• Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer
  • Rss

Tous les avis sur Elektron Octatrack MKII

  • J'aime
  • Tweet
  • +1
Note moyenne :4.5( 4.5/5 sur 2 avis )
 1 avis50 %
 1 avis50 %
Cible : Utilisateurs avertis Rapport qualité/prix : Correct
Insatisfait(e) des avis ci-contre ?Demander un nouvel avis
Comparer les prix
sbn 3112/11/2017

L'avis de sbn 31" Au centre du retable."

Elektron Octatrack MKII
Pour bien appréhender l'Octa il faut rappeler qu'il a été développé notamment pour s'intégrer comme pièce centrale dans la "Trinité" Elektron : Rytm / A4 / Octa.
Permettant à la fois de synchroniser et contrôler en midi ses 2 congénères, l'Octa peut également mixer, manipuler ou enregistrer l'audio provenant de Rytm et A4 en temps réel, pas besoin de table de mixage les 3 machines réunies composent un set compact, portable et taillé pour live typiquement dans la philosophie Elektron.

Évidemment tout autre instruments ou sources sont bienvenue. Le plus prodigieux c’est qu’on peut enregistrer et/ou manipuler les signaux entrant en TEMPS REEL !!! Concrètement vous pouvez séquencer des synthés externes en MIDI, et en même temps les enregistrer en audio pour faire des boucles qui vont se caler instantanément et que vous pourrez éditer, manipuler et superposer le tout sans jamais stopper le séquencer !

Aussi les possibilités de routing sont unique:
- Le signal des 4 entrées ABCD est routable vers les 8 pistes audio interne sous la forme de 1 ou 2 pistes stéréo / 1 à 4 pistes mono / 1 mono + 2 stereo / sommation A+B ou C+D. De plus on peut router le signal d'une piste vers une piste connexe.
- En sortie, chaque piste dispose d'un bus master (main), d'un bus auxiliaire (Cue), et d'un hard panning permettant d'isoler L et R et d'obtenir ainsi 4 sorties mono indépendantes.
- Le circuit casque permet de doser le mix entre le bus master ou le bus cue, comme sur une table de mix DJ et le menu personnalisable permet différents modes des fonctions cue / mute. Donc on peut en live pré écouter les entrées ou les pistes internes, faire des modifs au casque avant d'envoyer vers le master.

Avant d'évoquer la partie sampler et séquencer il faut comprendre que le routing et l'architecture grandement paramétrable en font un véritable couteau suisse ainsi l'Octa peut faire office de:
- Looper entièrement pilotable via midi (ex par un pédalier), jusqu'à 8 boucles superposables.
- Simulateur d'enregistreur à bande (Pickup machine) de 1 à 8 pistes.
- Contrôleur MIDI.
- Processeur Filtre / Multi effet : 2 blocs d'effets par pistes, avec signaux des pistes chainables pour créer des effets complexes. Grâce aux 4 entrées / sorties audio et au routing on peut le paramétrer en 2 multi effet stéréo indépendants ou encore 4 multi effet mono indépendant.
- Mixer type DJ : 2 stéréo input, 2 stéréo output, Circuit casque avec dosage Main/Cue, crossfader paramétrable, EQ type DJ (baxendall + Low Pass & Hipass), sans oublier la possibilité d'acceder à une bibliothèque et de lire des tracks depuis la compact flash.
- "Remixer" à la manière d'un Traktor on peut enregistrer, caler, mixer et transformer des boucles en temps réel.
- Lecteur de boucle ou backing track permettant de régler le tempo et le pitch indépendamment.
- Mixer 4 pistes avec multi effet avec 1 départ auxiliaire et circuit casque paramétrable..
...

Le revers de la médaille c'est qu'on se retrouve effectivement avec une usine a gaz. Ceux qui connaissent les Elektrons retrouverons leur marques, les autres apprendrons c'est plutôt ergonomique mais faut comprendre l'architecture et le vocabulaire (SET / PROJECT / PART / TRIG... ) Un concept fondamental est celui des "machines" qui définissent le fonctionnement des 8 pistes audio. (Static / Flex / Thru / Neighbor / Pickup) cf manuel.

Coté Sampler

Au antipode du sampler hardware traditionnel l'Octa peut paraitre frustrant sur certains aspects:
- En gros on ne peux charger qu'un sample à la fois sur chacune des 8 pistes audio. Donc on ne peut utiliser que 8 samples simultanément. Heureusement, grâce au TRIG LOCK on peux appeler et lire des samples différents sur chaque step d'une même piste audio (exemple pour alterner un kick et HH)
- Les 8 pistes audio sont monophoniques, donc pas d'accords possible à ce jour, on peut espérer qu'une future update permettra d'utiliser plusieurs pistes pour créer de la polyphonie comme sur la monomachine ou sur l'A4. En revanche les pistes MIDI sont polyphoniques (mais 4 notes max).
- 4 sorties audio uniquement.
- Le son est transparent, pas de grain particulier.
- RAM limité à 85Mo par projet.

Concernant les avantages il est bon de se remémorer le temps de l'archivage sur ZIP, Disquettes et autre CD ROM, les formats audio à la noix, les temps de chargements, le bruit...
- Mémoire de stockage jusqu'à 64Go (ça dépends de la carte CF)
- Niveau management des samples vous pouvez transférer vos librairies entre votre ordi et votre CF et conserver une structure d'archivage type dossier / sous dossier / sous sous dossier..
- Pas de format audio propriétaire à la noix, l'Octa accepte le WAV ou Aiff, mono et stéréo, 16 ou 24bit, 44KHz. (L'Octa accepte d'autre fréquences échantillonnage mais la vitesse de lecture sera altérée). Avec le système des Slices on regrette que les fichiers .REX ne soient pas compatibles.
- On peut remplacer des samples joué à la volée (chercher via le browser dans la RAM ou la CF, pré écouter, et loader le sample sans stopper le séquencer).
- Lors du chargement de Loops le tempo peut être analysé automatiquement, ou lu dans le nom du fichier, la boucle se cale alors automatiquement.
- Timestrech et pitchshift sont indépendant, le timestretch automatique est débrayable.
- Vous pouvez enregistrer, éditer, looper, slicer, transformer, séquencer, sans jamais stopper le séquencer.
- On peut sampler le signal provenant de pistes internes (Resampling).
- On dispose de 2 blocs multi effets par pistes le 1er FX1 contient (Filter, EQ, DJ EQ, Phaser, Flanger, Chorus, Spatializer, Comb Filter, Compresseur, Lo-Fi, ), le 2ème (contient les même effets + le Delay, Plate reverbe, Spring reverb, Dark reverb.
A noter que le module Lo-Fi comporte une disto, d'autre part le module Spacializer comporte un réglage stéréo M/S.
- Les possibilités de contrôle et automatisation en temps réel.
- 3 LFO.
- 4 entrées.
- Navigation fluide et ergonomique.

Le séquencer

On retrouve le merveilleux séquencer Elektron avec 2 modes d'enregistrement live et pas à pas qui permettent d'enregistrer des automations à la volée ou manuellement via les trig locks. Tous les paramètres de piste sont automatisables. Je m'attarderai pas dessus je l'ai déja évoqué dans mes avis précédents sur Monomachine, Rytm, A4.
- A noter l'apparition des Conditions Trig : déclenchement de notes selon une probabilité ou une condition, ce qui permet de faire des patterns moins répétitifs avec des déclenchements de notes plus espacé ou aléatoires et de programmer des fills.
- l'Octa dispose de Trig REC qui permettent de déclencher l'enregistrement audio automatiquement. C'est unique.
- Le séquencer est très stable, pas de bug, notamment en midi. (Pas de note midi qui restent coincées, ou autre info midi intempestives)
- A déplorer l' arpegiateur n'est utilisable que sur les pistes midi et pas sur les pistes audio dommage, d'autre part pas de mode accord (polyphonique) sur l'arpegio.

Les points positifs

- Le son transparent, lecture et enregistrement en 16 ou 24bit.
- L'Algo de timestretch très satisfaisant, peu d'aliasing .
- Le séquencer Elektron : stable, non stop, trig locks, micro timing, conditions trig, trig rec, génialissime...
- Détection tempo et calage auto des boucles
- L’éditeur de sample bien foutu et éditable en temps réel !
- Static machine permettant de lire des samples long depuis la CF...
- Chargement des samples à la volée, simple, rapide.
- Scènes & Cross fader.
- Sampling externe / interne.
- 16 banques x 16 patterns = 256 patterns / projet.
- Enregistrer sans stopper le séquencer.
- L'aspect polymorphe, couteau suisse, les possibilité de routing et paramétrage.
- Conception Elektron fiable, jamais un bug, robuste, compact, nouvel écran au top, le look, les boutons rétroéclairés par des LED multicolores restent très sobre, au toucher les encoders et boutons me semble identiques aux MK1.
- Je me méfie des lecteurs CF avec les petits picots qui se tordent facilement à l'intérieur, mais celui là inspire confiance.


Les points négatifs

- Pour moi un des gros hic c'est les "PART" (équivalent des kits sur Rytm ou A4) c'est grosso modo l'ensemble des préréglages des 8 pistes audio. La logique voudrait qu'il y ai autant de patterns que de parts dispo (comme sur Rytm ou A4) or il n'y a que 4 parts dispo par banques de 16 patterns. Du coup faut être vigilant lorsque plusieurs patterns utilisent la même part car les modifications audio que vous faites seront effectives sur tous les patterns utilisant la mème part. Confusing !
- Limitation de RAM à 85Mo / Projet, soit 128 slots FLEX + 8 slots d'enregistrements (Les 85Mo max permettent d'enregistrer environs 8 Minutes en WAV stéréo 16bit 44KHz, mais plus vous remplissez les slots FLEX, moins vous disposez de mémoire pour l'enregistrement).
- On a pas la possibilité d'enregistrer direct sur la CF, dommage ça aurait fait un bon enregistreur 4 pistes.
- Les touches ne sont pas sensibles à la velocité, et pas de velocité via midi in, (En revanche on peut régler la velocité de chaque trig manuellement)
- 8 pistes audio uniquement.
- Pas d'Arpégio sur les 8 pistes audio.
- Polyphonie limité à 4 voie et dispo uniquement sur les pistes midi.
- Compatibilité avec les fichiers REX aurait été bien venue pour les slices.
- Le 1er bloc d'effet (FX1) ne dispose pas de reverbes et délais
- Le prix est un peu excessif.
- Ne fonctionne pas avec l'Overbridge. Par contre il existe un éditeur très bon OctaEdit (octaedit.com)


Conclusion

Globalement c'est une machine géniale unique conviviale qui invite à la recherche et l'improvisation. A l'utilisation l'octa gomme complètement l'ergonomie lourdingue du sampler hardware traditionnel. Les possibilité de routing contrôle et paramétrage sont inouïe et on peut tout faire en temps réel ce qui propre à Elektron.
On regrettera, la limitation de la RAM, le fait qu'il n'y ait pas autant de parts dispo que de pattern, le manque de polyphonie, et la limitation de 8 pistes.
Grace à son aspect polymorphe elle peut intéresser un large public.

- Elle s'adresse d'abord au producteur électro, house, techno, idm...J'affectionne les vieux sampler mais l'Octa n'a pas d'équivalent pour la modification de samples en temps réel, c'est le rêve notamment pour ceux qui travaillent à base de boucles.

- Un guitariste pourra s'en servir pour composer, il affectionnera la fonction Looper 8 pistes pilotable via un pédalier midi , l'utilisation en module de filtre / multi-effet, mais aussi la lecture de backing track où l'on peux modifier tempo et tonalité pour s'exercer.

- Le DJ pourra brancher l'Octa en Aux via la boucle d'effet d'une table de mix DJ, et s'en servir de module filtre/multi effet, et pourra enregistrer des boucles depuis ses platines et les modifier pour faire des remix à la manière d'un Traktor.
Mais aussi la possibilité accéder à une librairie de track et de les jouer direct depuis la CF, ou encore d'utiliser l'Octa comme table de mixage.

- Le sound designer bidouilleur appréciera les 4 entrées / sorties, les possibilités de routing, le sampling et resampling temps réel, la possibilité de faire de la synthèse granulaire et du micro sampling, les effets, l'utilisation en contrôleur midi et séquencer midi, les subtilité comme condition trig, micro timing, trig rec.

- En revanche le beat maker vacciné à la mpc, regrettera le manque de piste, les touches non sensible à la vélocité, le manque de polyphonie. En revanche bon point pour les slices.

Pour ceux qui ont peur de l'aspect usine à GAZ, il est vrai que les possibilités et la complexité de la machine se payent par une plus grande période d'apprentissage. Mais on peut y aller par étape et on est pas obligé de connaitre toutes les fonctions et raccourcis immédiatement, les fonctions basiques tombent sous la main c'est conçu pour le live donc très ergonomique.
utopik15/10/2017

L'avis de utopik" excellent produit"

Elektron Octatrack MKII
J'ai possédé la précédente version et d'autres sampleurs.

Concernant l'octatrack en général:

J'ai l'utilise comme centre de mon homestudio, j'ai n'utilise pas d'ordinateur pour la musique électronique. Je pense que c'est un produit redondant pour quelqu'un qui aurait Ableton Live ou un DAW quelconque en parallèle (d'ailleurs je ne comprends pas pourquoi certaines personnes voudraient l'overbridge???).

Dans mon cas, l'intérêt du produit est de servir à la fois de séquenceur MIDI, sampleur et hub audio. Donc si vous avez un PC vous pouvez tout faire sans un octatrack. D'après moi, on peut tout faire à l'identique dans Ableton Live et même en mieux, ceci dit pour du jouer en live c'est plus fiable qu'un ordinateur et mieux prévu pour interagir avec en direct.

Il faut voir ça comme une machine de performance live plus que comme une machine de production d'après moi, même si ça peut évidemment servir aux deux.

Concernant la version MKII:

La qualité me semble meilleure que celle du précédent. Il y a un côté robuste que l'ancien n'avait pas (connecteurs, touches, poids).

Les nouvelles touches sont vraiment top :
- peu de bruit
- vraiment agréables au touché
- les leds intégrées donnent une bien meilleure lisibilité des touches

Le nouvel écran génial, surtout comparé à l'ancien. C'est plus petit mais pas gênant, la résolution est la même.

Les nouvelles touches ajoutés font vraiment la différence.

Je n'entends pas de différence flagrante au niveau de la qualité des entrées. Je ne vois pas de différence notable pour le fader ou les encodeurs non plus.

Dernier point, l'esthétique. J'étais plus que dubitatif en voyant les premières images. Mais en vrai c'est vraiment cool. Bien sur ça change pas mal de l'esthétique de l'ancienne version, au final c'est classe et sobre.

Conclusion:

Aucun intérêt d'upgrader pour les gens ayant l'ancienne version. N'ayant plus d'octatrack ça m'a semblé logique de prendre cette version, surtout pour l'aspect longévité vanté par Elektron. Cela restera encore longtemps le centre de mon homestudio.

Vraiment une machine cool, mais qui ne sera pas pour tous les usages.