Marshall 1960s JTM1C
+

Marshall 1960s JTM1C

  • J'aime
  • Tweet
  • Pin it

1960s JTM1C, Ampli combo tout lampe pour guitare de la marque Marshall appartenant à la série 50th Anniversary.


6 avis d'utilisateurs
Comparateur de prix
Petites annonces

Fiche technique Marshall 1960s JTM1C

  • Fabricant : Marshall
  • Modèle : 1960s JTM1C
  • Série : 50th Anniversary
  • Catégorie : Amplis combos tout lampe pour guitare
  • Fiche créée le : 19/01/2012

Nous n'avons pas de fiche technique sur ce produit
mais votre aide est la bienvenue

Distribué par Algam / La boîte noire du Musicien

»

Avis utilisateurs Marshall 1960s JTM1C

Note moyenne :4.3( 4.3/5 sur 6 avis )
 4 avis67 %
 2 avis33 %
adaudio16/01/2018

L'avis de adaudio"Un MARSHALL !!! ... sinon rien."

Marshall 1960s JTM1C
Utilisation : choix de départ : ampli d'appartement (mais convient très bien pour du live bar, mini scènes ou petites répets entres potes).

Styles pratiqués et/ou pratiquables : Pop rock, blues, jazz fusion, heavy rock, southern rock ... Bref, BON pour tout ce qui est bien root et qui défouraille !! :-D

Construction : La rien à redire, c'est du solide, très propre dedans, câblé main, en cinq ans d'utilisation aucun problème à signaler. Des composants cheap là-dedans vous y croyez-vous ?
Non. Marshall, qui avait déjà subi moult critiques et eu des désagréments -justifiés- notamment avec certaines séries transistors -mais lampes aussi (succession de bides autour la suite donnée à la série Jcm) n'as pas voulu rater son coup avec cette série anniversaire. Qui plus est, ce fut sûrement la dernière contribution de Jim Marshall juste avant sa disparition...
Quant au look, avec son allure de mini plexi, sa plaque dorée et son tolex gris : il fait super classe dans mon appart' -demandez donc à ma copine !! https://img.audiofanzine.com/images/audiofanzine/interface/smileys/icon_facepalm.gif

Sonorités : La biog de Miles Davis commence juste avec ce mot : "Ecoute !"
Son clair > Reste clair entre 0 et presque 12h -ça commence à cruncher assez tôt toutefois. Ajoutez une belle réverb et viendront aussitôt ampleur et clarté.
Vous possédez une pédale de drive ? Enclenchez ! Et là : Le son !!... rien à envier à d'autres modèles pour chez soi.
Jouer en drive > poussez le gain au delà de 12h > 12h20 : ici décollage garanti !
>> super son à lampe chez soi !!:bravo:
Et croyez-moi, ça décoiffe. En appartement, si vous ne souhaitez pas prendre un parpaing dans votre porte de la part des voisins ne mettez pas ce 1 watt à fond chez vous ! Etonnant non ?
Lors d'une démo en magasin les riffs de Led Zep joués sur ce modèle avaient aussitôt attirés mon attention, j'ai immédiatement reconnu le son super heavy et "pêchu" correspondant au son des premiers albums du groupe (Jimmy Page s'est principalement trimballé de petits amplis en studio !!. Ce qui à fait pencher mon choix vers ce modèle précisément.

Qualités : sa simplicité justement. Peu de boutons = excellent son de base et maitrise aisée de celui-ci. Tout le reste se fera avec des pédales, à moins que...

Défauts : the price ! oui à sa sortie c'était vraiment très cher !

Je possède cet ampli. Je ne l'ai pas essayé 30 mn dans un magasin. Je le joue tous les jours. J'ai eu la chance de le trouver en occasion (neuf) dès sa sortie en 2012. Préfèrant le son à lampe et ayant déjà divers autres amplis bien supérieurs question wattage et par conséquent volume - JCM 800 de 1986, Mesa-Boogie Mark 5, Fender Blackface, Blues J. etc ... - mais difficilement utilisables "en chambre", j'ai aussitôt adhéré au concept "ampli de 1 watt", bien que perplexe au début.
A ma connaissance ce genre d'ampli, au wattage minimal n'existait pas avant, du moins sur une marque de référence comme Marshall - corrigez-moi si je me trompe -
En guise de dernier mot, un signe qui ne trompe pas : c'était une série limitée et, à ce jour, les occases se font rares et ... il ne décote pas -niveau prix :-D
Voili-voiloù ! Ayant sur cet ampli un regard très différent, souvent contraire en bien des points à l'avis précèdent d'ailleurs, j'espère que mes quelques lignes auront pu vous aider d'une façon ou d'une autre ...

»
Pucelle_Dabidjan09/08/2017

L'avis de Pucelle_Dabidjan"The bottom B..."

Marshall 1960s JTM1C
J'avais déjà laissé un avis pour le JTM1H, que j'avais essayé dès sa sortie, et que je n'avais pas apprécié. M'attirant, par la même occasion, les foudres des fanboys Marshall's.

Maintenant que le temps a passé et que les derniers JT1 trainent en rossignols dans les magasins, je me suis dis que j'allais ré-essayer une de ces versions combo. Qui sait... peut-être que mon avis va évoluer avec le temps.

Et il évolue avec le temps. Effectivement.

En effet, en matière de son, le combo, avec son 1x10" Celestion G12H m'a fait meilleure figure. Et vous en saurez plus tout à l'heure.

Mais commençons d'abord par le commencement.

Le cabinet du JTM1C Anniverary est fait en agglo, pas cher à produire et de sous-qualité pour un produit qui se veut "anniversaire". Le board qui supporte un circuit tout simple et culcul fait la part belle aux composants standards de petite qualité. Le tout est assemblé à la va-vite, par un automate, en 15 secondes chrono, et flanqué de transformateurs de petite qualité. Vous trouverez des boards du même genre pour 20 euros sur Alibaba et les transfos doivent bien faire 14 Euros.

En face avant, on trouve un potard on/off, un potentiomètre qui règle le gain et un autre qui règle le tone (et qui influe essentiellement sur le spectre médium). L'efficacité du tone reste, d'ailleurs, très limitée. En face arrière, on trouve de quoi connecter le combo à un baffle 8 ohms, ou un baffle 16ohms. La qualité des transformateurs utilisés ne permettant pas de descendre plus bas.

Le cadre, qui soutient la face avant du combo, est de qualité suffisante, mais, là aussi, on a cru devoir économiser pour éviter que les baguettes forment un cadre carré qui ferme intégralement. On a un espèce de L de chaque côté, qui ne monte pas jusqu'en haut du cabinet ; et qui en fait pas toute la partie basse. C'est du boulot de gogol.

Le HP n'est pas non plus renversant de qualité. Un Celestion chinois de derrière les étagères a trouvé sa place ici. Alors qu'un Weber aurait très certainement fait meilleure figure. Surtout au vu du tarif final demandé.

Ajoutons que le Tolex m'a l'air très fragile et qu'il est, sur le modèle de l'essai, déjà attaqué par une sorte de dépôt brunâtre (champignons/rouille).

Bref ! Tout ça vole à un niveau de qualité qui rase les pâquerettes, pour un prix qui va tourner dans les 850 Euros et quelques. Notez toutefois que sa "qualité", commence à se faire remarquer par le public, et que les prix pour du neuf ont déjà chuté à 725 Euros chez de multiples revendeurs. L'exemplaire de l'essai est d'ailleurs bradé à 650 Euros. Mais ça reste encore trop cher pour cette qualité de fabrication.

Si vous additionnez tous les points les uns après les autres ; vous arriverez à un combo qui ne coûte pas 100 euros à produire. le prix de plus de 800 Euros est littéralement un crachat à la face des acheteurs.

Au niveau des sonorités ; j'ai eu une surprise.

Lors de mon premier essai. Les sonorités délivrées par l'ampli, étaient extrêmement décevantes.

Ici, le petit 10 pouces s'en sort mieux que le 4x12 de mon essai initial. Peut-être qu'il est plus facile à tenir que 4 saladiers des 12 pouces... ceci est probable. Mais le local d'essai est probablement aussi mieux adapté à une absence d'ondes malvenues ; et ça peut faire de grosses différences.

(limitation des facteurs de biais pour ce test donc, c'est toujours bienvenu)

L'ampli peut fonctionner en deux modes. Un mode "pas fort", qui réduit considérablement la puissance du son ; mais qui réduit aussi considérablement la dynamique et la spatialisation du son. Pour obtenir un crunch correcte sur ce mode, il faut pousser un peu, mais ça ne fait pas trop mal. Enfin... ça dépend votre sensibilité aux aigus. Car il y en a une foultitude sur cet ampli, qui a tendance à GRRRIIIIIIITTRRRIIIITTTER et TIKER à mort. Ce qui pourra gâcher la partie pour certains. Mais ça va essentiellement dépendre de la monte de micro sur votre guitare. Et vous pourrez régler le tone comme vous le souhaitez, vous ne résoudrez pas ce problème. On peut toutefois réduire un peu la fraicheur des micros sur la guitare, et c'est ce que j'ai fait ; mais tout cela reste sub-optimal. D'ailleurs, un Marshall d'époque n'en a absolument pas besoin pour sonner.

Le son offre un gain limité. Mais on pouvait s'en douter, vu l'identité sonore que revendique l'ampli en question. C'est juste qu'il ne faudra pas vous attendre à faire plus que du punk vintage. C'est le max de gain que vous pouvez obtenir sans pédale.

De même, le son d'ensemble ne m'apparaît pas comme vintage ; c'est plutôt une tentative maladroite de donner une impression de vintage. Ca a un peu de la classe, entre un gain de 4 et 6, le son a un râle intéressant, un RAWWW qui vient effectivement du bas, une complexité sonore effective, et un soupçon de profondeur (en mode 1w). Mais dès qu'on approche 6 au gain, le son commence à brouiller (composants aux rabais obligent) et on arrive alors rapidement dans de la soupe. Globalement, je ne me suis jamais pris la claque que j'aurais avec un bon ampli.


Mot de la fin :

Le Marshall JTM1C était et reste un ampli très cher pour sa qualité de fabrication. Il offre quelques sonorités intéressantes et pas totalement minables qui pourront vous mettre la banane ; mais, globalement, il est très limité. Pas vraiment disponible dans toute sa superbe dans un appartement, et pas adapté à un jeu en groupe.

En revanche, il représente bien tout ce qu'est Marshall, 50ans après les débuts de la marque. Un groupe qui propose des amplis construits au rabais pour beaucoup d'argent en tentant de profiter de sa gloire passée ; histoire de sortir quelques euros de la poche de "victimes" (clients), qui ne savent pas forcément comment un bon ampli est construit, et ce qu'il y a sous le capot de leurs daubes.




--- Paroles de vieux c_n ----------------------------

N'oubliez jamais que, en tant que consomme-acteurs, vous avez la possibilité, en boudant ce genre de produits, de faire fléchir des groupes industriels paraissant sur-puissants de prime abord. Comme Apple, obligé de re-localiser leur production en Europe (Irlande), ou comme certains gros distributeurs, qui, subitement, ne pouvaient plus écouler leurs saloperies à l'huile de palme, et qui reviennent, "Oh miracle !", à l'huile de tournesol pour beaucoup de choses.

Maintenant, est-ce qu'il y a des alternatives à cet ampli ? Oui. Il y en a. Peter Linnemann propose, sur demande, des JTM50 avec un seul tube EL34, et un master volume de qualité. Mais pas que, Puromojo en France, produit aussi des plexis 1w, et qui sonnent mieux que cet engin (quand il veut les livrer). MJW proposait une Goldstar et un Bantam, qui sont certes très rares en occase, mais absolument superbes. Tube Amp Doctor propose le Jim. Un petit Marshall classe 5 en PTP à monter soi-même, qui est de qualité reconnue. Et nous avons le Cornell Plexi 7, qui offre une énorme palette sonore à un prix très compétitif, le tout dans une qualité de construction remarquable.

---------------------------------

En annexe, je mets quelques images d'archives tirées du net, du board du JTM1C, et, en dernier, les tripes d'un Cornell Plexi 7 (prix analogues), vous noterez la différence entre les composants.
»
Enio_A_13/11/2016

L'avis de Enio_A_"Une incroyable petite bête"

Marshall 1960s JTM1C
Pour quels styles de musique utilisez-vous cet ampli?
Pour du blues, du rock, des bidouillages divers autour de la guitare. J'aime jouer dans les graves, il sait répondre.

En regard de son poids comme de sa puissance, vous semble-t-il utilisable pour travailler, répéter et jouer sur scène?
Parfait à la maison, je pense le tester en jam avec un batteur (electro), au pire, il est possible de le raccorder à une enceinte externe.

Les sons clairs, crunch et saturés vous conviennent-ils? Les réglages sont-ils efficaces?
Pas de risque de se gourer : un gain, un tone, ça réagit parfaitement.
Je le joue beaucoup en 0.1watt, il sonne vite, même à bas volume, à fond il faudra jouer du potard.
Je l'ai testé avec différentes grattes et configs, il envoie du bois avec des doubles, mes strats (en simples) crunchent grassement, il me bluffe.
Ses harmoniques sont belles, il a pourtant ce côté sale qui ne demande qu'à jouer des trucs pas clairs :-)

Quelles sont les choses que vous appréciez le plus et le moins?
Pour le moment, je suis amoureux. A voir dans le temps, mais en plus, le petit switch permet de jouer pépère en appart sans déranger personne. Miaou.
Je vais le tester avec un batteur bourrin bientôt et vous ferait un update. En tout cas je sens que cet ampli m'accompagnera longtemps, il coûte assez cher, soit, mais il sonne, tant pour du studio que jouer chez soi.
Un seul bémol peut-être, sa puissance non repiquée sera peut-être courte pour de la scène...
***
MAJ 06/01/2017
Après avoir hésite à le revendre du fait de son "petit" gabarit, force est de constater que cet ampli est vraiment incroyable. Il est possible de le brancher sur un cab, ce que je ferai, d'ailleurs si certains l'on déjà essayé, merci de vos retours.
C'est tout simplement génial d'avoir un son d'une telle qualité dans une si petite bête ! Le HP est parfait, je pense que le mien est rodé à présent, ça crunche vite.
Il réagit très bien aux pédales d'effet ! N'hésitez pas à m'envoyer un MP si vous avez des questions ;-)
Et si une offre passe pour ce modèle, FONCEZ !
»
Hakeem30/11/2012

L'avis de Hakeem"50 Ans de légende dans... 1Watt! "

Marshall 1960s JTM1C
Marshall nous fait un beau Cadeau en rééditant ses plus grands succès en format de poche... Les voisins seront contents... Mais pas autant que nous!
Il s'agit d'un combo "tout" lampe avec 2 ECC83 en pré-ampli et 1 ECC82 en puissance.
Il est censé émulé le JTM45, je dis censé car je n'ai jamais testé de JTM45, donc je ne ferai pas de comparaison, mais juste un avis de l'ampli tel que je l'entends.
Seulement 2 Contrôles Volume/Tonalité et on rentre à 2 pieds dans légende.
La connectique est tout aussi sommaire, puisqu'on a l'input et... et c'est tout, à part bien sur l'alimentation... Mais bon on se doute bien qu'il ne fonctionne pas à pile...
Le HP quant à lui est un Celestion 10", et il y a la possibilité de le brancher sur un HP externe (8 & 16 Ohms)
Point très important est appréciable, c'est le petit switch à l'arriere qui permet de passer de 1W à 0.1W (o_O) oui, oui c'est possible, et c'est très vu de la part des développeurs!
Dernier petit détail la ptite lumière orange clair du plus bel effet... Tout comme à l'époque.
Le design est très épuré, et rappelle beaucoup les amplis qu'on voit derriere Jimi Hendrix sur tous ses live... On aime, on aime pas.. Moi j'adore!

UTILISATION

Comme dit plus haut, il n'y a que 2 contrôles. On peut gérer la tonalité et le volume. C'est le principe même des amplis de l'époque... Pas de canal saturé, de mega distortion et du Full Saturax distortion ++. On pousse le volume pour obtenir un crunch naturel provoqué par la monté de puissance. Avec une LesPaul on peut quand même avoir une belle disto Rock, ca tombe c'est son registre.
L'avantage de n'avoir que 2 boutons c'est que la notice est plutot sommaire... Elle nous apprend tout de même que le bouton de tonalité coupe les mediums ou les augmente, donc pour avoir un reglage neutre il faut être à 12h.
Quant à trouver un bon son, pour être honnête, avec une bonne gratte c'est "on branche, on joue, on aime..." et c'est très bien!

SONORITÉS

Dans la mesure ou je joue principalement du Rock dans mon groupe, et étant un grand fan d'Hendrix, cette réédition m'a vite tapé à l'oeil!

Les sons sont vraiment magnifiques! Le son clair (donc position volume à 2) est bien droit et claquant, et surtout respecte parfaitement la guitare et le micro utilisé (Une Fender Statocaster Reissue '62), c'est juste superbe. En poussant le volume à 5 on commence a sentir un leger crunch, mais ça continue de rester bien droit et propre et toujours claquant, on passe à 10, la courbe est vraiment progressive, donc on peut avoir beaucoup d'intermaidiaire, mais à 10 la ca ronronne vraiment, c'est chaud et c'est bien roots... Fan d'Hendrix, vous saurez de quoi je parle...
J'ai également branché ma Gibson Les Paul Classic, c'est toujours aussi précis, mais avec la rondeur des micros (Seymour & Duncan Alnico pro II Slash! hé oui y a pas que Jimi dans le Rock!). Les sons clairs sont subtils, bien qu'on sature plus vite, on reste toujours dans le domaine du son bien Crunchy à la frontiere de la disto...
Ce qui me fait venir au point vraiment interessant de l'ampli, le fait qu'il n'ait qu'un canal, et un très beau son que j'ai qualifié de "droit", permet de lui mettre n'importe quelle pédale... Et là c'est le paradis... J'ai testé avec une RedFuzz, c'est une merveille, une Expandora c'est ZZ Top... Une proCo Rat c'est gras à souhaite avec de vrais nuance selon le taux de disto... et bien d'autre encore... Enfin tout passe... c'est un vrai régal....
En revanche le bouton de tonalité, je ne suis pas sur d'avoir trouvé d'autre reglage que tout/rien/milieu... Donc, je ne dirais pas que c'est un mauvais point... Mais c'est plutôt binaire comme option (ou trinaire...), mais à mon oreille, c'est pas le réglage de l'année...
Niveau sonore difficile de ne pas aimer... en tout cas moi, j'adore toutes les configs que mon matos (guitares/pédales) me permet!

AVIS GLOBAL

Je l'ai acheté il y 2 mois maintenant, je joue environ 2h par jour... et plus depuis que j'ai cet ampli...
Je joue déja sur un Marshall JVM410h en studio, alors le son typé Marshall, je suis fan. Mais en appart un 100W c'est plutot hasardeux, alors j'ai acheté il y 2 ans un Vox Lil' Night Train, bien qu'il ait toutes les qualités requises, je ne m'y retrouvais pas du tout.... J'ai testé le Tiny Terror, pas mal, mais pas ma tasse de thé.. j'ai aussi essayé le Vox Night Train, sympa, mais Vox, je ne suis pas fan... (je dis pas que c'est nul hein? juste que ce n'est pas un son qui me parle...)
alors le jour ou je me suis décidé a passer sur un ptit ampli Marshall de maison, j'ai testé le Class 5, plutot bien foutu, mais il faut être honnete que 5W en appart ca reste bruyant... Mais quand je suis tombé sur JtM-1, entre le design, la simplicité et la qualité sonore... Tout y etait! Alors j'ai pas hésité...
Bien entendu, je reste tout à fait lucide sur le gros point noir de l'ampli qui est son prix... Mais c'est un débat dans lequel je ne veux pas rentrer, car bien souvent stérile. J'avais vendu 2/3 Trucs de guitare, j'avais le budget.
Maintenant juger le rapport qualité/prix, c'est subjectif, je sais que 700€ c'est une somme, même si d'okaz on en trouvera surement dans 400€/500€. Moi je suis passionné de musique... Donc quand Marshall sort une "relic" des années 60 qui est tout petit, qui va rentrer dans mon salon et qui va me suivre un très long moment, et qui a son juste merveilleux à mes oreilles... Ben je ne me pose pas de question... C'est 10/10.
Jim Marshall nous a quittés cette année... Ces petits amplis sont un grand hommage a cet immense homme...
»

News Marshall 1960s JTM1C

[NAMM][VIDEO] Marshall JTM1

[NAMM][VIDEO] Marshall JTM1

23 Publiée le 19/01/12
Présentation de l'ampli Marshall 50th Anniversary JTM1.

[NAMM] Marshall fête ses 50 ans

33 Publiée le 19/01/12

Images Marshall 1960s JTM1C

  • Marshall 1960s JTM1C
  • Marshall 1960s JTM1C
  • Marshall 1960s JTM1C
  • Marshall 1960s JTM1C

Vidéos Marshall 1960s JTM1C

Découvrez d'autres produits !

Autres dénominations : 1960sjtm1c, 1960s jtm 1c, 1960 s jtm1 c, 1960 sjtm1 c

Forums Marshall 1960s JTM1C

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.