Devenir membre
Devenir Membre

ou
Continuer avec Google
Connexion
Se connecter

ou
Se connecter avec Google

Acheter neuf Tascam DR-44WL

  • Amazon.fr En stock / Livré en 24h 225,36 €
  • Distri Scenes En stock / Livré en 24h 295,00 €
  • Amazon.fr En stock / Livré en 24h 343,99 €
  • Bax Music Pas de stock / Livré en 65 jours 241,00 €
  • Woodbrass Pas de stock / NC 257,00 €

Annonces Tascam DR-44WL

Me prévenir à chaque nouvelle annonce sur ce produit

News

Images

Tutoriels et astuces

Vidéos

Avis

Note moyenne :
( 3.6/5 sur 7 avis )
2 avis
29 %
3 avis
43 %
1 avis
14 %
1 avis
14 %
Donner un avis
OliviercoolOliviercool

Enfin un Tascam qui sonne. Mais il y a encore des grands "mais"...

Tascam DR-44WLPublié le 04/04/22 à 15:03
Enregistreur numérique à main multipiste 4 pistes + 1 paire de pistes master (mode "MTR") et multicanal 4 canaux (mode "4CH") sur support carte flash SDHC (de 2 à 32 Go) ou SDXC (de 32 Go à 2 To). Testé ici avec l'OS version 2.14.0132 et avec le firmware wi-fi version 2.00.025.

Ses principales caractéristiques:
- Formats d'enregistrement: En mode multicanal 1, 2, 3 ou 4 canaux, il enregistre en BWF et WAV monos ou stéréos en 16 ou 24 bits 44.1, 48 et 96 KHz, ou en MP3 16 bits 44.1 ou 48 KHz 32, 64, 96, 128, 192, 256 et 320 kbps (et aussi en 4 pistes !), également monos et stéréos. En mode multipiste, il peut enregistrer et lire les 4 pistes à la fois et il enregistre en WAV monos 16 et...…
Lire la suite
Enregistreur numérique à main multipiste 4 pistes + 1 paire de pistes master (mode "MTR") et multicanal 4 canaux (mode "4CH") sur support carte flash SDHC (de 2 à 32 Go) ou SDXC (de 32 Go à 2 To). Testé ici avec l'OS version 2.14.0132 et avec le firmware wi-fi version 2.00.025.

Ses principales caractéristiques:
- Formats d'enregistrement: En mode multicanal 1, 2, 3 ou 4 canaux, il enregistre en BWF et WAV monos ou stéréos en 16 ou 24 bits 44.1, 48 et 96 KHz, ou en MP3 16 bits 44.1 ou 48 KHz 32, 64, 96, 128, 192, 256 et 320 kbps (et aussi en 4 pistes !), également monos et stéréos. En mode multipiste, il peut enregistrer et lire les 4 pistes à la fois et il enregistre en WAV monos 16 et 24 bits 44.1 et 48 KHz.
- Télécommandable à distance depuis smartphone ou tablette iOS et Androïd va wi-fi (via routeur ou direct sans routeur)
- Microphones stéréo intégrés en X-Y 90°
- Connecteurs: 1 paire d'entrée combo XLR (avec alimentation fantôme) - jack 6.3 mm TRS + 1 sortie casque en mini-jack 3.5 mm
- Avec prise USB Micro-B pour transfert de fichiers et alimentation secteur
- Avec pas de vis pour appareil photo
- Avec mémoire de pré-enregistrement de 2 secondes
- A un décodeur M/S (Mid / Side) intégré.
- A un processeur de réverbes intégré.
- A un accordeur d'instruments de musique intégré.
- Fonction de démarrage et d'arrêt de l'enregistrement à partir d'un seuil de dB défini par l'utilisateur (Fonction de départ d'enregistrement automatique)
- Avec "retardateur": il peut commencer à enregistrer 3 ou 10 secondes après avoir démarré l'enregistrement
- Avec mixer intégré
- Avec système de protection de l'ouïe

Pour l'enregistrement de concerts ou de spectacles depuis la table de mixage et à partir de micros intégrés, c'est le Zoom H6 que j'utilise, avec sa capsule microphone M/S Zoom MSH-6. Enfin, seulement si la régie son est placée parmis le public ou en arrière-salle. Si elle est placée sur scène, près des musiciens ou près de la scène dans les coulisses (comme cela arrive parfois), dans ce cas, il faut un enregistreur supplémentaire. Le Zoom H6 et sa capsule M/S pour enregistrer le public et / ou toutes les sources audio de la scène non amplifiées et cet enregistreur supplémentaire pour enregistrer la sortie de leur table de mixage, afin d'avoir claire et net tout sons amplifiés et qui donc passe par elle. Et ensuite, l'idée, est de mixer en post-production dans mon ordinateur entre ces deux prises-là. Ce Tascam DR-44WL / Tascam DR-44WLB me parait le mieux indiqué, pour cela, car il a deux fonctions, que n'ont pas les Zoom, qui pourraient être très utiles pour ce rôle: la fonction de double enregistrement qui enregistre une sauvegarde sur un second fichier mais avec env. 12 dB de moins et, surtout, avec la possibilité de le contrôler à distance depuis le téléphone portable grâce au wi-fi (bein oui, car pendant le concert ou le spectacle, vous n'allez pas pouvoir monter sur scène pour intervenir sur ce second enregistreur: vous allez devoir le laisser enregistrer vailles que vailles). Il est même possible d'écouter des enregistrements ou des fichiers audios à distance (mais il n'est pas possible d'y écouter en temps réel ce qui est en train d'être enregistré). D'autant plus que tel que je connais Tascam, leurs enregistreurs à main ont une excellente gestion des morceaux de musiques, lorsqu'on voudrais les écouter sur la chaine hi-fi de la maison.

Il faut bien le reconnaître, la qualité du son a été nettement améliorée, par rapport aux deux autres enregistreurs numériques à main que j'ai connu de la même marque (et même par rapport à mon Marantz PMD661): il porte d'ailleurs, sur son mode d'emploi (et ça, je m'en suis aperçu après-coup), le logo "Hi-Res Audio" qu'on trouve sur Qobuz pour leurs fichiers audios haute résolution. Avec un son bien défini, son circuit d'amplification tient nettement mieux la route. Enfin un Tascam qui sonne. La dynamique est nettement mieux reproduite, et pour la musique classique, cela est du "pain béni", car cela donne un son nettement plus réaliste. A un tel point que le moindre effet de pompage est décelable. Fini le "maquillage" électronique pour tenter d'améliorer le mauvais: cette fois, vous entendez le son tel qu'il est. Il a cependant une légère bosse dans les médiums inférieurs - basses. Mais bon, cette caractéristique-là, chez Tascam, c'est leur signature :clin:

Et ses micros intégrés, disposés en X/Y 90°, donnent une sensation d'ampleur et de couleurs sonores rarement entendue. Bon, les sons qui sont au milieu du spectre stéréo ont tendance à être plus faibles que les autres mais cela, pour un micro X/Y, c'est normal. Ce n'est pas du M/S :clin:

Mais voilà, il a, une fois de plus, des limitations techniques dont certaines sont invisibles (c'est-à-dire non mentionnées ni dans les caractéristiques ni dans le mode d'emploi)...

Tout d'abord, le wi-fi. Ce Tascam peut être accessible (via son app de contrôle "Tascam DR Control" pour Androïd et iOS, donc) en passant par un routeur ou même "faire croire" qu'il est lui-même être un routeur. Ce qui lui permet d'être connecté directement depuis le smartphone sans passer par un routeur. Mais voilà, dans ce cas de figure, la connection ne tiens pas la route. Même le téléphone portable le télécommandant juste à côté de lui, même fonction d'écoute à distance désactivée, il déconnecte à tout bout de champ, c'est pas normal. C'est pas au point... Bon, certes, lorsqu'il est connecté via routeur, là ça va mieux, mais la portée n'est guère que de 3 - 5 mètres, pas plus... Alors le contrôler à distance (dans le cas de figure expliqué plus haut et pour lequel je l'ai acheté, bien entendu), ... bein c'est râpé. Bon, je l'ai testé via une tablette, et là, ça marche dans les deux modes. Donc, je suis mal tombé, avec mon téléphone portable, maaaaaaaaaaaaanque de bol :-) Portée en wi-fi direct, depuis cette tablette: env. 6 - 8m mais il y a des murs, entre. Pas encore pu le tester, dans un lieu sans murs qui font obstacle.

Ouf ! Heureusement encore qu'il a la fonction de double enregistrement ("DUAL RECORDING") qui enregistre à -12 dB sur un second fichier... Mais avec cette fonction, en mode multicanal (car en mode multipiste elle est absente), impossible d'enregistrer en 4 canaux. Vous devez choisir sur quelle paire de pistes enregistrer: soit sur les pistes 1 et 2 sur lesquelles sont connectées le microphone intégré soit sur les pistes 3 et 4 sur lesquelles sont connectées les deux entrées combo XLR-jack. On aurais préféré qu'il puisses enregistrer sur les 4 pistes, quittes de choisir sur quelle paire de piste affecter cette fonction... Ou voire mieux: qu'on puisses affecter cette fonction carrément sur les deux paires de pistes. Car c'est vrai que, n'ayant pas la possibilité d'intervenir sur l'enregistreur pendant le spectacle, avoir un fichier de sauvegarde à 12 dB en-dessous par rapport à l'original, c'est super utile pour enregistrer la sortie de la table de mixage de la scène car c'est une assurance anti-saturation, mais on aurais préféré pouvoir aussi enregistrer depuis les microphones intégrés sur les deux premières pistes (même si l'emplacement de la table de mix placée sur scène n'est pas forcément top pour cela), afin d'y avoir juste une "bande témoin" mais non, impossible. Alors à quoi ça sert d'avoir acheté un 4 pistes si je ne peux même pas enregistrer sur les 4 pistes à la fois à cause de cette limitation ? Car pour mon cas de figure, la fonction de double enregistrement va bien évidemment être prioritaire... Mais voilà, aucun modèle 2 pistes de Tascam n'a cette fonction (à part le Tascam DR-100 MKIII mais dont les piles ne tiennent guère plus que entre 2 et 3 heures); l'actuel Tascam DR-22WL n'a que la fonction "DUAL FORMAT" (qu'a aussi ce présent modèle), qui enregistre simultanément en WAV et en MP3...

Il est équipé d'un décodeur M/S, utilisable aussi bien pour l'enregistrement que uniquement pour la lecture et le monitoring. Cela permet de brancher un microphone stéréo de type M/S sur la paire d'entrée combo XLR - jack et de pouvoir l'enregistrer sur les pistes 3 et 4 et / ou de le monitorer directement décodé en stéréo. Mais, sur ce point-là, ce Tascam a un réglage inutile: la possibilité d'affecter ce décodeur sur les canaux 1 et 2, et 3 et 4. Cela ne sert à rien de pouvoir l'affecter sur les pistes 1 à 2, puisque ces dernières sont affectées au microphone intégré qui lui n'est pas M/S, c'est un micro X/Y... Là, on risque accident de réglage (et donc de prise de son fichue): dans le feu de l'action, vous activez le décodeur M/S mais vous n'avez pas vu qu'il est réglé sur le micro intégré... No comment. Si sur les Zoom il est possible d'activer / désactiver le décodeur M/S sur les pistes 1 et 2, c'est parce que les capsules micros de ces derniers sont interchangeables (vous pouvez lui mettre une capsule M/S au lieu de X/Y), alors que le micro intégré à ce Tascam ne l'est pas...

Lorsqu'il enregistre, il peut poser plusieurs catégories de marques. D'abord, vous pouvez poser des marques lors de l'enregistrement, la pause d'enregistrement et la lecture (impossible de poser des marques pendant la pause de lecture). Ensuite, vous pouvez poser des marques en manuel ou en automatique. Et en automatique,il peut poser des marques de temps (c'est-à-dire une toute les 5, 10, 15, 30 ou 60 minutes) et des marques de niveaux (c'est-à-dire au moment où le signal atteint -6, -12, -24 ou -48 dB). Et il peut, en plus, poser automatiquement une marque lorsque le signal dépasse les 0 dB. Et ces marques sont lisibles sur n'importe quel logiciel d'édition audio. Mais il a une façon bien particulière de sauter les marques, en lecture, à un tel point que j'ai faillit ne pas le voir. Bon, lorsqu'il est en enregistrement, en pause d'enregistrement ou en lecture (en pause de lecture, il est impossible de poser des marques), pour les poser, on presse sur la touche ENTER / MARK. Sauf que, la subtilité, c'est qu'en lecture, il pose la marque seulement lorsque la touche est relâchée. En fait, tant que la touche n'est pas relâchée, elle sert de "touche shift" pour les deux touche de saut de morceaux, pour sauter les marques. Autrement dit, si vous changez d'avis pour ne plus accéder à un marqueur, là, vous êtes bien obligé de lâcher la touche ENTER / MARK, et dès lors de poser une marque par accident. :facepalm: Je trouve que le rôle de touche shift aurais pu être confiée à une autre touche, comme par exemple à la touche STOP (il ne stope l'enregistrement ou la lecture qu'une fois la touche relâché), pour éviter ce petit désagrément.

En tant que lecteur de fichiers audios, alors là, je connais bien Tascam, pour avoir eu entre mes mains un Tascam DR-05 et un Tascam DR-40. Je suis donc à l'abri des mauvaises surprises: il classe les dossier et lit les fichiers audio par ordre alphabétique, il prend en charge les accents, il est possible de faire des sous-dossiers (2 profondeurs)... Il peut même diviser un fichier (en mode multicanal uniquement), et même de façon automatique aux endroits où les marques ont été posées ou de façon manuelle pendant la lecture et même pendant l'enregistrement. Et, en avant-première (du moins à ma connaissance), il peut protéger les fichiers contre leurs suppression, et aussi contre la pose ou à l'effacement accidentels de marques. En fait, il ne fait que de mettre en mode "lecture uniquement" le dit fichier. C'est génial, il fallait y penser :bravo: Du coup, c'est juste dommage qu'on ne puisse pas protéger / déprotéger plusieurs fichiers à la fois ou tout le contenu d'un dossier. Juste dommage aussi qu'on ne puisse pas renommer les fichiers ni les dossiers, en mode multicanal... Et dommage aussi qu'on ne puisse pas déplacer des prises d'un dossier à l'autre...

Ce Tascam est muni d'un dispositif de protection de l'ouïe qui limite l'opérateur de mettre le volume trop fort, afin de protéger son audition. Je vous explique: lorsque vous l'allumez (même branché sur une alimentation électrique externe), le réglage du volume de la sortie casque est remis à 12 (sur 30). Lorsque vous branchez le casque, il se remet aussi sur 12. Aussi, si vous le branchez sur votre chaîne hi-fi pour l'écouter sur vos hauts-parleurs, le son, réglé sur 12 seulement, sera presque inaudible. Bein oui, puisqu'utilisée en tant que sortie line, le volume doit être réglé à fond (ou au moins au 3/4) pour pouvoir l'écouter correctement sur une chaîne hi-fi. Autrement dit, puisque ce Tascam n'a pas de sortie line séparée, vous êtes condamné à remettre le volume à fond à chaque fois que vous le branchez en tant que lecteur sur votre chaîne hi-fi ou sur une table de mix. AAARGL, mais c'est pas vrai: il y a chaque fois un détail important qui tue, sur ces enregistreurs ! :facepalm: Je vais devoir trouver un autre modèle qui n'a pas cette limitation au volume casque ou qui a une sortie line séparée, exprès pour la lecture des fichiers audios. C'est vrai que les jeunes surtout ont tendance à mettre le volume à fond et, en faisant cela, ils puisent sur leur capital audition, et cela est devenu un vrai problème de santé publique. Aussi, il y a des nouvelles réglementations européennes qui oblige les constructeurs, de smartphones surtout, à intégrer un dispositif du genre ou tout simplement à limiter le volume maxi de la sortie casque. Ca, c'est très bien. Mais alors, SVP, mettez une sortie line séparée, sur vos enregistreurs.

Il est aussi muni d'un mixer intégré. Réglages possible, par canal, lorsque le fichier concerné est mono, en mode multicanal et multipiste: Sensibilité d'entrée (via la molette de réglage de niveaux d'enregistrement) => SEND => PAN => Volume. Réglages possible, par paire de canaux, lorsque le fichier concerné est stéréo, en mode multicanal: Sensibilité d'entrée (via la molette de réglage de niveaux d'enregistrement) => SEND stéréo => PAN => Volume stéréo. Réglages possible, par paire de canaux, lorsque le décodeur M/S a été activé, en mode multicanal (génère 1 fichier stéréo ou 2 fichiers monos) et multipiste (génère 2 fichiers monos): Sensibilité d'entrée (via la molette de réglage de niveaux d'enregistrement) => Balance entre le MID et le SIDE => Volume stéréo. Réglages possible sur la section master, en mode multicanal et multipiste: MASTER => RETURN.

Et, en mode multipiste, à chaque fois qu'on arrête l'enregistrement, il ajoute du silence jusqu'au début, si l'enregistrement a commencé plus tard dans la timeline, ou jusqu'à la prise précédente se trouvant sur la même piste. Ca c'est génial, halleluïa Tascam ! Enfin quelqu'un qui a eu cette géniale idée. :bravo: Bein oui, parce que grâce à cette fonctionnalité, l'import de votre projet dans votre DAW préféré sera grandement simplifié. Bien entendu, dans le mode multicanal, il n'y a pas cette fonction. Bein oui, puisqu'il crée un nouveau fichier (ou jeu de fichiers) à chaque fois que vous faites une nouvelle prise: à chaque fois, il ne peut commencer l'enregistrement que depuis le début.

Sa méthode de réglage de niveau d'enregistrement manuels est particulière. Tout est fait pour limiter les accidents de réglage provoqués par exemple lorsque le niveau a été changé brutalement; si cela arrive, votre prise de son est bien souvent fichue. Tout d'abord, la molette de réglage est protégée par une sorte de couvercle fixe. Ensuite, vous devez d'abord presser sur un bouton qui est juste à côté de la molette pour accéder à la fonction de réglage des niveaux, pilotée électroniquement par l'OS. Ensuite sélectionner la ou les pistes concernée (cela dit au passage, lorsque vous sélectionnez plusieurs pistes, le réglage ne se fait pas proportionnellement par rapport à la piste la plus forte, malheureusement). Et enfin tourner la dite molette. Mais le réglage change lentement: pour passer de -39 à +10 dB, vous devez tourner la molette en tout cas une bonne vingtaine de fois. C'est long ! A force, vous allez être tenté d'utiliser le mode DUAL RECORDING... C'est en effet bien plus rapide d'avoir fait sa prise de son sur deux fichiers un normal et un autre le même mais à -12 dB que de procéder par cette procédure, qui freine nettement votre productivité. Mais voilà: la fonction DUAL RECORDING ne vous permet pas d'enregistrer en 4 canaux... Et de plus est indisponible en mode multipiste... Autrement dit, à la longue, cela va vous conduire à ne l'utiliser qu'en mode deux pistes, alors que vous avez acheté un 4 pistes... Bien sûr, vous pouvez utiliser le limiter intégré ou le niveau d'enregistrement automatique dite "de crête", mais cela n'est pas du tout pour les mêmes applications... Et encore: pour autant que ces modes fonctionnent. Car sur le mien en tout cas, je n'arrive pas à le régler en mode limiter ou automatique... Est-ce qu'il y a quelque chose que j'ai "zappé" ? Alors si je dois encore chercher d'où vient le problème... Je vais finir par m'énerver, dessus, et de louper l'occasion de faire ma prise de son... :facepalm:

Pour être honnête avec vous, je préfère mieux les enregistreurs d'épaule, car ils ont souvent tous les réglages sous la main et donc nettement plus rapides d'accès. Mais le problème, avec eux, c'est l'autonomie de fonctionnement sur piles. Le Zoom F8N Pro, par exemple, ne tiens que 5 - 6 heures, et encore: sur 8 piles AA... Le seul enregistreur d'épaule que j'ai connu a avoir eu une autonomie de fonctionnement sur piles phénoménale, était le Marantz CP430 / Marantz PMD430 (ainsi que leurs versions "light" Marantz CP230 // Marantz PDM420), mais ils enregistraient sur cassette audio (Compact Cassette)...

Sa glissière de mise sous et hors tension est mal placée. Elle est en haut sur la face gauche de l'appareil, juste en-dessus de la sortie casque. Si vous mettez une bonnette anti-vent style Rycotte, cette glissière va se retrouver en grande partie sous la bonnette... D'autant plus qu'elle est fine et donc difficile à actionner... Et de plus, la bonnette cache les LEDs PEAK...

La batterie rechargeable intégrée alimentant l'horloge interne ne tiens que quelques heures, en cas d'absence des piles ou de l'alimentation USB. Au-delà, vous devez régler la date et l'heure, au moment de l'allumer. Cela veut dire aussi que l'horloge est obligée de s'alimenter sur les piles. Donc, si vous l'utilisez rarement, vous pouvez vous vous retrouver avec des piles à plat alors qu'elles étaient neuves, lorsque vous les avez mises. Aussi, si vous l'utilisez rarement, retirez les piles, pour les préserver, quitte, ma foi, de resaisir la date et l'heure à chaque fois que vous l'utilisez. Et cela parce qu'ils ont fait l'économie de juste d'un petit composant...

Et c'est dommage qu'il ne puisse pas être utilisé comme convertisseur externe, avec cette qualité sonore-là. Bein oui, parce que ce Tascam ne fait pas carte son (comme c'est le cas sur quasi presque tous les Zoom et la plupart des deux-pistes de Tascam) et n'a pas d'entrée numérique (le S/PDIF coaxiale serais préférable à l'optique)... Trop dommage.

Ses points forts:
- C'est un 4 pistes ou 4 canaux
- 24 bits en mode multipiste (RARE !!!)
- Son exceptionnel, de classe "Hi-Res Audio", enfin !!!
- Peut être télécommandé depuis le smartphone via wi-fi (RARE !!!)
- Les fichiers audios peuvent être écoutés via wi-fi depuis le smartphone (RARE !!!)
- Il peut faire le même enregistrement 2 pistes dans un fichier séparé mais avec 12 dB de moins (fonction "DUAL RECORDING") (RARE !!! A ce jour, exclusivité Tascam)
- Il peut enregistrer en WAV et en MP3 simultanément (fonction "DUAL FORMAT") (RARE !!!)
- A 1 paire d'entrées analogique en combo XLR-jack
- Alimentation fantôme réglable en 48 ou en 24 Volts
- Excellente gestion des fichiers audios, pour la lecture
- En multicanal, il peut enregistrer en 4 pistes même en MP3 (RARE !!!)
- Il peut sauter les marqueurs
- Il peut même être réglé pour qu'il n'atterrisses uniquement sur les marques posées manuellement, de niveau, de temps, de peak ou sur aucune marque, lorsque vous les sautez
- Il peut aussi être réglé pour qu'il créée un nouveau fichier toutes les 5, 10, 15, 30 et 60 minutes, lorsqu'il enregistre.
- Il peut aussi démarrer un enregistrement automatiquement lorsque -6, -12, -24 ou -48 dB est atteint, ou après 5 ou 10 secondes après l'avoir démarré
- Il est possible de changer la vitesse de lecture sans changer la hauteur (de vitesse normale x 0.5 à x 2), la hauteur sans changer la vitesse (de b6 à #6) et la vitesse de défilement en changeant la hauteur (d'un demi-ton plus bas à un demi-ton plus haut, avec au total 100 pas de réglage
- A une "boîte à réverbes" contenant 6 réverbes différentes
- Mode multipiste: Il rajoute du silence jusqu'au début ou jusqu'à la prise précédente de la même piste
- On peut protéger un fichier contre l'effacement accidentel (en fait, il le met en lecture seule) (RARE !!!)
- Noms de fichiers: il supporte les accents (RARE !!!)
- Transfert de fichiers via USB super rapide (RARE !!!)
- Mode multicanal: Peut diviser les fichiers, et ceci même en automatique en divisant là où se trouvent les marques (RARE !!!)
- Mode multicanal: Il peut diviser les fichiers aussi pendant l'enregistrement (RARE !!!)
- Peut décoder le M/S aussi bien pour l'enregistrement que uniquement pour la lecture et le monitoring (RARE !!!)
- Molette de réglage de niveau d'enregistrement protégée contre dérèglement accidentel, avec système de protection logicielle (RARE !!!)
- A le pas de vis de fixation à un trépied d'appareil photo
- Vu-mètres nettement plus lisibles
- Protection contre le volume trop fort, pour le casque (RARE !!!)
- A le mode XRI, qui permet d'enregistrer dans les métadonnées des fichiers audios d'autres informations comme la position GPS du fichier audio au moment de son enregistrement avec cet appareil
- Autonomie: env. 16 heures sur 4 piles AA
- Peut être alimenté via USB

Ses points faibles:
- Wi-fi mode "Appareil" vraiment pas au point
- Wi-fi mode "Routeur" de portée insuffisante (du moins en tout cas pour mon cas de figure)
- Via wi-fi, impossible d'écouter en direct ce qui est en cours d'enregistrement (monitoring), on ne peut que l'écouter en mode lecture
- Pas d'entrée numérique
- Pas de sortie line séparée
- Procédure de réglage de niveaux d'enregistrement manuels particulièrement lente
- Mode multicanal: Impossible de renommer les fichiers audio et les dossiers, on ne peut renommer que les projets multipistes
- LEDs PEAK cachés par la bonnette anti-vent "à poils", lorsque vous la mettez
- Les touches de sélection de pistes sont minuscules, on a tendance à atteindre les touches de pistes voisines par accident
- La fonction d'écoute à distance via wi-fi se désactive sitôt que écran de veille du smartphone se met en place ou que son écran s'éteint
- Le mode d'écoute à distance via wi-fi doit mettre dans une mémoire tampon 3 secondes de son, avant que l'écoute ne démarre
- En mode écoute à distance via wi-fi, les vu-mètres du Tascam DR-Control sont désactivés
- Glissière de mise sous et hors tension pas mal fine et mal placée: à moitié cachée par la même bonnette anti-vent
- Pas de housse de protection (mais dans les accessoires, il existe une sacoche de transport ou de rangement)
- Ne fait pas carte son USB
- Mode multipiste: Manque la fonction SOLO par piste
- Mode multipiste: Vous ne pouvez pas enregistrer l'ensemble des entrées en temps réel directement sur la paire de pistes master, elle est conçue juste pour recueillir le résultat de la fonction mixage qui permet de mixer par traitement automatique les quatre pistes
- Mode multicanal: Pas de pistes master
- La batterie alimentant l'horloge interne ne tiens que quelques heures, en cas d'absence des piles
- La fonction "DUAL RECORDING": La version -12 dB n'a plus droit à sa paire de vu-mètres, comme c'était le cas sur le Tascam DR-40
- La roue codeuse: C'est moins pratique à utiliser que le jeu de boutons qu'il y a sur les Tascam DR-05X, Tascam DR-07X et Tascam DR-40X...
- Ils auraient pu mettre la prise USB sur le côté gauche et la sortie casque sur le côté droit de l'appareil (car ici, c'est l'inverse), cela aurais évité de "s'emmêler les crayons", avec les câbles... Cela dit, je suis droitier :clin:
- J'airais mieux préféré l'USB Mini-B, au lieu du Micro-B, sur l'appareil, car presque tous mes autres appareils sont en Mini-B; et en plus, avec le Micro-B, c'est plus difficile de trouver du premier coup le bon sens le brancher. Et le Micro-B, c'est plus fragile...
- Pas de schéma de fonctionnement, dans le mode d'emploi
- N'a plus de playlist

Bon, c'est vrai que son ancêtre Tascam DR-40 (je n'ai pas testé le Tascam DR-40X) avait une meilleure ergonomie, mais la fonction wi-fi, les vu-mètres super-lisibles, la possibilité de protéger les fichiers audios et la nette meilleure qualité sonore de ce Tascam DR-44WLB le fait bien pardonner :clin: Cela dit, la fonction de protection de l'ouïe (dans un contexte d'absence de sortie line séparée), le problème de la pose de marques en mode lecture, la roue codeuse pas super pratique et, surtout, la lenteur de la procédure de réglage des niveaux manuels d'enregistrement peuvent handicaper pas mal la productivité de son utilisation... Pour le problème de l'horloge interne qui utilise les piles AA (ou l'alimentation USB) pour pouvoir fonctionner, je n'ai à ce jour pas encore suffisamment de recul pour savoir si cela est vraiment handicapant.

Accessoires:
- Tascam AK-DR11G MKIII: Pack d'accessoires contenant 1 sacoche, 1 bonnette anti-vent "à poils" genre Rycotte et 1 boitier d'alimentation de voyage (donc avec 1 jeu d'adaptateurs pour l'étranger)
- Tascam AK-DR11C MKII: Pack d'accessoires contenant 1 sacoche, 1 adaptateur de fixation pour caméra et quelques câbles

Coloris disponibles:
- Noir avec côtés gris (Tascam DR-44WL)
- Entièrement noir (Tascam DR-44WLB)
Lire moins
»
FrCr10FrCr10

2 micro internes + 2 micro externes = Prise de son à 4 micro simultanés.

Tascam DR-44WLPublié le 01/04/20 à 14:10
Tout d’abord, pourquoi avoir choisi un appareil Tascam ? — C’est une marque que je pratique depuis 1984, de la même façon que Roland. À l’époque, j’avais un ministudio Porta One, pour mes débuts de saltimbanque. Puis, il y a eu Le DR-05 que j’utilise encore et dont j’apprécie la grande simplicité, mais sans entrée XLR. Et enfin, le PS5, une drôle de petite machine innovante qui propose des solutions musicales hallucinantes. Je n’ai rien trouvé d’équivalent depuis. Au vu de ces expériences, j’ai plutôt confiance en la marque Tascam. Mais pourquoi avoir choisi le Tascam DR-44WL, plutôt qu’un DR-40X ou un DR-100 mk III, justement ?

Dans la gamme des enregistreurs nomades avec entrées XLR,...…
Lire la suite
Tout d’abord, pourquoi avoir choisi un appareil Tascam ? — C’est une marque que je pratique depuis 1984, de la même façon que Roland. À l’époque, j’avais un ministudio Porta One, pour mes débuts de saltimbanque. Puis, il y a eu Le DR-05 que j’utilise encore et dont j’apprécie la grande simplicité, mais sans entrée XLR. Et enfin, le PS5, une drôle de petite machine innovante qui propose des solutions musicales hallucinantes. Je n’ai rien trouvé d’équivalent depuis. Au vu de ces expériences, j’ai plutôt confiance en la marque Tascam. Mais pourquoi avoir choisi le Tascam DR-44WL, plutôt qu’un DR-40X ou un DR-100 mk III, justement ?

Dans la gamme des enregistreurs nomades avec entrées XLR, je travaille déjà avec plusieurs multipistes : un Roland R-26 et deux Olympus LS-100. Et il y a mon vieux Marantz PMD 661, qui est encore opérationnel. Sur le marché, il y aussi Zoom. C’est vrai. J’ai utilisé un Q2HD et un Q3HD pour des vidéos dans les conditions difficiles de concerts et je dispose chez moi de deux ministudios Zoom : le HD8CD et le R16. Mais je n’ai pas testé les Zoom de la série H.

Les LS-100 enregistrent jusqu’à 8 pistes par projet. Ils ont de très bonnes caractéristiques et des qualités indéniables. Mais avec les LS-100, on ne peut pas enregistrer avec les microphones internes en simultané avec deux microphones externes. Il faut choisir entre microphones internes ou entrées XLR. Le DR-44WL et le DR-40X, quant à eux, permettent une prise de son à quatre microphones combinés — 2 internes et 2 externes — sur leurs quatre pistes. L’utilisation est donc très différente. J’en ai eu besoin pour enregistrer un ensemble vocal de 10 choristes.

À quoi me servent les deux entrées XLR du DR-44WL ? — À brancher deux microphones Rode à condensateur en overhead ou bien deux microphones dynamiques, pour une interview ou une prise de son séparée des caméras. Les préampli sont assez efficaces pour apporter un gain suffisant aux signaux un peu faibles des Lem DO21B et Shure SM58, qui sont mes microphones préférés. Le bruit généré est raisonnable. Je ne profite donc pas de l’alimentation Phantom dans mes configurations actuelles. Peut-être un jour. Mais ces entrées combo XLR/Jack me sont utiles aussi pour brancher des synthés en vue d’une première prise ou d’un mixage simple, quand je compose un morceau. C’est d’ailleurs pour cette raison que j’aime les LS-100, enregistreurs 8 pistes, pour l’ergonomie et la facilité à passer d’une piste à l’autre quand on enregistre en overdub. En effet, on peut parler de leur côté intuitif. Alors que le DR-100 mk III est foncièrement un enregistreur à deux canaux stéréo, le DR-40X et le DR-44WL sont des 4-pistes si on les utilise en mono. Mais le multitrack Tascam n’est pas aussi convivial et complet que sur les Olympus LS-100.

En revanche, le DR-44WL se défend sur d’autres aspects.

D’abord, chose très importante, le DR-44WL peut être alimenté par piles, par le secteur ou par un powerbank branché sur son port USB, en même temps qu’il est utilisé pour enregistrer. Les LS-100 peuvent recharger leur batterie par USB mais ne peuvent pas être alimentés par USB ou le secteur, quand il sont en train d’enregistrer. C’est une nuance importante.

Ensuite, contrairement au DR-40X, le DR-44WL est livré avec tous ses accessoires : carte SD, poignée, alimentation secteur, étui, bonnette en mousse, adaptateur pour griffe porte-accessoires et enfin 4 piles. C’est très important de le considérer, quand on sait que l’alimentation secteur du DR-40X est vendue séparément et coûte environ 30 € à elle seule.

Alors, je sais qu’on va me dire que le DR-40X permet de placer ses microphones internes en position AB ou XY, alors que le DR-44WL les a d’office en XY. Mais le couple AB ne m’apporte rien, personnellement. En revanche, je préfère les microphones sur suspension du DR-44WL, parce que les vibrations et les chocs physiques sont absorbés, ou atténués, du moins. Suspension efficace ? — Dans les faits, on entend quand même beaucoup les bruits de manipulation. Ca veut dire que c’est pire sur un DR-40X ?

Enfin, la taille de l’écran du DR-44WL est largement plus confortable que celle de l’écran du DR-40X.

Pour conclure sur le DR-44WL, je n’utilise pas la fonction WiFi pour l’instant, mais on ne sait jamais. Certaines de mes caméras autonomes transmettent déjà leurs images à distance. Peut-être qu’un jour j’aurai besoin de transférer des sons directement sur Soundcloud ou Facebook ? Je ne peux pas prévoir. Mais, enfin, j’apprécie deux dernières caractéristiques du DR-44WL : le « dual format », qu’on retrouve sur le DR-100, et le « dual level », qu’on retrouve sur le DR-40X et le DR-100. La première enregistre le WAV et le MP3 en parallèle, et la seconde enregistre la scène simultanément à deux niveaux sonores différents. Si le « level » le plus élevé sature, le second sauve l’enregistrement.

Alors que j’ai déjà travaillé avec du matériel comparable dans d’autres marques, voilà pourquoi j’ai eu besoin de m’équiper d’un Tascam DR-44WL, en plus des Olympus, Roland et Marantz. Il n’y a pas d’appareil parfait. Je dirais presque qu’ils sont complémentaires, alors qu’ils sont surtout concurrents. Maintenant, avec des microphones Lem DO21B, vous pouvez utiliser des Nagra, le top. Et je suppose que Sony a aussi des solutions, mais, alors que j’ai pu apprécier les préampli de Nagra, je suis désolé de ne pas pouvoir juger Sony sur le plan audio. Je n’en ai pas eu l’expérience. Maintenant, on ne peut pas tout dire ici. Il faudrait un bouquin entier pour tout aborder. Je suis content d’avoir trouvé un Tascam DR-44WL sur ma route. C’est le principal.

Sur la photo :
A — Sony ICD-PX333
B — Zoom Q2HD
C — Marantz PMD 661
D — Tascam PS5
E — Olympus LS-100
F — Iegeek DVR 8 Go PCM
G — Tascam Q3HD
H — Tascam DR-05
I — Tascam DR-44WL
J — Roland R-26
K — Olympus LS-100

Lire moins
»
legumannlegumann

Déçu

Tascam DR-44WLPublié le 12/03/20 à 10:55
Possesseur d'un tascam de génération antérieure, 4 piste DR, j'aimais bien le côté intuitif.
J'ai acheté le DR44wl et grosse déception, enregistrement simultanée laborieux, réglages qui changent en cours de route de manière incontrôlés, molette plastique... l'interface wifi qui connecté quand elle veut.
Micro XY bon, Parfait pour les journalistes.
»
sinsin

On en a pour son argent !

Tascam DR-44WLPublié le 09/08/17 à 18:16
Ce qui m'a poussé à acheter cet enregistreur, c'est sa capacité d'enregistrer 4 pistes simultanément. Parfait en live où la paire de micro intégrés capte le public et le son direct et les 2 entrées symétriques enregistrent la sortie console. De plus il est pilotable en Wi-Fi via son iPhone/iPad, ce qui permet de le laisser en place et de régler les niveaux/déclencher l'enregistrement à distance. Il est même possible de localiser les enregistrements et de les linker après coup avec Plans/Google Map. :bravo:
Après plusieurs prises, je dois dire que le son n'est pas mauvais du tout ! Même poussés presque à fond, les préamplis ne soufflent pas trop, ce qui permet d'enregistrer des sons à bas...…
Lire la suite
Ce qui m'a poussé à acheter cet enregistreur, c'est sa capacité d'enregistrer 4 pistes simultanément. Parfait en live où la paire de micro intégrés capte le public et le son direct et les 2 entrées symétriques enregistrent la sortie console. De plus il est pilotable en Wi-Fi via son iPhone/iPad, ce qui permet de le laisser en place et de régler les niveaux/déclencher l'enregistrement à distance. Il est même possible de localiser les enregistrements et de les linker après coup avec Plans/Google Map. :bravo:
Après plusieurs prises, je dois dire que le son n'est pas mauvais du tout ! Même poussés presque à fond, les préamplis ne soufflent pas trop, ce qui permet d'enregistrer des sons à bas niveau. La stéréo n'est pas super large du fait du placement X/Y des micros mais du coup la phase est parfaite et la compatibilité mono totale.
La qualité de fabrication n'est pas au top mais c'est normal vu le prix. Les côtés sont tout de même en aluminium et la paire de micros est protégée par une armature en laiton. Par contre, je soupçonne le bouton Power/Lock de ne pas être assez robuste. Il en va de même pour la molette de réglage de niveau. Cependant pour cette dernière, il est possible de la piloter en tactile via son iBidule, donc c'est moins un problème.
Bon le rapport qualité/prix est excellent ! La réputation de TASCAM dans les enregistreurs et les micros de prise de son n'est plus à faire. La qualité globale du produit est vraiment satisfaisante et vous pouvez y aller les yeux fermés !
Lire moins
»

Fiche technique

  • Fabricant : Tascam
  • Modèle : DR-44WL
  • Catégorie : Enregistreurs/Studios de poche
  • Fiche créée le : 15/09/2014

Recorder Section

  • Supported WAV recording formats: 44.1k/48k/96kHz, 16/24bit, WAV/BWF format
  • Supported MP3 recording format: 44.1k/48kHz, 32k to 320kbps MP3
  • Recording media: SD/SDHC/SDXC card (up to 128GB SDXC card)

Recording Hardware

  • Cardioid stereo condenser microphones fixed in X-Y position
  • High sound pressure design captures levels up to 132dB SPL
  • Innovative shock mount structure reduces physical noise
  • XLR/TRS inputs compatible with mic or line level (-10 or +4dBu)
  • +48V phantom power supply for condenser microphones
  • PGA (programmable gain amplifier) and Cirrus Logic CS42L52 audio codec for low-noise, high-performance audio recording

Key Features

  • MTR mode enables multitrack music production
  • Four-track mode supports advanced recording
  • Remote control, file transfer and streaming playback using 2.4GHz Wi-Fi
  • Wi-Fi connects directly to smartphone without a router
  • Full remote control using the free TASCAM app for iOS and Android 
  • Recorded audio can be posted directly to SoundCloud using the TASCAM DR Control app

Recording Functions

  • Dual level recording function allows simultaneous recording of a second file at a lower level
  • Dual-format recording function allows simultaneous recording of both WAV and MP3 files
  • Automatic level optimization functions (Peak Reduction & Limiter)
  • Low-cut filter with four selectable frequencies (40/80/120/220Hz)
  • Pre-recording buffer records up to 2 seconds prior to starting recording
  • Automatic track increment function that can be set according to the application (level, elapsed time or manual)
  • Auto recording function that can detect the signal input signal level and automatically start recording
  • Automatic mark function that adds marks according to preset conditions (peak detection or manual)

Playback Functions

  • Speed change (VSA) function for adjusting the speed from 0.5 to 2.0 times (in 0.1 increments)
  • A-B Loop playback function that is convention for music rehearsal

Editing Function

  • Automatic division function that divides files at marks (manual division also possible)
  • M-S decoding function for utilizing M-S microphones

Other Functions

  • Reverb effect for vocal and instrument resonance
  • Automatic power-saving function that prevents unnecessary use of battery power
  • Resume function that retains the last stop position when power is turned back ON
  • Chromatic tuner and a metronome are available in 4-track mode (V1.10)
  • File name format can be set to use a user-defined word or the date
  • Audio files created on computers can be played (only in formats compatible with this product)

Other Hardware

  • Built-in monaural speaker with 0.3W output
  • 128×128 pixel oversized graphic LCD with backlight
  • USB 2.0 high-speed file transfer to a computer
  • Stereo mini headphone line output / headphone output connector
  • Powered by four AA batteries, USB bus power, or AC adapter
  • Long-time operation of over 16 hours using the internal batteries (Alkaline battery, 16/44.1, 2ch, Wi-Fi OFF)
  • Quality construction with aluminum side panels and genuine brass mic guards for durability
  • Carrying strap connection
  • Tripod attachment screw-hole
  • 4GB microSD card and SD card adapter are included
  • Standard accessories: AC adapter, windscreen, grip that is compatible with mic stands, shoe mount adapter, case
  • RoHS certified

Distribué par Arbiter France

»

Enregistreurs/Studios de poche concurrents

Autres catégories dans Enregistreurs numériques

Autres dénominations : dr 44wl, dr44wl, dr 44 wl, dr44 wl

cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.