Prise de Son & Mixage
Techniques du Son Prise de Son & Mixage
  • Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer

Le guide du mixage — 129e partie

Bien débuter

L’avis des autres sur votre mix

  • J'aime
  • Tweet
  • +1
  • Pin it
  • Mail

La semaine dernière, nous avons vu une méthode d’écoute pour le moins inhabituelle impliquant la présence d’un tiers, mais faisant fi de son avis. Aussi efficace soit-elle, cette façon de faire ne vous dispense pas pour autant de prendre en compte les remarques et autres réactions de votre gentil cobaye, et ce, même si la personne en question ne gravite pas de près ou de loin autour du monde de la musique. Après tout, votre chef-d’œuvre ne se destine certainement pas qu’à un public de connaisseurs, n’est-ce pas ? Ainsi, l’article du jour a pour objectif de vous aider à analyser au mieux cette première critique extérieure.

Comme dirait l’autre

Avant même de faire un débriefing en fin d’écoute, la première chose à prendre en considération se résume au comportement de votre auditeur pendant la lecture du morceau. Ses réactions physiques sont d’excellents indicateurs quant à l’impact émotionnel du titre. A-t-il dodeliné de la tête ou battu la mesure d’une façon ou d’une autre si la musique s’y prête ? Et si tel est le cas, à quel(s) moment(s) ? A-t-il marqué des signes de surprises aux passages voulus ? Semble-t-il devoir faire des efforts pour rester dans la musique ? Observez attentivement tous les signes externes : les mouvements des yeux et des sourcils, les mimiques des lèvres, les gestes des mains et des bras, le balancement des jambes, et guettez même les éventuels dressages de poils ! Mine de rien, toutes ces choses relèvent du réflexe et représentent donc les effets directement provoqués par votre musique sur quelqu’un qui la découvre pour la toute première fois. Prenez donc ces signes en compte et confrontez-les à la vision que vous avez de votre mix. Si tout correspond à vos attentes, c’est que vous avez bien fait votre job, sinon, c’est qu’il y a peut-être quelque chose à revoir…

Passons à présent au débriefing en fin d’écoute.

Mixage 129 Poker Face

Dans un premier temps, lâchez-le fameux « Alors ? » afin de solliciter l’avis de l’auditeur et écoutez religieusement ses premières impressions. Car, même si la verbalisation implique une certaine part d’intellectualisation, les premiers mots ont eux aussi quelque chose d’instinctif et sont donc, à ce titre, révélateurs des émotions véhiculées par votre musique. Le vocabulaire employé par un néophyte en matière de mix n’est pas à prendre à la légère, car il peut toujours se traduire d’une façon ou d’une autre dans le domaine technique de manière concrète. La difficulté réside bien sûr dans cette traduction. Afin de mieux comprendre votre interlocuteur, il peut être utile de connaître au préalable ses goûts musicaux. De plus, si l’un des termes qu’il emploie vous paraît trop abscons, n’hésitez pas à lui demander quelques éclaircissements sous forme d’exemples audio issus de titres connus afin de mieux cerner son discours. Attention cependant, attendez bien qu’il ait fini sa première salve verbale avant de lui poser des questions, sous peine de le couper dans son élan originel.

Une fois ces premières impressions livrées, vous pouvez enchaîner avec des questions plus spécifiques sur des points qui vous intéressent particulièrement. Par exemple, demandez si le chant est bien compréhensible, si la basse et la batterie s’entendent bien, ou si tel ou tel passage a bien attiré l’attention. Bref, c’est le moment de poser toutes les questions sur les petits détails qui vous tarabustent. Vous remarquerez certainement que la plupart de ces points ne sont pas si importants que ça aux yeux de l’auditeur et vous l’entendre dire par un autre est une excellente chose puisque cela vous permettra de vous recentrer sur ce qui est réellement essentiel.

Dans le prochain épisode, nous verrons une dernière façon d’analyser votre mixage par le truchement d’un public choisi.

← Article précédent dans la série :
Un regard neuf sur votre mix
Article suivant dans la série :
L'avis des autres à l'aveugle →
Réagir à cet article
  • J'aime
  • Tweet
  • +1
  • Pin it
  • Mail