Roland VS-1680
+

Roland VS-1680

  • J'aime
  • Tweet
  • +1
  • Pin it

VS-1680, Studio intégré numérique de la marque Roland appartenant à la série VS.


8 avis d'utilisateurs
Comparateur de prix
Petites annonces

Fiche technique Roland VS-1680

  • Fabricant :Roland
  • Modèle :VS-1680
  • Série :VS
  • Catégorie :Studios intégrés numériques
  • Fiche créée le :19/04/2004
  • 16 tracks of hard disk audio recording; 256 Virtual tracks (16 tracks x 16 V-tracks) to freely record different ideas and arrangements
  • 24-bit MT Pro Recording Mode for massive headroom and dynamic range—a first in its class
  • Huge 320 x 240 dot graphic LCD provides simultaneous level meters, play list, EQ curves, EFX settings, waveforms, and more
  • 20-bit A/D, D/A converters for pristine sound
  • 2 optional 24-bit stereo multi-effects processors (VS8F-2) provide up to 8 channels of independent effects processing
  • New EZ Routing function allows users to create and save various recording, mixing, track bouncing and other comprehensive mixer templates for instant recall
  • 10 audio inputs: 2 balanced XLR-type inputs w/ phantom power, 6 balanced 1/4" inputs, and 1 stereo digital input (optical/coaxial)
  • 12 audio outputs: 8 RCA-type outputs (Master L/R, Aux.A L/R, Aux.B L/R, Monitor L/R), and 2 stereo digital outputs (1 optical, 1 coaxial) plus Phones output
  • Dedicated LED buttons and an elegant user interface for simplified operation
  • Direct audio CD recording and data backup using built-in SCSI port and optional compatible CD-R drive
  • Note that this product is no longer in production. Similar capabilities can be found in the VS-1824CD 24-bit Digital Studio Workstation.

Distribué par rolandcentraleurope

»

Avis utilisateurs Roland VS-1680

Note moyenne :4.8( 4.8/5 sur 8 avis )
 6 avis75 %
 2 avis25 %
fasila6026/05/2014

L'avis de fasila60"TRES BON"

Roland VS-1680
Je tourne avec depuis longtemps,inpeccable.
Il existerai deux logiciels comme indiqué sur un des avis :
"Il existe en option un logiciel pour PC pour le controler via son PC, Logic VS.
Aussi, un logiciel gratuit pour PC permet d'extraire des fichiers wav des CD de back-up du VS afin de mixer dans son logiciel favori !"

Mais bon sang OU trouver ces logiciels,au le "logic vs",ça fait DES ANNEES que je le cherche,si quelqu'un a une idée...
Cordialement,


UTILISATION

La prise en main se fait rapidement

SONORITÉS

Très bonne cohérence

AVIS GLOBAL

Oui je referai ce choix,même si il y a de bons logiciels sur PC,il n'y a rien de tel que le Hardware...
»
Rigg22/10/2010

L'avis de Rigg"Util"

Roland VS-1680
Connectique complete pour home studiste


UTILISATION

Utilisation tres simple en home studio

SONORITÉS

Son tres correct

AVIS GLOBAL

De nos jours un peu depasse mais vu le prix actuel en occasion, peut etre utile pour des enregistrements en repet ou en live
»
Oliviercool27/10/2009

L'avis de Oliviercool"Des convertisseurs de légende"

Roland VS-1680
Cet appareil est un multipiste sur disque dur avec table de mixage intégrée, entièrement numérique.

Principales caractéristiques:
- Enregistre en 16 et 24 bits 32, 44.1 et 48 KHz, suréchantillonnage 64 fois en entrée et 128 fois en sortie avec traitement interne de la console et des effets en 20 bits. Le 24 bits est disponible dans le mode d'enregistrement MTP uniquement.
- 16 pistes dont 8 enregistrables simultanément. Chaqu'une d'entre elles contient 15 pistes supplémentaires de stockage dites "Virtuelles". En mode MAS (Mastering), seules 8 pistes peuvent être lues et enregistrées à la fois.
- 10 entrées dont 8 analogiques, 6 en jack 6.3 mm et 2 en XLR avec alimentation fantôme et 1 équipée d'une entrée guitare / basse électrique. L'entrée numérique est à choisir entre le connecteur S/PDIF coaxial ou optique.
- 8 sorties analogiques en cinch: Master L et R, Auxilliaire A L et R, Auxilliaire B L et R et Monitor L et R convertibles en 8 sorties directes pouvant être connectées sur les pistes 1 à 8 ou 9 à 16 ou pouvant être alimentées individuellement par les différents canaux du bus interne.
- 2 sorties numériques indépendantes: S/PDIF coaxial et optique. 2 paires différentes de canaux du bus interne peuvent êtres assignés indépendament à ces sorties numériques.
- Autres connecteurs: MIDI In, MIDI Out / Thru, pédale d'interruption, SCSI D-Sub 25 et sortie casque.

Table de mixage interne entièrement numérique de 36 canaux au total: 8 canaux pour les sources externes analogiques et 2 canaux pour les sources externes numériques. Le reste, c'est uniquement des sources internes: 16 pour la section enregistreur dont les 9 à 16 sont linkées en 4x stéréo par défaut, 2 pour le bus Stereo In et 8 canaux pour les retours des 4 processeurs d'effets internes en option. Table de mixage automatisable mais faders non motorisés. Les réglages peuvent être mémorisées (Mémoires de Scène): 8 presets utilisateur par projet.

Réglages possibles de la table de mixage interne, par canal, dans l'ordre du passage du signal:
- Gain
- Insertion d'effets internes
- Atténuation de -42 à +6 dB
- Inversion de phase
- Egaliseur paramétrique 2 ou 3 bandes
- Départ d'effets 1
- Panoramique ou balance du départ d'effet 1
- Pré, Post-fader ou OFF pour le départ d'effet 1
- Départ d'effets 2
- Panoramique ou balance du départ d'effet 2
- Pré, Post-fader ou OFF pour le départ d'effet 2
- Départ d'effets 3
- Panoramique ou balance du départ d'effet 3
- Pré, Post-fader ou OFF pour le départ d'effet 3
- Départ d'effets 4
- Panoramique ou balance du départ d'effet 4
- Pré, Post-fader ou OFF pour le départ d'effet 4
- Départ d'auxilliaire
- Panoramique ou balance du départ d'auxilliaire
- Pré, Post-fader ou OFF pour le départ d'auxilliaire
- Panoramique pour les canaux monos / Panoramique L, Panoramique R et Balance pour les canaux linkés en stéréo
- Solo
- Mute
- Fader de volume

Réglages possible sur le bloc Master, dans l'ordre du passage du signal:
- Fader général
- Départ d'auxilliaire général
- Départ d'effets 1 général
- Départ d'effets 2 général
- Départ d'effets 3 général
- Départ d'effets 4 général
- Insertion d'effets interne

Canaux du bus interne:
- Master L et R
- Monitor L et R
- Effets 1 L et R
- Effets 2 L et R
- Effets 3 L et R
- Effets 4 L et R
- Auxilliaire
- REC L et R
- Stereo In L et R.

Sensibilité des vu-mètres: -48 dB.

Processeurs d'effets internes en option: on peut monter dans l'appareil 2 cartes Roland VS8F-2. Une seule de cette dernière contient 2 processeurs d'effets dont chaqu'un propose 228 presets d'usine et 199 presets utilisateur, tous conçus à partir de 34 algorythmes de base parmis lesquels réverberation, chorus, phaser, flanger, multi-effets pour guitare, pour basse et pour voix, retards, compresseurs, entre autre dont 2 vocoders à 19 bandes ^^ Si vous installez 2 de ces cartes, vous avez donc à disposition 4 processeurs d'effets internes, eux aussi entièrement numériques. Les 4 processeurs peuvent être branchés en insert (1 à 4 processeurs par canal) sur 4 canaux maximum, bus Master compris.

Avec 6 modes d'enregistrement permettant une capacité d'enregistrement de entre 808 et 1616 minutes pour une piste, en 16 bits 44.1 KHz, selon le constructeur. Il s'agit de différents algorythmes de compression que Roland a mis au point. Seul le mode MAS (Mastering) enregistre en linéaire sans compression.

Synchronisation possible avec autres séquenceurs via MTC (Maître et Esclave) et Midi Clock (Maître uniquement et générée soit par l'horloge interne selon la table de tempo soit depuis une piste de synchro).

Différents supports peuvent être utilisé pour l'enregistrement: Disque dur interne E-IDE P-ATA 3.5 pouces ou, si votre Roland dispose de la fixation et de l'adaptateur d'interface ad-hoc, un disque dur E-IDE P-ATA de 2.5 pouces interne extractible peut y être installé. On peut même y installer un disque dur interne SCSI - voire même un lecteur JAZ interne 1 ou 2 Go car j'ai aperçu sur la carte mère de l'appareil un connecteur SCSI et un connecteur qui ressemble bien à une alimentation. Il est aussi possible d'utiliser un disque dur ou un amovible externe SCSI - ZIP déconseillé a moins de ne faire que des sauvegardes et / ou de l'archivage avec. Il existe même des disques durs 2.5 et 3.5 pouces P-ATA en SSD (technologie flash !!!), renseignez-vous ^^

Capacité de stockage maximum: On peut installer 1 disque dur interne IDE et 7 disques durs externes SCSI. Chaqu'un peut héberger au maximum 8 partitions de 2 Go, ce qui fait un total exploitable de 128 Go, 16 Go maxi utilisables par disque. Si le disque dur interne est SCSI, dans ce cas, le port interne IDE est inutilisable, ce qui fait 1 disque dur interne SCSI + 6 disques durs externes SCSI, chaqu'un hébergent 8 partitions de 2 Go, ce qui fait un total de 112 Go exploitables.

UTILISATION

Etant donné qu'il n'y a pas de nouveauté révolutionnaire dans ce genre de machine à ce jour (fin juillet 2008), j'ai décidé de faire un retour en arrière en me procurant d'occasion un classique du genre, un appareil légendaire pour sa catégorie.

Bon, j'admet qu'à l'époque des ordinateurs (portables) ultrapuissants dans laquelle nous vivons actuellement, je parais peut-être un peu en retard technologiquement parlant mais mon choix n'est pas anodin car je préfère bien mieux ce genre d'appareils pour une utilisation à l'extérieur du studio, à n'importe quel endroit sitôt qu'il y a du secteur, car j'ai de la peine à faire confiance aux ordinateurs qui plantent, surtout pendant les concerts, no comment ^^ Quitte ensuite de transférer le contenu du multipiste dans l'ordinateur pour le montage, le mixage et le mastering une fois de retour au studio.

Tout d'abord, il faut garder à l'esprit que cet enregistreur compresse les données audionumériques en RDAC (Roland Digital Audio Coding) sauf lorsque le mode MAS (Mastering) est utilisé, ce qui influence évidemment les capacités d'enregistrement. 2 Go maxi par partition, cela peut paraître un peu juste de prime abord mais grâce à ces algorithmes de compression, la plus part des modes ont des débits inférieurs aux traditionnels 5 Mo la minute par piste pour le 16 bits 44.1 KHz. Les capacités d'enregistrement sont donc plus grandes. Voici ici les consommations approximatives constatées pour les différents modes d'enregistrement, toujours en 16 bits 44.1 KHz:
- Mode MAS (Mastering): 5.67 Mo la minute pour 1 piste / 45.36 Mo la minute pour 8 pistes. Devrais permettre une autonomie d'enregistrement de 45 minutes en 8 pistes
- Mode MTP (Multitrack Pro): 2.92 Mo la minute pour 1 piste / 23.36 Mo la minute pour 8 pistes. Devrais permettre une autonomie d'enregistrement de 1h27' en 8 pistes
- Mode MT1 (Multitrack 1): 2.92 Mo la minute pour 1 piste / 23.36 Mo la minute pour 8 pistes. Devrais permettre une autonomie d'enregistrement de 1h27' en 8 pistes
- Mode MT2 (Multitrack 2), le mode par défaut: 2.1 Mo la minute pour 1 piste / 16.8 Mo la min. pour 8 pistes. Devrais permettre une autonomie d'enregistrement de 2h01' en 8 pistes
- Mode LIV (Live 1): 1.78 Mo la minute pour 1 piste / 14.24 Mo la minute pour 8 piste. Devrais permettre une autonomie d'enregistrement de 2h23' en 8 pistes
- Mode LV2 (Live 2): 0.34 Mo la minute pour 1 piste !!! ^^ / 2.72 Mo la minute pour 8 pistes. Devrais permettre une autonomie d'enregistrement de 12h32' !!! en 8 pistes ^^

On voit que ce Roland a été conçu à une époque où les disques durs de grande capacité étaient chers ^^

Ce n'est pas la première fois qu'un engin de ce genre me passe entre les mains. Après quelques quatre pistes à cassettes et sur minidisque, j'ai déjà eu le Fostex VF-16, le Korg D16, l'Akai DPS16 et maintenant ce Roland VS-1680 et à chaque fois, c'est la même chose: pour les opérations de base (Enregistrer, owerdubber et mixer), c'est relativement simple d'emploi pour peu d'en connaître le principe, mais pour bien connaître la machine, il faut potasser le mode d'emploi, voir même faire des essais, car la philosophie de fonctionnement diffère d'une marque à l'autre.

Simple d'emploi ? Quoique ! Ce VS peut donner quelque prises de têtes (alors que le but est de faire quelques prises de son) lorsque le son ne s'enregistre pas sur les pistes voulues ou sont inaudibles sitôt qu'on arme les pistes pour l'enregistrement, par exemple. En effet, le système de routage des signaux me paraît "un peu" complexe par rapport au nombre particulièrement pauvre d'entrées, il faut souvent réinitialiser les réglages de la console et du système mais lorsqu'on fait cela, on perd les réglages de mixage, impossible de réinitialiser uniquement le routage, ARGL ! Mais bon, en cherchant un peu, on finit par trouver l'erreur et on parvient quand-même à enregistrer... ^^ Ce n'est pas toujours simple.

8 entrées analogiques, c'est vite saturé, surtout si l'appareil ne dispose pas d'entrées de retour d'effets externes. Pour ma part, je dois utiliser 3 tables de mixages en rack 1U Behringer RX1602 en amont afin de multiplier les entrées, du moins en studio. Bon, je l'admet: le mieux pour économiser le souffle est d'utiliser un ou plusieurs patchbays audio mais le hic, c'est que je ne dispose pas d'armoire rack et les patchbays sont peu profondes, impossible d'installer d'autres appareils non rackables dessus... mais les RX1602 sont à ce jour les seuls mixeurs en rack 1U à posséder une touche MUTE par canal: c'est déjà pas mal ^^

Pour les concerts aussi le nombre d'entrées est limite. D'autant plus qu'ici, il y a beau avoir la possibilité d'assigner l'entrée numérique sur les pistes 9 et 10 comme sur l'Akai DPS16, à quoi cela me sert-il si je ne peux enregistrer que 8 pistes en même temps, même en utilisant un mode d'enregistrement au débit faible comme le LIV ou le LV2 ? Alors que sur l'Akai DPS16, je peux enregistrer sur 16 pistes à la fois même si il n'y a que 10 entrées entrée numérique incluse. Pareil pour les effets internes. Sur le DPS, je peux enregistrer 16 pistes à la fois, certes, mais à quoi cela me sert-il puisque je ne peux pas assigner les sorties des processeurs d'effets sur des pistes individuelles (à moins de passer par le bus de 2 canaux Ping-Pong) ? Seuls les départs d'effets peuvent être assignées sur des pistes individuelles mais pas les retours d'effets. Quand au présent VS-1680, c'est exactement le contraire: à quoi sert de pouvoir assigner les retours d'effets sur des pistes individuelles si je ne peux enregistrer que 8 pistes à la fois ? Je risque donc de devoir garder malgré tout l'Akai DPS16 rien que pour les concerts, a moins qu'il ne s'agisse de musique classique où la qualité du son prime (j'y reviendrai plus bas).

Si j'ai besoin de tant d'entrées, pourquoi je ne me prends pas un Roland VS-2480 ou un Akai DPS24 par exemple ? C'est simple, c'est parce qu'ils sont surtout trop encombrants ! Même dans mon petit studio, je ne dispose pas tant de place. C'est pourquoi je recherche un engin de la taille d'un Roland VS-1680 mais avec plus que les huit entrées analogiques standards ^^ Cela devrais être possible d'en concevoir: il y a encore de la place inutilisée sur le panneau arrière du VS-1680.

Comme l'Akai DPS16, ce VS a un écran LCD monochrome rétro-éclairé de 320 x 240 pixels (même si ceului du VS est plus grand, il a le même nombre de pixels) mais le contenu est moins bien organisé, moins bien agencé. Comme par exemple, le nom du projet n'y est pas affiché, ARGL ! De plus, il n'y a pas d'indicateur de dépassement des 0dB sur les vu-mètres: c'est pas pratique pour déceler ce dépassement, re-ARGL ! Sur le DPS, Akai est parvenu à caser sur la page principale le nom du projet, le compteur de temps, le compteur de mesures, le temps restant, l'accessibilité au disque dur, les vu-mètres des 10 entrées entrée numérique comprise, ceux des 16 pistes, ceux de la sortie Master, la Playlist, les boutons de réglage Q-Link et d'autres réglages. Chaque pixel est utilisé, il n'y a aucun gaspillage de place. Tendis que l'écran de la page principale du VS lui n'affiche que le compteur temps, les numéros des marqueurs, les vu-mètres des 16 pistes, ceux de la sortie Master, la playlist, la matrice des pistes virtuelles, la date et l'heure, et quelques boutons d'accès, c'est tout, et ceci pour le même nombre de pixels.

L'OS est un peu lent, et cela gêne parfois le bon fonctionnement de la machine, surtout pour le Punch In-Out ! Ce dernier manque de précision. Même en mode MTP, je ne suis jamais parvenu à faire des punchs avec précision avec ce VS, ARGL ! Alors qu'avec le DPS, j'y suis parvenu ^^ Bein oui, il est précis à l'échantillon près, lui, alors que le Roland n'est précis qu'au onze centième de frame près... De plus, la latence semble élevée lorsqu'on utilise certains effets de la carte d'effets VS8F-2, ces derniers provoquent une sorte de bruit indésirable ressemblant à du flanger fixe. Pour éviter cela, il faut les utiliser en pré-fader, fermer les faders de volume des canaux concernés et doser entre le signal d'origine et l'effet avec les réglages de l'effet même. En outre, le VS-1680 met plus d'1 minute pour démarrer l'OS (moins de 10 secondes pour le DPS !!!) et pour changer d'une page à l'autre, l'OS met environs 1 demi-seconde pour changer d'affichage; enfin bref, on sens que c'est de la "vieille" électronique.

Et, surtout, il est impossible d'utiliser l'horloge interne du VS lorsqu'on utilise les entrées numériques. Je suis obligé de caler l'horloge soit sur l'entrée coaxiale soit sur l'entrée optique, m'obligeant au passage à 1° choisir seulement 1 des deux entrées numérique - impossible d'utiliser les deux entrées numériques sur deux paires de canaux différents et 2° de régler la fréquence d'échantillonnage du projet pour qu'elle correspond avec celle émise par l'appareil branché sur l'entrée numérique car le VS ne dispose pas de convertisseur de fréquences d'échantillonnage intégré. ARGL, c'est trop dommage de ne pas pouvoir utiliser les deux entrées numériques indépendament et à la fois, comme il est possible de le faire avec les deux sorties numériques. Cela m'aurais permis par exemple d'affecter le jeu d'entrées - sorties coaxial sur le bus master pour brancher l'ordinateur (ou tout autre enregistreur 2 pistes master) et le jeu d'entrées - sorties optique sur un des bus d'envoi - retour d'effets pour brancher un processeur d'effets externe équipé d'entrées - sorties numérique. Surtout que je ne connais aucun autre multipiste de cette compacité qui propose deux jeux d'entrées - sorties numérique, à part les Fostex VF-16, VF-160 et VF-160EX qui eux propose une entrée - sortie ADAT pour un encombrement encore plus réduit !!! ^^

Pour peu de disposer d'un graveur de CD externe SCSI compatible avec ce Roland (près d'une 20taine à ce jour, liste disponible sur la page http://www.vsplanet.com/ubbthreads/ubbthreads.php?ubb=showflat&Number=17858#Post17858 du site VSPlanet.com), il est possible de graver un CD audio de votre mixage mais pour autant bien sur que votre projet soit en 44.1 KHz, évidemment ^^ Il suffit juste d'effectuer un enregistrement de votre mixage sur deux des 16 pistes et de spécifier ces deux pistes pour la gravure.

De plus, il est impossible d'importer et d'exporter les données audio en fichiers WAV par lui-même malgré la présence d'un port SCSI. Le seul moyen de contourner cela est de synchroniser le DPS16 en MTC avec un séquenceur audio de l'ordinateur (l'Adobe Audition par exemple) et d'exporter les pistes 4 par 4 via les deux sorties numériques, pour autant que la carte son dispose de 2 entrées numériques, ce qui n'est pas toujours le cas.

Il existe cependant un utilitaire qui permet d'extraire les données audio des projets des Roland VS et de les convertir en fichiers WAV: le VS Wave Export. Bon, pour l'utiliser, cela demande d'avoir du matos et des normes informatique anciennes. Pour ma part, je suis obligé de garder une carte SCSI PCI exprès pour cela (ou presque), pour pouvoir utiliser un jeu de lecteurs JAZ de 2 Go car il faut préalablement faire une copie du projet en format Roland dans un périphérique de stockage de masse externe avant de pouvoir y extraire les pistes audio avec l'ordinateur. Malheureusement, ce logiciel ne prend pas en charge les formats de compression LIV et LV2 à ce jour. Il supporte les noms de fichiers et les nom de pistes mais il ne crée des fichiers WAV uniquement mono, même à partir des pistes linkées en stéréo sur le VS, dommage, je suis obligé de coupler chaque paire de fichiers monos en fichiers stéréos... Ce logiciel ne permet que d'exporter des données audio au format VS vers le format WAV, il ne permet pas le contraire: impossible d'insérer des fichiers WAV dans un projet VS. Uniquement disponible à ce jour pour PC Windows.

Reaper aussi. Grâce à un petit plug-in, il est capable de prendre en charge les projets Roland VS. Mais il n'a jamais réussi à être stable... Sur Mac et PC. Pour le plug-in, par contre, je ne peux pas garantir qu'il fonctionne sur Mac.

Le logiciel Emagic Logic Audio, à partir de la version 4.2, permet de piloter un VS-1680 ou d'être piloté par ce dernier via le MIDI comme si il s'agissait d'une surface de contrôle, yes ^^

Le Datasonic VS Pro est un logiciel pour Windows spécialement conçu pour piloter un studio Roland VS depuis l'ordinateur via les connexions MIDI. Ce logiciel prend en charge les Roland VS-880, VS-880EX, VSR-880, VS-890, VS-1680 et VS-1880: c'est juste dommage qu'il ne prenne pas en charge les autres modèles plus récents, c'est-à-dire les VS-1824, VS-2000, VS-2400 et VS-2480.

Les 8 sorties analogiques peuvent être convertibles en 8 sorties directes: du coup, quelle dommage que l'entrée - sortie numérique optique ne soit pas ADAT: on aurais bénéficié de ces 8 sorties convertibles aussi en numérique. Mais bon... Je sais que Roland a mis au point leur propre protocole de transfert 8 canaux numérique: le R-BUS, sauf erreur sur prise informatique D-SUB 25, mais il n'est pas très répandu - et pour cause: ça prend plus de place qu'une bonne vieille entrée - sortie ADAT ^^

Et quelle idée de mettre la sortie casque sur le panneau arrière du VS ! Cela n'aurais pas été plus simple de la placer à l'avant ???

Mais il y a quand même deux ou trois choses de positif dans le fonctionnement du VS, à commencer par le système d'affectation de signal du bloc master: infiniment plus simple à gérer que celui de la console ^^ Et le bus Stéréo In: il sert à faire passer 2 canaux parmis les 10 entrées entrée numérique incluse outre la console, et peut ensuite être récupérée sur le bus Monitor afin de pouvoir effectuer une préécoute sans réinjection dans le bus master, cool ^^ Entre autre... ^^

SONORITÉS

Le son, nous y voilà ! C'est le gros point fort de ce VS. Il est tout simplement exceptionnel pour un multipiste de cette catégorie, surtout lorsqu'on sait que les données audio sont compressées, pour la plus part des modes d'enregistrement du moins. Il est constant, lisse, beau, musical, chaleureux, équilibré et sonne comme un vrai multipiste à bande analogique ou comme un Revox. Ce son donne vraiment des frissons de bonheur, un son à pleurer d'émotion. Je redécouvre des nouvelles sonorités étonnantes sur pratiquement tous les CDs que j'ai réécouté à travers ces convertisseurs d'exception.

Je dirais même que ce son rééduque même mon oreille. Depuis, j'ai une écoute beaucoup moins crispée, plus détendue. Surtout lorsque j'écoute certains concertos pour violon de Mozart interprété par un certain violoniste humaniste avec ^^

Eh oui, la musique classique passe exceptionnellement bien sur ce VS (pour le jazz, pas essayé). Bon, pour enregistrer des symphonies et des opéras, oubliez: pas assez de Go dans les partitions du disque dur interne pour prendre des opéras de deux heures et demi et pas assez d'entrées pour permettre une "douche" de micros. Mais on pourrais faire des enregistrements de quatuors à cordes ou d'orchestre de chambre avec, par exemple, sans aucun problème. Surtout qu'il est possible d'arrêter le ventilateur pendant la lecture et l'enregistrement pour éviter que les micros ne prenne son ronronnement.

Du coup, il y a certains composants de mon installation qui ne suivent plus la cadence en terme de qualité sonore: ma table de lecture HTE HT-910Q avec cellule Ortofon Concorde qu'il faudrais que je remplace par une Thorens au moins et mes hauts-parleurs de monitoring Yamaha NS-10M Studio et Pioneer qui faudrais que je remplace par les célèbres Dynaudio-Acoustics BM15a.

Je savais depuis longtemps avant l'achat que ce VS sonnait exceptionnellement bien grâce aux avis d'AudioFanzine ^^ mais 2 Go au maximum par partition étaient beaucoup trop juste pour les enregistrements de concerts que je fait d'habitude avec ce genre d'engin et je ne parvenais pas à faire confiance aux algorithmes de compression, ayant rencontré jusqu'à présent que des algorithmes destructeurs en terme de haute fréquences (au-delà des 16 - 18 KHz en moyenne) du MP3, du MPEG ou de l'ATRAC. Le seul algorithme de compression audio qui conserve pratiquement ou presque l'intégralité du spectre sonore que j'ai rencontré jusqu'à ce jour était le mp3PRO. Eh bien même le mode LV2 (Live 2) avec ses 0.34 Mo la minute pour 1 piste est meilleur que le mp3PRO. En débit pourtant bien moins élevé que ce dernier, il trouve le moyen de conserver toute la bande passante, constatation faite sur la vue spectrale de l'Adobe Audition, c'est vraiment une bonne surprise. Les hautes fréquences sont un peu exagérées à partir du mode MT2 et plus bas, du moins selon cette vue spectrale, mais cela ne s'entend vraiment pas, aucune différence audible entre les différents modes d'enregistrement - pour autant de rester dans la même fréquence d'échantillonnage et la même résolution, cela va de soi.

Bientôt, l'exceptionnelle qualité du son va me faire passer outre les barrières de fonctionnalités ^^

Les effets internes: Mouais, je préférerais utiliser dans la mesure du possible des processeurs d'effets externes... du moins par rapport à la carte VS8F-2 (la VS8F-3 n'a pas été testée). Le son est... comment dire ? un peu rêche. Le hic, c'est que le VS n'a pas d'entrées de retours d'effets et les 8 entrées analogiques sont vite saturées: les possibilités d'utiliser des processeurs d'effets externes sont donc vite limitées. De plus, le VS n'a pas de prises d'insert ! Il n'est possible de "brancher" en insert que les effets internes.

Les potentiomètres des préamplis crachotent un léger peu lorsqu'on les règle mais bon, c'est presque inaudible.

AVIS GLOBAL

Ce Roland VS-1680 vaut cependant vraiment le détour pour sa grande qualité sonore, quitte de sacrifier l'ergonomie de l'Akai DPS16. A l'extérieur du studio, je l'utiliserai le plus souvent possible, à moins que je doives enregistrer un concert 8 pistes de plus d'1h30 ou qui nécessite 10 pistes enregistrables à la fois. Dans ce cas, je n'aurai pas le choix, je serai obligé de prendre le DPS16 que je garde toujours à cet effet d'ailleurs mais qui sonne un peu moins bien... Même si je suis obligé d'exporter l'audio vers l'ordi via connectique numérique 4 piste par 4 pistes, ce désagrément est vite compensé par la qualité exceptionnelle du son de ce VS.

D'ailleurs, la qualité du son est tellement exceptionnelle que je pourrais acheter les yeux fermés l'Edirol R44, par exemple, un enregistreur portable 4 canaux sur carte mémoire flash, pour remplacer mon DAT portable Tascam ^^ Et je ferais aveuglément confiance aussi aux interfaces audio (et MIDI) Edirol pour ordinateur ^^ Bein oui, Edirol, c'est une fiale de Roland ^^ Quoique, j'hésite entre Edirol et Motu, quand-même.

Ses points positifs:
- Son exceptionnel, et ceci même malgré l'emploi d'algorithmes de compression
- 2 sorties numériques indépendantes, RARE !!!
- Il est possible d'éteindre le ventilateur pendant l'enregistrement et la lecture donc de le rendre silencieux, RARE !!!
- Les 8 sorties analogiques sont convertibles en 8 sorties directes sur lesquelles on peut faire sortir les pistes 1 à 8 ou 9 à 16.
- Possibilité de "brancher" en insert les processeurs d'effets interne sur tous les canaux y compris sur le bus Master.
- Reste facilement transportable.

Ses points négatifs:
- Impossible d'exporter les données audio en fichiers WAV par lui-même. Il faut utiliser le un utilitaire PC: VS-WAV Export
- Partitions du disque dur obligatoires et de 2 Go maxi
- 1 seule entrée numérique ne peut être utilisée à la fois
- Le seul mode d'enregistrement qui ne compresse pas, le MAS (Mastering), est limité en 8 piste en enregistrement comme en lecture
- Toutes les sorties analogique sont en cinch, donc asymétriques, ARGL
- Toutes les prises sont sur le panneau arrière, même la prise casque: c'est difficile d'accès
- Pas de prise d'insert, insertion d'effets possible qu'avec les processeurs d'effets internes
- Pas d'entrées pour retours d'effets externes
- Un troixième emplacement de carte d'effets serais souhaitable afin de disposer d'effets à "brancher" en insertion sur le bus Master ou sur les autres canaux aurais été souhaitable afin de ne pas monopoliser les 4 processeurs d'effets pour cela, mais bon...
- Ergonomie et précision pas terrible
- OS un peu lent

En résumé, je dirais: Point faible pour son manque d'ergonomie et de précision, certes, mais gros point fort pour la qualité du son ^^^^

Il existe deux déclinaisons de ce modèle:
- Le Roland VS-1880: Version 18 pistes du VS-1680 dont les 6 premières sont en mono. Il semblerais que ce modèle soit une version dont le côté hardware est adaptée à la version VXPanded de l'OS du VS-1680.
- Le Roland VS-1824: Version 18 pistes dont toutes les pistes sont monos (mais toujours linkables en stereo). Ce modèle a aussi un graveur de CD intégré - ou du moins une baie pour graveur de CD interne d'ordinateur portable.

Les VS-880 et dérivés sont en fait des versions 8 pistes de ce modèle.

Site officiel de la communauté des utilisateurs de tous les multipistes Roland VS et Boss (en anglais): http://www.vsplanet.com/

NOTE: A partir de la version 2.0, l'OS de ce modèle s'intitule V-Xpanded. Les modèles portant la mention V-Xanded ont donc déjà un OS dont la version est ou dépasse la 2.0. Comme il existe déjà une page dans AudioFanzine pour le modèle Roland VS-1680 VXPANDED, mon avis sur cette version de l'OS sera publié dans cette page et non ici-même. Lien de cette page:
https://studio-numerique.roland.audiofanzine.com/produits/index,idproduit,25493,mao,roland_vs1680_vxpanded.html
»
RickD12/08/2007

L'avis de RickD

Roland VS-1680
Allez trouver tout ça sur une carte son...!

8 entrées analogiques symétriques, dont 2 XLR.
8 préamplis.
8 sorties séparées sur RCA.
1 entrée stéréo SPDIF coax.
1 entrée stéréo SPDIF optique.
1 sortie stéréo SPDIF coax.
1 sortie stéréo SPDIF optique.
Connectique MIDI et SCSI.
Entrée footswitch pour déclencher l'enregistrement à distance : en cas de re-re, par exemple. Très pratique.
Possibilité de remplacer le disque dur interne pour en mettre un bcp plus gros pour qques dizaines d'euros ! Possible de rajouter un DD externe aussi...

Table numérique avec automation facile d'utilisation.
Edition : copier-coller, déplacer, etc.

Option : Logic VS pour PC pour controler le VS-1680 via son PC !

EQ 3 bandes semi-paramétrique sur chaque canal : entrée ET piste en lecture ! Vous pouvez donc mixer vos 16 pistes en lecture avec 16 entrées et automatiser le tout !

Deux cartes d'effets optionnelles : 4 effets stéréo ou 8 effets mono, dont simulations d'ampli et de micros, réverbes de bonne facture, flangers, phasers, harmoniser, pitch-shifter, vocodeur, compresseur multi-bandes pour le mastering, compresseur mono, etc. etc. etc.

INSERT sur toutes les voix et sur le master aussi !
Possibilités infinies de routage de la table : entrée 1 vers piste 16, par exemple.
Possibilité de bouncing (ping-pong) sans pertes tout en ajoutant des effets et en gardant les pistes d'origine en cas de modification plus tard.
Possibilité de router des effets externes en numérique, sans pertes, dans la table du VS.
Possibilité de créer des réseaux casques séparés à l'aide des auxiliaires et du routage extrêmement polyvalent vers les sorties indépendantes.

Prise casque et 2 volumes séparés : 1 pour le monitoring (sorties dédiées) et 1 pour le casque lui-même, donc possible de régler le casque sans affeter les écoutes et sans toucher au master.

Bref, une machine archi-complète. Aucun autre 16 pistes en fait autant à ma connaissance.

UTILISATION

L'utilisation semble peu intuitive au tout début. Une fois qu'on a lu qques pages du manuel, tout rentre en ordre et la machine devient facile à utiliser.

Il existe en option un logiciel pour PC pour le controler via son PC, Logic VS.
Aussi, un logiciel gratuit pour PC permet d'extraire des fichiers wav des CD de back-up du VS afin de mixer dans son logiciel favori !

SONORITÉS

Pour le prix, il n'y a rien qui lui arrive à la cheville sur le marché, que ce soit neuf ou d'occase.

Les effets sont de très bonne facture.

J'ai réalisé pas mal de maquettes dont le son est tout simplement irréprochable, et ce d'avis d'ingé son et de musiciens qui ont une bonne expérience en studio.

AVIS GLOBAL

Globalement, la machine 16 pistes la plus complète du marché. Très fiable et archi stable, c'est 10 fois mieux qu'une carte son, même une carte chère, et on peut facilement travailler sur PC à l'aide d'un soft gratuit qui permet d'extraire les pistes en wav en qques minutes pour mixer et éditer sur PC dans n'importe quel soft.

A mon sens, presque une machine parfaite.
»

Images Roland VS-1680

  • Roland VS-1680
  • Roland VS-1680
  • Roland VS-1680
  • Roland VS-1680

Découvrez d'autres produits !

Autres dénominations : vs 1680, vs1680, svp1680

Forums - Roland VS-1680

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.