Techniques du Son
Forums thématiques Techniques du Son

De la synthèse à la prise de son, en passant par le mixage, le sound design, le son à l'image ou encore le mastering, ce forum et ses sous-forums envisagent tous les sujets liés à la production audio. Un espace à fréquenter si vous vous sentez trop seul dans votre Home Studio au moment de passer aux choses sérieuses.

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail

Commentaires sur le dossier : La musique au pouvoir

 
  • Signaler un abus
AuteursMessages

Mike Levine

membre non connecté
Mike Levine
87 posts au compteur
Posteur AFfranchi

Score contributif : 14 983

1 Posté le 09/04/2018 à 16:20:55Lien direct vers ce postSignaler un abus
La musique au pouvoir
La production, les prises, le mixage mais aussi le mastering : Bob Power a touché à tout. Il est dans le circuit depuis assez longtemps pour avoir pu assister aux premières loges au passage de l’analogique au numérique, à la chute de l’industrie du disque, à la montée en puissance d’internet, et pour ainsi dire à tout ce que l’on peut imaginer durant cette période. Il s’est fait une place dans l’industrie musicale grâce à son travail en tant qu’ingénieur du son spécialisé dans le mixage pour le groupe hip-hop culte A Tribe Called Quest, ainsi que pour son travail de réalisation artistique et de mixage pour des artistes estampillés R&B tels qu’Erykah Badu, D'Angelo, Me'Shell Ndegéocello, The Roots ou encore Chaka Kahn, le tout sans jamais avoir manqué de travail. À présent, il enseigne aussi la production musicale au prestigieux Clive Davis Institute of Recorded Music de l’Université de New York (NYU).

Lire l'article
 


Ce thread a été créé automatiquement suite à la publication d'un article. N'hésitez pas à poster vos commentaires ici !

globutu

membre non connecté
globutu
3723 posts au compteur
Squatteur d'AF

Score contributif : 1 527

2 Posté le 09/04/2018 à 18:21:03Lien direct vers ce postSignaler un abus
Citation :
Oui, je crois que c'est leur algorithme III qui a longtemps été mon favori. Il conserve la profondeur de manière incroyable. Mais ne pas disposer d'un réglage séparé du temps de relâchement est tout de même un gros problème, parce que, comme vous le savez probablement, le temps de relâchement et l'action du limiteur comptent pour 50% des problèmes de distorsion.

Attardons-nous un peu là-dessus, parce que je pense que nos lecteurs seraient intéressés d'en savoir un petit peu plus à ce sujet.

Eh bien, ce n'est que mon avis et ma propre expérience, mais le temps de relâchement est la cause de beaucoup de distorsion. Bien sûr, ça peut aussi arriver avec l'attaque. Si on entre avec un signal vraiment, vraiment très fort, une attaque trop rapide peut complètement castrer les transitoires. Là, le temps de relâchement est important parce que s'il est trop long, on perd toute l'énergie de la musique. S'il est trop court, c'est souvent là qu'on se retrouve avec une distorsion qui craque, parce que le relâchement du limiteur se fait de manière vraiment tout sauf musicale. Il faut souvent le synchroniser à la dynamique qui soutient la musique.


Sauf qu'un limiteur n'est pas un compresseur on ne le règle pas au rythm d'un morceau, son but est de choper des tout petit peak.
ensuite ozone a un fader qui permet de régler le temps attack/release, sachant que c'est un limiter "intelligent" qui va s'adapter à la source contrairement a des vieux limiteur donc avoir un paramètre attack realease basique ou la release pourra marcher sur des passages ou il limite peu et sur des passage plus fort ne marche plus.
Après il y a des option pour redonner plus d'attack, comme transient emphasis

La distorsion, mais souvent le problème du limiteur et l'étage clipping qui peut avoir du mal a gérer certains clips et saturé de manière dégueulasse. Plus que l'attack ou release (si on utilise des valeurs un mini correct)
Certains vont gérer ca avec un lookhaed plus important, d'autres autrement, et pas mal sur certains sons compliqué réagissent mal même si sur 90% du temps ca marchera bien.
Et ca regarde pas que la courbe, mais analyse si le signal est un peak ou il limite plus du RMS et donc va adapter la release par rapport a cela et ne pas juste suivre une courbe. car un peak un release de 5ms peut très bien marcher, mais faire 5ms sur une limitation sur un passage "RMS" adieu le son souvent

Citation :
Je la désactive toujours pour ajuster le temps de relâchement par moi-même, du coup je n'en sais rien. C'est marrant, avec la plupart des compresseurs de chez Waves, par exemple beaucoup de leurs plus anciens modèles comme le C4, le C6 et le Renaissance Compressor, l'ARC est activé dans le réglage par défaut. Je crois que c'est le réglage automatique du temps de relâchement [ndlr: Auto Release Control], et personne ne sait ça. Je vois mes étudiants qui bougent le réglage du temps de relâchement alors que cette fonction est toujours activée, et je leur dis : "non, non, il faut d'abord décocher cette case, là !".


Peut-être que les étudiants ont lu le manuel WAVE, plutôt que les prendre de haut
Manuel waves ce qu'est ARC
page 3
https://www.waves.com/1lib/pdf/plugins/renaissance-compressor.pdf
Citation :
This button selects between Auto Release (ARC) and Manual.
ARC mode uses the Waves auto-release technology. You set the release time as an overall scaling factor and ARC
varies it from there depending on the input signal. Its character is similar to very responsive vintage program
compressors but also works extremely well for individual tracks.
Manual mode is fully manual, with no ARC (Auto Release Control).


Donc en gros l'auto release n'agira pas de la même manière si on met la release sur 1ms ou sur 100ms. Donc le réglage de la realese est toujours important

Citation :
et personne ne sait ça

Come ON GUY, on dirait que le mec a découvert une nouveau théorème mathématique
C'est en gros sur le site WAVES



Même si je n'utilise jamais les preset d'ozone, car ca m'est complètement inutile. Mais dire ca
Citation :
Je pense qu'Ozone est vraiment un bon logiciel, qui est très en avance sur plein d'aspects. Quant aux presets, ce ne sont que des presets, c'est bon pour les crétins, pour ce que j'en dis.

Sans avoir comprit ce qu'était ARC dans un VST waves , il faut oser

[ Dernière édition du message le 09/04/2018 à 21:26:49 ]

youtou

membre non connecté
youtou
73410 posts au compteur
Diva d'AF

Score contributif : 2 859

3 Posté le 10/04/2018 à 10:32:43Lien direct vers ce postSignaler un abus
Citation :
Or, avec l'interface, la partie la plus importante du matériel d'enregistrement c'est le préampli des micros, pratiquement tous ceux qui ont fait ce boulot pendant un certain temps vous le diront.


Houlà ! :surpris:
C'est totalement contraire aux réalités d'un monde régi par des lois physiques, et surtout tellement dépendant de la source sonore et du micro...
Entre un large membrane reprenant de la voix humaine chantée en anglais et un sm57 reprenant une cymbale, les contingences de préamplification ne sont absolument pas les mêmes du tout, mais carrément pas....

Xperimental

membre non connecté
Xperimental
284 posts au compteur
Posteur AFfamé

Score contributif : 184

4 Posté le 10/04/2018 à 13:17:26Lien direct vers ce postSignaler un abus
Étant de l’époque de ce gars et ayant travaillé avec le même matos et les même gens, car tribe et bien d'autres étaient mes potes..
Étant toujours dans ce milieu avec un studio a Brooklyn, je peux vous dire que ce qu'il dit est réel, il y a juste que vos connaissances sortie livres théorique sont a milles lieu des erreurs de la pratique, devenu la norme dans certains studios.
Comparez votre son hexagonal avec le son Amerlock et vous aurez une révélation immédiate, qui vous réduira a la modestie et au silence(des agneaux)
Je parle biensur dans le domaine de la musique urbaine qui a vue le jour dans les années 80 tel que hip hop electro edm trap et j'en passe..
Donc mon conseil serait, sortez de votre monde, il prend la poussière.
Lui apparemment est en plein dans un monde vivant et utile.
Il nous offre un beau cadeau. acceptez un pti coup de Karcher, dépoussiérage Dyson, suivi d'un lustrage a la cire d'abeille sur votre crane chauve de pseudo ingé-prod.;)

Ce monde n'est qu'une illusion, a laquelle je donne vie..

DownSideUp

membre non connecté
DownSideUp
1603 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 443

5 Posté le 10/04/2018 à 13:36:10Lien direct vers ce postSignaler un abus
Encore une fois, le forums n'est pas à la hauteur de légende comme Bob Power. En 3 messages on arrive à être déjà dans un "pour ou contre" puéril, sous la ceinture, de toute part.

Tout l'inverse de Bob, généreux, simple et des mix monstrueux ( un vieux Meshell - PEACE BEYONG PASSION - 96, ça sonne toujours aussi frais ) longue vie Bob !

globutu

membre non connecté
globutu
3723 posts au compteur
Squatteur d'AF

Score contributif : 1 527

6 Posté le 10/04/2018 à 16:53:36Lien direct vers ce postSignaler un abus
Citation :
Étant toujours dans ce milieu avec un studio a Brooklyn, je peux vous dire que ce qu'il dit est réel, il y a juste que vos connaissances sortie livres théorique sont a milles lieu des erreurs de la pratique, devenu la norme dans certains studios.

C'est le manuel Waves, pas de livres théoriques
Le seigneur des anneaux vous servira a rien pour monter votre armoire ikea, le manuel vous apprend a comment monter et utiliser.

Il n'y a que vous qui parlez de "pour ou contre".
Le Fait que l'ARC n'est pas ce qu'il dit, qu'il prend les gens qui peuvent utiliser des preset comme de base de départ sont des "crétins"
La question n'est pas de "pour ou contre"

[ Dernière édition du message le 10/04/2018 à 17:32:59 ]

marc IV

membre non connecté
marc IV
65 posts au compteur
Posteur AFfranchi

Score contributif : 220

7 Posté le 10/04/2018 à 17:14:42Lien direct vers ce postSignaler un abus

tres bonne entrevue ! merci

youtou

membre non connecté
youtou
73410 posts au compteur
Diva d'AF

Score contributif : 2 859

8 Posté le 10/04/2018 à 18:07:33Lien direct vers ce postSignaler un abus
Citation :
sont a milles lieu des erreurs de la pratique, devenu la norme dans certains studios.


perso j'ai déjà des ingés son premium raconter absolument n'importe quoi, et arriver à un excellent résultat en pratique...en faisant l'inverse total de ce qu'ils racontaient. :-D

Et le truc qu'il faut jamais oublier d_s lors qu'on parle de gros studios pros, c'est qu'ils ont le meilleur matos à disposition, et enregistrent les meilleurs artistes.

Là en l'espèce quand le type dit que le préampli est la chose la plus importante, il oublie de dire que lui ne bosse qu'avec du Tubetech, du Neve, du Telefunken, et qu'il faudrait être con pour utiliser un preampli behringer à la place, qui en certains cas précis donnera toutefois un résultat équivalent à du Telefunken.

(edit : pas sûr d'avoir été super clair...:(( )

[ Dernière édition du message le 10/04/2018 à 18:08:08 ]

oboreal

membre non connecté
oboreal
3336 posts au compteur
Modérateur thématique

Score contributif : 1 587

9 Posté le 10/04/2018 à 18:13:58Lien direct vers ce postSignaler un abus
Je crois qu'il faut juste scinder les qualités artistiques d'un ingé son, et ses compétences techniques / théoriques réelles.

On a entendu plein de fois de grands ingés raconter des trucs faux d'un point de vue technique / scientifique, et c'est logique car pour ne jamais se tromper dans un domaine aussi complexe et pointu il faudrait être :

- Docteur en traitement du signal
- Docteur en électronique
- Docteur en Acoustique
- Développeur software
- Diplomé du conservatoire
- Psychologue
- Etc...

Or on parle de personnes qui ont la plupart du temps un niveau bac +2, voire qui ont juste appris sur le tas et se sont adaptés aux technologies émergentes au fur et à mesure. (c'est d'ailleurs l'une des parties les plus intéressantes de l'article).

Le métier d'ingé studio a une grande part artistique et on est plus souvent dans la recette de cuisine que dans la théorie pure. C'est d'autant plus vrai quand l'ingé est aussi réalisateur artistique comme Bob Power... Pour prendre juste un exemple pour illustrer, il suffit d'écouter 3 grands ingé son parler de leur manière d'enregistrer la batterie pour se rendre compte qu'un George Massenburg, un Andrew Scheps ou un Michael Wagener par exemple ont des approches radicalement différentes... qui fonctionnent toutes les trois pour les styles qu'ils mixent.

Bref, comme souvent, je pense qu'il faut en retenir ce qui est intéressant et laisser ce qui semble incohérent / contre factuel / pas adapté à ce que l'on fait.

Pas d'opposition dans le fait d'apprécier le travail artistique de Power qui aurait des milliers de choses à nous apprendre à tous tout en relevant que certaines affirmations qu'il formule apparaissent discutables voire contre factuelles.

Pour l'histoire des preamps et des micros par exemple, je suis d'accord avec Youtou pour dire que la généralisation qu'il fait est excessive. En effet, les écarts en termes de réponse en fréquence, linéarité, thd etc... sont bien plus élevés sur les micros que sur les preamps et donc la qualité du micro sera bien plus discriminante dans la chaine si on cherche à être fidèle à la source...

Après, il y a évidemment des contre exemples, et effectivement, si on utilise principalement des micros dynamiques ou à ruban typés dont le niveau de sortie est faible, on aura intérêt à s'équiper de preamps de course si on veut pas que ce soit la foire au souffle et à la distorsion. D'ailleurs ça aurait valu le coup de lui faire préciser ce point pour obtenir sa vision complète du sujet qui aurait surement fait davantage consensus.

[ Dernière édition du message le 10/04/2018 à 19:15:11 ]

Amok_

membre non connecté
Amok_
2448 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 6 023

10 Posté le 12/04/2018 à 09:48:00Lien direct vers ce postSignaler un abus
et bien voilà tous est dit
bravo à tous et excellente conclusion de oboreal
Revenir en haut de la page