Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Akai Professional MPC500
Photos
1/1164

Akai Professional MPC500

Séquenceur Sampleur de la marque Akai Professional appartenant à la série MPC

26 avis

Annonces MPC500

Me prévenir à chaque nouvelle annonce sur ce produit

News

Images

Tutoriels et astuces

Vidéos

Avis

Note moyenne :
( 3.9/5 sur 26 avis )
7 avis
27 %
10 avis
38 %
8 avis
31 %
1 avis
4 %
Donner un avis
Johnny maffiaJohnny maffia

Déesse du Néo-Crunk

Akai Professional MPC500Publié le 01/02/22 à 06:05
J'actualise cet avis car j'ai actualisé ma pratique de la mpc 500.

Je l'ai depuis 2009 et je l'aime toujours énormément. Les ergotteurs pourront lui reprocher sa rigidité. Pour moi c'est une qualité.

Je l'utilise pour sa fonction première : un sampleur, dans l'esprit old School des premiers beatmakerz.

Mais je l'ai renforcé avec la créativité New School des produits Teenage Engineering , comme le Tonic , le Sub , le K.O , l'Arcade et le Factory, pour ne citer qu'eux.

La MPC respecte les sons et l'esprit des machines low cost. Son sampling transparent respecte le grain..
Lire la suite
J'actualise cet avis car j'ai actualisé ma pratique de la mpc 500.

Je l'ai depuis 2009 et je l'aime toujours énormément. Les ergotteurs pourront lui reprocher sa rigidité. Pour moi c'est une qualité.

Je l'utilise pour sa fonction première : un sampleur, dans l'esprit old School des premiers beatmakerz.

Mais je l'ai renforcé avec la créativité New School des produits Teenage Engineering , comme le Tonic , le Sub , le K.O , l'Arcade et le Factory, pour ne citer qu'eux.

La MPC respecte les sons et l'esprit des machines low cost. Son sampling transparent respecte le grain..
Lire moins
»
beat&juicebeat&juice

Chouette petite MPC nomade (basic)

Akai Professional MPC500Publié le 17/01/22 à 20:51
Les MPC en général permettent tous les styles pourvu que les échantillons correspondent, avant d'avoir cette MPC de base qui est la 500 j ai eu quelques autres sampleur a pad ou non , j ai commencé avec des groovebox type mc 909 , electribe, RM1x ,Rs7000 , c est machine ne correspondaient pas vraiment à mes attentes puis je me suis orienté vers des Rompleur E_mu Xl7 et Proteus 2500 avec en plus les ROM de la PX7 et MP7 ,c était déjà un peu plus proche de ce que je recherchais grâce au pads et a un clavier mettre vue que je séquence généralement à la volet mais je souhaitais pouvoir utiliser mes propres son je me suis donc orienté vers une Roland MV8800 full options qui a était la...…
Lire la suite
Les MPC en général permettent tous les styles pourvu que les échantillons correspondent, avant d'avoir cette MPC de base qui est la 500 j ai eu quelques autres sampleur a pad ou non , j ai commencé avec des groovebox type mc 909 , electribe, RM1x ,Rs7000 , c est machine ne correspondaient pas vraiment à mes attentes puis je me suis orienté vers des Rompleur E_mu Xl7 et Proteus 2500 avec en plus les ROM de la PX7 et MP7 ,c était déjà un peu plus proche de ce que je recherchais grâce au pads et a un clavier mettre vue que je séquence généralement à la volet mais je souhaitais pouvoir utiliser mes propres son je me suis donc orienté vers une Roland MV8800 full options qui a était la première machine qui répondait totalement à mes attentes et besoin, c est la 1ere bécane où je me suis dis ayé j ai trouvé mon Graal ?. J ai donc continuer dans cette voie avec une MPC 5000 , une BKE beathangz (MPC live avant l heure) dommage qu il n' y ai jamais eu de mise a jours qui règle les beug et le fait qu'elle s éteigne sans raison a n importe quel moment ,sans ça ça aurait était une chouette petite machine pour produire en studio mais vraiment pas adapté pour le live. Dernièrement je me suis acheté une MPC one qui est une machine a mon sens incroyable qui peu se suffire à elle même tellement elle offre de possibilité varier , c est limite l opposé de la mpc 500 malgré que toutes 2 sont l entrée de gamme chez les Akai MPC dans des époques différentes. J ai écris un pavés "inutile" qui parle de tout sauf du sujet qui nous intéresse (la mpc 500) donc rentrons dans le vif du sujet, pour moi la 500 est une MPC de voyage mais pas que , car elle peut suffir a joué en studio et en live dans n importe quel style selon les besoins et attente de l utilisateur.

La MPC que j' ai récupéré a bien vécu , je l ai échanger contre un petit semi modulaire Moog werkstatt 01. C est une machine qui est très solide prévu pour être trimballer partout dans un sac sans forcément la protégé un vrai petit tank bien fini ^^. Sa prise en main pour tous possesseur de n importe quel MPC est ultra simple pas besoin de mode d emploi ,1h a se balader dans les menus suffisent à faire le tour des fonctionnalités, l ergonomie est basic simple mais efficace pas de furniture. La machine idéal pour débuter ou s initié au format MPC. En ce qui concerne l édition de séquence a peu de chose prêt toutes y est.
En ce qui concerne la partie sampling ,l édition et le traitement on est très limité l idéal a mon avis étant de découper d éditer et pourquoi pas traité ses samples en amont sur l ordi d ailleurs le petit logiciel "MPC Maid" prévu pour la 500 et la 1000 est simple et efficace. Pour moi c est ce qui décrit le mieux cette petite MPC simple et efficace juste ce qu il faut pour s éclater sans se prendre la tête dans des opérations compliqué ce qui rend l utilisation ultra plaisante. Par contre j' ai investit direct dans une RAM exm-128MB que j' ai acheté sur lbc le même prix voir moins cher que les RAM générique vendu sur eBay ou Amazon et j ai une Compact Flash de 4 GB qui fait office de petit disque dur. Avec les 16MB d origine on va pas bien loin c est limite si on arrive pas a faire un programme complet avec les banque ABCD. Après si on utilise ce petit sampleur comme une boîte à rythme ça peu suffire .
Pour les plus le côté portable et nomade grâce au pile et le fait que la machine comporte les fondamentaux qui permettent de s éclater malgré les limitations elle offre énormément de possibilités, l art née des contraintes et des limitations et meurt de trop grandes liberté et possibilité... More IS LESS ?. Plus sérieusement quand une machine malgré ses limitations suffit a offrir du plaisir et de nombreuses possibilités c est que la machine conçu par la FIRME est réussi et remplit son contrat. Les effets sont peu nombreux mais plutôt utile et convaincant .
et pour les moins la mémoire sans extension trop limité et le fait qu on ne puisse pas utiliser l entrée audio comme un multi effet ou pour traiter et amplifié un instrument externe. L entrée si je dis pas de bêtises ne peut être utilisé que pour enregistrer des extrait audio. Dommage en config Nomad ça aurait était chouette de pouvoir y brancher un petit synthé du genre format boutique toute en récupérant le signal sur les sortie et le casque de la MPC . Tous les autres sampleur que j' ai eu offraient cette possibilité... C est fort dommage ??
Lire moins
»
BillybillyBillybilly

R I G I D E

Akai Professional MPC500Publié le 17/11/19 à 11:47
La MPC500, mon premier séquenceur/sampleur, ma troisième machine hardware après un Monotron (:facepalm:) et un Volca Keys. Achetée en 2016, plutôt dans l'idée de faire des sons abstract hip hop lo fi et aussi un peu de musique expérimentale.

Je vais être direct : ce n'était pas la bonne machine pour ma manière de travailler.

Je l'ai pourtant utilisée régulièrement pendant deux ans pour des compositions, aussi un peu pour du live. Le premier point qui m'a marqué avec cette machine, c'est son côté rigide et vraiment laborieux. Alors oui, la machine est "simple" dans le sens où elle permet de coucher rapidement ses idées (et encore...) et que son workflow est plutôt direct (ce n'est pas...…
Lire la suite
La MPC500, mon premier séquenceur/sampleur, ma troisième machine hardware après un Monotron (:facepalm:) et un Volca Keys. Achetée en 2016, plutôt dans l'idée de faire des sons abstract hip hop lo fi et aussi un peu de musique expérimentale.

Je vais être direct : ce n'était pas la bonne machine pour ma manière de travailler.

Je l'ai pourtant utilisée régulièrement pendant deux ans pour des compositions, aussi un peu pour du live. Le premier point qui m'a marqué avec cette machine, c'est son côté rigide et vraiment laborieux. Alors oui, la machine est "simple" dans le sens où elle permet de coucher rapidement ses idées (et encore...) et que son workflow est plutôt direct (ce n'est pas l'Octatrack par exemple où on doit naviguer entre les patterns, scènes et parts et qui peuvent vite rendre l'organisation d'un projet chaotique). Ici on a des banques de son, des séquences qui contiennent des pistes et roulez jeunesse. Quand je parle du côté laborieux, c'est vraiment au niveau de l'interface. Tout passe par des menus et des sous-menus dans lesquels on navigue à l'aide d'une grosse mollette en plastique qui n'inspire pas du tout confiance. Pour mettre un sample en reverse, il faut entrer dans le menu édition, faire dérouler jusqu'à reverse et le sélectionner. Vraiment, je trouve ça très tue-l'amour quand on compose. L'assignation des effets aussi est vraiment lourdingue, tout comme le réglage des effets en question. Vraiment, c'est pas marrant de naviguer de paramètre en paramètre avec des boutons de navigation durs et capricieux pour ensuite ajuster le paramètre avec cette fameuse mollette en plastique.

Autre exemple, la machine dispose d'un séquenceur pas à pas (si si) uniquement accessible via du menu, du sous-menu, etc... Je suis un peu de mauvaise foi, ce séquenceur pas à pas n'est pas destiné à programmer des séquences à partir de rien mais plutôt à corriger des performances (replacement temporel, correction de vélocité, etc...) joués en temps réel. Mais quand même, c'est vraiment le séquenceur pas à pas le plus laborieux (et de loin) que j'ai eu l'occasion de manipuler. Mais je suis conscient que pour ce cas précis, je choisis de voir le verre à moitié vide (il pourrait ne pas y avoir de mode pas à pas du tout).

Au niveau des contrôles directs de la machine, on a les 12 pads sensibles à la vélocité, perso j'aime pas du tout, jamais réussi à jouer à niveaux constants avec la réponse en vélocité activée mais ça je veux bien admettre que ça vienne de moi étant donné que je suis vraiment nul en finger drumming. On dispose aussi du fader Q link pour moduler des paramètres soit en temps réel soit pour écrire des automations sur des séquences. Et pour moi, ça a été la douche froide, je m'imaginais faire des envois de delay ou de reverb avec ce fader. En fait, il ne peut contrôler que 3 paramètres, volume du sample, pitch du sample (en pitch continu) et le filtre du sample. En pratique c'est très léger surtout que l'assignation de ce fader a un défaut, il va être automatiquement affecté au dernier pad frappé sans possibilité de désactiver ce comportement. Du coup, pas possible de lancer un son sur un pad et de le faire monter progressivement au fader tout en lançant des one shots en même temps.

Concernant les caractéristiques sonores et techniques de la machine, sur le papier, c'est sympa. 32 voix de polyphonies (d'après le site d'Akai), 2 effets qu'on peut chaîner (mais sur la totalité de la machine, pas par piste), des effets master (compression, eq). Dans la réalité, c'est moins ça. La polyphonie réelle dépend énormément des effets affectés (la reverb la fait vraiment chuter) et vraiment on oublie direct les 32 voix de polyphonie. En terme de son, j'avais une fréquence à 5kHz sur le master (j'alimentais la machine sur le secteur). Après renseignement sur le forum, il s'avère que je n'étais pas le seul à constater ça (et ça venait bien de la sortie physique, pas du moteur audio ou de mes samples, j'ai testé avec tous les cas de figure). Quant à la seule fois où j'ai voulu m'y mettre dans mon canapé, en l'alimentant sur piles, le premier coup de pad a fait reset la machine. J'ai jamais réessayé.

En conclusion, je trouve cette machine, en 2019, vraiment dépassée, avec son workflow terrifiant à base de sous-menus, ses boutons cheaps et sa qualité de fabrication douteuse. L'absence de LFO ou de paramètres aléatoires rend, à mon avis, très compliqué de rendre vivant ou organique ses sons. Je comprends tout à fait qu'à sa sortie en 2006, c'était une machine intéressante, qui répondait à un réel besoin. Mais maintenant, je pense qu'à moins d'être vraiment fan des MPC à l'ancienne, ça vaut plus vraiment le coup. Je comprends qu'on soit tenté de commencer par là (surtout que ça vaut vraiment plus rien en occasion) mais pour ma part, ça a failli me dégoûter du sampler hardware. Heureusement que j'ai persévéré avec d'autres machines aux conceptions très différentes (SP404 puis Octatrack).
Lire moins
»
julien.georges1julien.georges1

Encore valable de nos jours

Akai Professional MPC500Publié le 17/10/19 à 13:25
J'ai pris possession de la bête car je voulais piloter un live machine à moindre coût. C'est d'abord son coté séquenceur à pile qui m'a attiré. Mais rapidement je me suis éclaté avec les samples (c'était mon premier sampler Hardware).


Les caractéristiques sont bien connues, je ne vais pas revenir dessus. Je voulais laisser un avis car j'ai vraiment adoré cette boite mais je l'abandonne car je suis passé à la Mpc Live, je voulais lui faire honneur.


Pour les éventuels acquéreur en 2019 : ça vaut le coût. C'est super simple d'utilisation. ça se transporte dans une sacoche. C'est plutôt solide. Entre 150 et 200€ selon l'état ça promet des heures d'amusements.


Les défauts : la...…
Lire la suite
J'ai pris possession de la bête car je voulais piloter un live machine à moindre coût. C'est d'abord son coté séquenceur à pile qui m'a attiré. Mais rapidement je me suis éclaté avec les samples (c'était mon premier sampler Hardware).


Les caractéristiques sont bien connues, je ne vais pas revenir dessus. Je voulais laisser un avis car j'ai vraiment adoré cette boite mais je l'abandonne car je suis passé à la Mpc Live, je voulais lui faire honneur.


Pour les éventuels acquéreur en 2019 : ça vaut le coût. C'est super simple d'utilisation. ça se transporte dans une sacoche. C'est plutôt solide. Entre 150 et 200€ selon l'état ça promet des heures d'amusements.


Les défauts : la polyphonie, carte compact flash, temps de chargement des programmes depuis un ordi, petit écran, autant dire que pour l'édition il faut mieux passer par l'ordi. D'ailleurs il existe MPC Maid, un script Java, qui fait très bien le job.

Elle restera dans mon cœur pour toujours.:-D
Lire moins
»

Extraits audio

Fiche technique

  • Fabricant : Akai Professional
  • Modèle : MPC500
  • Série : MPC
  • Catégorie : Séquenceurs Sampleurs
  • Fiche créée le : 05/08/2009

La MPC500 reprend la légendaire ergonomie des MPC dans une machine portable pouvant être alimentée sur pile. C'est ce qu'on peut appeler une MPC de voyage !
La MPC500 intègre 12 Pads 'MPC style' et assure une compatibilité des données avec les MPC1000 et MPC2500. En intégrant entre autres, un lecteur de carte Compact-Flash, un Multi-Effet, un port USB, un fader Q-Link, et utilisant la même extension de mémoire (EXM128) que ses aînées, la MPC500 vous permettra de laisser libre court à votre inspiration quelque soit l'endroit ou vous vous trouvez, pour ensuite récupérer si besoin le contenu de votre composition avec la MPC de votre studio. Le séquenceur MIDI de 48 pistes et les 32 voies de polyphonies ne seront pas un frein à votre imagination, il ne vous reste plus qu'à composer votre 'Groove' n'importe où lorsque l'idée ou l'envie arrive...



Spécifications techniques :
Général :
- Ecran LCD avec rétro-éclairage, 2 x 16 caractères
- Lecteur de carte Compact Flash (Jusqu'à 2 Go)



Générateur de son :
- Echantillonneur 16 bits/44,1 kHz linéaire
- 32 voix de polyphonie
- 16 Mo de RAM (11,5 Mo disponibles) extensible à 128 Mo
- Emplacement pour extension-mémoire (EXM128)
- Temps d'enregistrement : 16 Mo/mono = 136 sec, 128 Mo/mono = 24 min 28 sec
- Filtre dynamique 2 pôles par voie (Low Pass)
- 5 Mo de sons internes
- Nombre de programmes maximum : 24



Effets :
- 2 Modules d'effets stéréo : Chorus, Flanger, Bit Grunger, EQ 4 bandes, Compresseur, Phase Shifter, Tremolo, Flying Pan, Reverb, Delay.
- 1 Module d'effets Master : EQ 4 bandes, Compresseur.



Séquenceur :
- Nombre d'évenements maximum : 100 000 notes
- Résolution : 96 ppqn
- Nombre de séquences : 99
- Nombre de pistes par séquence : 48
- Nombre de canaux Midi en sortie : 16
- Nombre de SONG : 20
- Nombre de pas par SONG : 250
- Nombre de Pads : 12 (sensible à la pression et à la vélocité)
- Nombre de banques de Pads : 4
- 1 Faders Q-Link assignables : Tune, Filter, Level Automation
- Type de Synchro : MidiClock



Connexions :
- Entrée stéréo symétrique / 2 x Jack 6,35 mm (-40 dBu, 9k Ohms)
- Niveau maximum en entrée : + 10 dBu
- Sortie stéréo symétrique (L+R) / 2 x Jack 6,35 mm (+11 dBu, 1 k Ohms)
- Niveau maximum en sortie : + 5 dBu
- Sortie Casque stéréo en jack 6,35 (200 mW, 100 Ohms)
- Entrée MIDI
- Sortie MIDI
- Port USB (Slave) / USB Mass Storage Class support



Compatibilités :
- MPC1000 : SEQ, WAV, PGM
- MPC2000/2000XL : SEQ, WAV, SND, PGM (paramètres principaux)
- MPC2500 : SEQ, WAV, PGM
- MPC4000 : SEQ, WAV, PGM, (16bitd / Program DRUM uniquement, Note/Tune seulement)
- MPC3000 : SND (via ordinateur)
- Z4/Z8 : WAV(16bits / Program DRUM uniquement, Note/Tune seulement)
- S5000/S6000 : WAV (via ordinateur)



Alimention :
- 12 Volt DC / 600 mA
- 6 piles AA de 1,5 Volt
- Autonomie sur piles : Approximativement 4h30 en utilisation continue avec le rétro-éclairage de l'écran actif.



Options :
- Extension-mémoire 128 Mo (EXM128)



Poids et Dimensions :
- Dimensions : 266 mm x 175 mm x 44 mm
- Poids : 1,34 kg

Distribué par audia

»

Manuels et autres fichiers

Autres séquenceurs Sampleurs Akai Professional

Autres catégories dans Séquenceurs matériels

Autres dénominations : mpc500, mpc 500, mpc 500 miniak, mpc500miniak, mpc500 miniak, mpc500 miniak

cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.