Bien débuter
Forums thématiques Bien débuter
  • Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer
pédago

Quelle sonorisation pour un DJ ?

Comment bien choisir votre sono pour vos prestations DJing
  • J'aime
  • Tweet
  • Pin it
  • Mail

Le rôle de base d’un DJ est d’enchaîner des disques pour animer un événement et faire danser son public, mais dans certains cas, il doit aussi assurer la sonorisation de sa prestation. Pour y parvenir, il faut prendre en compte plusieurs critères spécifiques sous peine de décevoir les auditeurs...

Pour choisir correctement le matériel de sono qui correspond le mieux à votre besoin, vous pouvez suivre ces trois étapes : 

Étape 1 : renseignez-vous sur l’environnement de l’événement

sono DJ

S’il s’agit d’animer un mariage, vous mixerez probablement dans une pièce isolée et assez grande comme une salle des fêtes, et vous aurez donc peu de contraintes liées au voisinage.

Au contraire, s’il s’agit d’une soirée d’entreprise ou d’un anniversaire qui a lieu dans un appartement, vous devrez limiter le volume global (et notamment les fréquences basses qui produisent beaucoup de vibrations) pour ne pas vous mettre les voisins à dos dès votre premier set ! Dans ce cas, ne branchez pas de caisson de basses, ou ajustez son volume de manière très restreinte.
Enfin, si vous jouez en extérieur comme en free party par exemple, vous devrez utiliser du matériel qui résiste à l’humidité, et surélever les enceintes et les amplis (avec des palettes en bois par exemple) pour les isoler du sol. 

Étape 2 : évaluez le nombre de personnes du public attendues

sono DJ

La capacité du dancefloor va déterminer en grande partie la puissance de la sono à prévoir. Vous pouvez faire une estimation par paliers, par exemple :
— De 10 à 50 personnes : sono de 200 Watts RMS ;
— De 50 à 100 personnes : sono de 500 Watts RMS ;
— De 100 à 200 personnes : sono de 2.000 Watts RMS ;
— De 200 à 500 personnes : sono de 10.000 Watts RMS ;
— etc.

Ces chiffres ne sont qu’une indication approximative, car plusieurs facteurs entrent en jeu en plus de la puissance électrique, comme le rendement des enceintes, ou encore le constructeur (entre du Kool Sound et du Turbosound il y a un monde en termes de qualité de rendu !).

Étape 3 : sélectionnez le système de sono le plus adéquat

Suivant les informations que vous aurez réunies suite aux deux étapes précédentes, vous allez pouvoir déterminer quel matériel de « façade » et de régie (en retour pour mixer) il vous faut. Si vous devez louer du matériel, choisissez une marque de qualité en fonction de votre budget.

sono DJ

Vous pouvez prendre des enceintes actives (déjà amplifiées ce qui facilite le montage et le câblage) ou passives (qui nécessitent une amplification indépendante). Si l’événement a lieu en extérieur et que plusieurs centaines de personnes sont prévues, vous pouvez vous orienter sur des enceintes de type « longue portée », et les disposer en « stacks » (c’est-à-dire les empiler les unes sur les autres).

Pour une prestation en salle, vous pouvez utiliser une sono composée d’un caisson de basses + 2 satellites de médiums / aigus (à placer à hauteur d’oreille).  

En ajoutant encore 2 satellites et en les plaçant aux quatre coins de la salle, vous pouvez éventuellement améliorer l’acoustique globale.

Article rédigé par YannOO (Yann Costaz), passionné de musiques électroniques, DJ et compositeur depuis 2003.
Du même auteur : découvrez le blog Mix Vinyl avec plus de 150 articles pour apprendre à mixer et progresser facilement.

Réagir à cet article
  • J'aime
  • Tweet
  • Pin it
  • Mail