Comparateur de prix
Petites annonces
  • Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer
gouji 06/08/2004

Yamaha CS40M : l'avis de gouji

5

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
Edit au 26/06/2013 (9 ans d'utilisation)

Clavier de 44 notes pas trop mauvais pour l’époque. Duophonique (ou mode Unison énorme !). 2 banques de 10 mémoires, extra ! ATTENTION : une fois le son mémorisé on ne peut plus le modifier, sauf avec les potards à capuchons blancs et les commandes main gauche.
Filtre 12db mutimode délicieux. Il n’entre pas en auto-oscillation, mais ce n’est pas le propos du CS. Le LFO est génial : la forme d’onde se définie dans chaque section du synthé, indépendamment pour chaque section. 2 VCO identiques avec une section de modulation très intéressante due à ce fameux LFO : modulation PWM et vibrato différents pour chaque VCO (LFO + enveloppe AR dédiée) ! On retrouve sur ce modèle le fabuleux ring-modulator de ces aînés CS80 et 60 (dommage que ces réglages soient mémorisés avec le son et qu’on ne puisse pas revenir dessus après) ! Les enveloppes disposent d’un switch X5 qui allonge les temps de celle-ci, idéal pour des sons planants.
Le panneau arrière est garni d’entrées sorties CV/Gate, pédales et audio, un vrai gruyère ! Par exemple les 2 voix du synthé on chacune leur entrée CV/Gate indépendante… Note : il fonctionne suivant la norme Hz/V avec gate négatif, comme la série Korg MS.
Plus pleins d’autres choses, vous trouverez la liste complète des spec sur divers sites.


UTILISATION

Edit au 26/06/2013 (9 ans d'utilisation)

Pour peu qu’on s’y connaisse déjà bien, l’utilisation est un vrai bonheur ! Et en admettant qu’on débute c’est une belle machine d’apprentissage. Tout est clairement disposé, espacé, référencé… Un potard par fonction, pas de surprise, pas de piège, tout est là.
Les commandes main gauche sont complètes : molette de modulation (au choix VCO / VCO+VCF / VCF) et pitch-bend (au choix Octave / Fifth / Third), potard de brillance qui prend le relais du VCF pour les sons en mémoire (et pour les autres), portamento (normal ou glissando !), temps et type de sustain réglable (pour le type de sustain j’avoue ne pas avoir encore tout compris…).
Bref, tout est là, tout tombe sous la main et c’est un régal d’utilisation en jeu direct !


SONORITÉS

Edit au 26/06/2013 (9 ans d'utilisation)

Le SON ! Il a le SON !
Il ne fait pas dans les sons gras et velus « à la Moog », ce n’est pas le caractère de cette série CS. Par contre il est d’une musicalité incroyable ! Les sons sont fins et expressifs, ce qui le destine plus naturellement à un jeu direct plus qu’aux bidouilles séquencio-dubstepo-noisy ! Notez, c’est sûrement possible aussi, mais c’est pas vraiment dans son ADN. Pour celui qui cherche le son classique Vangelis, là oui, évidement ! La sensation est là, sans les raffinements d'un CS80 toutefois (aftertouch etc...).
Nappes, leads, strings, FX, basses, orgues...un peu tout quoi.
3 regrets: pas de 2eme LFO, pas de synchro des VCO ni de dosage de l'effet Ring Mod (comme sur les CS60 & 80).

Petite astuce 1: avec un son doux à base de SIN, passez le dans un flanger puis un phasing...c'est beau !
Petite astuce 2: pour grossir une basse, utilisez donc les 2 SIN qui se rajoutent au niveau du VCA !

AVIS GLOBAL

Je l'ai depuis un mois 1/2 et c'est un émerveillement ! Après m’être égaré vers un Polymorph ou un K5000s (machine o combien superbes), j'ai compris que l'analogique était ma voie réelle.
Et je l'ai encore plus compris avec ce synthé: le SON est fabuleux, fin, expressif, loin d'un moog ou d'un MS20.
J'ai retrouvé avec ce synthé une certaine idée que je me faisais de la musique électronique pionnière du début, le côté planant de Tangerine Dream, Schulze, Vangelis ou même Jarre.
Si votre idole c'est Mr OIZO, passez votre chemin, le CS40m est un instrument de musiciens, pas de sorciers du son.

EDIT du 06 04 2010: après 6 ans d'utilisation mon avis global n'a pas changé. Superbe synthé, très beau son etc...
Par contre ATTENTION ! C'est une GROSSE GALÈRE à réparer si vous avez une panne sur un circuit intégré. Ceux ci sont introuvables et à moins de désosser un autre CS, vous êtes mal barrés !!! Le mien est en réparation avec un VCO et une ENV à changer, et j'ai dus trouver un CS20m pour trouver les pièces ! Bilan: ces vintages sont fabuleux et font rêver, mais attention aux pannes insolubles...