Devenir membre
Devenir Membre

ou
Continuer avec Google
Connexion
Se connecter

ou
Se connecter avec Google
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Mesa Boogie TriAxis
Photos
1/630

Tous les avis sur Mesa Boogie TriAxis

Acheter
Filtres
Mots clés
Note moyenne :
( 4.7/5 sur 15 avis )
11 avis
73 %
3 avis
20 %
1 avis
7 %
Donner un avis
Avis des utilisateurs
  • fabrice.farguesfabrice.fargues

    Légendaire, déjà !!!

    Mesa Boogie TriAxisPublié le 18/03/21 à 23:46
    Au commencement, je suis pianiste et ingé son. Et comme tout pianiste, guitariste frustré... Donc il y a 15 ans j'apprends à gratouiller, puis à force de travail, deviens un peu gratteux... Mais le son, comment l'avoir ??? Si possible les sons, comment les avoir ??? Après moultes investigations, les couleurs sonores qui me plaisent le plus c'est dans le le quad de chez Mesa que j'avais croisé dans le temps et qui m'avait laissé un souvenir impérissable...
    Venant de l'univers "tout MIDI" du clavier, j'avais découvert ce lointain descendant du quad par le biais d'un pote guitariste avec qui je jouais à l'époque. Son problème, à lui, la programmation...

    De prime abords, ça rebute les inc…
    Lire la suite
    Au commencement, je suis pianiste et ingé son. Et comme tout pianiste, guitariste frustré... Donc il y a 15 ans j'apprends à gratouiller, puis à force de travail, deviens un peu gratteux... Mais le son, comment l'avoir ??? Si possible les sons, comment les avoir ??? Après moultes investigations, les couleurs sonores qui me plaisent le plus c'est dans le le quad de chez Mesa que j'avais croisé dans le temps et qui m'avait laissé un souvenir impérissable...
    Venant de l'univers "tout MIDI" du clavier, j'avais découvert ce lointain descendant du quad par le biais d'un pote guitariste avec qui je jouais à l'époque. Son problème, à lui, la programmation...

    De prime abords, ça rebute les inconditionnels du pottard (hurlant...). Des touches + et -, des demi pas, des valeurs numériques, controlé par Midi... Oui, la machine demande un certain temps de prise en main, de patience et de lire 2 à 3 fois la notice pour comprendre la subtilité de la bête. Je lui ai donc programmé tous ses sons, et j'ai pu découvrir comment fonctionné ce petit bijou... Quand j'ai eu un niveau suffisant, j'ai donc cassé ma tirelire pour me l'offrir.

    Ma config : Triaxis, G-System dans la boucle d'effet qui pilote les changements de programme via Midi, 2:50 en ampli de puissance, 2 baffle mesa 1X12 "quarter back" en EV... Une PRS single cut et une PRS standard 24... Je peux tout faire...

    Le son ? non, LES sons... 99 en tout... Du clean le plus pur aux satus les plus (dis) tordues... On peut tout faire avec !!! Et le gros avantage, un coup de footswitch, et on passe d'une cocotte funk à une satu démoniaque version Petrucci... Euh, sans les doigts de ce dernier quand même...
    Architecture électronique "variable", c'est de l'analo à lampe à commande numérique, avec pas moins de 8 préamps différents dans un rack de 1 unité... Préamp Ryt vert et jaune, respectivement clean fat et clean Bright, le premier c'est du Mark 1, donc typé fender en plus "profond", le second est plus "creusé", pour le funk c'est assez génial, ça se mixe tout seul... Préamp lead 1, vert ou jaune ou rouge, plutôt crunch pour le premier, ça "salit" le son de façon subtile, les blueseux vont adorer, les deuxième, un overdrive plus musclé, très bien pour chasser l'"Angus" qu'il y a en nous, voire santana période "Europa", le troisième étant un "high gain vintage", qui est, de mon point de vue, celui qui est le "moins" réussi... C'est le canal "à l'anglaise", un son que, personnellement je goutte très peu... Les Lead 2, toujours vert ou jaune ou rouge, c'est le bonheur de retrouver les sons mythiques des années 80 et 90... Les vert c'est le Mark IV, le jaune le Mark 2C+, et le rouge le mark 3... De la balle... Le Mark IV pour les satu chaudes et musclées, le Mark 2 pour les solos, de creamy à heavy, un son très "liquide" à la demande, et le Mark 3 pour tous les metalleux et furieux en tout genre... Caractère renforcé par l'eq 5 bandes chère à Mesa, dans une version simplifiée et "pré-programmée"... Dommage, mais il fallait caler tout ça dans un rack de 1 unité seulement, d'ou ce choix, mais sa réalisation reste de très haute facture...

    Les réglages sont fins, la modification légère d'un paramètre change VRAIMENT le son et chaque paramètre influe de façon TRES sensible le comportement du paramètre suivant... Je m'explique, la programmation se fait TOUJOURS de gauche à droite : bien régler le gain en tout premier lieu, son jazz de 4 à 5,5, clean aérien de 6 à 7,5 max, passer 8, c'est blues qui peux tordre chaleureusement à la demande... Toujours commencer par régler les aigus, ajuster à ce que l'on souhaite, puis les médiums et enfin les basses. Chez Mesa, pour imager, c'est une eq "en cascade", ce qui sort après traitement des aigus rentre dans l'étage de traitement des médiums, et ce qui en sort rentre dans celui des basses... Et tout ça fini dans l'étage de saturation, et enfin l'étage de sortie avec présence puis master (par programme)... Si vous loupez le calage des aigus, vous galèrerez un peu pour caler le reste à votre sauce... Il faut avancer "pas à pas" avec méthode... Une fois compris le "modus operandi", on en fait ce que l'on en veut... Pour moi, que du bonheur, mais je comprends ceux que cela peut rebuter...

    La bête a quand même quelques petits défauts: les "pas de programmation" par niveau de 0,5, très bien, mais je suis sûr qu'un bon pottard (motorisé pour la mémorisation...) amènerai encore plus de subtilité et de finesse à nos sons... L'affichage, fragile et difficilement lisible quand il commence à rendre l'âme (c'est la seule faiblesse électronique), pas de 2ème entrée guitare en face avant, comme sur le studiopréamp, bien pratique quand le HF tombe en rade et qu'il faille passer en filaire dans l'urgence... Vu l'exiguïté du compartiment lampe, il faut des mains de gynécologue pour changer les tubes... Rien de bien rédhibitoire, mais la perfection n'est pas de ce monde...

    En résumé, une bien belle boite à sons, un tantinet complexe à prendre en main, mais d'une efficacité et d'une versatilité hors du commun, comme tout matos haut de gamme, ça réclame une belle précision de jeu, car ça ne laisse rien passer... Le seul reproche que je ferai à Mesa, c'est que depuis l'arrêt de sa production en 2016 il me semble (au bout de 25 ans de carrière commerciale !!!), Mr Randal Smith (le fondateur de Mesa Boogie) ne lui ai pas fait de descendant, en corrigeant les petits défauts mentionné plus haut, car même à 5000€, je serai preneur... Avec l'accord de ma banquière... Un accord à 5% de taux d'intérêt cela va sans dire... D'occasion, sa côte remonte ces derniers temps, mais quelques rares et très beaux exemplaires à 1000€ à peu près se trouvent, avec patience, et cela reste quand même en rapport qualité/sons/versatilité/prix imbattable à l'heure actuelle... Et quelques étages au dessus d'un Fractal ou d'un Kemper qui sont pourtant de très bonnes machines, mais le plaisir physique du jeu sur ampli "sévèrement" lampé reste une expérience incomparable, charnelle... Une légende...

    Lire moins
  • jet27jet27

    Magique

    Mesa Boogie TriAxisPublié le 11/07/19 à 18:23
    1 photo
    j'utilise mon triaxis pour avoir THE SON, à vrai dire c'est le préamp que tous les guitaristes rêve d'avoir. en réalité c'est 8 types de son (certes tous MESA et par conséquence assez proche) venant des différents best seller de chez MESA (Mark 1/2C+/3/4) et Rectifire et "Britishsound".
    J'imagine que dans les autres avis c'est déjà expliqué chaque "canal" correspond à quel ampli de chez MESA.
    TRIAXIS est commercialisé pendant les années 80 et n'est plus fabriqué depuis quelques années. d'ou son ergonomie "obsolète" (c'était pas mal pour les années 80 mais maintenant c'est autre chose).
    Alors malgré l’énorme possibilité de TRIAXIS, y'a quand même des défauts.
    1- Paramétrage des SONs se…
    Lire la suite
    j'utilise mon triaxis pour avoir THE SON, à vrai dire c'est le préamp que tous les guitaristes rêve d'avoir. en réalité c'est 8 types de son (certes tous MESA et par conséquence assez proche) venant des différents best seller de chez MESA (Mark 1/2C+/3/4) et Rectifire et "Britishsound".
    J'imagine que dans les autres avis c'est déjà expliqué chaque "canal" correspond à quel ampli de chez MESA.
    TRIAXIS est commercialisé pendant les années 80 et n'est plus fabriqué depuis quelques années. d'ou son ergonomie "obsolète" (c'était pas mal pour les années 80 mais maintenant c'est autre chose).
    Alors malgré l’énorme possibilité de TRIAXIS, y'a quand même des défauts.
    1- Paramétrage des SONs se fait selon le bouton par des PAS de 0.5/10 ou 1/10. Et quand on connais les produits Mesa on sait très bien que parfois une variation de 0.1/10 change complètement le SON.
    2 - En générale les amplis Mesa sont dotés d'un Eq graphique qui permet de vraiment affiner le réglage et dans le cas de Triaxis, c'est uniquement le bouton "Dynamic voice" pré paramétré nous permet d'avoir 10 type de son. Alors qu'un Eq graphique peut donner des milliers de possibilités. en réalité le problème vient du fait que pendant les années 80, c'était trop compliqué de faire eq grahique paramétrable et mémorisable . voilà pour quoi MESA à choisi cette option.
    Perso j'ai réglé ce problème avec un "Ultra curve de Behringer" dont j'utilise la fonction Eq Grahique piloté par midi.

    il me semble que Triaxis est conçue pour fonctionner avec 2x90 de chez Mesa qui pèse vraiment trop lourd mais le son est incroyable. par contre franchement plus personne n'a besoin d'autant de puissance que ça soit en répète ou sur scène. Actuellement on voit de plus en plus des guitaristes avec des ampli dont la puissance ne dépasse pas 15 ou 20w. et c'est largement suffisant. perso j'ai fini par craqué et j'ai acheté un ampli de puissance classe D pour moins de 200€ qui fait 2x400 w et moins de 5kg, mais j'ai pas trouvé moins puissant et moins cher. et pour le moment ça fonctionne assez bien et j'ai un peu moins mal au dos.

    concernant le son de TRAIXIS. c'est vraiment magique. vous pouvez jouer tous les style quelques soit la gratte ou le gratteux , ça convient à tout et absolument tout.
    vu le prix du neuf il fallait être très riche pour investir 3000€ rien que dans le préamp par contre en occase c'est vraiment top c'est moins de 1000€ et vu que c'est Mesa et ça ne tombe jamais en panne.(je l'ai acheté d'occase en 97 et jamais eu de problème). et j'en ai fait des répètes et des concerts.
    Bref si vous aimez le son MESA et principe de RACK et vous chercher à avoir plusieurs son avec plusieurs guitares, je penses que vous ne trouverez pas mieux que TRAIXIS.


    Lire moins
  • doodbdoodb

    Magnifique même avec près de 30 ans dans les dents!

    Mesa Boogie TriAxisPublié le 09/05/19 à 15:47
    Depuis plus de 10 ans que je connais cet engin, je me décidé enfin à rédiger un avis sur ce préamp qui a fait (et toujours un peu) beaucoup parler de lui. J'ai eu beaucoup de matériels différents : engl e580 preamp, engl e530 preamp, marshall jmp-1, marshall jvm 410h, marshall jcm900, peavey valveking, peavey envoy 110 (mon tout premier ampli), peavey t-rax, mesa boogie v-twin rack, mesa boogie recto recording preamp, mesa boogie triaxis (V1 V2-1 V2-2), mesa boogie roadster, sound-city 100, orange dual terror, et en puissance pour loader les preamps j'ai eu marshall 9200, mesa boogie 2:ninety, mesa boogie 295, et enfin actuellement un combo mesa boogie Mark IIC+ qui partage l’étage de préam…
    Lire la suite
    Depuis plus de 10 ans que je connais cet engin, je me décidé enfin à rédiger un avis sur ce préamp qui a fait (et toujours un peu) beaucoup parler de lui. J'ai eu beaucoup de matériels différents : engl e580 preamp, engl e530 preamp, marshall jmp-1, marshall jvm 410h, marshall jcm900, peavey valveking, peavey envoy 110 (mon tout premier ampli), peavey t-rax, mesa boogie v-twin rack, mesa boogie recto recording preamp, mesa boogie triaxis (V1 V2-1 V2-2), mesa boogie roadster, sound-city 100, orange dual terror, et en puissance pour loader les preamps j'ai eu marshall 9200, mesa boogie 2:ninety, mesa boogie 295, et enfin actuellement un combo mesa boogie Mark IIC+ qui partage l’étage de préamp entre celui du IIC+ et un triaxis V2-2.
    Bref pas mal de trucs différents du coup je peux attester d'une chose afin de mettre fin d’ores et déjà à des espoirs illusoires : le triaxis sonne de plein de façons différentes mais ça sonne exclusivement mesa. On n’y trouvera pas de "mode marshall" ou "d'equivalent engl" ou je ne sais quoi d'autre du genre, c'est un mesa boogie qui fait du... mesa boogie. Si vous cherchez du matériel pour avoir une palette d'amplis très variée vous devriez plutôt regarder du côté de ce que fait fractal (sur le papier en tous cas), ou alors tester les excellents plugins de chez mercurial audio (ce que je fais quand je veux un son typé marshall jcm800).

    Cette introduction-mise-en-garde étant faite passons un peu à cette grosse bête qu'est le triaxis: un préampli tout lampe (sauf une section bien particulière sur laquelle je reviendrai) dont la conception date de presque 30 ans maintenant, et pourtant bah punaise l'a pas pris une ride je trouve! Sa production a débuté en octobre 1991 (V1 serial T-0001 - T-1630), il subit ensuite sa principale mise à jour en janvier 1993 rajoutant des fonctionnalités midi, que peu de concurrents offrent même à ce jour, et modifiant le mod lead 1 red (V2-1 serial T1631 - T5199). En mars 1997 une nouvelle modification du mod lead 1 red (V2-2 serial T5200 - T8278). Puis une ultime modification du lead 1 red en octobre 2004 (V2-3 serial T8279 - T9353) pour cesser sa production définitivement en décemebre 2016.

    On ne peut pas vraiment dire qu'il possède plusieurs "canaux", là on est dans une autre logique. Par exemple sur un rectifier 3 canaux on a bien un "clean" et deux canaux crunch/overdrive. Même si les canaux sont légèrement voicés différemment globalement ce sont les mêmes sons/grains/cractères, et ces têtes multicanaux sont "cohérentes" au niveau son. Là on est plutôt dans une machine qui regroupe 8 modes, en fait 8 préamps. Ces modes sont des équivalences de plusieurs préamps (parfois très différents) que l'on retrouve sur les amplis de la marque et qui ont fait le succès du "son mesa boogie". Il est donc extrêmement versatile dans le sens où l'on peut vraiment/absolument jouer tout style musical avec ce/ces préamp, mais à la seule condition d'avoir envie de jouer avec la patte sonore mesa boogie, ce qui n'est ni bien ni mauvais mais juste affaire de goût. Pour la partie subjective : c'est vraiment une des personnalités sonores que je préfère tous styles confondus.

    Les modes:
    -rythm green. Vintage Fat Rhythm (Mark I, Black-face)
    Je ne connais pas le Mark I (à part un morceau de Santana), mais ce mode sonne, et répond assez similairement au clean de mon IIC+, un peu moins dynamique tout de même. C'est rond et chaleureux avec des aigues très bien définies et des médiums crémeux. En poussant le gain on peut le faire cruncher doucement et très musicalement.
    -rythm yellow. Modern hyper-clean Rhythm (Mark IV)
    Répond aux réglages comme le précédent mais un peu plus sec et mordant, moins de chaleur, plus rock'n'roll
    -lead 1 green. Vintage Mark I Lead
    Un son dirty vraiment sympa. Beaucoup de chaleur et des médiums savoureux. C’est un peu comme si on avait augmenté la plage de gain du mod rythm green.
    -lead 1 yellow. Mark I Gain Boost
    Le même esprit que le canal 1 d'un IIC+ poussé dans ses retranchements, un peu plus propre que le précédent mod mais clairement dans la même veine. Le son est également légèrement plus compressé que sur le lead 1 green.
    -lead 1 red (plusieurs versions). Classic Boogie Lead (v1). Rectifier (v2-1). Rectifier with fat mod (v2-2). Classic british lead (v2-3)
    Le gros morceau : sur la V1 on retrouve un son typé british, c’est une façon de parler, en fait c’est avec beaucoup de mordant dans les hauts médiums. Attention ça sonne « british like » mais n’imaginez pas que vous pourrez remplacer une tête orange ou marshall. Sur la V2-1 ça sonne dans le style rectifier mod orange (vintage gain), mais c’est plus droit, moins rondouillard mais plus nerveux. Sur la V2-2 le fat mod apporte la chaleur et moelleux pour que ce mod s’approche bien plus d’un rectifier mod orange. Sur les deux mods rectifier on perd clairement de l’attaque (comme sur une roadster ou roadking) et le son est bien plus compressé que sur tous les autres mods. N’ayant jamais testé la toute dernière version du triaxis je ne peux pas dire comment sonne ce mode sur la V2-3
    -lead 2 green. Medium Boogie Gain (Mark IV)
    Désolé pour cette inversion, mais c’est plus simple pour décrire ce que j’en pense. Un mod très très proche (presqu’à les confondre) avec le lead 2 yellow. Il y a cependant un poil moins de gain mais cela apporte un peu plus de dynamique et de présence.
    -lead 2 yellow. Classic Boogie Lead (Mark IIC+)
    Sans doute le mod le plus prisé/recherché. Alors clairement on peut dire que « l’imitation » IIC+ est vraiment réussie. Les potards répondent vraiment pareil que sur l’ampli original, le gain est similaire, le grain est quasi identique quoi qu’un peu plus resserré sur le triaxis. En fait la différence que l’on ressent c’est une perte de dynamique par rapport à l’original, ce dernier sonne plus gros, pas plus saturé ou plus de basses, juste plus gros plus ample, il « respire » mieux. Après cette différence ne le rend pas du tout in-crédible face à l’original. Bref il n’usurpe pas son nom à mon sens.
    -lead 2 red. Searing Boogie Lead (Mark III)
    Niveau grain et gain on est sur la même lancée que le mod lead 2 yellow, simplement ce mod offre une bosse de présence/hauts mediums, qui le rend vraiment très agressif. Sans doute le mod le plus « bourinage » du triaxis.

    Sur la façade avant on trouve des afficheurs pour indiquer/sélectionner différents paramètre :
    Preset permet de stocker 99 réglages
    program/channel permet de choisir le canal midi du triaxis, et de stocker sur un PC (program change) un preset précédemment enregistré
    gain c’est un étage de gain commun à tous les mods. Il a une importance capitale sur le rendu des lead. Sur les mods rectifier il est vraiment conseillé de ne pas dépasser 6/6.5, alors que l’on peut aller jusque 8/9 sur les autres mods lead (attention à 10 on a une perte soudaine et drastique d’attaque et de dynamique)
    treble potard pour les aigus
    middle potard pour les médiums, attention c’est un paramètre à régler avec finesse en lead car il impacte le grain et la précision sur les leads (perso je ne dépasse jamais 5)
    bass potard de basses. Ah, dans l’esprit des gens mesa c’est des basses de ouf (c’est pas faux par ailleurs) mais ce paramètre à un nom traitre. Il faut bien comprendre qu’en dehors des mods rectifier (où là on est assez libre de se servir de toute la plage de réglage), la philosophie des réglages est celle des séries mark. Dans ces séries le gain/drive agit après l’égalisation. Donc si on force les basses avant on perd de folie en propreté, le son s’empâte, et les basses deviennent baveuses car on les a saturées, et l’attaque s’effondre. Je ne dépasse pas 3
    lead1 drive deuxième étage de gain pour les tois mods lead 1. C’est clairement là que tout va se jouer sur le niveau de disto/crunch/dirt que l’on veut. Cet étage de gain agit comme dit précédemment après les égalisations
    lead 2 drive identique au lead 1 mais pour les mods lead 2
    master volume général du preset. Autant les pas de graduation de 0.5 ne sont pas gênants pour les autres paramètres, autant là ça serait pour moi le seul défaut de conception du triaxis. Parfois on aimerait pouvoir avoir des pas de 1/6 au lieu de ½ pour bien équilibrer tous les volumes entre les presets.
    Présence potard pour la présence
    dynamic voice la signature mésa boogie. Ce paramètre gère les cinq potards en même temps d'une aqua graphique que l’on retrouve sur les amplis de la marque (ceux qui en ont une). En gros ce sont des préréglages d’equa graphique avec une progressivité sur le rendu sonore : plus on l’augmente plus on creuse les médiums en augmentant les aigues et les basses. Cette equa avait été mise sur les mark initialement car d’une part on ne pouvait pas avoir un crunch défini avec beaucoup de basses, et d'autre part les mark crachent énormément de mediums, d’où l’idée de rajouter une equa après les étages de gain. C’est la seule partie de traitement du signal audio qui ne se fait pas avec des lampes mais des ampli op. Ce paramètre est très bien conçu, mais on notera une perte de dynamique dès qu’il est enclenché (à partir de 1), et le son tend à se resserrer/s’écraser. Perso aujourd’hui je préfère lui mettre en sortie une pédale d’équa 5 bandes mesa qui sonne plus ouvert (ou le son respire mieux). Après c’est question de goût essentiellement, certains préféreront le dynamic voice j’en suis certain.
    Enfin on trouve également deux potards analogiques de master global du préamp. Plus les boutons pour régler les fonctions et sauvegarder les presets.

    A l’arrière on trouve
    un switch on/off, à partir de la version 2-1 le switch dispose de tois positions : off, on ground, on lift
    tois prises midi in/out/thru/
    4 jacks qui agissent comme des footswitch on/off pour commander d’autres unités
    une sortie recording stéréo. je ne peux donner d’avis dessus car jamais testée. De toutes façons ces sortie ne sonnent jamais vraiment bien, la seule crédible que j’ai entendue était celle du jmp-1
    une sortie stéréo pour attaquer un étage de puissance
    une boucle d'effet entrée mono, sortie stéréo. Je trouve que cette boucle bouffe énormément de dynamique, j’ai toujours mis mes effets en série entre le triaxis et le poweramp
    une entré guitare mono

    Sur les V1 l’implantation midi est on ne peut plus basique. On règle un préset, on l’enregistre, on le rappel via un programme change et c’est tout. A partir de la V2-1 une vraie révolution apparait. En gros on peut régler, dans un préset, deux sons différents (à condition de rester dans le même mod), et ensuite grace à des informations de type CC (contrôle change) on peut faire un morphing entre le réglage 1 et 2. Dans la pratique ça veut dire que l’on peut grâce à une pédale d’expression passer graduellement d’un son disto métal à un clean Sali/crunché. Ca permet vraiment beaucoup de choses. Il n’y a vraiment pas masse de préamp qui font cela même encore aujourd’hui. De mémoire et de ce que j’en sais, le access de hughes & kettner , et le x99 caswell de soldano offraient ce genre possibilité.

    En terme de fiabilité, j’en ai possédé deux et testé un troisième chez un pote, c’est increvable et robuste. Beaucoup s’en plaignent, je ne sais pas comment ils traitent leur matos mais mon premier était un V1 que j’ai eu en 2009, jamais eu un soucis (pourtant vu l'âge...). Comme un con je l’avais revendu, mais en 2011 j’ai chopé un v2-2, et pareil jamais un soucis…
    Côté son, j’ai pas trop envie de m’étendre car c’est clairement la partie subjective, perso j’adore le son mesa alors je vais être hyper partial. Mais pour retourner vers des faits plus objectifs donc, je peux dire que ce/ces préamp ne trompe pas le client quant à ses promesses. Il rend vraiment bien les son/caractère/grain qu’il prétend restituer sur la gamme de préamps qu'il propose. Certes on notera çà et là quelques pertes de dynamique.
    C’est une merveilleuse machine pour peu que l’on en prenne soin, qu’on lui concède un eu de temps de prise en main et de compréhension, et surtout que l’on ne soit pas allergique au son boogie. Si vous cherchez la polyvalence/versatilité façon mesa boogie, optez pour un triaxis/2:ninety (ou 295) plutot que pour un mark V, je pense que vous en aurez largement plus pour moins d’argent (vue les prix qui ont bien baissé en occasion)

    edit: comme quoi même après des années d'utilisation on peut encore découvrir des nouveautés sur son matos. Je mes suis décidé à faire des test sur les lampes. J'avais toujours mis 5 12AX7-A de Mesa (des sovtek 12AX7-LPS). J'ai décidé de mettre un tungsol ecc803s et V3 et une electro-harmonix 12AY7 (AY pas AX = 40% de gain en moins) en V4. Bah là le son lead 2, et particulièrement le jaune (le MK IIC+), sonne bien plus fidèle à l'original. On a récupéré de la dynamique, de l'air et un grain moins séré. Certes j'ai perdu pas mal de gain mais il m'en reste assez pour faire du death croyez moi. Au final et contre toute attente une 12AY7 a réveillé ce qu'il manquait sur ce préamp! La tungsol donne un côté plus chaleureux et dynamique (mais c'est plus subtil que l'autre changement).

    edit décembre 2019: désormais je possède aussi un mark V, un mark IIC+ et un rectifier rev G. Je préfère les têtes, mais je ne change en rien d'opinion. L'addition pour toutes ces têtes est de très loin supérieure à la l'addition pour un couple triaxis/poweramp mesa. Donc oui je maintiens: si vous hésitez entre un mark V et un triaxis+poweramp, ET QUE VOUS AVEZ BESOIN DE PLUS DE 3 SONS, optez pour le triaxis. si 2 ou 3 sons vous suffisent, là j'avoue qu'un mark (III, IV ou V) ou un rectifier (selon les goûts) sera un meilleur deal.
    Lire moins
  • T666T666

    Je regrette de m'en etre separé

    Mesa Boogie TriAxisPublié le 17/07/18 à 11:35
    -Pour quel usage et dans quel contexte utilisez-vous ce produit?
    je l'utilise pour la guitare style rock et metal avec un ampli marshall 8008, un cab marshall 1960 modifié, un rocktron intellifex ltd .

    -Depuis combien de temps l'utilisez-vous?
    Cela fait 5 ans que je l'ai et je redécouvre des sons.

    -Avez-vous essayé d’autres produits concurrents avant de l'acheter?
    je l'ai vendu récemment pour passer sur logiciel (amplitube, reaxis)
    je regrette car il ce serait complété parfaitement avec le reaxis.

    -Quelles sont les choses que vous appréciez le plus et le moins?
    Pour les plus:
    -j'aime tous les sons en clair, crunch et Disto.
    -Une multitude de sons différents.
    -Des sons de…
    Lire la suite
    -Pour quel usage et dans quel contexte utilisez-vous ce produit?
    je l'utilise pour la guitare style rock et metal avec un ampli marshall 8008, un cab marshall 1960 modifié, un rocktron intellifex ltd .

    -Depuis combien de temps l'utilisez-vous?
    Cela fait 5 ans que je l'ai et je redécouvre des sons.

    -Avez-vous essayé d’autres produits concurrents avant de l'acheter?
    je l'ai vendu récemment pour passer sur logiciel (amplitube, reaxis)
    je regrette car il ce serait complété parfaitement avec le reaxis.

    -Quelles sont les choses que vous appréciez le plus et le moins?
    Pour les plus:
    -j'aime tous les sons en clair, crunch et Disto.
    -Une multitude de sons différents.
    -Des sons de qualité.

    Pour les moins:
    -Difficile à prendre en main, la lecture de la notice pour moi me semble obligatoire dans son intégralité.
    -On passe beaucoup de temps sur les réglages pour obtenir le son que l'on souhaite.
    -Les touches en façade sont fragile pour ne pas abimé je passais par le programme preset editor d’ailleurs très pratique.
    -Le prix, en occasion je ne prendrais pas le risque d'en reprendre un.
    Lire moins
  • KatttKattt

    Super preamp

    Mesa Boogie TriAxisPublié le 30/01/16 à 12:50
    Assez compliqué à régler au depart, chaque réglages influent sur l autres, ca prend du temps pour se faire la main.
    Une fois réglé pas de problèmes, le son est énorme et très propre, rien à redire.
    Il faut quand meme aimer passer du temps sur la machine à gaz, mais la patience paye!
  • parisguitareparisguitare

    une reference

    Mesa Boogie TriAxisPublié le 06/01/16 à 20:33
    un vrai tout terrain !

    je l'ai surtout acheté pour les distos bien typées mesa (aussi bien Crunches que les gros sons )mais les sons clairs sont à tomber ! j'avoue que je ne m'y attendais pas , on peut aller du ultra cristallin très brillant au très chaud qui bave musicalement en passant par les sons plus étroits et funky.
    je vais faire bondir certains , mais c'est les meilleurs sons clairs que j'aie eus au bout des doigts je crois , les mesa etaient au depart basés sur des circuits fender et ils les ont dépassés , ceci dit les gouts et les couleurs ...

    pour les saturs , il y a largement de quoi couvrir presque tous les styles, sauf peut-etre si vous allez vraiment dans le gros gros …
    Lire la suite
    un vrai tout terrain !

    je l'ai surtout acheté pour les distos bien typées mesa (aussi bien Crunches que les gros sons )mais les sons clairs sont à tomber ! j'avoue que je ne m'y attendais pas , on peut aller du ultra cristallin très brillant au très chaud qui bave musicalement en passant par les sons plus étroits et funky.
    je vais faire bondir certains , mais c'est les meilleurs sons clairs que j'aie eus au bout des doigts je crois , les mesa etaient au depart basés sur des circuits fender et ils les ont dépassés , ceci dit les gouts et les couleurs ...

    pour les saturs , il y a largement de quoi couvrir presque tous les styles, sauf peut-etre si vous allez vraiment dans le gros gros metal , et encore selon le reste de votre chaine je pense que ça sera convainquant quand meme .
    si vous aimez le grain mesa vous avez de quoi vous amuser un moment .

    à noter, je crois avoir lu ça dans un post précédent et je suis d'accord, qu'encore une fois votre son sera tributaire du reste de votre chaine , pour ma part je pense qu'il faut clairement un ampli de puissance qui va travailler et attaquer des vrais baffles derriere qui vont bosser eux aussi , si vous mettez le triaxis direct dans une console ça sera son-pourri garanti !
    c'est un préamp ,pour le coup je prends ça au pied de la lettre ,sous entendu c'est le debut de la matrice de vos sons mais ça appelle d'autres choses derrière .

    les réglages sont un peu déroutants au debut (comme dirait Perceval dans kaamelot,ça veut pas toujours dire ce qui est marqué, rires ), il faut clairement lire et s'aider du manuel pour savoir dans quel sens ont été pensés les controles et leur interactions, c'est bien moins intuitif que d'autres marques .
    ceci dit on trouve quand meme vite des sons sympas, pour ma part justement la difficulté c'est qu'en cherchant un son qu'on a en tete on en trouve plein d'autres supers sympas et on a du mal à se recentrer et à choisir .
    avec en prime le plaisir de voir passer " sans faire expres", ou d'entendre plutôt , un paquet de références qu'on a plus ou moins tous , type santana , Petrucci, metallica.

    pour synthetiser le coté son/ergonomie, je dirais qu'il peut etre difficile de trouver LE son qu'on avait en tete, à moins de vraiment maitriser l'outil , par contre on trouve très facilement un paquet de sons de tuerie , c'est vraiment un plaisir de farfouiller dans les possibilités offertes.

    j'ai essayé pas mal d'amplis, préamps etc etc , après je ne sais pas si on peut parler de concurrents , qu'on parle d'un diezel ou d'un marshall ou d'un 5150 le grain est tellement différent qu'on peut pas vraiment comparer à mon avis, c'est une affaire de gouts personnels .

    les plus :
    - si on aime le grain mesa on a vraiment un eventail de couleurs à sa disposition pour aborder tous les styles.
    -c'est un vrai classique , je pense que c'est le genre de matos qu'on peut garder des lustres , ça sera jamais obsolete, et je ne sais pas si on peut s'en lasser au point de s'en separer ... éventuellement avoir d'autres choses pour changer de grain si envie/besoin .
    -l'eventail est si large que c'est très inspirant ! et en meme temps on peut aller sur les terrains bien balisés car foulés avant par plein d'artistes .

    les moins:
    - l'appareil est " vieux" dans sa conception, et en termes de controles, d'implementation et de connectique là pour le coup ça mériterait un MAJ , pas de l'appareil en lui meme mais de son ergonomie et des interactions offertes avec d'autres maillons de la chaine, on a evidemment fait beaucoup mieux depuis dans ce domaine .
    -c'est pas vraiment plug and play ! mais pas inacessible non plus.
    -c'est pas un pod hd , vous ne brancherez pas ça dans une console ou une carte son direct, ça sonnera pas .
    -mon plus gros regret c'est de pas avoir eu l'equal post eq typique de mesa , là on a un reglage qui fonctionne sur le meme principe mais offre moins de possibilités .
    Lire moins
  • iznogoudiznogoud

    Mesa Boogie TriAxisPublié le 07/10/13 à 08:10
    voir autres avis

    Pour les réglages : le dynamic voice n'est rien d'autre que l'habituel EQ 5 bandes présent sur nombre de Mesas réduit à des presets par manque de place dans l'engin

    UTILISATION

    # La configuration est-elle simple ?
    Si on est habitué aux Mesas style MkIII/MkIV : OUI

    # Le manuel est-il clair et suffisant ? ...
    Oui, avec même des pointes d'humour pour en rendre la lecture + sympa

    # Obtient-on facilement un bon son ?
    à la différence des autres reviews : OUI.
    Mais le reste de la chaine sonore assure chez moi
    Sinon, en gros, c'est une superbe compilation de la plupart des préamps Mesa : MkI, MkII, MkIII, MkIV, Rectifier avec bien sur le Fender Blackface à b…
    Lire la suite
    voir autres avis

    Pour les réglages : le dynamic voice n'est rien d'autre que l'habituel EQ 5 bandes présent sur nombre de Mesas réduit à des presets par manque de place dans l'engin

    UTILISATION

    # La configuration est-elle simple ?
    Si on est habitué aux Mesas style MkIII/MkIV : OUI

    # Le manuel est-il clair et suffisant ? ...
    Oui, avec même des pointes d'humour pour en rendre la lecture + sympa

    # Obtient-on facilement un bon son ?
    à la différence des autres reviews : OUI.
    Mais le reste de la chaine sonore assure chez moi
    Sinon, en gros, c'est une superbe compilation de la plupart des préamps Mesa : MkI, MkII, MkIII, MkIV, Rectifier avec bien sur le Fender Blackface à bord

    SONORITÉS

    # Convient-il à votre style de musique ?
    Convient à TOUS les styles, pour peu qu'on accroche sur le matos Mesa

    # Quels types de sons obtenez vous et avec quels réglages ("cristallin", "gras",....) ?
    sait tout faire ou presque (bis!)

    # Avec quel(s) guitare(s)/basse(s) ou effets(s) en jouez vous ?
    voir mon listing de matos

    # Quelles sont les sonorités que vous préférez, que vous détestez ?
    Je dirais bien que je les aime toutes à l'exception du canal Rectifier : ne donnant pas dans le métal bourrin, il ne me sert donc à rien! Mais avec gain et drive sur chacun 5 respectivement, ça sonne déjà à la Metallica du milieu 80's

    AVIS GLOBAL

    # Depuis combien de temps l'utilisez vous ?
    5 ou 6 ans

    # Aviez vous essayé beaucoup d'autres modèles avant de l'acquérir ?
    un bon paquet!

    # Quelle est la particularité que vous aimez le plus ?
    Il sait tout faire
    Le fait qu'il tienne en rack 1U
    La connectique complète

    # Quelle est la particularité que vous aimez le moins ?
    - J'aurai préféré une bécane sans canal rectifier avec autre chose à la place
    - Y'a pas de place à l'intérieur pour y claquer les gros condensateurs utilisés dans les amplis 'boutique'. C'est déjà bien haut de gamme mais on ne peut le passer en high-end
    - On aimerait bien qu'ils sortent un Triaxis2 qui permettrait d'avoir un accès complet sur l'EQ 5 bandes au lieu de se contenter de presets du dynamic voice ainsi que des incréments + fins sur les 'potars', d'autre part, l'informatique ayant évolué, ça ferait sans doute du circuit de contrôle bien - encombrant et laisserait la possibilité de customiser avec des gros condos 'boutique'

    # Comment jugez vous le rapport qualité/prix ?
    Payé 750€ d'occase, c'est vraiment cool. Au prix neuf habituel, par contre, ça commence à douiller sec, en même temps, du préamp 8 canaux programmable en rack 1U qui fait quasi toute la gamme Mesa et permet vraiment de littéralement tout jouer avec un son génial, j'en vois pas d'autres :)

    # Avec l'expérience, referiez vous ce choix ?
    Je regrette surtout de ne pas l'avoir acheté 15 ans plus tôt!!!

    => Je me demande si Rickrick n'est pas tombé sur un préamp dont les lampes étaient bonnes à être changées!!! Quoi qu'il prétende l'avoir acheté neuf! Déjà, je ne vois pas en quoi l'engin manque de graves, je suis même obligé d'y aller mollo ou les vitres se mettent à trembler et hors de question d'enclencher le switch deep de l'ampli de puissance, là, ça tremble même à très bas volume. Je ne trouve pas non plus que ça manque de dynamique, en tout cas y'en a au moins autant que sur n'importe quel Mesa ou Fender (après tout, la base sur laquelle les Mesas Mk se sont développés, c'est du bon Fender). Maintenant, OK, le CAE a plus de dynamique, et pour cause : John Suhr a utilisé un vieux truc de hifi à lampes qui fait grimper la dynamique en flèche, mais justement, le problème du 3+SE, c'est qu'il est vraiment trop 'hi-fi' sur les bords (surtout avec un Fryette/VHT que beaucoup mettent au cul du 3+SE), c'est certes adapté à des sons ultra modernes mais au secours pour jouer du blues ou du psyché ou quoi que roots alors qu'avec de la fuzz au germanium, aucun problème pour refaire les distos pourries des 60's sauce Stones ou Beatles! D'autre part, le 3+SE a un gros point faible niveau consensateurs : les mêmes WIMAs cheapo qu'utilise Engl, d'où un grain très sec et rèche. C'est pas mauvais mais j'aime pas du tout, j'ai viré ça pour des Orange Drops série 716P (la série au dessus de ce que met Mesa d'habitude) et des Mallory au polyester sur le canal crunch ainsi que des Solen et des Auricaps pour les valeurs pas existantes en 716P et des silver-micas pour les petites valeurs, d'autre part, j'ai modifié le canal clean pour reprendre celui d'un blackface et le crunch pour avoir celui d'un Plexi. Comme ça, OK, le 3+SE est super, mais 'stock', non merci! Si je ne bricolais pas le matos, je l'aurai viré depuis des plombes! Autre truc avec le 3+SE : le post EQ baxendall fait un ploc quand on le coupe et comme on a pas de dynamic voice, c'est le 4 bandes paramétrique du multi-Fx qui s'y colle comme post-EQ alors que je n'ai pas besoin d'EQ additionnel au Triaxis, d'autre part, le 3+SE bouffe 2U de rack et nécessite un switcher midi externe et puis pas de boucle d'effet non plus, résultat des comptes, bien que mon 3+SE soit devenu assez super, il est dans le système B et sert surtout quand un pote passe boeuffer.
    De +, comparer un CAE 3+SE stock à un Mesa est absolument nimp : on est VRAIMENT pas dans les mêmes sonorités, enfin, peu de 3+SE restent stock : la plupart des proprios les font modifier. Maintenant, j'aime beaucoup mon 3+SE 'refondu aussi', enfin, le mien n'est pas stock du tout et même pas sorti de chez eux : un pote et moi même avons ouvert celui d'un autre pote et nous nous sommes reconstruit ça pour nos pommes, le mien étant carrément un truc high-end bourré de composants qu'on ne voit que sur des amplis boutique qui coutent un rein et tout, jusqu'au transfo d'alim, y est surdimensionné, tous les tubes y disposent aussi d'un capot de blindage etc etc.
    Il est clair que si je m'y colle pour enregistrer un album, les deux serviront ainsi que d'autres trucs qui trainent.

    Sinon, je recommande vivement d'essayer le Triaxis avec d'autres choses que des poweramps Mesa : à titre perso, je désirais avoir un son plus roots et ai adopté le Marshall EL84-20/20 et avec, je retrouve les sensations de mon 1er clone de Mesa, un stu22 avec un transfo Drake venant d'un tout vieux Carlsbro du début 70's. Les résultats sont tout simplement géniaux, itou avec un autre amp Marshall, celui qu'on surnomme le boulet du fait de ses 34kg, le 9005 qui n'est rien d'autre qu'une double section de puissance de JCM800 50W. J'avais aussi pu essayer un vtwin rack et un Quad dans ces Marshaux et là aussi, c'était kickass (d'ailleurs, le gratteux de Bashung utilisait un Quad et un 9005 dans son rig et ça déboitait méchant!).
    Pour ce qui est du Marsh 20/20, je le préfère même, et de loin, à son homologue Mesa pourtant bien + cher : plus précis et bien moins mat, en fait, pas mat du tout, il faut même régler la présence très bas faute de quoi les aigus vont déchirer les tympans!

    Autre truc : le Triaxis tout comme les 2:90, 2:95, 3:95 sont directement issus des séries Mk, l'EQ 5 bandes et d'ailleurs tous les amplis jusqu'au MkIV sont voicés pour le HP Electrovoice EVM12L. Je déconseille totalement d'utiliser de tels appareils avec du Celestion V30 ou C90, d'ailleurs itou pour la série Caliber avec les EQs ou même les petits stu22 ou 5:25 : c'est du gâchis pur et simple alors qu'avec de l'EVM12L, surtout monté en cab Mesa Thiele ou encore mieux, dans du cab ElectroVoice TL806 tout en bouleau de Finlande (je me suis construit les miens ainsi que pour des potes) ou ce HP prend sa pleine dimension. D'ailleurs, tant que Mesa mettait les HPs EV (ou Altec au début, mais c'est quasi kif : mêmes membranes, juste que l'Altec était un alnico, tout comme le 1er EVM12SRO), ils étaient vénérés de tous, depuis qu'ils n'en mettent plus, la boutique a perdu une grande partie de son aura!
    Le seul endroit où je recommanderai du C90 ou V30 avec, c'est dans du 4*12 pour sortir du gros métal bourrin, mais on peut tout à fait se la jouer aussi bourrin avec les EVs en 1*12 à condition de travailler un peu avec un EQ 4 bandes paramétrique au niveau du multi Fx : l'EV ayant une courbe de réponse très droite, il permet de sculpter le son à loisir, chose impossible avec du Celestion, d'autre part, ce HP a une diffusion de fou furieux et une pèche énorme et, en Thiele, dispense totalement de l'usage d'un 4*12 si on sait s'en servir, pis ça encaisse nimp quel ampli, y compris un Strategy 400/500 et le son est bien bien mieux défini qu'avec tout Celestion ou Eminence

    Lire moins
  • iamqmaniamqman

    Solide construction achètent solides

    Mesa Boogie TriAxisPublié le 07/04/11 à 02:02
    contenu en anglais (contenu en anglais)
    This is an all in one Mesa Boogie bonanza! This preamp is covering a lot of history with Mesa's tones throughout the years. Though it does have a slight limitation of the feel of each of the offerings such as the early Mark l series or the Mark llc+, it still comes very close to those original tones.

    FEATURES:

    Handbuilt in Petaluma, California

    5x12AX7

    8 Modes (MK I / Vintage Fat Clean, MK IV / Hyper-Clean, MK I / Lead, MK I / Gain Boost,Classic British Lead, MK IV / Medium Gain, MK IIC+/ Classic High Gain & MK III / Searing Gain)

    90 User Preset Locations/128 Midi Program Locations

    Midi In/Out/Thru

    Midi Continuous Control (any or all parameters)

    Midi Data Transfer

    Phantom Power (for Footcontroller)

    Programmable FX Loop w/Stereo Returns

    4 Programmable Function Switches (Controls Smart Power™ “Deep, Half Drive or Modern” on select MESA Power amps or controls other outboard gear)

    Stereo Main & Recording Outputs
    Available as:

    TriAxis Pre-Amp • 1 Rack Space

    UTILIZATION

    Eight Preamp Modes

    Rhythm
    Green
    Vintage Fat Rhythm (Mark I, Black-face)

    Rhythm Yellow
    Modern hyper-clean Rhythm (Mark IV)

    Lead 1 Green
    Vintage Mark I Lead

    Lead 1 Yellow
    Mark 1 Gain Boost

    Lead 1
    Red
    Classic Boogie Lead

    Lead 2 Green
    Medium Gain Boogie Lead

    Lead 2 Yellow
    Classic Boogie Lead (Mark IIC+/Mark IV)

    Lead 2
    Red
    Searing Boogie Lead

    SOUNDS

    This unit can produce some searing Mesa sounds in a one space preamp rack unit. Couple this with one of Mesa's power amps and you will have nice arsenal of Mesa flavors at your disposal.

    I know that some people aren't a fan of the early Mark series amps but the ones they have simulated in this unit are amazing. However, if you are going to do this unit any justice you will have to play it on the Lead 2 red mode. Here you will hear what this thing was made to do and that is balls to the walls Mesa heavy riffing. Couple this with one of mesa's 4x12 cab with Vintage 30 Celestion speakers and the mesa power amp and you will be good to go. Deep rich chunky rhythm is what makes Mesa so unique and all of that sweet tone-age is pronounced in this unit.

    OVERALL OPINION

    I would recommend this unit to any Mesa Boogie lover and especially the Mark llC+ users who don't want to put out the money for a real one or simply can't find one. At new these units come in at around $2000 which is kind of high for a preamp you would think. However, this unit does cover a ton of ground. Why should you buy this over a Mark V which is less money and comes with a power amp....well this is midi function able.

    My personal preference is to buy a used Dual Recto or a Mark lll which is my favorite two amps that Mesa ever produced. For the price of those two you could probably come close to one of these new.
  • James...James...

    Un des meilleurs tubes préamplis là

    Mesa Boogie TriAxisPublié le 03/09/11 à 17:11
    contenu en anglais (contenu en anglais)
    5 preamp tubes. 8 channels. 90 presets. midi. fx loop. And most any routing you could need. In terms of tube preamps, this is a fairly modern unit in terms of features. It's made to be used in conjuction with the most modern gear. Most mesa stuff follows this design concept, which is kind of a no corners cut philosophy. While it is technically a digital unit, the audio path is still all tube. This is really mesa's best effort to cram all its best amps into one preamp unit. And when paired with a good mesa power amp, this should theoretically get you all those sounds.

    UTILIZATION

    One thing I really like about this unit is the ease of control. Every parameter is controllable in real time just like a real amp and Mesa has taken every effort to make it feel like a real amp. There aren't any crazy menus to wade around in for hours. This isn't the easiest preamp to use, but given all it can do, it sure could be a lot more complicated. The manual is great, like most Mesa manuals. There's a lot of sounds in here and the literature reflects that.

    SOUNDS

    I'm using this preamp in a rig right now with a Mesa Strategy power amp and a VHT fat bottom 4x12. It's quite loud, obviously. But I reserve this rig for really big shows. I control the Triaxis with a Ground Control Pro.

    I feel like I should just go through each channel.

    R Green - This is really Mesa's shot at a blackface clean. They tend to do this very well, however while I really like this channel, I feel like the clean channel on the Studio preamp they make is better.

    R Yellow - Not a fan of this one. If you've played the Mark IV clean channel you know what I mean. It's just meh.

    Lead 1 - This is your early santana and overdriven fender sounds. You can get some good clean sounds out of it though. I play a lot of santana covers and this channel gets that tone in spades.

    Lead 2 - The Green and yellow channel are basically your Mark II through Mark IV sounds. Metallica and Dream Theater is your tonal pallete here. In my opinion this is the best sounds in the box right here. The high gain sounds of the Mark series are delivered with a vengeance.

    Lead 2 red - Recto tone. Plain and simple. And it's actually done pretty well. Although for anyone who's never played an older Recto, this does not sound like the new ones. This is based on revision 1 so it has more mid action going on.


    OVERALL OPINION

    The cleans on the triaxis are pretty good but not insane. The mid gain and high gain sounds range from great to amazing. Value is good but not cheap. This is not really a budget preamp and I would rather recommend the Studio preamp for people on short change. That said I really love this thing. It has the classic mesa sounds and does most of them really well. Unfortunately if you are looking for something other than mesa/blackface tones this will NOT do it. Forget about it. Go get a JMP preamp or something else. Otherwise, this is your guy.
  • NicolasDNicolasD

    Usine à sons

    Mesa Boogie TriAxisPublié le 27/07/10 à 02:30
    Merci pour les autres utilisateurs qui, par leurs descriptions, ont fait le boulot à ma place ;)

    UTILISATION

    A la question "obtient-on facilement un bon son?", c'est vrai qu'on aurait tendance à le trouver parfait ce préamp' mais la réponse est non, 100X non, dixit le manuel: "...et nous trouvons que maîtriser un seul TriAxis représente déjà un sacré défi pour n’importe qui."
    Je m'explique: le TRIAXIS regorge de bonnes choses mais pour vraiment le maîtriser et obtenir la quintessence de l'appareil, il faut passer beaucoup de temps dessus.
    Ca fait 10 ans que je l'ai et je découvre ou redécouvre des sons. Comme mes goûts évoluent, ma manière de les régler aussi.
    L…
    Lire la suite
    Merci pour les autres utilisateurs qui, par leurs descriptions, ont fait le boulot à ma place ;)

    UTILISATION

    A la question "obtient-on facilement un bon son?", c'est vrai qu'on aurait tendance à le trouver parfait ce préamp' mais la réponse est non, 100X non, dixit le manuel: "...et nous trouvons que maîtriser un seul TriAxis représente déjà un sacré défi pour n’importe qui."
    Je m'explique: le TRIAXIS regorge de bonnes choses mais pour vraiment le maîtriser et obtenir la quintessence de l'appareil, il faut passer beaucoup de temps dessus.
    Ca fait 10 ans que je l'ai et je découvre ou redécouvre des sons. Comme mes goûts évoluent, ma manière de les régler aussi.
    Les réglages sur le TRIAXIS sont très subtils. On aura tout de suite un son correct avec les presets d'usine mais pour obtenir LE son qu'on cherche il faut vraiment se prendre la tête.
    Le manuel aide un peu, surtout pour comprendre les différents modes mais une fois qu'on a compris leur philosophie, il faut le fermer et se servir de ses oreilles.
    Les utilisateurs du TRIAXIS le limitent souvent au son "Petrucci" mais il est tellement plus polyvalent que ça!
    A noter un petit défaut: quand on se sert des modes du 2:90 ou de la boucle d'effet, il faut appuyer 24 fois sur un bouton et passer par tous les modes pour revenir au son basique. C'est assez fastidieux quand on voulait juste tester une nouvelle combinaison.
    Bon point pour le phantom power (mais qui n'est pas utilisable avec tous les pédaliers midi).

    SONORITÉS

    RHY VERT: le mode "BLACKFACE" (avec beaucoup de basses donc) mais loin d'avoir le coffre d'un Fender. Le twinamp dont je me suis débarassé sonnait mieux. Ceci dit, il est largement exploitable. Avec le gain à fond et une ES 335, on a du blues très chaleureux. Pas mal sans être particulièrement remarquable.

    RHY JAUNE: Le canal clair du MARK IV: un son clair très droit, froid, voire gelé, qui ne sature pas. Le son qu'on aime appeler "cristallin". Très efficace en live parce qu'il ressort mieux que le canal vert.

    LEAD 1 VERT: Le son du Mark I. LE son MESA des origines (des Fender hot rodés), très 70's, très chaud, à la manière de Santana quand il disait à Randall Smith: "Shit man. That little thing really Boogies!"

    LEAD 1 JAUNE: Le même mais plus saturé. Tout aussi chaud. Perso, je le préfère au VERT.

    LEAD 1 ROUGE: D'après le manuel, "Ce mode est de loin le plus agressif des 6 modes". Le préféré de beaucoup d'utilisateurs, en tout cas mon préféré pendant de longues années. Une saturation vraiment High Gain qui bave un peu, juste assez pour cacher les pains ;)
    Il parait que c'est le canal Vintage/Orange de la tête Dual Rectifier Solo. Moi j'appelle ça une tentative Marshallienne plutôt réussie. Avec le gain et le drive au minimum on a un très joli crunch.
    Efficace pour le rock en général et ses dérivés (hard, metal...)


    LD 2 VERT: Le canal midgain du MARK IV, beaucoup de mediums, aux antipodes de Marshall. L'autre son caractéristique de la marque, LE SON AMERICAIN MODERNE. Je n'étais pas vraiment accro au début, peut être parce qu'il ne pardonne pas les erreurs, que je n'étais pas assez technique, et qu'il n'était pas assez creusé pour moi. Depuis j'ai mûri et je peux dire que c'est de loin mon préféré. Et il n'est pas seulement bon pour les musiques extrêmes mais pour quasiment TOUS les styles.

    LD 2 JAUNE: Le canal saturé du Mark II C+ (l'ampli fétiche de Metallica hehehe...). C'est le canal dédié au métal. Plus de basses que le LD 2 VERT mais pas franchement plus. J'avoue ne pas trop sentir la différence, d'ailleurs Metallica se servait des deux sur le Black Album. Avec les voicings du 2:90, on a un son très serré, très metal mais qui ne sature pas tant que ça, ne vous attendez pas à de l'ultra High Gain, ce n'est pas le cas.

    LD 2 ROUGE: Le canal saturé du Mark III, celui dont se sert apparemment John Petrucci pour ses solos. J'avoue que c'est le seul mode que je ne programme jamais. Je ne le trouve pas naturel, il est trop "chimique". Il a beaucoup d'aigüe, il est très droit mais il n'y a rien a faire, je ne l'aime vraiment pas. Des goûts et des couleurs...

    Je dois préciser ici pour les plus jeunes que le TRIAXIS au moment de sa sortie était un préamp' vraiment méchant, surtout avec le 2:90 et ses voicings deep, half et modern. Il l'est biensur toujours un peu mais se fait aujourd'hui laminer par des têtes Diezel ou Engl.

    Pour l'avoir essayé avec plusieurs guitares, je trouve qu'il rend mieux avec celles équipées de humbuckers type Les Paul ou des guitares à micros actifs types ESP.



    AVIS GLOBAL

    Pour résumer, c'est le meilleur préampli en rack du marché. Tout simplement parce que les autres marques ont arrêté leur production ou que les concurrents sont trop cheap. En tout cas, il n'y a pas aussi complet et polyvalent quelque soit l'ordre de prix.

    Il n'est biensur pas parfait:
    - Outre le bouton que l'on doit appuyer 24 fois (voir plus haut), on sent un bref changement de volume, une petite seconde environ, entre deux modes bien distincts (pas entre deux modes LD1 mais entre un mode LD1 et un mode LD2 par exemple). Et c'est franchement audible.
    - Quand on enregistre un préset, si l'appareil est vieux, il arrive que les boutons "freezent". Il faut alors redémarrer le TRIAXIS. Ce n'est apparemment pas un problème de software mais un problème mécanique.
    - Le prix...Quand on fait l'achat du TRIAXIS, il faut absolument le coupler à un 2:90. Je m'en sers parfois avec un 20/20, c'est très bien aussi mais c'est plus "mate", ce n'est objectivement pas aussi bien qu'avec un 2:90, ils sont inséparables. Et acquérir les deux, c'est débourser une sacrée somme. Ceci dit, les gens se lassent facilement d'un système en rack et je l'ai déjà vu d'occasion, quasiment neuf, à 700 euros.
    - La maintenance, changer les lampes et du TRIAXIS et du 2:90 coûte assez cher.
    - La sortie RECORDING ne sert absolument à rien. C'est laid.

    Les plus:
    - L'incroyable palette de sons. Je défie quiconque de trouver plus complet en préamp' à lampes.
    - Il a été pensé pour le professionnel, avec énormément de place pour stocker ses presets, on peut assurer n'importe quel concert avec des styles extrêmement variés.
    - La clarté et la luminosité des paramètres en façade, on les connait tout de suite, même dans le noir.
    - Le DYNAMIC VOICE, égalisation en V, qui peut métamorphoser un son.
    - Le Phantom Power
    - La possibilité d'utiliser des messages de contrôleur continu midi avec la version 2.0, ce qui permet par exemple d'augmenter des paramètres pendant qu'on en diminue d'autres avec une pédale d'expression ( par exemple, quand on appuie sur la pédale, on augmente le gain et les médiums tout en diminuant les basses et le master).

    Si je pouvais l'améliorer...déjà je demanderai à MESA BOOGIE d'avoir une adresse mail pour commencer :)
    Ensuite je leur demanderai de réduire la taille du TRIAXIS de moitié pour pouvoir le mettre dans ma housse, de faire une vraie sortie d'émulation de HP, de rajouter une réverb, et de mettre des potards automatisés à la place des boutons, c'est quand même beaucoup plus simple en concert.

    Je l'ai depuis 10 ans (EDIT 2019: 20 maintenant)( je l'ai acheté d'occase, il en a facile 15)(EDIT 2019:25 du coup). Il ne m'a toujours pas lâché, c'est vraiment de la construction de qualité.
    J'ai 4 amplis et c'est celui que je connais le mieux et le seul que je ne vendrai probablement pas.
    Malgré son prix, si c'est toujours un best seller (et si Metallica y revient toujours en studio) c'est qu'il y a une raison. A méditer ;)
    Lire moins
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Analytics
Ces données nous permettent de comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :)

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Analytics

Ces données nous permettent de comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :)


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.