TC Electronic NR-1 Nova Reverb
+
TC Electronic NR-1 Nova Reverb

NR-1 Nova Reverb, Réverb Guitare de la marque TC Electronic appartenant à la série Nova.

  • Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer
test Des bombes sous le pied

Test des Nova Delay et Nova Reverb de TC Electronic

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail

Avec 'Nova', sa nouvelle gamme de pédales, TC Electronic entend proposer aux guitaristes de nouvelles fonctions et de nombreux réglages. Reste à voir avec le délai et la réverbe qui nous occupent aujourd'hui si la polyvalence et la qualité du son sont au rendez-vous...

 

Boites

Déballage

Les deux pédales TC sont livrées dans des cartons assez gros et très costaux. On s’aperçoit qu’un effort tout particulier a été apporté à l’emballage, ce qui est la moindre des choses vu du positionnement en gamme du produit. Le packaging est relativement basique à l’intérieur, notons la présence d’une alimentation secteur fournie (très légère..), d’un manuel (en anglais uniquement, la version française est à télécharger sur le site de TC) et d’un catalogue des autres produits proposés par TC Electronic.

Lorsque l’on prend une pédale Nova en main, on se rend compte tout de suite du sérieux de fabrication TC. Le boitier, en métal, est assez lourd et l’assemblage vraiment impeccable. Avec un poids 755 grammes pour la pédale de réverbe et de 765 grammes pour le délai, elles sont vraiment stables au sol, et dureront dans le temps si vous en faites un usage soigneux. Cette impression de qualité est renforcée par les potards et les switchs présents, ultra solides. Bien que conçues en Thaïlande, les pédales Nova ne sont pas fabriquées ‘au rabais’. C’est agréable !

L’alimentation de chaque pédale est donc assurée par un transformateur 12 volt 300 mA, mais il ne vous sera pas possible de mettre des piles, les pédales Nova ne fonctionnent que sur secteur alors que la consommation annoncée, inférieure à 5 watts aurait permis l’usage de batteries. Ce choix doit surement avoir une raison technique… Autre élément intéressant, le câble d’alimentation fait trois mètres de long, ce qui est vraiment pratique !

Nova Delay : c’est du balaise !

Nova Delay

La pédale de délai est certainement la plus impressionnante des deux Nova. Elle offre un écran assez gros, de 4 caractères. Les connectiques d’entrée et de sorties se présentent sous forme de jack 6.35mm (deux pour l’entrée et deux pour la sortie) de très bonne qualité, qui résisteront aux épreuves du temps (et aux guitaristes accessoirement !). À noter que l’entrée du signal peut se faire en mono ou en stéréo, ce qui élargit le champ de l’usage.

Cette pédale offre pas moins de 6 types de délai différents (délai line, dynamic, reverse, ping pong, pan, slapback) couvrant à peu près l’ensemble des besoins en la matière et autorisant un délai de 2290 ms ! Original, un potentiomètre nommé ‘Color analog’, offre la possibilité de rendre plus ou moins ‘tape (bande analogique)’ ou ‘digital’ le son de l’effet. En clair, vous pourrez rendre votre effet plus ou moins vintage via ce réglage. Il est complété par un autre potentiomètre, nommé ‘Mod level’ permettant d’accentuer la modulation de pitch du délai, comme le faisaient les vieux échos à bandes. Viennent s’ajouter à tout cela 9 mémoires d’effets réglables sous forme de presets, que vous pouvez rappeler simplement en appuyant sur le bouton ‘preset’. Le mode tap tempo est réglable via le switch éponyme présent sur la pédale, et ce qui est vraiment original ici, c’est que la vitesse du tempo peut également être réglée via le signal entrant. Cette technologie, baptisée ‘Audio Tapping’ par TC, est véritablement pratique pour régler rapidement la vitesse d’un délai (et ce, même si l’effet n’est pas activé !).

Afin de permettre aux musiciens de travailler en ‘Live’, deux modes sont proposés : auto et manuel. En mode automatique, vous utilisez seulement les presets, et en mode manuel vous effectuez vos réglages (qui sont exactement ceux qu’affichent les potentiomètres). Le calcul de la vitesse du délai peut se faire en BPM ou en millisecondes. Ainsi, vous pourrez choisir le type d’unité qui vous semble la plus simple à manipuler. Autre réglage facile et sympa, via ce même bouton ‘subdiv’ : vous pouvez changer la signature du délai, de la noire jusqu’à la double croche pointée !

A l'essai

Avec de vrais morceaux de TC dedans !

La gamme Nova bénéficie directement de la recherche TC en matière d’effet de spatialisation acoustique, et il n’est pas étonnant que l’on retrouve dans un de ces deux produits (le délai) la technologie du TC 2290 (information bien mise en avant par la firme). Dans tous les cas, le fabricant affiche clairement ses prétentions, la gamme Nova est selon TC ‘une gamme de produits professionnels, dans un format compact de pédale d’effet’. D’autre part, TC Electronic axe directement cette gamme comme étant dotée d’algorithmes pour guitariste, même si elles peuvent convenir à d’autres types d’instruments.

La pédale Nova délai peut, d’après le manuel, se brancher aussi bien dans une boucle d’effets qu’en série. Dans ce second cas, la pédale, qui dispose de deux sorties (pour la stéréo de l’effet) vous sert de connecteur en ‘Y’, ce qui est pratique et vous permet de vous connecter en série sur deux amplis différents, ou bien d’envoyer de l’effet sur une boucle parallèle stéréo. C’est d’ailleurs ce branchement vers deux amplis qui va me servir de base aux tests.

La première étape, très importante consiste à régler le niveau de sensibilité de l’entrée, pouvant varier entre les types de guitares. Cette manipulation, très facile à réaliser, permet de donner un niveau d’entrée idéal sur la pédale. Un bon point en somme, le son étant nettement plus puissant après qu’avant, sans saturer le signal ! La sélection du mode BPM est très pratique également, car elle permet de caler directement le bon tempo sans avoir à faire la conversion en millisecondes. En revanche, le potentiomètre délai servant à régler la vitesse du délai est très approximatif, il vous faudra vous y reprendre à plusieurs fois pour tomber sur une valeur juste : plus vous tournez le potentiomètre à gauche, et plus la vitesse du Délai s’accroit et inversement à droite. Ce qui signifie qu’il vous faut placer le potentiomètre au centre lorsque vous atteignez le tempo voulu ! Si l’on ajoute à la difficulté de réglage le fait que la pédale soit au sol, prévoyez des maux de dos… Heureusement, TC a pensé aux musiciens, en ajoutant un switch ‘tap tempo’, qui vous permet de régler la vitesse du délai au pied, en tapant simplement la vitesse souhaitée. Cette fonctionnalité est relativement approximative (le switch est assez rugueux…), mais permettra de se mettre à peu près dans le tempo.

Modes et réglages

Le premier délai proposé est un ‘délai line’ correspondant à un délai très standard d’un point de vue fonctionnement. L’extrait audio montre la différence de texture entre le mode ‘tape’ et le mode ‘digital’. L’effet, volontairement mixé fort et noyant le son, nous montre que le mode tape est plus mat que le mode digital, plus brillant et aigu, bien mieux défini et moderne.

Réglages

Le second délai est un mode appelé ‘Dynamic’, dont la technologie provient du TC 2290. En gros, le délai diminue lorsque le signal d’entrée est détecté (lorsque vous jouez) et réaugmente après. Ceci permet de conserver une plus grande dynamique sonore, surtout si vous utilisez des sons riches en harmoniques (distorsion, etc.). Concrètement, le délai devient imperceptible sur un son même ‘crunch’ lorsque vous jouez et réapparait dès que vous cessez de gratter la guitare.

Le mode ‘Reverse’ permet de créer des effets sympas, et rappelle celui utilisé sur ‘Are you experienced’ de Jimi Hendrix. Un grand standard là encore, avec un rendu très réussi et naturel, bien qu’apportant une légère couleur au son.

Le mode ‘Ping Pong’, également un grand standard, est très réussi, et le côté ‘spatial’ est bien rendu par le processeur d’effet et la gestion stéréo du DSP est vraiment très bonne.

Le mode Pan, qui permet de réaliser des effets de panoramique. Le réglage est très simple à réaliser, via le potentiomètre feedback, contrôlant ici la vitesse du passage du signal de la gauche vers la droite.

Et pour finir, la pédale Nova nous propose un Slap back de toute beauté, rappelant les sons de type chambre d’écho pour le rockabilly et la country.

Il est évident que tous les réglages présents sont moins faciles à manipuler sur une pédale que sur un rack, même si le produit est une vraie réussite technique, bien au dessus des traditionnels délais en pédales. Le format compact imposant quelques simplifications de réglages (notamment la signature rythmique du délai et le tap tempo un peu approximatif), on peut dire que le compromis fonctionnalité / gain de place est bien vu, d’autant plus que cette pédale vous permet un délai allant jusqu’à 2290 ms ! Les fonctionnalités telles ‘audio tapping’ ou encore le système d’étalonnage du signal offrent un réel plus à l’usage.

Nova Reverb : le choix de l’espace !

Nova Reverb

Cette pédale, comme la Nova délai, a une entrée stéréo sous forme de deux jacks 6.35mm, ainsi qu’une sortie stéréo au même format. Beaucoup de technologies étant partagées entre la pédale de délai et celle de réverbe (calibration du niveau d’entrée, etc.), je vais rentrer directement au cœur du sujet : le son.

Pas moins de 5 réverbes ont été implémentées dans ce produit : une room, spring, hall, plate et une ‘spéciale’. Nous avons donc la plupart des grandes familles de réverbération du marché dans cette pédale. Pour chacune de ces réverbes TC nous offrent plusieurs modes (par exemple pour la room, nous avons small, médium, large et tiled) afin de personnaliser plus finement la taille ou la caractéristique sonore de l’effet choisit. On retrouve ensuite une palette de réglages assez complète : decay, pre delay, color, Dynamix et Mix level. La technologie Dynamix est un brevet exclusif TC, elle permet d’atténuer l’effet lorsque vous jouez afin de ne pas noyer le son quand vous utilisez une réverbe profonde et longue. Profitant de l’étendue large qu’offre cette technologie, TC en a profité pour insérer un mode inversé à Dynamix, produisant des sonorités exotiques, en fonctionnant à l’inverse du procédé de base de Dynamix, c'est-à-dire en activant l’effet uniquement lorsque vous jouez ! Sympathique…

Comment ça sonne ?

Le premier mode room est assez standard. Le son est chaleureux et prends tout de suite de l’espace. Les quatre sous catégories permettent de choisir les configurations type dans un panel assez large, allant de ‘small’ pour une petite pièce à ‘tiled’, qui donne un effet type ‘salle de bain’ (petite pièce avec beaucoup de réverbération sonore). Dans l’extrait audio, je passe en revue les différents modes disponibles pour la room. Comme vous l’entendez, la différence est très fine d’un mode à l’autre, et les réglages tiers jouent pour beaucoup dans le son (decay, pre-delay), ouvrant un champ de possibilités quasi infini !

Réglages

La réverbération Spring offre une simulation de réverbe à ressort allant du mode vintage au mode ‘plain’, plus moderne et plus neutre que la traditionnelle vintage, mais  aussi plus exploitable.

La Hall (encore un grand standard) offre pas moins de 5 modes différents allant de small  à concert, en passant par  médium, church, et classic. Le rendu des réverbes est là encore très réussi, et la profondeur est restituée avec fidélité, même si ces effets colorent (là encore) un peu le son.

La plate offre 3 modes, tin, silver et gold, caractérisant le son vintage type 70’s. Si ces trois modes sont très proches, il faut vraiment exagérer l’effet pour entendre une différence significative. On a de la nuance avec cette pédale…

Et pour finir, la Nova TC nous offre une réverbe estampillée ‘Spécial’. Sur le manuel, il est indiqué que ces trois modes offrent soit des sonorités modernes (stomp et amb) soit une réverbe basée sur un LFO…

Quelle polyvalence ! Cette pédale offre un choix énorme de sonorités, bien plus qu’un guitariste peut en demander ! Vu l’étendue des possibilités, il est évident que ce type de pédale s’adresse à des musiciens confirmés ou à des fans de bidouillage. Le nombre de réverbes et la puissance des réglages (notamment decay et predelay) permet d’obtenir moult combinaisons sonores… Un bon point également pour l’originalité du mode Dynamix, qui offre un contrôle supplémentaire de l’effet, sur un principe très musical.

Conclusion

Ca brille !

La gamme Nova est une série haut de gamme, au prix unitaire (généralement constaté) de 275 € TTC pour la Nova NR-1 ou la ND-1. Pour ce prix, elles offrent de nombreuses possibilités au format compact. Bien que la qualité générale et la performance soit au rendez-vous, tant pour la pédale de délai que pour la réverbe, on est en droit de se demander à qui et comment ces produits vont ou pourraient servir.  Les musiciens pros sont en général bien équipés en matière de rack, et ce n’est pas une unité de réverbe qui leur fait peur. Les musiciens amateurs sont eux par contre, souvent réticents aux produits trop complexes…

D’autre part, et bien que fortement pourvues en réglages, ces deux pédales n’offrent aucune égalisation de l’effet, ce qui signifie que la couleur du son ne peut pas être 100% maitrisée. Pour la pédale NR-1 (réverbe) par exemple, il vous faudra jouer sur les modes et sur le potentiomètre color pour obtenir un résultat proche de vos souhaits. Il aurait également été de bon ton de mettre une entrée/sortie MIDI sur cette pédale, afin de permettre un contrôle externe des paramètres…

Malgré cela, il faut dire que les prestations offertes sont à la hauteur de la marque, et que vous pourrez utilisez ces deux effets aussi bien pour un instrument (guitare, clavier, etc.) que sur une console, car elles ne soufflent pas et la qualité sonore est vraiment à la hauteur de ce qu’un professionnel du son peut espérer. TC sort encore une fois du lot, avec des effets de réverbe et de délai au-dessus de la moyenne, offrant un nombre quasi illimité de sons de haute qualité.

 

Notre avis :
Points forts Points faibles
  • Solidité des pédales, qualité de fabrication
  • Calcul du signal d’entrée (calibration) vraiment efficace
  • Qualité des effets et performance (2290 ms de délai notamment)
  • Présence de réglages originaux (Dynamix, audio tapping, délai ‘Dynamic’)
  • Format compact peu adapté à tant de réglages
  • Légère coloration du son
  • Pas d’égalisation
  • Pas de MIDI
  • Le prix, balaise pour une pédale d’effet !
À propos de nos tests
Soyez le premier à réagir à cet article
Soyez le premier à réagir à cet article
  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail