Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
pédago
4 réactions

Peaufiner et exporter le fichier final

Enregistrer ses sessions de mix DJ – Partie 4

Dans les trois parties précédentes, vous avez vu comment préparer votre matériel DJ, comment configurer votre ordinateur pour enregistrer un signal optimal et les bonnes pratiques à appliquer pendant votre session. Maintenant que vous avez votre enregistrement "brut", voyons comment finaliser l'opération...

Accéder à un autre article de la série...

Nous allons voir comment trai­ter puis expor­ter votre session enre­gis­trée pour obte­nir un résul­tat de la meilleure qualité possible. 

Les trai­te­ments obli­ga­toires

Enregistrer ses sessions de mix DJ

Logique­ment, vous avez démarré votre enre­gis­tre­ment avant la lecture du premier titre, et vous l’avez stoppé après la fin du dernier. Vous avez donc des silences inutiles plus ou moins longs avant et après votre session : vous pouvez les suppri­mer dans votre logi­ciel d’édi­tion audio (comme Auda­city), afin de ne garder seule­ment qu’une à trois secondes maxi­mum.

Les trai­te­ments facul­ta­tifs

Si vous avez appliqué les recom­man­da­tions des parties précé­dentes de cet article, vous devriez avoir un enre­gis­tre­ment propre, quasi­ment sans bruit de fond, avec un volume constant sans pic, et à un niveau correct (proche du 0 dB sans le dépas­ser). 

Enregistrer ses sessions de mix DJ

Malgré cela, il vous est peut-être arrivé de faire une mauvaise mani­pu­la­tion comme un potard un poil mal réglé ou un gain légè­re­ment trop fort avant de l’avoir corri­gé… Dans ce cas, il peut être inté­res­sant d’ap­pliquer des trai­te­ments pour « rattra­per » ces imper­fec­tions, mais gardez en tête qu’il vaut mieux vous concen­trer sur une excel­lente prise de son à l’ori­gine plutôt que de cher­cher à corri­ger un enre­gis­tre­ment moyen. Vous pour­rez par exemple diffi­ci­le­ment suppri­mer du bruit de fond sans alté­rer la qualité globa­le… 

Faites d’abord une sauve­garde du fichier source brut avant d’y appliquer des trai­te­ments qui seront expor­tés sur un fichier indé­pen­dant. De cette manière, vous pour­rez toujours reprendre votre fichier source pour le trai­ter et/ou l’ex­por­ter diffé­rem­ment si besoin.

Si vous avez eu des pics de volume pendant votre session suite à des mauvaises manoeuvres, vous pouvez corri­ger ces erreurs et atté­nuer manuel­le­ment le volume de l’en­re­gis­tre­ment spécia­le­ment sur les parties concer­nées. Zoomez suffi­sam­ment sur la forme d’onde pour déli­mi­ter préci­sé­ment la durée du son à trai­ter. Sur certains logi­ciels, vous pouvez faire des auto­ma­tions de volume.

Enregistrer ses sessions de mix DJ

Si le volume global de l’en­re­gis­tre­ment est faible, vous pouvez l’aug­men­ter partout en « norma­li­sant » à –2 ou –3 dB. Évitez d’uti­li­ser un compres­seur car ce trai­te­ment va modi­fier la dyna­mique de votre son de manière trop pous­sée.

Si vous souhai­tez peau­fi­ner votre intro et votre outro, et si vos titres s’y prêtent, vous pouvez éven­tuel­le­ment rajou­ter un effet de fondu progres­sif d’en­trée de 0,5 à 5 secondes en début de set, et un fondu de sortie de 2 à 10 secondes (par exemple) à la fin. 

Dans tous les cas, testez avec et sans ces trai­te­ments pour voir quel rendu donne le meilleur résul­tat. 

L’ex­port de votre session dans son format final 

Avant d’ex­por­ter votre bébé, vous pouvez éditer les méta­don­nées (ou « Tags ID3 »), afin d’y préci­ser des infor­ma­tions comme le nom du set, votre pseudo, l’an­née de créa­tion, ou encore le style musi­cal… 

Enregistrer ses sessions de mix DJ

Expor­tez l’en­re­gis­tre­ment dans un format de fichier non compressé (en wav par exemple), afin de garder une sauve­garde en qualité opti­male. Par la suite, vous pouvez faire un autre export à partir de votre logi­ciel d’édi­tion audio, ou une conver­sion de format avec un logi­ciel dédié (comme Free MP3 WMA Conver­ter) pour l’ob­te­nir en MP3 320 kbit/s (par exemple), de manière à pouvoir l’en­voyer à des proches et à le diffu­ser sur inter­net.

Pour votre export, choi­sis­sez le mode stéréo si le poids du fichier final ne vous pose pas de problème. Au contraire, si vous souhai­tez l’al­lé­ger sans perte de qualité, vous pouvez l’ex­por­ter en mono.

Nommez votre fichier exporté avec le nom de votre Set en préci­sant votre pseudo de DJ. Je vous conseille de ne pas inclure d’es­pace, d’ac­cent, ni de carac­tères spéciaux dans le nom de votre fichier afin que ça ne pose aucun souci lors des futurs télé­char­ge­ments sur inter­net. Vous pouvez par contre utili­ser les signes « _ » ou « - » pour espa­cer des mots.

 

Article rédigé par YannOO (Yann Costaz) : DJ, compo­si­teur et orga­ni­sa­teur de soirées.
Décou­vrez tout de suite le Pack d’Ini­tia­tion au Mix (GRATUIT) pour deve­nir DJ faci­le­ment

← Article précédent dans la série :
Les bonnes pratiques à suivre pour enregistrer son mix DJ
  • profx 1566 posts au compteur
    profx
    AFicionado·a
    Posté le 31/01/2014 à 10:22:10
    Bonnes infos essentielles à appliquer à chaque fois ;-)

    Perso, qu’il y est un mute au début jusqu’à 1 seconde, c’est bien, ça laisse respirer le clic de la souris, clic et boom ensuite :-p

    A voir, d’ajouter un jingle parlé simple, propre, chaud et très cours juste pour tagguer d’une autre façon son mix. Car on ne s’est jamais où il peut se retrouver et entre temps perdre son tag code. Autopromotion is good.

    Ce mettre dans un fichier texte la playlist à côté du fichier wave, t’en que c’est tout chaud. Ça permet de copier/coller lors de la mise en ligne.
  • Djzapman 3251 posts au compteur
    Djzapman
    Squatteur·euse d’AF
    Posté le 01/02/2014 à 10:36:55
    Bon, pour la compression c'est pour ou contre, moi je suis pour mais ça se discute. Il faut savoir l'apprivoiser sans faire n'importe quoi et surtout y aller doucement...Mais pour moi c'est indispensable! Surtout si on fait un mix avec des vieux titres.
  • RESTYY 180 posts au compteur
    RESTYY
    Posteur·euse AFfiné·e
    Posté le 06/02/2014 à 18:28:55
    C'est où dans Audacity? :"vous pouvez éditer les métadonnées"
    Avec trop de pics on est obligé de compresser, surtout si on veut augmenter le volume. POur ne pas se prendre la tête load ce plug in gratos et excellent où tout est réglé d'avance:http://www.softpedia.com/get/Multimedia/Audio/Audio-Plugins/Classic-Compressor.shtml
  • Djzapman 3251 posts au compteur
    Djzapman
    Squatteur·euse d’AF
    Posté le 08/02/2014 à 11:36:46
    Citation :
    tout est réglé d'avance

    La compression?
    Tiens je posterai tout à l'heure un mix Disco/Funk ou le son d'origine, vous l'accorderez, est assez viello et manque sérieusement de dynamisme. Je l'ai passé à un pote pour le mastering et je peux vous dire qu'il n'y ait pas allé d main morte avec la compression!!!! Mais le son claque comme jamais!

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.