Devenir membre
Devenir Membre
Continuer avec Google

ou
Connexion
Se connecter
Se connecter avec Google

ou
pédago

Démarrez en mix harmonique facilement

Les 3 étapes clés pour un mixage harmonique

Nombreux sont les DJs qui passent du temps à peaufiner leurs techniques de transition, en cherchant à leur donner une touche « personnelle » en y ajoutant des effets, ou encore en cherchant à maîtriser davantage leur matériel de mix. Et cela se fait souvent, malheureusement, au détriment d’un principe nettement plus important...

Avant de se focaliser sur la réussite de manœuvres de plus en plus sophistiquées, ce qu’on demande à tout DJ c’est d’abord de passer des titres qui s’enchaînent bien et aux bons moments. Le choix des morceaux à mixer relève de plusieurs critères, dont les tonalités. Dit autrement, enchaîner des titres dont les notes « passent bien » entre elles permet d’obtenir un mélange naturel, fluide, harmonieux.
Voici comment vous y prendre étape par étape.

 

Préparez vos titres

Mix Harmonique

Rassemblez les titres en format numérique (MP3, WAV...) que vous êtes susceptible de mixer dans un dossier de votre ordinateur qui deviendra votre nouvelle playlist. Si vos morceaux sont sur un autre support, comme sur disque vinyle par exemple, encodez-les pour les avoir en numérique en utilisant un logiciel d’enregistrement comme Audacity (gratuit et simple d’utilisation). 

Détectez les tempos et les tonalités

La deuxième étape consiste à reconnaître le tempo et la tonalité de chacun de vos morceaux. Vous pouvez faire cela « à l’oreille », mais une technique plus rapide et plus efficace vous permet de gagner un temps considérable : il s’agit d’utiliser un logiciel dédié à ces tâches. Mixed in Key (payant et populaire) et Rapid Evolution (gratuit et moins connu) sont deux exemples d’outils que vous pouvez utiliser.

Testez vos enchaînements harmoniques

Mix Harmonique

Une fois que vous avez récupéré le tempo et la tonalité de tous vos morceaux, vous pouvez entamer une phase de tests de combinaisons. Les logiciels de détection de tonalité ne donnent pas des résultats fiables à 100 %, c’est pourquoi vous devez toujours faire des essais en vous basant sur les données recueillies.

Deux morceaux seront compatibles harmoniquement si :

  • leurs tempos présentent une différence de 3 % maximum
  • leurs tonalités sont les mêmes ou « voisines directes » (c’est-à-dire sur l’un des 3 côtés, mais pas en diagonale) sur le cercle des tonalités (appelé « Camelot Sound Easymix System ») ci-dessous :
Mix Harmonique

Exemple de combinaison harmonique qui fonctionne :

  • Titre 1 au tempo de 120 BPM et ayant pour tonalité 2 A
  • Titre 2 au tempo de 121 BPM et ayant pour tonalité 3A

Le titre 1 pourrait aussi bien se marier avec un titre de tonalité 2 A, 3 A, 1 A ou encore 2 B (« voisins directs »), mais pas avec des titres de tonalités 1B ou 3 B (« diagonales »).

Remarque : les termes « 1A », « 2 A », « 11 B »... correspondent chacun à une note précisée sur le cercle en nomenclature anglo-saxonne. Cliquez ici pour voir leur dénomination en français.

En appliquant ces bases du mix harmonique, vous allez pouvoir constituer vos sets 2, 3 voire 5 fois plus vite qu’avant, tout en gagnant en qualité de rendu. Vous pourrez ainsi jouer plus facilement sur les émotions de votre public...

Article rédigé par YannOO (Yann Costaz), passionné de musiques électroniques, DJ et producteur depuis 2003.

Du même auteur : le Pack d’Initiation au Mix à télécharger (GRATUITEMENT) pour aller beaucoup plus loin... Cliquez ici.

 

  • Laurent SFN
    Laurent SFN
    Nouvel AFfilié
    12 posts au compteur
    Moi aussi je l'ai déjà fait : https://djpod.com/thegroovotape/groovotape-episode-2015-6-musical-suprematism

    Titre 13 de la playlist, le morceau de Brickman.

    Et voici l'original :


    Mais c'est quand ça devient systématique qu'il y a un "problème" je pense ;)
  • Djzapman
    Djzapman
    Squatteur d'AF
    3246 posts au compteur
    Citation :
    Mais j'aime bien aussi sentir la musique "vivre". Et quelque part, si un producteur a écrit sa musique à 120 bpm, ce n'est pas pour la jouer à 130 :non:

    Pas d'ac', Il y a des morceaux qui sont terribles en les passant de 110 à 120 bpm ! Pas forcement mieux (quoique) mais différents et parfaitement crédibles:
    Pour exemple, j'ai fait un mix funky house qui devait tabasser un peu donc, 122 trakilou! A la 39e minute j'ai acceleré un titre de 112 à 122:

    Original:
  • Laurent SFN
    Laurent SFN
    Nouvel AFfilié
    12 posts au compteur
    Oui le "Master Tempo" ;)

    Mais j'aime bien aussi sentir la musique "vivre". Et quelque part, si un producteur a écrit sa musique à 120 bpm, ce n'est pas pour la jouer à 130 :non:
  • Ray-Me
    Ray-Me
    Squatteur d'AF
    4415 posts au compteur
    Citation :
    sans que ça ne déforme de manière outrancière le morceau


    Tu peux augmenter/diminuer la vitesse de ta track sans pour autant modifier la tonalité du morceau avec la fonction Key Lock
  • Laurent SFN
    Laurent SFN
    Nouvel AFfilié
    12 posts au compteur
    Bonjour à tous,

    Je me présente, Laurent. Je ne suis pas DJ à proprement parler malgré 20 ans "d'expérience" mais plutôt un modeste podcaster, adepte de mixtapes marathon de plusieurs heures que je publie 1X par trimestre. Je suis éclectique dans les genres house et techno, même si les sons "deep" et percussifs (je joue aussi des percussions africaines) dominent beaucoup.

    Même si j'utilise un logiciel et des contrôleurs, je suis plutôt adepte du mix à l'ancienne : calage à l'oreille, peu d'effets utilisés,, pas de "loops", pas de master tempo. Je ne me suis intéressé au mix harmonique que récemment, pour m'aider justement à composer mes playlists. C'est parfois difficile de choisir 30 tracks parmi 100 et de se demander dans quel ordre passer tout ça :lol:

    Pour mon dernier podcast, j'ai choisi de me laisser guider par les indications de Cross, au point de me laisser "imposer" un ordre dans le tracklisting que je n'aurai pas forcément agencé comme cela en me fiant à mon instinct. Alors que d'habitude je mixe plutôt par "séries" ou en passant par un cycle "doux-dur-doux", ici les genres se télescopent vraiment. Paradoxalement, alors que le mix est archi préparé, j'ai l'impression qu'il respire plus, qu'il sonne plus libre, et la progression est vraiment interessante selon mon humble avis subjectif.

    Le résultat est à écouter ici : https://djpod.com/thegroovotape/2017-winter-mix-part-1-3 N'hésitez pas à donner votre avis PS : Vous n'êtes pas obligé d'écouter les trois parties du set :mdr:

    Histoire d'approfondir tout ça, je me suis amuser à ré analyser certaines de mes anciennes playlists et les transitions qui sonnent parfois les plus justes ne sont pas forcément les plus compatibles selon les règles de la roue de Camelot. Je vais donc rajouter quelques réflexions et théories persos par rapport à ce qui a été dit ici et la et tenter de démontrer que le mix harmonique peut être un atout précieux sans pour autant nous enfermer dans des règles trop strictes :

    La règle des 3% de pitch à ne pas dépasser peut monter facilement à 6 % sans que ça ne déforme de manière outrancière le morceau. Par contre on va éviter de taper dans les 8 % surtout pour les morceaux vocaux (erreur que j'ai faite sur ma groovotape de l'été dernier) si vous voulez éviter un effet Mickey Mouse :bravo:

    On peut se balader sur la roue de Camelot en faisant +1, +2, +7 pour tomber sur les quintes correspondantes mais on peut aussi reculer de la même façon. Exemple : 1A>2A>9A>8A>1A>6A>8A

    De même que faire +3, -3 sur cette même roue pourra booster votre set sans pour autant que ça dissone à l'oreille. C'est même recommandé sur certains tutoriels. Exemple : 3A>6A

    Faire des "diagonales" (Exemple : 10A>11B), même si c'est en théorie formellement interdit donnera cependant des résultats très intéressants pour donner de l'énergie à votre transition si vos morceaux sont bien choisis.

    Voila, encore une fois ceci est le simple fruit de constatations personnelles, je ne prétends pas détenir la science infuse en matière de mix harmonique. J'espère pouvoir discuter de tout ça avec vous et à très bientôt.
  • Djzapman
    Djzapman
    Squatteur d'AF
    3246 posts au compteur
    En attendant sur mon mix Disco ça m'a bien aidé à un moment ou j'étais un peu perdu sur des tracks que je n'arrivais pas a mixer ensemble!!!
  • DeeGSA
    DeeGSA
    Squatteur d'AF
    3656 posts au compteur
    Bonjour,

    Voilà comment j'ai intégré cela dans Rekordbox.
    A l'aide de playlist intelligentes qui permettent pour chaque tonalité de retrouver les morceaux compatibles.


    https://fr.audiofanzine.com/logiciel-dj/pioneer/rekordbox/forums/t.557091,le-mix-harmonique-dans-rekordbox.html



  • Ho'Dog
    Ho'Dog
    Vie après AF ?
    21822 posts au compteur

    Citation :

    Ca fait 20 ans que je mixe, et pour avoir fait un sacré paquet de soirées (je parle principalement techno/house), dans 90% des cas les dj's font la transition entre 2 tracks quasi uniquement sur les basses.

    bah moi, ça fait 15 ans( mais on s'en branle, c'est pas le propos, j'ai bien compris que tu dis pas ça pour "frimer" mais pour dire que tu as vu/cotoyé pas mal de DJ icon_wink.gif) et dans mon entourage, c'est pas le cas noidea.gif

     

  • Gsk
    Gsk
    Nouvel AFfilié
    47 posts au compteur
    En fait le djing est un peu comme le reste de la société, plus tu en fais des caisses et mieux c'est...
    L'entertainment à l'américaine. Mais en France, ça n'est pas dans la culture, et ça sonne archi-faux. Mais je digresse :lol:

    Edit : j'avais oublié ça :lol:

    https://www.sourdoreille.net/les-djs-sont-ils-des-poseurs/
  • Djzapman
    Djzapman
    Squatteur d'AF
    3246 posts au compteur
    Citation :
    Le travail se fait en amont, sur le choix des tracks, et leur ordre de passage. .

    En amont? Franchement en 33 ans de DJing, j'ai rarement préparé mes soirées. Préparer mes nouveautés oui, pour le reste c'était au feeling en fonction de la clientèle.
    Citation :
    C'est propre, c'est net, c'est préparé. On présente un produit fini. C'est de la consommation quoi... Bof bof

    On présente un produit aussi propre en mixant vinyl (d'ailleurs c'est le reproche que m'avait fait Ho'Dog! lol) , et ça demande à peine plus de temps. Maintenant je laisserai quelques mixs un peu décalés plutot que de les refaire la prochaine fois!:bravo:
    Enfin, moi aussi l'automix me gonfle, tout le monde est DJ désormais. Même ma femme arrive à mixer....mais c'est comme ça, on y peut rien, c'est comme toute évolution. Jète ton GPS et reprends tes cartes routière, Jète ton smartphone et reprend ton vieux portable en noir & blanc, prefère les bons vieux dessins animés de Walt Disney dessiné à la main plutôt qu'un Pixar en 3D produit sur informatique...
    Et le problème est que le DJ concentré sur sa programmation et ses mixs qui n'a pas trop le temps de lever les bras risque d'avoir moins de taff que celui qui à déjà enregistré ses sets et n'a que ça à faire de lever les bras! Les gens sont désormais tous tournés vers le DJ et veulent du show maintenant! Plus le temps de se faire chier avec les BPM...:??: Maintenant il faut que le temps gagné avec l'automix soit utilisé à enrichir ses mix.
  • CloudBreak
    CloudBreak
    Vie après AF ?
    22934 posts au compteur
    Bah normalement si tu selectionnes bien tes morceaux et que tes phrases sont nickels un simple fading de volume devrait suffire pour tes transitions... Ce que je veux dire par la c'est que le DJing n'a pas a etre technique pour etre bon. Apres d'un point de vue historique, il ne faut pas oublier que les techniques et technologie ont toujours tendu vers plus de facilite hein... Si les Technics sont devenues le standard d'une epoque c'est avant tout parce qu'elles etaient les platines avec le pitch le plus stable et donc les plus faciles a utiliser pour caler au tempo. Idem pour les CDJs pour d'autres raisons... Au final les techniques evoluent, ce qui etait difficile ou impossible il y a 10-20 ans devient le niveau de base et le DJing se metamorphose. A chaque revolution t'auras toujours un lot de clampins qui se serviront de la nouveaute pour en faire le moins possible (allez combien de DJs faisaient des sets pre-mix graves sur un CD avec l'apparition des CDJs ?), mais bizaremment ce ne sont pas eux que l'histoire du DJing retient.
  • Gsk
    Gsk
    Nouvel AFfilié
    47 posts au compteur
    Citation :

    harmoniques automatiques
    c'est pas automatique dans le sens ou c'est quand meme le dj qui doit choisir au final...

    oui, mais avec des logiciels genre mixedinkey, il va avoir tendance à orienter son choix vers des tracks qui collent au niveau des harmoniques... au détriment du reste
    quand je mixe sur traktor et que je m'apercois que ce n'est pas exactement dans la même tonalité j'essaie de corriger, même si ce n'est pas parfait, mais je le fais après mon choix de track, pas avant... je trouve juste dommage que le choix soit dicté par un logiciel...

    Citation :

     euh, si y a medium et aigu, c'est pas pour rien( sans parler des filtres, effets...)

    Ca fait 20 ans que je mixe, et pour avoir fait un sacré paquet de soirées (je parle principalement techno/house), dans 90% des cas les dj's font la transition entre 2 tracks quasi uniquement sur les basses. Les filtres et les effets, je dois estimer à moins de 10% ceux qui les utilisent (les filtres ce sont ceux qui ont une allen&heath ;) )

    Citation :

     au contraire, c'est là que la gestion de tous les EQ devient importante pour faire rentrer tout ce petit monde sans que ça soit de la bouillie informe...

    d'accord avec toi, je disais simplement que le travail sur le mix est tout de même limité par 8 potards (je rajoute le gain/fader) et qu'avec 2 mains et 2 oreilles, c'est quand même pas très compliqué ;)

    Citation :

     oui, et le sync ou l'analyse de la clé n'empeche pas ça, ce sont des outils, apres, si y a des feignants, c'est leur probleme, mais quelqu'un de serieux continuera à respecter ces 3 points( assistance ou pas)

    il y a beaucoup, beaucoup de feignants... moi ce qui me fait un peu peur c'est que ce travail assisté va devenir la norme. Pourquoi pas après tout, si c'est pour proposer quelque chose de plus ? Mais jusqu'à présent ce plus je ne l'ai pas trouvé, ce plus c'est bien souvent de la gesticulation pour combler le fait qu'il n'y a plus beaucoup de travail pour le "dj". Le travail se fait en amont, sur le choix des tracks, et leur ordre de passage. C'est propre, c'est net, c'est préparé. On présente un produit fini. C'est de la consommation quoi... Bof bof.
Voir les réactions précédentes

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.