variable", c'est de l'analo à lampe à commande numérique, avec pas moins de 8 préamps différents dans un rack de 1 unité... Préamp Ryt vert et jaune, respectivement clean fat et clean Bright, le premier c'est du Mark 1, donc typé fender en plus "profond", le second est plus "creusé", pour le funk c'est assez génial, ça se mixe tout seul... Préamp lead 1, vert ou jaune ou rouge, plutôt crunch pour le premier, ça "salit" le son de façon subtile, les blueseux vont adorer, les deuxième, un overdrive plus musclé, très bien pour chasser l'"Angus" qu'il y a en nous, voire santana période "Europa", le troisième étant un "high gain vintage", qui est, de mon point de vue, celui qui est le "moins" réussi... C'est le canal "à l'anglaise", un son que, personnellement je goutte très peu... Les Lead 2, toujours vert ou jaune ou rouge, c'est le bonheur de retrouver les sons mythiques des années 80 et 90... Les vert c'est le Mark IV, le jaune le Mark 2C+, et le rouge le mark 3... De la balle... Le Mark IV pour les satu chaudes et musclées, le Mark 2 pour les solos, de creamy à heavy, un son très "liquide" à la demande, et le Mark 3 pour tous les metalleux et furieux en tout genre... Caractère renforcé par l'eq 5 bandes chère à Mesa, dans une version simplifiée et "pré-programmée"... Dommage, mais il fallait caler tout ça dans un rack de 1 unité seulement, d'ou ce choix, mais sa réalisation reste de très haute facture...

Les réglages sont fins, la modification légère d'un paramètre change VRAIMENT le son et chaque paramètre influe de façon TRES sensible le comportement du paramètre suivant... Je m'explique, la programmation se fait TOUJOURS de gauche à droite : bien régler le gain en tout premier lieu, son jazz de 4 à 5,5, clean aérien de 6 à 7,5 max, passer 8, c'est blues qui peux tordre chaleureusement à la demande... Toujours commencer par régler les aigus, ajuster à ce que l'on souhaite, puis les médiums et enfin les basses. Chez Mesa, pour imager, c'est une eq "en cascade", ce qui sort après traitement des aigus rentre dans l'étage de traitement des médiums, et ce qui en sort rentre dans celui des basses... Et tout ça fini dans l'étage de saturation, et enfin l'étage de sortie avec présence puis master (par programme)... Si vous loupez le calage des aigus, vous galèrerez un peu pour caler le reste à votre sauce... Il faut avancer "pas à pas" avec méthode... Une fois compris le "modus operandi", on en fait ce que l'on en veut... Pour moi, que du bonheur, mais je comprends ceux que cela peut rebuter...

La bête a quand même quelques petits défauts: les "pas de programmation" par niveau de 0,5, très bien, mais je suis sûr qu'un bon pottard (motorisé pour la mémorisation...) amènerai encore plus de subtilité et de finesse à nos sons... L'affichage, fragile et difficilement lisible quand il commence à rendre l'âme (c'est la seule faiblesse électronique), pas de 2ème entrée guitare en face avant, comme sur le studiopréamp, bien pratique quand le HF tombe en rade et qu'il faille passer en filaire dans l'urgence... Vu l'exiguïté du compartiment lampe, il faut des mains de gynécologue pour changer les tubes... Rien de bien rédhibitoire, mais la perfection n'est pas de ce monde...

En résumé, une bien belle boite à sons, un tantinet complexe à prendre en main, mais d'une efficacité et d'une versatilité hors du commun, comme tout matos haut de gamme, ça réclame une belle précision de jeu, car ça ne laisse rien passer... Le seul reproche que je ferai à Mesa, c'est que depuis l'arrêt de sa production en 2016 il me semble (au bout de 25 ans de carrière commerciale !!!), Mr Randal Smith (le fondateur de Mesa Boogie) ne lui ai pas fait de descendant, en corrigeant les petits défauts mentionné plus haut, car même à 5000€, je serai preneur... Avec l'accord de ma banquière... Un accord à 5% de taux d'intérêt cela va sans dire... D'occasion, sa côte remonte ces derniers temps, mais quelques rares et très beaux exemplaires à 1000€ à peu près se trouvent, avec patience, et cela reste quand même en rapport qualité/sons/versatilité/prix imbattable à l'heure actuelle... Et quelques étages au dessus d'un Fractal ou d'un Kemper qui sont pourtant de très bonnes machines, mais le plaisir physique du jeu sur ampli "sévèrement" lampé reste une expérience incomparable, charnelle... Une légende...

Lire moins
»
jet27jet27

Magique

Mesa Boogie TriAxisPublié le 11/07/19 à 18:23
j'utilise mon triaxis pour avoir THE SON, à vrai dire c'est le préamp que tous les guitaristes rêve d'avoir. en réalité c'est 8 types de son (certes tous MESA et par conséquence assez proche) venant des différents best seller de chez MESA (Mark 1/2C+/3/4) et Rectifire et "Britishsound".
J'imagine que dans les autres avis c'est déjà expliqué chaque "canal" correspond à quel ampli de chez MESA.
TRIAXIS est commercialisé pendant les années 80 et n'est plus fabriqué depuis quelques années. d'ou son ergonomie "obsolète" (c'était pas mal pour les années 80 mais maintenant c'est autre chose).
Alors malgré l’énorme possibilité de TRIAXIS, y'a quand même des défauts.
1- Paramétrage des SONs se...…
Lire la suite
j'utilise mon triaxis pour avoir THE SON, à vrai dire c'est le préamp que tous les guitaristes rêve d'avoir. en réalité c'est 8 types de son (certes tous MESA et par conséquence assez proche) venant des différents best seller de chez MESA (Mark 1/2C+/3/4) et Rectifire et "Britishsound".
J'imagine que dans les autres avis c'est déjà expliqué chaque "canal" correspond à quel ampli de chez MESA.
TRIAXIS est commercialisé pendant les années 80 et n'est plus fabriqué depuis quelques années. d'ou son ergonomie "obsolète" (c'était pas mal pour les années 80 mais maintenant c'est autre chose).
Alors malgré l’énorme possibilité de TRIAXIS, y'a quand même des défauts.
1- Paramétrage des SONs se fait selon le bouton par des PAS de 0.5/10 ou 1/10. Et quand on connais les produits Mesa on sait très bien que parfois une variation de 0.1/10 change complètement le SON.
2 - En générale les amplis Mesa sont dotés d'un Eq graphique qui permet de vraiment affiner le réglage et dans le cas de Triaxis, c'est uniquement le bouton "Dynamic voice" pré paramétré nous permet d'avoir 10 type de son. Alors qu'un Eq graphique peut donner des milliers de possibilités. en réalité le problème vient du fait que pendant les années 80, c'était trop compliqué de faire eq grahique paramétrable et mémorisable . voilà pour quoi MESA à choisi cette option.
Perso j'ai réglé ce problème avec un "Ultra curve de Behringer" dont j'utilise la fonction Eq Grahique piloté par midi.

il me semble que Triaxis est conçue pour fonctionner avec 2x90 de chez Mesa qui pèse vraiment trop lourd mais le son est incroyable. par contre franchement plus personne n'a besoin d'autant de puissance que ça soit en répète ou sur scène. Actuellement on voit de plus en plus des guitaristes avec des ampli dont la puissance ne dépasse pas 15 ou 20w. et c'est largement suffisant. perso j'ai fini par craqué et j'ai acheté un ampli de puissance classe D pour moins de 200€ qui fait 2x400 w et moins de 5kg, mais j'ai pas trouvé moins puissant et moins cher. et pour le moment ça fonctionne assez bien et j'ai un peu moins mal au dos.

concernant le son de TRAIXIS. c'est vraiment magique. vous pouvez jouer tous les style quelques soit la gratte ou le gratteux , ça convient à tout et absolument tout.
vu le prix du neuf il fallait être très riche pour investir 3000€ rien que dans le préamp par contre en occase c'est vraiment top c'est moins de 1000€ et vu que c'est Mesa et ça ne tombe jamais en panne.(je l'ai acheté d'occase en 97 et jamais eu de problème). et j'en ai fait des répètes et des concerts.
Bref si vous aimez le son MESA et principe de RACK et vous chercher à avoir plusieurs son avec plusieurs guitares, je penses que vous ne trouverez pas mieux que TRAIXIS.


Lire moins
»
doodbdoodb

Magnifique même avec près de 30 ans dans les dents!

Mesa Boogie TriAxisPublié le 09/05/19 à 15:47
Depuis plus de 10 ans que je connais cet engin, je me décidé enfin à rédiger un avis sur ce préamp qui a fait (et toujours un peu) beaucoup parler de lui. J'ai eu beaucoup de matériels différents : engl e580 preamp, engl e530 preamp, marshall jmp-1, marshall jvm 410h, marshall jcm900, peavey valveking, peavey envoy 110 (mon tout premier ampli), peavey t-rax, mesa boogie v-twin rack, mesa boogie recto recording preamp, mesa boogie triaxis (V1 V2-1 V2-2), mesa boogie roadster, sound-city 100, orange dual terror, et en puissance pour loader les preamps j'ai eu marshall 9200, mesa boogie 2:ninety, mesa boogie 295, et enfin actuellement un combo mesa boogie Mark IIC+ qui partage l’étage de...…
Lire la suite
Depuis plus de 10 ans que je connais cet engin, je me décidé enfin à rédiger un avis sur ce préamp qui a fait (et toujours un peu) beaucoup parler de lui. J'ai eu beaucoup de matériels différents : engl e580 preamp, engl e530 preamp, marshall jmp-1, marshall jvm 410h, marshall jcm900, peavey valveking, peavey envoy 110 (mon tout premier ampli), peavey t-rax, mesa boogie v-twin rack, mesa boogie recto recording preamp, mesa boogie triaxis (V1 V2-1 V2-2), mesa boogie roadster, sound-city 100, orange dual terror, et en puissance pour loader les preamps j'ai eu marshall 9200, mesa boogie 2:ninety, mesa boogie 295, et enfin actuellement un combo mesa boogie Mark IIC+ qui partage l’étage de préamp entre celui du IIC+ et un triaxis V2-2.
Bref pas mal de trucs différents du coup je peux attester d'une chose afin de mettre fin d’ores et déjà à des espoirs illusoires : le triaxis sonne de plein de façons différentes mais ça sonne exclusivement mesa. On n’y trouvera pas de "mode marshall" ou "d'equivalent engl" ou je ne sais quoi d'autre du genre, c'est un mesa boogie qui fait du... mesa boogie. Si vous cherchez du matériel pour avoir une palette d'amplis très variée vous devriez plutôt regarder du côté de ce que fait fractal (sur le papier en tous cas), ou alors tester les excellents plugins de chez mercurial audio (ce que je fais quand je veux un son typé marshall jcm800).

Cette introduction-mise-en-garde étant faite passons un peu à cette grosse bête qu'est le triaxis: un préampli tout lampe (sauf une section bien particulière sur laquelle je reviendrai) dont la conception date de presque 30 ans maintenant, et pourtant bah punaise l'a pas pris une ride je trouve! Sa production a débuté en octobre 1991 (V1 serial T-0001 - T-1630), il subit ensuite sa principale mise à jour en janvier 1993 rajoutant des fonctionnalités midi, que peu de concurrents offrent même à ce jour, et modifiant le mod lead 1 red (V2-1 serial T1631 - T5199). En mars 1997 une nouvelle modification du mod lead 1 red (V2-2 serial T5200 - T8278). Puis une ultime modification du lead 1 red en octobre 2004 (V2-3 serial T8279 - T9353) pour cesser sa production définitivement en décemebre 2016.

On ne peut pas vraiment dire qu'il possède plusieurs "canaux", là on est dans une autre logique. Par exemple sur un rectifier 3 canaux on a bien un "clean" et deux canaux crunch/overdrive. Même si les canaux sont légèrement voicés différemment globalement ce sont les mêmes sons/grains/cractères, et ces têtes multicanaux sont "cohérentes" au niveau son. Là on est plutôt dans une machine qui regroupe 8 modes, en fait 8 préamps. Ces modes sont des équivalences de plusieurs préamps (parfois très différents) que l'on retrouve sur les amplis de la marque et qui ont fait le succès du "son mesa boogie". Il est donc extrêmement versatile dans le sens où l'on peut vraiment/absolument jouer tout style musical avec ce/ces préamp, mais à la seule condition d'avoir envie de jouer avec la patte sonore mesa boogie, ce qui n'est ni bien ni mauvais mais juste affaire de goût. Pour la partie subjective : c'est vraiment une des personnalités sonores que je préfère tous styles confondus.

Les modes:
-rythm green. Vintage Fat Rhythm (Mark I, Black-face)
Je ne connais pas le Mark I (à part un morceau de Santana), mais ce mode sonne, et répond assez similairement au clean de mon IIC+, un peu moins dynamique tout de même. C'est rond et chaleureux avec des aigues très bien définies et des médiums crémeux. En poussant le gain on peut le faire cruncher doucement et très musicalement.
-rythm yellow. Modern hyper-clean Rhythm (Mark IV)
Répond aux réglages comme le précédent mais un peu plus sec et mordant, moins de chaleur, plus rock'n'roll
-lead 1 green. Vintage Mark I Lead
Un son dirty vraiment sympa. Beaucoup de chaleur et des médiums savoureux. C’est un peu comme si on avait augmenté la plage de gain du mod rythm green.
-lead 1 yellow. Mark I Gain Boost
Le même esprit que le canal 1 d'un IIC+ poussé dans ses retranchements, un peu plus propre que le précédent mod mais clairement dans la même veine. Le son est également légèrement plus compressé que sur le lead 1 green.
-lead 1 red (plusieurs versions). Classic Boogie Lead (v1). Rectifier (v2-1). Rectifier with fat mod (v2-2). Classic british lead (v2-3)
Le gros morceau : sur la V1 on retrouve un son typé british, c’est une façon de parler, en fait c’est avec beaucoup de mordant dans les hauts médiums. Attention ça sonne « british like » mais n’imaginez pas que vous pourrez remplacer une tête orange ou marshall. Sur la V2-1 ça sonne dans le style rectifier mod orange (vintage gain), mais c’est plus droit, moins rondouillard mais plus nerveux. Sur la V2-2 le fat mod apporte la chaleur et moelleux pour que ce mod s’approche bien plus d’un rectifier mod orange. Sur les deux mods rectifier on perd clairement de l’attaque (comme sur une roadster ou roadking) et le son est bien plus compressé que sur tous les autres mods. N’ayant jamais testé la toute dernière version du triaxis je ne peux pas dire comment sonne ce mode sur la V2-3
-lead 2 green. Medium Boogie Gain (Mark IV)
Désolé pour cette inversion, mais c’est plus simple pour décrire ce que j’en pense. Un mod très très proche (presqu’à les confondre) avec le lead 2 yellow. Il y a cependant un poil moins de gain mais cela apporte un peu plus de dynamique et de présence.
-lead 2 yellow. Classic Boogie Lead (Mark IIC+)
Sans doute le mod le plus prisé/recherché. Alors clairement on peut dire que « l’imitation » IIC+ est vraiment réussie. Les potards répondent vraiment pareil que sur l’ampli original, le gain est similaire, le grain est quasi identique quoi qu’un peu plus resserré sur le triaxis. En fait la différence que l’on ressent c’est une perte de dynamique par rapport à l’original, ce dernier sonne plus gros, pas plus saturé ou plus de basses, juste plus gros plus ample, il « respire » mieux. Après cette différence ne le rend pas du tout in-crédible face à l’original. Bref il n’usurpe pas son nom à mon sens.
-lead 2 red. Searing Boogie Lead (Mark III)
Niveau grain et gain on est sur la même lancée que le mod lead 2 yellow, simplement ce mod offre une bosse de présence/hauts mediums, qui le rend vraiment très agressif. Sans doute le mod le plus « bourinage » du triaxis.

Sur la façade avant on trouve des afficheurs pour indiquer/sélectionner différents paramètre :
Preset permet de stocker 99 réglages
program/channel permet de choisir le canal midi du triaxis, et de stocker sur un PC (program change) un preset précédemment enregistré
gain c’est un étage de gain commun à tous les mods. Il a une importance capitale sur le rendu des lead. Sur les mods rectifier il est vraiment conseillé de ne pas dépasser 6/6.5, alors que l’on peut aller jusque 8/9 sur les autres mods lead (attention à 10 on a une perte soudaine et drastique d’attaque et de dynamique)
treble potard pour les aigus
middle potard pour les médiums, attention c’est un paramètre à régler avec finesse en lead car il impacte le grain et la précision sur les leads (perso je ne dépasse jamais 5)
bass potard de basses. Ah, dans l’esprit des gens mesa c’est des basses de ouf (c’est pas faux par ailleurs) mais ce paramètre à un nom traitre. Il faut bien comprendre qu’en dehors des mods rectifier (où là on est assez libre de se servir de toute la plage de réglage), la philosophie des réglages est celle des séries mark. Dans ces séries le gain/drive agit après l’égalisation. Donc si on force les basses avant on perd de folie en propreté, le son s’empâte, et les basses deviennent baveuses car on les a saturées, et l’attaque s’effondre. Je ne dépasse pas 3
lead1 drive deuxième étage de gain pour les tois mods lead 1. C’est clairement là que tout va se jouer sur le niveau de disto/crunch/dirt que l’on veut. Cet étage de gain agit comme dit précédemment après les égalisations
lead 2 drive identique au lead 1 mais pour les mods lead 2
master volume général du preset. Autant les pas de graduation de 0.5 ne sont pas gênants pour les autres paramètres, autant là ça serait pour moi le seul défaut de conception du triaxis. Parfois on aimerait pouvoir avoir des pas de 1/6 au lieu de ½ pour bien équilibrer tous les volumes entre les presets.
Présence potard pour la présence
dynamic voice la signature mésa boogie. Ce paramètre gère les cinq potards en même temps d'une aqua graphique que l’on retrouve sur les amplis de la marque (ceux qui en ont une). En gros ce sont des préréglages d’equa graphique avec une progressivité sur le rendu sonore : plus on l’augmente plus on creuse les médiums en augmentant les aigues et les basses. Cette equa avait été mise sur les mark initialement car d’une part on ne pouvait pas avoir un crunch défini avec beaucoup de basses, et d'autre part les mark crachent énormément de mediums, d’où l’idée de rajouter une equa après les étages de gain. C’est la seule partie de traitement du signal audio qui ne se fait pas avec des lampes mais des ampli op. Ce paramètre est très bien conçu, mais on notera une perte de dynamique dès qu’il est enclenché (à partir de 1), et le son tend à se resserrer/s’écraser. Perso aujourd’hui je préfère lui mettre en sortie une pédale d’équa 5 bandes mesa qui sonne plus ouvert (ou le son respire mieux). Après c’est question de goût essentiellement, certains préféreront le dynamic voice j’en suis certain.
Enfin on trouve également deux potards analogiques de master global du préamp. Plus les boutons pour régler les fonctions et sauvegarder les presets.

A l’arrière on trouve
un switch on/off, à partir de la version 2-1 le switch dispose de tois positions : off, on ground, on lift
tois prises midi in/out/thru/
4 jacks qui agissent comme des footswitch on/off pour commander d’autres unités
une sortie recording stéréo. je ne peux donner d’avis dessus car jamais testée. De toutes façons ces sortie ne sonnent jamais vraiment bien, la seule crédible que j’ai entendue était celle du jmp-1
une sortie stéréo pour attaquer un étage de puissance
une boucle d'effet entrée mono, sortie stéréo. Je trouve que cette boucle bouffe énormément de dynamique, j’ai toujours mis mes effets en série entre le triaxis et le poweramp
une entré guitare mono

Sur les V1 l’implantation midi est on ne peut plus basique. On règle un préset, on l’enregistre, on le rappel via un programme change et c’est tout. A partir de la V2-1 une vraie révolution apparait. En gros on peut régler, dans un préset, deux sons différents (à condition de rester dans le même mod), et ensuite grace à des informations de type CC (contrôle change) on peut faire un morphing entre le réglage 1 et 2. Dans la pratique ça veut dire que l’on peut grâce à une pédale d’expression passer graduellement d’un son disto métal à un clean Sali/crunché. Ca permet vraiment beaucoup de choses. Il n’y a vraiment pas masse de préamp qui font cela même encore aujourd’hui. De mémoire et de ce que j’en sais, le access de hughes & kettner , et le x99 caswell de soldano offraient ce genre possibilité.

En terme de fiabilité, j’en ai possédé deux et testé un troisième chez un pote, c’est increvable et robuste. Beaucoup s’en plaignent, je ne sais pas comment ils traitent leur matos mais mon premier était un V1 que j’ai eu en 2009, jamais eu un soucis (pourtant vu l'âge...). Comme un con je l’avais revendu, mais en 2011 j’ai chopé un v2-2, et pareil jamais un soucis…
Côté son, j’ai pas trop envie de m’étendre car c’est clairement la partie subjective, perso j’adore le son mesa alors je vais être hyper partial. Mais pour retourner vers des faits plus objectifs donc, je peux dire que ce/ces préamp ne trompe pas le client quant à ses promesses. Il rend vraiment bien les son/caractère/grain qu’il prétend restituer sur la gamme de préamps qu'il propose. Certes on notera çà et là quelques pertes de dynamique.
C’est une merveilleuse machine pour peu que l’on en prenne soin, qu’on lui concède un eu de temps de prise en main et de compréhension, et surtout que l’on ne soit pas allergique au son boogie. Si vous cherchez la polyvalence/versatilité façon mesa boogie, optez pour un triaxis/2:ninety (ou 295) plutot que pour un mark V, je pense que vous en aurez largement plus pour moins d’argent (vue les prix qui ont bien baissé en occasion)

edit: comme quoi même après des années d'utilisation on peut encore découvrir des nouveautés sur son matos. Je mes suis décidé à faire des test sur les lampes. J'avais toujours mis 5 12AX7-A de Mesa (des sovtek 12AX7-LPS). J'ai décidé de mettre un tungsol ecc803s et V3 et une electro-harmonix 12AY7 (AY pas AX = 40% de gain en moins) en V4. Bah là le son lead 2, et particulièrement le jaune (le MK IIC+), sonne bien plus fidèle à l'original. On a récupéré de la dynamique, de l'air et un grain moins séré. Certes j'ai perdu pas mal de gain mais il m'en reste assez pour faire du death croyez moi. Au final et contre toute attente une 12AY7 a réveillé ce qu'il manquait sur ce préamp! La tungsol donne un côté plus chaleureux et dynamique (mais c'est plus subtil que l'autre changement).

edit décembre 2019: désormais je possède aussi un mark V, un mark IIC+ et un rectifier rev G. Je préfère les têtes, mais je ne change en rien d'opinion. L'addition pour toutes ces têtes est de très loin supérieure à la l'addition pour un couple triaxis/poweramp mesa. Donc oui je maintiens: si vous hésitez entre un mark V et un triaxis+poweramp, ET QUE VOUS AVEZ BESOIN DE PLUS DE 3 SONS, optez pour le triaxis. si 2 ou 3 sons vous suffisent, là j'avoue qu'un mark (III, IV ou V) ou un rectifier (selon les goûts) sera un meilleur deal.
Lire moins
»
T666T666

Je regrette de m'en etre separé

Mesa Boogie TriAxisPublié le 17/07/18 à 11:35
-Pour quel usage et dans quel contexte utilisez-vous ce produit?
je l'utilise pour la guitare style rock et metal avec un ampli marshall 8008, un cab marshall 1960 modifié, un rocktron intellifex ltd .

-Depuis combien de temps l'utilisez-vous?
Cela fait 5 ans que je l'ai et je redécouvre des sons.

-Avez-vous essayé d’autres produits concurrents avant de l'acheter?
je l'ai vendu récemment pour passer sur logiciel (amplitube, reaxis)
je regrette car il ce serait complété parfaitement avec le reaxis.

-Quelles sont les choses que vous appréciez le plus et le moins?
Pour les plus:
-j'aime tous les sons en clair, crunch et Disto.
-Une multitude de sons différents.
-Des sons de qualité.
Lire la suite
-Pour quel usage et dans quel contexte utilisez-vous ce produit?
je l'utilise pour la guitare style rock et metal avec un ampli marshall 8008, un cab marshall 1960 modifié, un rocktron intellifex ltd .

-Depuis combien de temps l'utilisez-vous?
Cela fait 5 ans que je l'ai et je redécouvre des sons.

-Avez-vous essayé d’autres produits concurrents avant de l'acheter?
je l'ai vendu récemment pour passer sur logiciel (amplitube, reaxis)
je regrette car il ce serait complété parfaitement avec le reaxis.

-Quelles sont les choses que vous appréciez le plus et le moins?
Pour les plus:
-j'aime tous les sons en clair, crunch et Disto.
-Une multitude de sons différents.
-Des sons de qualité.

Pour les moins:
-Difficile à prendre en main, la lecture de la notice pour moi me semble obligatoire dans son intégralité.
-On passe beaucoup de temps sur les réglages pour obtenir le son que l'on souhaite.
-Les touches en façade sont fragile pour ne pas abimé je passais par le programme preset editor d’ailleurs très pratique.
-Le prix, en occasion je ne prendrais pas le risque d'en reprendre un.
Lire moins
»

Fiche technique

  • Fabricant : Mesa Boogie
  • Modèle : TriAxis
  • Catégorie : Préamplis guitare tout lampe
  • Fiche créée le : 04/05/2007

Préampli midi à lampes guitare

Handbuilt in Petaluma, California

5x12AX7

8 Modes (MK I / Vintage Fat Clean, MK IV / Hyper-Clean, MK I / Lead, MK I / Gain Boost,Classic British Lead, MK IV / Medium Gain, MK IIC+/ Classic High Gain & MK III / Searing Gain)

90 User Preset Locations/128 Midi Program Locations

Midi In/Out/Thru

Midi Continuous Control (any or all parameters)

Midi Data Transfer

Phantom Power (for Footcontroller)

Programmable FX Loop w/Stereo Returns

4 Programmable Function Switches (Controls Smart Power™ “Deep, Half Drive or Modern” on select MESA Power amps or controls other outboard gear)

Stereo Main & Recording Outputs

Distribué par Camac - La boîte noire

»

Manuels et autres fichiers

Autres catégories dans Préamplis Guitare

Autres dénominations : tri axis, triaxisv2, triaxis v 2

cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives. Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages (en savoir plus). Pour personnaliser vos cookies, merci de cliquer ici.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine et permettent son optimisation. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies.
Préférences du site
Nous retenons vos préférences afin que vous n’ayez pas à effectuer les mêmes actions chaque fois que vous revenez (options forums, mode sombre ou clair, filtres petites annonces, choix onglets news ou buzz, popups newsletters...).
Connexion
C'est grâce à cela que vous n’avez pas à vous reconnecter à chaque fois que vous venez sur Audiofanzine.
Analytics
Ces données nous permettent de comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :)

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine et permettent son optimisation. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies.

Préférences du site

Nous retenons vos préférences afin que vous n’ayez pas à effectuer les mêmes actions chaque fois que vous revenez (options forums, mode sombre ou clair, filtres petites annonces, choix onglets news ou buzz, popups newsletters...).

Connexion

C'est grâce à cela que vous n’avez pas à vous reconnecter à chaque fois que vous venez sur Audiofanzine.

Analytics

Ces données nous permettent de comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :)


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.