Akai Professional MPC Renaissance
+
Akai Professional MPC Renaissance

MPC Renaissance, Contrôleur à pads MIDI de la marque Akai Professional appartenant à la série MPC.

  • Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer
  • Rss

Tous les avis sur Akai Professional MPC Renaissance

  • J'aime
  • Tweet
Note moyenne :4.4( 4.4/5 sur 17 avis )
 10 avis59 %
 4 avis24 %
 2 avis12 %
 1 avis6 %
linn13415/02/2018

L'avis de linn134"Centre nerveux."

Akai Professional MPC Renaissance
En guise de fond sonore et pour illustrer cet avis, voici la première prise en main de la Ren. Evidemment il y a eu beaucoup de changement depuis, mais c'est une autre histoire...


Avec quelle configuration, quels logiciels ou matériel et dans quel contexte utilisez-vous cette surface? Qu'en est-il de sa stabilité?
PC portable Lenovo Workstation i7 / 16gb / 3xSSD 250Gb / Win7Pro64. MPC Software 1.9 & Reaper 5.X 64bits.

Je ne suis pas fanboy d'Akai, ni adorateur des MPC et je ne viens pas du Hip Hop. De plus, au départ je suis un fervent défenseur du hardware pour ce qui est de la génération sonore.
A noter aussi que je n'aime pas piocher dans les sons des autres (même si certains le font avec justesse et talent). Ma façon de travailler avec la MPC Ren n'est donc pas forcément la plus typique. Mon avis n'intéressera pas obligatoirement un utilisateur plus "normal" de la Ren.


Cela étant dit, la Ren me sert de centre nerveux au sein d'une configuration devenue avec le temps davantage software que hardware. Il me reste quelques sources physiques que je conserve jalousement parce qu'elles ont pour moi un intérêt évident et que je ne peux pas les remplacer par du software sans perdre en efficacité.
C'est donc la Ren qui est devenue l'articulation de mes outils de production, l'extension de mes paluches et de mes petits neurones. J'avais du mal à me résoudre à passer à ce type de solution hybride (tout comme Maschine ou Live + Contrôleur) et j'étais assez peu convaincu par l'ergonomie des anciennes MPC hardware. Pourtant je suis totalement ravi d'avoir choisi la Ren, beaucoup plus proche de mes attentes et de mes besoins que les autres systèmes du même genre. C'est personnel, ne venez pas m'ennuyer si votre préférence va à Maschine ou à Live : c'est tout à fait respectable et ça m'en touchera une sans faire bouger l'autre.

Rien à dire question stabilité, pourtant j'avais assez peur d'avoir des problèmes vu les remarques sur divers forums. Mais peut-être est-ce grâce à mes configurations qui fonctionnent heureusement mieux que d'autres.

La disposition des contrôleurs et commandes est-elle ergonomique? Le mapping est-il simple? Qu’en est-il de la qualité contrôleurs en terme de toucher comme de robustesse et de précision?
C'est là toute la force de la Ren : tout est à portée de main et en nombre suffisant. Ce nombre compte beaucoup puisqu'il permet d'ajuster énormément de paramètres sans avoir besoin de faire défiler dix pages. Rien que la matrice de 4x4 (oui, ça fait 16) encodeurs sensibles au toucher et de très grande qualité permet de produire dans un niveau de confort vraiment sympa.
Les autres touches, raccourcis, etc, sont là où il le faut. C'est de mon point de vue une réussite ergonomique.
Comme le hardware et le software sont liés et conçus en synergie, c'est redoutablement efficace et il n'y a aucun souci de mapping.
On peut éventuellement réassigner les encodeurs à des plugins produits par des éditeurs différents mais en général ce n'est pas nécessaire.

Un petit mot sur les pads.
Vous l'aviez certainement compris à demi-mot depuis le début : les machines de production Hip Hop ne sont pas, à la base, mon univers. Cela étant dit sans aucun jugement de valeur.
C'est important car un adepte du pad n'a pas les mêmes critères qu'un "producteur" d'un autre univers : je ne faisais pas de finger drumming, très peu de slicing et de sampling d'une façon générale. Alors pourquoi avoir acquis une Ren ?
Justement : le "workflow" si apprécié des vieux producteurs de Hip Hop est très intéressant car il met en valeur l'intuitif avant le technique, le sensible d'abord.
Pour moi c'est une excellente façon de voir les choses et ça m'est extrêmement utile au quotidien.
Les pads sont donc devenus mon nouveau clavier (même si je conserve quelques vrais claviers à l'ancienne pour certains usages) et je trouve leur ergonomie et leur permissivité d'une véritable fraîcheur. C'est un gros changement pour moi, d'ailleurs il est tout à fait probable que vous tombiez un jour sur un post que j'aurais écrit par le passé au sujet de ces "choses molles et bizarres". Comme quoi on peut changer d'avis et s'ouvrir à des choses différentes pour en tirer le plus grand bénéfice.

Ceux d'origine sur la Ren me conviennent très bien. Pardon pour les spécialistes du genre, je suis assez béotien dans l'utilisation du pad et mes critères ne sont pas forcément aussi pointus que ceux d'un finger drummer aguerri.
En mode vélocité étendue on peut déjà avoir beaucoup de nuance, en mode "plein pot" c'est direct la puissance maxi, rien de délirant en soi mais ça a déjà le mérite de fonctionner.
Déclaration d'amour au mode CHORDS qui permet d'avoir devant soi un panaché de la tonalité choisie (sans erreur possible, quand on a pas le temps de se planter ça sert) et possibilité de programmer des gammes "custom". Aux petits oignons !

Quelles sont les choses que vous appréciez le plus et le moins?
J'apprécie vraiment l'ergonomie presque parfaite et l'intégration réussie. C'est la base du concept et c'est un pari gagné (en ce qui me concerne). La Ren m'a réconciliée avec le software et m'a ouvert à l'univers MPC qui était pour moi totalement abscons avant. De nouvelles possibilités pour ma pratique de sound design, un nouveau mode de réflexion très rafraîchissant.

J'aime aussi ce design très inspiré des MPC 60/3000 avec quelques petits emprunts aux MPC 4000/5000, ce choix de la couleur crême, des flancs gris (caoutchouc). Tout est lisible, visible, compréhensible, sensible. Le design lissé, le gloss noir, le no-design façon pomme, ça ne me botte pas, c'est trop froid. La Ren porte bien son nom : Renaissance. Elle a la gueule d'une MPC à l'ancienne, un pied dans le passé et un autre dans l'avenir pour prendre le meilleur des deux ... autant que possible.

Je n'ai rien dit au sujet de la partie interface audio et pour cause : elle fait le boulot sans broncher et sans se faire remarquer. Elle n'est ni bonne, ni mauvaise. Il y a largement assez d'IN/OUT MIDI pour combler un amateur de hardware.

Il est fort probable que je passe bientôt à la version 2.X de MPC Software mais j'ai peu envie de ce changement si ce n'est pour pouvoir utiliser les audio tracks (pistes audio comme sur une DAW classique). Quand ça fonctionne, pourquoi changer ?

En résumé (et pour clore provisoirement cet avis) je suis vraiment heureux d'avoir rencontré la Ren. Elle dépasse largement mes attentes en terme de productivité et d'intégration. Son esthétique particulière lui va bien, elle la porte comme une qualité et c'est une identité qui fait plaisir dans cette époque qui tend à un design tellement dépouillé et lissé qu'il en est triste et indifférencié.

Petit détail qui servira de Post Scriptum: si vous hésitez à franchir le pas (et vue les tarifs d'occasion de la bête c'est devenu un cadeau pourtant) regardez les plugins de chez Air Music Technology et SONiVOX, il y a de quoi combler vos attentes quasiment à 100%. On parle beaucoup de l'écosystème de Native Instruments autour de Maschine mais Akai (via inMusic Group) dispose aussi de pas mal d'atouts en ce qui concerne les instruments virtuels et traitements en totale intégration. Personnellement j'ai la suite complète des deux éditeurs et cela couvre une grande partie de mes besoins. Pour le reste il y a encore un peu de hardware... ;)


mehsah27/10/2014

L'avis de mehsah"Pour être tout simplement clair avec vous"

Akai Professional MPC Renaissance
Depuis combien de temps l'utilisez vous ?

Je l'ai utilisé pendant 3 mois

Aviez vous essayé beaucoup d'autres modèles avant de l'acquérir ?

Oui j'ai utilisé la MPC 2500 , Mpc 2000xl , MPC 3000 , Ensoniq EPS 16 , Akai S950 et emu SP1200

Quelle est la particularité que vous aimez le plus, le moins ?

Pour le +

- Si on arrive a l'exploité on arrive a retrouvé un petit grain a l'ancienne , mais faut jouer avec beaucoup d'effet comme Decimator , compresseur master avec l'effet old school ...

- Les effets sont nombreux est donc utilisable avec chaque pad , de quoi vous faire plaisirs .

- Les connecteurs complet sur la carte son

- L'estetique et la simplicité d'utilisation

Maintenant abordons la partie qui ma vraiment déçue :

Déjà commençons par la partie sonorité :
- Perte de dynamique , avec un exemple comme : j'ai samplé un vinyl de breakbeat ( TECHNICS SL1200 MK2 avec cellule M44-7) , et une fois decoupé sur mpc , Plus aucune patate de mon vinyl même en utilisant les eq et compresseurs interne au software ...

- Sa sonne trop numerique a mon gout , le son est neutre pas de couleur ( Logique aussi c'est du numerique)

- Les convertisseurs A/N sont vraiment pas bon du tout

Ensuite pour ce qui est de la MPC REN

- Pad reactif mais le touché est trop dur a mon gout ( Contrairement au ancienne generation )

- Bug intempestif du Software et de la MPC qui fige ( Bravo AKAI au bout de 2 ans de mise a jour Logiciel )

- Ne pas prendre pour du live du moins pour l'instant car trop de bug Hardware et Software

- Fragilité de la MPC

.....

Comment jugez vous le rapport qualité/prix ? Avec l'expérience, referiez vous ce choix ? ...

Trop cher pour ce que c'est , pour etre sincère avec vous Akai a voulu faire une machine qui succéderait au ancienne géneration , c'est raté car pour 880 euro , j'appellerais pas sa une MPC mais une surface midi avec carte son ( MPC STUDIO MIDI )
Pour ma part après avoir essayé MPC 2500 3000 , ensoniq eps 16 sp1200... , je peux vous dire que niveaux sonnorité y'a pas photo ...

Sa ne vaut en aucun cas c'est 880 euro !! Après c'est mon avis personnel

Avec l'experience je ne ferais plus ce choix c'est une chose qui est sur , Autant investir une MPC 2500 qui a aucune perte niveau son et des convertisseurs transparent limité a 2 effet certe mais le son que j'aurais rentré dedans sera le meme que je ferais sortir .

Akai est devenu tout simplement une entreprise commercial qui ne visent que la vente et non pas la qualité .!











janolitoh27/09/2014

L'avis de janolitoh"software encore perfectible (trop de bug)"

Akai Professional MPC Renaissance
Depuis combien de temps l'utilisez vous ?

je l'ais depuis 5 mois.

Aviez vous essayé beaucoup d'autres modèles avant de l'acquérir ?


J'ai la mpc 1000 avec l'osjj

J'ai la mpd 24 pour bossé sur cubase 5.


Quelle est la particularité que vous aimez le plus?

Son séquenceur
le confort visuel et de travail grace au software

On y travail de façon plus rapide qu'une mpc classique

les pads lumineux bien pratique ,ainsi que les lumières des potards qui vous indiquent votre niveau de réglage.

le mode vintage surtout le mode mpc 60 qui donne plus de patate .

c'est sa facilité d'emploi meme sans notion spécifique d'anglais, on s'en sort très bien , de plus on peut trouver le mode d'emploi complet en français sur le forum il me semble.

la finition est excellente ,le design rappel celui de la mpc 60 .

La compatibilité mp3

Plus de limitation mémoire pour le sampling ,ni pour le stockage des sons (à moins d'avoir un disque dur méga blindé genre 30 mo d'espace libre)c'est ton pc qui gère .



Quelle est la particularité que vous aimez le moins?

Impossibilité d'exporter ta prod avec le mode vintage (ne fonctionne qu'en lecture)

Pas de détecteur de bpm
Ni de side chain
Ce n'est pas vraiment une mpc ,c'est une surface de controle midi qui est dépendante de son logiciel pour fonctionné.

mais c'est surtout la stabilité global du logiciel qui est décevante,et pourtant je l'ais eu en version 1.6 (imaginez ceux qui l'on achetés en 2012 en version 1.0) ,j'avais déjà des plantage software et meme pc (écrans bleu) en plus des bugs de sauvegarde qui me faisait perdre mon projet en cours ,le problème des vst externe qui font planté et meme ceux de akai comme le fameux hybrid( version 1.7) qui ce coupe quand je change de preset et donc je suis obliger de le recharger pour qu'il refonctionne , en plus de me faire des pics cpu alors que j'ai un intel quad core Q9550 cadensé à 3,4ghz et depuis que je suis passé en version 1.7 mes problèmes de sauvegarde on disparus mais d'autres bug son apparus plantage plus nombreux (software et pc ) craquement audio pendant l'enregistrement, logiciel qui ne répond plus quand je veux le quitter ,et meme de temp en temp le 16 level qui ce désactive tous seul pendant que je fais une ligne de basse par ex ,autant vous dire que pour le live c'est raté ,sinon je pense que les futures maj d' akai apporteront leurs lot de resolutions mais quand??? çà c'est une autre histoire .

Comment jugez vous le rapport qualité/prix ?

C'est assez cher pour une surface de controle et un logiciel ultra buggé qui est pourtant sorti il y 2 ans déjà .

Avec l'expérience, referiez vous ce choix ? ...

Oui car sans son logiciel instable et mal optimisé ,la mpc ren serais une machine redoutable
maintenant tous repose entre les mains d'akai pour continuer à corrigé les bugs et à ajouté de nouvelle fonctionnalitées pour que la mpc renaissance devienne incontournable .
MJCJM14/07/2014

L'avis de MJCJM"Des possibilités évidentes "

Akai Professional MPC Renaissance
Je l'utilise depuis 1 an maintenant.

C'est ma première MPC.

Contrôleur/Carte son réputée haut de gamme, et direct concurrent face au push d ableton et maschine studio de Native Instruments.

Elle est grande et fine, robuste ... la face arrière rassure par le nombre de ses connectiques et par son apparente solidité, pas de risque de jeu concernant la connectique.

Les 16 potards sans fin sont fiables, précis et sensibles au toucher.
Les pads sont durs et plutôt Sensibles, voir un peu trop. Akai à tendance à régler la courbe de reponse de vélocité assez bizarrement.
Rien à dire concernant le hardware ( c'est au moins l'essentiel ).

Concernant le logiciel, qui heureusement peut être mis à jour, c'est autre chose...

Tout d'abord, celui ci est plutôt sobre.
Les différents menus ( séquenceur, programmes, mixer, samples... ) sont facilement accessibles soit via la souris, soit par la machine, qui auraient peut être mérité plus de boutons dédiés ( l'utilisation du shift est parfois obligatoire, il faut donc connaître les combinaisons, que j'utilise sans cesse ).

Toute l'architecture est à mon sens des plus évidente et facilite l'utilisation.

A gauche se trouve un browser avec 5 dossiers favoris donc la mise en oeuvre est plutôt obscure.

128 pistes sont disponibles à choisir entre les modes programs, plugins, midi, keygroups.

Le mode program fonction comme un kit de 128 sons ( 8 banques de 16 pads )
Avec 4 couches de samples par pad, avec bien sûr ses niveaux de vélocité.
Chaque pad permet des réglages indépendants de volume, panoramique, de pitch ( +/- 48 ) l'application d'un filtre ( passe bas, passe haut, passe bande, bandswitch, du 1er au 8eme ordre, vocal, filtre émulé d'anciennes mpc etc...)

Des envellopes indépendantes pour l'amplitude et le filtre ( mais qu en est il du pitch ? ) un lfo assignable au volume, a la panoramique, au filtre ou au pitch... la vélocité est aussi assignable à ces paramètres.

Chaque pad permet 4 insertions d effets et 4 envois de sends, on imagine donc difficilement utiliser 512 vst d effets en insert pour un seul programme, le pc ou le mac ne suivrait plus...

Le mode keygroup permet lui d'utiliser le clavier comme référence afin de créer des patchs d instruments plus traditionnels... Malgré seulement 4 couches de vélocité par note et c'est vraiment dommage. Ça ne me donne pas envie d'éditer des instruments sur cette machine.

Le mode plugin s'explique par lui même et le mode midi d'assigner une piste midi parmi les 16 canaux sur 4 banques ABCD.
La possibilité de régler la latence pour les données midi est bien sur indispensable et précise. Mais pourquoi cette latence varie constamment pendant l'utilisation ? Ce qui obige à refixer une valeur différente ... bizarre.

Le mode mixer est très simple. Un potard par piste et 8 banques par groupe de 16 avec la possibilité de router les pistes vers differentes sorties ( ce qui est possible aussi en mode program qui dispose lui aussi d un mixer indépendant.
Seul hic, c'est rapidement le bordel entre les pistes midi, programs et plugs et ça entache l'ergonomie sérieusement.

Le mode sample est vraiment convivial, grâce aux potards précis et parfaitement mis en oeuvre pour l édition.
On peut suivre son travail sur la forme d'onde aussi bien sur la mpc que sur l écran du pc ou du mac, c'est je pense un des points forts qui permet de faire des éditions en un tour de potard. Le mode chop est aussi tres pratique pour créer des kits rapidement, mais il manque peut être de précision.
Les éditions des samples sont basiques et c'est vraiment dommage de ne pas retrouver de traitements plus spécifiques, surtout sur software. Pas non plus de crossfade sur les samples. Il suffirait que ces traitements soient plus poussés et en nombre afin de faire de la MPC une station d édition de samples digne de ce nom... mais que fait AKAI ????

Le mode séquenceur est plutôt bien conçu et simple.
On ne se perd pas trop dans la grille, et la résolution est facilement accessible soit via la machine, soit via la souris.

En ce qui concerne la stabilité du logiciel c'est autre chose.
Les bugs sont fréquents et les arrachages de cheveux aussi :(
Même si ils sont moins nombreux depuis la version 1.6, les suivantes sont impraticables.

Il suffit par exemple de glisser déposer trop de samples d'un seul coup dans un programme pour faire bugger le logiciel, et ce, sans même avoir installé un seul VST ou lancé une séquence ..... inquiétant vraiment !

Les VST d'ailleurs, ne seront pas tous reconnus par le soft. Mais cela s'arrange assez sur Mac.

Le son quant à lui est excellent ( interface audio de la MPC ) et sa stabilité n'est pas à remmetre en cause ( je lai testé sur d'autres logiciels et cela fonctionne parfaitement ).

Les plugs livrés avec sont d'une qualité discutable et parfois peu éditables.
Bien que les instruments classiques et moins classiques de "The Bank" sont pas mal du tout, mais impossible de créer les nôtres, très dommage encore une fois.
Les 2go de kits programs sont issus de banques MPC et autres et permettent largement de débuter.

D'autres problèmes remarqués comme le manque de clarté dans le choix des entrées et sorties. Pas possible d'utiliser les entrées analo ou XLR en mode spdif. Il faudrait au moins spécifier sur un bref tableau ou menu, les entrées et sorties connectées et disponibles.

Je mets 7 seulement pour l'instant ( pour la qualite du hardware ) mais j'espère que je pourrais mettre plus a l'avenir.

Il y a bien sur la très attendue mise a jour 1.7 qui rend compatible le multicore et d autres fonctionnalités tres pratiques, mais qui j'espère aussi reglera tous ces bugs, qui pour le moment la rendent difficile en live.
EDIT 2015 version 1.7 et 1.8 cata cata cata

+ le hardware / l'interface audio / les possibilités d éditions et de contrôles via les Qlinks / l efficacité MPC conservée

- les bugs / routings entrées sorties pas clairs / VSTs non reconnus / peu d'éditions pour les samples / zones d'ombres entre le hard et le soft / Les bugs ...

EDIT AVRIL 2015 :

Passage sur Macbookpro en i7 - Rien à voir.
Le logiciel bug beaucoup moins, mais surtout la plupart des plugs sont reconnus et utiliser les Audio units est un régal.
J'ai voulu tester la 1.7 et 1.8 sur mac,en pensant que le problème venait de la version pc !
Niet ... ça bug toujours ( quand même moins sur mac ). Mais je reste en 1.6 et j'ai même peur d'y rester à vie...















rent24/02/2014

L'avis de rent"Encore perfectible"

Akai Professional MPC Renaissance
Je rebondis sur l'avis d'atomik45 qui me semble être l'avis le plus objectif concernant cette MPC renaissance.

Pour ma part, j'ai aussi une MPC 5000 et ai longtemps hésité à la revendre au profit de la renaissance.
Ayant pu l'avoir a prêter par un ami pendant 2 semaines, j'ai pu me faire une idée de l'engin.

Sur le papier, elle est vraiment alléchante, certainement la MPC la plus confortable d'utilisation par rapport à toutes ces petites et grandes soeurs :

- Édition sur ordinateur, plus rien à voir avec l'écran LCD.
- pads qui s'illuminent permettant d'avoir des repères pour le live.
- le logiciel MPC software est très proche de l'éditeur MPC, donc nous ne sommes pas dépaysés.

Dans les faits, tout ça c'est bien beau, mais comme les autres MPCs peuvent être contrôlées en midi et contrôler en midi via bon nombre de logiciels (reason 7, live, cubase, logic, etc...etc...) pas de grande évolution hors mis les pads qui s'illuminent.
Ha si, il y a quand même un changement important la MPC ne fonctionne pas si elle n'ai pas branchée à un ordinateur On ne comprend pas bien la logique d'akai pour le coup, c'est donc une sorte de MPD (contrôleur midi) qui dispose d'une carte son et préampli intégré....

Niveau sonore, elle est comme toutes les MPCS, tout dépend des samples qu'on y upload.
Néanmoins, le module MPC60 donne un grain vraiment intéressant.

Je pense que pour l'instant cette MPC n'est pas encore au point, le logiciel est encore perfectible et est parfois incompatible en pluging vst avec certains softs.

Si vous n'avez jamais eu ce type d'appareil entre les mains, cette MPC a au moins le mérite d'avoir un soft simple, donc une prise en main assez rapide.
Si par contre vous recherchez une MPC qui se suffit à elle meme, si vous vous fichez du coté bling/bling des pads qui s'illuminent/ si vous souhaitez l'utiliser pour le live / si vous avez acheté reason 7 ou ableton live (excellent contrôleur midi externe) je vous conseille plutôt une MPC plus ancienne qui sera tout aussi performante (attention néanmoins aux pannes, car de plus en plus difficile de trouver des pièces détachées sur certaines)

Au passage, ce test m'a permis de constater qu'une fois le logiciel MPC software installé avec la MPC renaissance (oui pour débloquer le logiciel la MPC dois être obligatoirement branchée), on peu tout à fait contrôler ce meme logiciel avec la MPC 5000 en midi (sauf les effets...) donc gros coup de gueule à AKAI qui ne laisse pas la possibilité aux non possesseurs de la renaissance de travailler sur son logiciel !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
(si le sujet vous intéresse : http://www.mpc-tutor.com/mpc-renaissance-review-legacy-files/ )
Atomik4506/02/2014

L'avis de Atomik45"Pas encor convaincu ..."

Akai Professional MPC Renaissance
Je l'ai depuis 2 jours.

J'ai eu les MPC 2000, 2000xl, 500, 2500 et 5000

Quand j'ai branché la bécane et commencé à prendre conscience des possibilités offertes, je me suis dit : "Grosse tuerie !". Après deux jours de taf intensif sur la machine, je penses que c'est énorme de potentiel. On peut tout faire sans prendre la souris, les plugins et instruments AU tournent bien (je reste méfiant) et s'assignent automatiquement aux 16 potars. Le step séquenceur est plutôt pratique pour faire des retouches. Tout est bien pensé pour laisser place à la création. Tout est modifiable, améliorable, interchangeable à souhait, comme à l'ancienne mais avec les améliorations technologiques qui s'imposaient. Une MPC des temps modernes.

Pour la critique négative, et oui ... j'ai rencontré mes premier bugs ce soir en retouchant quelques séquences. La machine à freezée une fois en répèt, à froid le matin. Et de nouveau, ce soir en passant sur le mode "FULL" depuis le "step séquencer".

Tout ça pour dire que le soft (Ver. 1.6) n'est pas encor très stable et j'espère qu'il ne me lâchera pas en live ... La MPC 5000 rencontrait des problèmes similaires. Impossible de faire de scène avec, une chance sur deux de planter sur un titre. Et AKAI n'a jamais résolu le problème ... 1500€ la machine ...

J'espère que les programmeurs sont à font de code pour améliorer tout ça parce que ça pourrait, si c'était fiable, faire palir la concurence sans problème. Le système de séquençage est le meilleur que j'ai vue, d'une simplicité enfantine avec des possibilité infinies !

Pour le coup, je ne peux pas dire si je referais ce choix ou pas, j'ai regretté l’acquisition de la 5000. Les bugs que j'ai rencontré sur la Renaissance m'ont rappelés de mauvais souvenirs ... attendons les mises à jours.



Quentin7507/12/2013

L'avis de Quentin75"Du lourd !"

Akai Professional MPC Renaissance
Je l'ai depuis environ 5 mois, achetée d'occasion via le site. Dans l'ensemble je suis satisfait de la mpc. Avant j'étais sur la 1000 que je trouvais déjà mortelle, mais là la Ren est carrément d'un autre level. Quand je l'ai reçue elle m'a parut super balaiz. Mais en fait elle est très légère et très fine.
Avant tout il faut savoir qu'elle ne fonctionne QUE si elle est branchée à un ordinateur (le plus gros défaut selon moi). Je suis pourtant un adepte du boom bap, du grain sp ou mpc 60 (futur achat !), mais cette mpc donne accès un confort de travail inégalable :

* Le découpage équivaut à une frappe chirurgicale sans bavure. Très rapide par rapport à la 1000, et je ne parle même pas d'une XL ! On peut déplacer le point Start et End soit avec la molette classique, soit avec les Q-links. Ceux de gauche pour le Start et ceux de droite pour le End, et de manière de plus en plus précise en partant des Q-Links du haut jusqu'en bas. De plus le point start ne dépasse jamais le point End (ce n'était pas le cas sur la 1000, peut être que cela a changé avec les plus récentes entre temps), ce qui permet d'enchainer le découpage très rapidement. Le zoom est gérable avec l'un des Q-link aussi.
* L'attribution des samples sur les pads. Très bête mais très rapide aussi.
* L'ordinateur.... Je regarde rarement l'ordinateur, je suis plutôt fixé sur ma mpc, ce qui ma valu 2-3 frayeurs quand il se mettait en veille à force de ne pas l'utiliser (et oui la mpc ne répond plus du coup!). Mais il faut reconnaître qu'à 4h du matin quand on est plongée dans une prod qu'on ne veut pas lâcher malgrés la fatigue, découper en regardant sur l'écran d'un ordi c'est royal.
* L'écran inclinable, ca change de la 1000 où je me tuais le dos parfois. En plus en bleu ca rend bien.
* Card is full, full memory, memory is over... tout ça oubliez ! La mémoire de la mpc = la mémoire de votre ordi = sample illimité... (ce n'est pas pour autant qu'il faut arrêter de sampler en 45tours !)

En bref, on peut bosser un album complet sans à avoir à éteindre la mpc. En revanche l'ordinateur... ca c'est une autre histoire. Je suis sur mac donc ca roule tranquille. Quelques beugs qui font planter le logiciel, donc faut bien penser à sauvegarder régulièrement. D'autant plus que sauvegarder une prod n'a jamais été aussi rapide. Shit + save et votre prod est sauvegardé en moins de 2scd. Ca ferait peur aux utilisateurs de 60... Après pas d'inquiétude je compte sur les doigts d'une main ce genre de beug.
Le réel problème c'est que ca tue complètement l'esprit mpc. Que la Studio ne fonctionne qu'avec l'ordi ok, mais la Renaissance.. là Akai ils ont déconné sévère. Ils sont repartis avec un semblant d'esprit "retours aux sources", avec un design proche de la 3000, la promesse d'un mode Vintage (j'y reviendrai...), et ils foutent tout en l'air avec l'ordi. Déjà que la mpc neuve coute chère, il faut en plus s'équiper d'un bon ordi. Moi j'avais déjà un mac donc ca va mais tout le monde n'a pas forcement envie d'investir dans un ordi puissant en plus. C'est vrai que l'ordi offre certains avantages, mais j'aurais préféré qu'elle n'est pas cette contrainte.
Ensuite, je ne sais pas si je n'ai pas réussi ou si ce n'est pas possible, mais impossible de la faire fonctionner avec mon s950. J'ai cherché un peu sur internet je n'ai rien trouvé à ce sujet. Si on ne peut vraiment pas l'utiliser avec, là encore je pense qu'Akai a commis une grosse erreur. J'espère juste qu'il s'agit d'un simple beug.
Concernant le mode vintage! Allons y un par un :
Le mode mpc 3000 : ... pas grand chose à dire parce que pas grand intérêt.
Le mode mpc 60 : Ca cogne ! Les kick et les bass sont beaucoup plus percutantes. Ca ajoute vraiment quelque chose.
Le mode sp 12 : ca sonne très légèrement comme un grain de sp, mais vraiment légèrement.
Le mode sp12 Ring : Alors celui là, avant de l'acheter je n'en avais jamais entendu parlé. Il y a un bouton pour chaque mode mais pas pour celui ci. Il apparait lorsqu'on réappuit sur le mode sp 12. Je pense que c'est une mise à jour que j'ai eut d'office du coup. Celui là il sonne vraiment bien ! On retrouve l'esprit sp 1200. Bien sûr ca ne sonne pas pareil, mais ca s'en rapproche.

Mais il faut également savoir qu'on ne PEUT PAS exporter ses pistes avec le mode vintage. Et oui ! Donc pour ceux qui veulent essayer de donner un petit grain 12 bits pour leurs prod je leur conseil de checker le Decimator dans le prog edit (à vous de le trouver).

Le logiciel est plutôt bien fait. Simple et efficace. L'écran de l'ordi affiche toujours exactement la même chose que ce qui se passe sur la mpc, mais avec un peu plus de couleurs. La banque de son est énorme ! On y retrouve des soit disant sons présents sur les différentes mpc. J'ai du mal à croire qu'il y avait autant de sons fournis sur la 3000 & la 60 mais bon... Pour ceux qui font de l'electro ou du hip hop style dirty ou trap je pense qu'il y a la dose. Pour le hip hop plus boom bap le choix est moins large. Les drums sonnent vraiment très clean, 100% numériques, sauf certain qu'il faut réussir à trouver parmi les centaines de samples dispo. J'y ai trouvé de bonnes basses, donc rien que pour ça j'ai kiffé. J'utilise très rarement les drums fournit. Quelques hihats sympa quand même. On navigue bien dans ces menus, que se soit depuis la mpc ou l'ordinateur.
Sinon l'export est lui aussi très rapide. Un nouveau (?) mode sympa fait son apparition juste à coté du trac mute : le mode pad mute. En gros c'est comme le mode track mute sauf que là comme son nom l'indique, on ne mute qu'un ou plusieurs samples sur une piste. Pas mal pour des lives ou des grosses sessions freestyle. Ha oui, petit détail, dans ces modes et dans quasiment tous d'ailleurs, les pads s'illuminent selon ce que vous êtes entrain de faire. Par exemple dans le mode track mute, les pistes mutées sont rouges et les autres jaunes, ce qui permet d'avoir une meilleure vue d'ensemble de ses sons lorsqu'on joue en live des prods avec beaucoup de pistes (puisque beaucoup de mémoire...). Les yeurs restent rivés sur les pads. C'est con mais c'est pratique.
Pour ceux qui utilisent des mpc qui sauvegardent sur cartes sd, vous allez pouvoir les réouvrir depuis la renaissance. J'ai retravaillé pas mal de prod grâce à ça.
Le fait que la mpc serve de carte son est aussi un bon point. Niveau sonorité, ca cogne. Le swing, à vous de le créer ne comptez pas sur le mode vintage. Après on peut faire un bon prémix de la prod déjà sur la mpc. La section des effets est très fournie, mais je suis pas très fan des différentes reverb, à mon grand regret. Elles sonnent bien numérique, c'est trop propre pour moi. Après ca convient pour d'autres styles bien sur. Les pads répondent bien, la petite bande de mousse à l'endroit où sont posés les bras fait bien plaisir! Encore un petit détail cool.

Pour résumer :

+ La rapidité avec laquelle on travail tout va très vite
+ Le Decimator qui imite assez bien le grain sp 1200
+ Les Q-links qui ont beaucoup d'utilités différentes selon le menu dans lequel vous êtes
+ L'interface est très simple, on passe vite d'un menu à l'autre
+ L'écran de l'ordi il faut le reconnaître...


- Le fait qu'elle ne puisse être dissociée d'un ordinateur quand même
- Ne pas pouvoir exporter avec le mode vintage, je ne comprends vraiment pas pourquoi ils ont fait ça.
- On est loin de l'esprit des mpc old school, mais on peut pas en vouloir à Akai, leur but à eux c'est de conquérir un plus large public, et là ils vont réussir.

Personelement je referai ce choix sans hésiter. Travailler vite n'empêche pas de bien travailler.
delaville19/08/2013

L'avis de delaville

Akai Professional MPC Renaissance
je bosse avec reason et j'avais une MPC 2500 et 1000 ,et je souhaitais une alternative pour réunir le hard et le soft .
mais il est toujours compliqué d'intégrer des vts à mes prods .
et pour moi le gros plus de cette mpc vient du fait que l'ont peut intégrer des instruments vst et des effets vst au vsti .


c'est plus que simple même pour un novice , il est possible d'utiliser la souris , et pour le boss de la mpc d'utiliser seulement la mpc .
avec l’affichage sur l'écran du mac , rien de plus simple les forme d'onde sont facile à couper et les options propres aux mpc réellement efficace !!
j'ai téléchargé le manuel sur internet , mais il y a une section d'aide sur le logiciel mpc.

elle est très orientée electro , mais ils y a une tonne de sons , que même après 2 mois d'utilisation je n'ai pas encore fait le tour ;
les effets sont géant , et l'utilisation des effets vst énorme .

elle est un chère car cela reste une coquille vide , et le touché mpc n'est pas celui d'une vrai mpc hard ( en ce qui concerne le groove ) !!!
mais cela reste une tuerie !
je pense qu'elle va me suivre un bout de temps
fabamarie19/05/2013

L'avis de fabamarie"une coquille vide"

Akai Professional MPC Renaissance
on peut dire qu'elle s'apparente à une surface de controle avec son logiciel dédié ( mais elle peut aussi controler des vst )
elle sert aussi de hub usb, ce qui est assez génial pour brancher un clavier maître ou autre surface de controle

je tourne sur un macbook pro de 2009, dualcore avec 4Go de RAM et ça tourne bien

je ne connais pas l'univers akai et les mpc, c'est une première pour moi qui bosse surtout en home studio avec Logic 9 et peu de vst
le tout est assez bien fait, le soft est assez clair et tout est accessible depuis la mpc, ce qui est très appréciable lorsqu'on utilise la mpc avec son logiciel, beaucoup de sons, l'assignations aux pads, les séquences, tout est vraiment bien pensé
il y a encore quelques bugs parfois à l'allumage ( mpc pas reconnue, il faut éteindre et rallumer le soft et la mpc )
utilisation en vst dans un séquenceur : je l'utilise avec Logic pro 9, c'est bien fait, le soft ressemble a celui en standelone sans la grille midi pour créer les groove, donc on peut s'y perdre un peu. je trouve qu'il manque encore quelques trucs, l'intégration n'est pas tout à fait au point puisqu'on ne sait pas vraiment ce qu'on joue et ce qui est enregistré, il y a quelques bugs car on peut controler le DAW avec les commandes play et stop de la MPC, par contre les touches rec et over dub ne marchent pas. la plupart du temps je suis obligé d'utiliser un système de débrouille qui consiste à enregistrer chaque piste en audio dans le DAW pour pouvoir bosser ; comment dire, c'est un peu l'opposé de la version standelone qui elle, est super intuitive et facile d'utilisation. la MPC sert de carte son, j'ai réussi à enregistrer des pistes voix dans Logic avec un micro statique ( 48v sur les entrées XLR ) .
le manuel est en anglais en pdf, on trouve une version Française grace aux forums d'audiofanzine, merci les gars
l'installation des softs est assez simple et les mises à jours apportent beaucoup, on attend d'ailleurs la mise à jour 1.4 d'ici 1 mois, ce qui sera encore mieux

beaucoup de sons et beaucoup de possibilités, c'est vraiment bien fait, les effets sont bien mais il m'arrive de devoir utiliser la souris car il y a quelques trucs que j'ai pas bien saisi dans l'édition avec la MPC
l'édition des samples est super bien faite, les pads, les Qlink et enfin la possibilité d'utiliser des vst
par contre dès qu'on passe sur les vst ( même the wub, the noise, the bank et 808 qui sont fournis avec la MPC ) là il faut utiliser la souris et l'écran et être un peu patient car parfois je trouve ça lent à réagir et autant utiliser les vst de son DAW
perso je ne suis pas vraiment branché electro donc les sons des synthés je suis jamais très fan mais on peut quand même les triturer avec les Qlink

avis mitigé donc, ce qui fait bizarre c'est que sans soft, la MPC est une coquille vide, lorsqu'on allume le soft sur son ordi il y a toujours un moment suspendu où on se demande ce qui se passera si le soft ne reconnait pas la MPC
une fois les 2 en liaison, en standelone, c'est un régal, la MPC est grande et on peut tout commander, c'est vraiment une workstation

ensuite pour une intégration dans un DAW, cela reste perfectible, j'attends beaucoup des mises à jour futur car les possibilités sont encore grande et il reste quelques bugs ( truc que je vois rarement sur Mac ) par exemple quand je sors du DAW et que je repasse sur la version standelone, le soft et la MPC ne se reconnaissent pas, il faut rallumer les 2

voilà, je voulais apporter un avis différent de celui des autres pour une utilisation différente
je trouve que c'est pas mal et que cela reste perfectible, la balle est dans le camp d'AKAI qui sort des mises à jour heureusement
romu.ak26/04/2013

L'avis de romu.ak"MPC Renaissance ou le kif absolu !"

Akai Professional MPC Renaissance
Pour la connectique, je vous laisse voir ici même, sur le site d’Akai ou chez tout bon revendeur ;)



Au niveau des sons, la Renaissance est livrée avec 4 DVD (The Bank, The Wub, The 809 et The Noise)

J'ai commencé avec une MPC 2000.



The Bank représente 7Go de sons



Pour être tout à fait honnête, j’ai la REN depuis trop peu de temps pour juger des sons fournis et des VSTs, je peux juste dire qu’il y a du bon et du moins bon comme dans bon nombre de banque de son et instruments virtuels. Du peu que j’ai essayé, j’ai trouvé des sons qui m’ont convaincus et d'autres moins.



Cela restant tout de même très suggestif et fortement lié aux goûts de chacun 

Edit du 29 mai 2013 : Concernant les drums, je suis ravi même si j’utilise aussi mes propres banques et même si je suis fan de Drums Layering, les kits fournis sont excellents !
Je n’ai pour l’instant pas encore trop testé les vst’s mais ça ne saurait tarder.


Tout à fait, la REN dispose d’une section d’effets complète. J’ai eu l’occasion d’en tester quelques un, ils sont tout à fait utilisables.

Edit du 29/05/2013 : Je réitère ce que je disais concernant les effets, ils sont clairement bons et utiles. J’ajoute que le contrôle des effets avec les Q-Link c’est terrible.

En ce qui concerne le séquenceur, il est tout simplement hallucinant (bien sûre, il s’agit là d’un séquenceur orienté boucle, donc il ne faut pas s’attendre à un séquenceur généraliste (tel qu’un Logic, Cubase ou autres)). Pour faire simple c’est le séquenceur d’une MPC « classique » au sein de l’environnement informatique. Comme une version !!! super-sur-vitaminé !!! Vous permettant l’utilisation des plugs VSTs, le routing interne, le sampling, le mixage, l’insertion d’effets, etc, etc…

Edit du 29/05/2013 : J’ajoute que je trouve la fonction de slicing (pour ceux qui sample) très efficace.


La configuration générale est très simple, on installe les softs, un après l’autre (classique quoi), on fait les mises à jours et lets go !

En ce qui concerne les fonctions, Akai fait très très fort ! Tout est accessible sur la MPC, c’est rapide, clair et précis. Facile d’accès, je n’ai pas utilisé le manuel, mais fait quelques recherches sur Youtube et regardé les vidéos de Young Guru (MPC University). Tout tombe sous la main, l’ergonomie est excellente ! (C’est ma méthode aussi, je préfère m’amuser à essayer les fonctions pour voir ce que cela donne que de passer des plombes sur un manuel, et honnêtement, pour peu que l’on ait l’habitude de la MAO (ou des machines), tout tombe sous le sens, tout est très intuitif (La doit être le légendaire workflow des MPC’s ;) ) et si une fonction m’échappe, c’est là que je consulte le manuel.

Pour ceux qui est fournis dans la boite, Akai ne fournis qu’un quick start guide et la version française du manuel est disponible ici sur AF. (C’est limite de ne pas fournir de manuel complet, mais me concernant, je m’en soucis que peu)


Concernant la sonorité de la REN, y’a pas à dire, elle a de la patate. Ça envois ! Pour les sons fournies, de ce que j’en ai entendu, ils sont de bonnes factures comme les effets, etc..

Concernant l’expression des pads, c’est du tout bon, la réactivité est excellente, la vélocité aussi, rien à dire de ce côté. Les pads sont convenablement placés, la sérigraphie permet de rapidement s’y retrouver (concernant les boutons de fonctions). L’écran affiche les bonnes informations (certains devrait en prendre de la graine..).


Cela, fait une semaine que j’ai fait l’acquisition de la Renaissance. C’est un réel plaisir de composer avec cette machine. Tout est parfaitement pensé sur l’ergonomie, on fait de la musique, on s’amuse à faire de la musique, et on crée de la musique, on oublie l’ordinateur (tout en profitant de ses possibilités), la souris devient presque un accessoire de déco, la section sampling est on ne peut plus efficace (chop, slice, time stretch, etc…) et extrêmement facile à manipuler. Tout ce passe sur la MPC (moi je regarde quasi même plus l’écran d’ordinateur), la souris est vite, très vite oubliée. Le workflow est on ne peut plus efficace. On arrange nos séquences le plus facilement et le plus rapidement du monde, on édite, effaces, test, les effets sans se prendre la tête, en bref on plonge dans la musique que l’on fait sans penser à l’ordinateur, à rajouter une piste, etc..

Edit du 29/05/2013 : Clairement cette machine mérite le surnom « The Instrument » mentionné sur la boite. Et une petite note aussi concernant les modes vintages, clairement suite aux autres commentaires, j’ai l’impression que les gens attendent des modifications sonores importantes lorsqu’ils passent en mode MPC3000 par exemple… Il important de noter que cela ne sera pas le cas mais aussi et surtout que cela ne doit pas être le cas, j’insiste sur le « ne doit pas », une 3000 c’est très subtile, la MPC imite cette subtilité donc forcément, ça ne change pas tout (à méditer pour certains ;) )
Akai est à l’écoute de ses clients et il travaille dure (c’est ce qu’il me semble en tout cas) à l’amélioration du système. Cela faisait longtemps que je n’avais pas pris autant de plaisir à composer « beatmaker ». C’est pourquoi je recommande fortement. J’avais fait l’acquisition par le passé de NI Maschine, je n’avais pas du tout accroché au workflow, que c’était brouillon et pas intuitif. Bon j’ai du mal avec les softs de NI en général, je les trouves souvent mal pensé et pas ergonomique (même si malgré cela, j’utilise pas mal Kontakt et Massive) et même si, il faut le dire, ils sont puissants. Mon ressentis entre les deux est que NI a apporté l’idée de la fusion entre le monde « MPC » et le software et Akai l’a concrétisée.

N’ayant pas eu l’occasion de tester la Renaissance avant achat, j’avais un peu peur de me retrouver une nouvelle fois face à un contrôleur très amélioré (type NI Maschine) et non pas à une réelle intégration du monde MPC dans l’ordinateur. Ma crainte est tout à fait effacer ! Je n’ai plus de doutes, c’est une tuerie !

Alors évidement, vous l’aurez deviner, je referais ce choix sans la moindre hésitation. Et pour ceux qui se posent la question entre NI et AKAI, selon moi, il n’y a pas photos, AKAIS a vraiment fait très fort et surpasse de loint NI (peut-être pas au niveau des fonctionnalités, qui sont sommes toutes très proches), mais au niveau de l’ergonomie, de l’accessibilité, de la jouabilité, ce qui pour moi reste le primordiale « S’éclater à faire du son », je mets tous mon aval sur la MPC Renaissance.