• Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer
  • Rss

Tous les avis sur Behringer K-2

  • J'aime
  • Tweet
Note moyenne :5.0(5/5 sur 1 avis)
 1 avis100 %
Cible : Utilisateurs avertis Rapport qualité/prix : Excellent
Insatisfait(e) des avis ci-contre ?
Comparer les prix
eminent200013/01/2020

L'avis de eminent2000"Joli clone pour nostalgiques et curieux..."

Behringer K-2
Pour les spécifications, cf. le Korg MS-20 ou Korg MS-20 mini (avis rédigé avant la sortie du MS-20FS)


Pourquoi j'ai acheté le K-2
-----------------------------
J'avais utilisé autrefois le MS-20 de mon frère, pendant qu'il se trouvait à l'étranger. J'étais ado et sans connaissances de base ni documentation à l'époque, donc de manière empirique et sans rien comprendre notamment à la baie de patch. Je suis resté ensuite éloigné des synthétiseurs pendant presque 40 ans : ceux qui me faisaient rêver à l'époque (ARP, EMS) étaient trop cher, puis avaient disparu, les nouvelles machines numériques ne m'attiraient pas et les modulaires, c'était un monde à part.

J'y suis revenu avec le Korg Odyssey, avec un vrai coup de foudre pour cette machine. Du coup j'étais curieux de revenir au MS-20 avec un peu plus de connaissances en matière de synthèse sonore, pour aller plus loin qu'autrefois - sans pour autant investir dans un vintage. Le MS-20 mini vu en magasin ne me tentait pas plus que ça au prix proposé, et avec les émulateurs, on a le son mais sans le plaisir de tourner les boutons. Peu cher, en version module, le K-2 m'a permis de faire le pas (je n'entre pas ici dans le débat pour ou contre les clones de machines anciennes, ou sur la stratégie commerciale de la marque, chacun en pense ce qu'il veut mais le produit est bien là).

Premières impressions
----------------------

Au déballage : une très jolie petite machine qui inspire confiance. La taille de l'engin est juste parfaite. Pas très emballé au début par la sérigraphie dorée (appris ensuite que c'est celle du MS-20 "educational" donc pas une lubie de Behringer). Mais à l'usage elle est agréable, comme l'utilisation générale de la machine. Finition irréprochable, qui ne donne pas l'impression de "jouet" que j'avais ressenti face au MS20-mini. Boutons noirs, fond noir, sérigraphie or, il faut un peu de lumière ambiante pour être à l'aise visuellement.

Un petit bémol pour la prise MIDI en façade, un peu gênante juste à côté de la commande du filtre ; je l'aurais préféré à l'arrière - sans doute pour l'utilisation en rack. À l'arrière les mini-switches pour le choix du canal MIDI sont fragiles et un peu exposés. Attention lors des déplacements, ou peut-être mettre un bout de gaffer dessus pour les protéger si on n'en a pas besoin.

Branché en USB, présence de ronflette ; pas de panique, c'est un problème récurrent avec ma config dès qu'un synthé ou le séquenceur est alimenté par l'ordi ; donc pas d'inquiétude, il suffit d'utiliser plutôt un câble MIDI, penser à l'acheter en même temps si on n'en a pas !

Son
-------
Mes souvenirs du MS-20 sont trop lointains pour comparer le son de l'original et du clone, mais il y a plein de vidéos sur YT pour ça, qui concluent à un son très similaire entre les deux. Par rapport à l'Odyssey que je connais, ce sont deux machines très différentes dans l'utilisation comme le son ; le K-2 est globalement plus "froid" que l'Odyssey qui serait plus "musical" - ça s'entend notamment dans l'auto-oscillation du filtre. Comme sur l'Odyssey on a le choix entre 2 versions de filtre. Ce qui est sûr, c'est c'est que branché sur un ampli de basse ça déchire sa race, et gare aux oreilles au casque :-)

Utilisation
------------
Le K-2 est le clone d'un synthétiseur conçu il y a 40 ans, devenu un classique mais qui n'était pas une machine de scène destinée aux pros comme le Mini Moog ou l'Odyssey ; plutôt aux amateurs de recherche sonore avec un design "tôle pliée" rustique, et une baie de patch qui en faisait un petit semi-modulaire néanmoins complet, qui était au cœur d'un système étendu incluant le MS-10, le séquenceur SQ-10 et le Vocoder. Plutôt une machine de studio donc.

Cette baie de patch n'est pas hyper intuitive (il faut bien suivre le diagramme et la taille réduite des caractères n'y aide pas) et déroutera sans doute les débutants complets : on arrive à des possibilités de routage du signal comparables avec l'Odyssey, de façon plus simple à l'aide des switches. Néanmoins si l'on connaît les principes de base de la synthèse et en suivant quelques tutos on trouve ses repères assez vite, elle augmente les capacités sonores de la machine et devient plaisante à utiliser. Les mini-jacks plus agréables que les gros d'autrefois pour cet usage (de mon point de vue) mais peut-être moins solides à l'usage.

Le patch par défaut permet déjà une belle palette sonore ; et la possibilité offerte de traiter et router un signal externe, qui peut être détournée pour faire une nouvelle source sonore avec son propre filtre, est intéressante pour des sons de drone par exemple. Avec l'auto-oscillation des filtres on peut ainsi obtenir du très gros son, et sans doute plein de trucs que je n'ai pas encore explorés.

Je trouve bien que Behringer se soit contenté de reproduire simplement l'original, sans rajouter de lumières, séquenceur, effets comme ils l'ont fait sur leur Odyssey. Il n'empêche qu'un séquenceur externe comme le Korg SQ1 le complète bien, de même qu'un delay/reverb pédale ou logiciel.

Conclusion
-----------
Sans être devenu aussi mythique que le Mini Moog, le VSC3 ou l'Odyssey, le MS-20 a marqué son époque par un excellent rapport possibilités/prix et un son qui s'en démarquait. Le K-2 est une reproduction réussie de cette machine historique ; bien fini, peu cher, compact et facile à ranger après utilisation, qui permet de s'amuser à construire du gros son. Évidemment sans la facilité des presets.

Je ne le conseillerais sans doute pas comme premier synthétiseur et/ou synthétiseur unique ; notamment face à l'Odyssey de conception tellement géniale, qu'il n'a pas pris une ride et reste mon chouchou. Ou une machine de conception moderne d'Arturia, Korg ou du même Behringer. Mais c'est une machine-outil sympathique et qui sonne, pour qui souhaite connaître ou retrouver les sensations du MS-20 à peu de frais.

Les puristes et vrais nostalgiques pourront toujours se précipiter sur le nouveau MS-20 full size. Version limitée et le prix n'est pas le même, mais si on aime vraiment le MS-20, ce qui pourrait bien arriver après quelques heures d'utilisation du K-2... c'est bien d'avoir ce choix, et sur une maquette, personne n'entendra la différence.

Du son ? Une petite impro sur les filtres réalisée au lendemain de son acquisition (3 pistes, reverb, delay) :