Logiciels de restauration audio
Autres effets & traitements Logiciels de restauration audio
  • Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer

Comment utiliser les logiciels de réduction de bruit large bande pour nettoyer les enregistrements audio

Bien débuter

Supprimer le bruit de l’audio

  • J'aime
  • Tweet
  • +1
  • Pin it
  • Mail

Malgré nos efforts pour l’éviter, le bruit trouve toujours un moyen de s’immiscer dans nos enregistrements. Il peut s’agir d’une captation live chargée de bruit de fond parce que la source était trop faible, du buzz d’une guitare électrique envoyée dans un ampli high-gain ou du système d’air conditionné qui ronronne en arrière plan d’une prise de son. Parfois, le bruit est masqué par d’autres pistes du mix sauf à certains endroits, par exemple quand les notes finissent de sonner à la fin du morceau.

Le ver est dans le bruit

Les problèmes de bruit sont souvent plus flagrants dans les pistes de voix parlée comme les dialogues d’une vidéo, une interview en podcast ou un enregistrement de terrain (field recording). Dans ces situations, l’enregistrement sera chargé de bruit audible, qu’il s’agisse du bruit de fonctionnement de la caméra ou de l’enregistreur lui-même ou du bruit de la pièce en raison d’un rapport signal/bruit trop faible (le signal source n’est pas enregistré suffisamment fort par rapport au bruit ambiant).

Supprimer le bruit de l'audio

X-Noise est le plug-in de réduction de bruit large bande du Restoration Bundle de Waves

Les bruits de ce genre couvrent une certaine plage de fréquences et sont appelés « bruits large bande ». Heureusement, il existe des solutions logicielles, autonomes et sous forme de plug-ins, qui permettent de réduire ou même d’éliminer le bruit. Les outils de réduction de bruit large bande font généralement partie de suites de restauration plus vastes, par exemple iZotope RX3, Waves Restoration Bundle, Sonnox Restore, Wave Arts Master Restoration Suite ou Soundness Soundsoap 3, la plupart étant disponibles sous forme de logiciels autonomes et de plug-ins. Souvent, ces suites proposent également différents modules de réparation audio, notamment des outils pour se débarrasser des clics, des pops ou d’une ronflette. Mais dans cet article, nous allons nous concentrer sur la réduction du bruit large bande. 

Qui peut le plus peut le moins

La première chose qu’un outil de réduction du bruit large bande doit savoir faire, c’est reconnaître ce qui est du bruit et ce qui n’en est pas afin d’atténuer uniquement ce qui doit l’être. Étant donné que l’enregistrement à traiter possède un contenu fréquentiel qui doit généralement rester intact (il s’agit de la musique ou de la voix de la piste), il faut que la réduction de bruit soit limitée, autant que possible, aux fréquences spécifiques du bruit audible.

Supprimer le bruit de l'audio
Dans cet exemple – il s’agit d’iZotope RX3 Advanced, la portion de bruit dans l’audio a été sélectionnée de sorte que le logiciel puisse créer un profil du bruit. Remarquez les faders Threshold (seuil) et Reduction sur la droite.

Pour cela, on dispose habituellement d’une fonction « Learn » grâce à laquelle on peut sélectionner un court extrait de l’enregistrement ne contenant pas le signal utile mais uniquement le bruit. Le logiciel analyse cette sélection et calcule ce qu’on appelle le profil du bruit. Tout sera un peu plus compliqué si vous ne trouvez pas de passage contenant uniquement le bruit. Si c’est le cas, le logiciel pourra réaliser une estimation à partir de l’analyse de tout l’enregistrement.

Une fois le profile de bruit créé, la plupart des logiciels se règle de façon autonome en fonction de ce qui est estimé être la réduction de bruit optimale. Mais généralement, vous devrez mettre un peu la main à la pâte. Les réglages principaux sont le seuil et la réduction de niveau. Quand le niveau d’une fréquence ciblée par le profil de bruit passe sous le seuil, elle est atténuée par le logiciel dont le réglage de réduction de niveau détermine le montant de l’atténuation. Plus la réduction de niveau est élevée, plus le traitement est intense.

Alors, pourquoi ne pas pousser ces deux paramètres à fond ? Le problème est le suivant : si vous appliquez une réduction de bruit trop forte, elle va atténuer ou supprimer certaines fréquences du signal utile, ce qui se traduit par des effets indésirables souvent appelés « bruit musical ». Le son devient confus et un peu « sous-marin », le haut du spectre perd de la définition.

Vous devrez généralement faire des essais avec les deux réglages pour trouver le compromis entre une réduction de bruit aussi élevée que possible et des pertes de qualité audio acceptables. Plus le signal source est chargé de bruit, plus il est difficile de le nettoyer sans affecter la qualité audio. Un enregistrement dans lequel le bruit a un niveau supérieur à la source sera quasiment impossible à nettoyer sans amoindrir fortement la qualité audio.

Silence, on tourne

Voici quelques exemples de réduction de bruit large bande. Pour les réaliser, j’ai utilisé le module Denoise d’iZotope RX3 Advanced.

Commençons par un enregistrement de voix parlée chargé de bruit parce que la source est loin du micro et trop faible.

00:0000:00

Voici le même enregistrement dont le bruit large bande a été atténué avec le logiciel iZotope RX.

00:0000:00

Ici, les réglages de réduction et de seuil sont trop élevés et dégradent le signal utile.

00:0000:00

Dans cet exemple plutôt exagéré, une guitare électrique branchée à un ampli high-gain joue un accord et le laisse sonner. Pendant que le son disparaît progressivement, on entend le ronflement causé par la pédale de distorsion et l’ampli.

00:0000:00

Voici le même exemple dont le bruit a été réduit. Remarquez que dans ce cas, le bruit est tellement dominant qu’il faut accepter une légère perte d’aigu pour le ramener à un niveau acceptable. Parfois, on n’a pas d’autre choix que de perdre un peu de fidélité pour atteindre une réduction de bruit satisfaisante. La réduction de bruit large bande est souvent une question d’équilibre.

00:0000:00
Réagir à cet article
  • J'aime
  • Tweet
  • +1
  • Pin it
  • Mail