Se connecter
Se connecter

ou
Créer un compte

ou

Acheter neuf Klark Teknik EQP-KT

  • Thomann Pas de stock / NC 282,00 €
  • Woodbrass Pas de stock / NC 282,00 €
  • SonoVente Pas de stock / NC 285,00 €
  • Univers Sons Pas de stock / NC 285,00 €

Annonces EQP-KT

Alerte nouvelle annonce

Images

Avis

4.5/5
(4 avis)
50 %
(2 avis)
50 %
(2 avis)
Donner un avis
Rapport qualité/prix : Excellent
melodeastmelodeast

rien à redire mais pas pour moi

Klark Teknik EQP-KTPublié le 24/04/23 à 22:55
On a affaire ici à une copie d’un classique du studio d’enregistrement, le Pulltech EQP1A. Un Equalizer passif de grade mastering produit à partir de 1978. Rendez vous compte. La machine a presque 50 ans et elle se vend encore d’occasion pour plus de 3000 € le canal!
Alors quand Klark Technik, absorbé dernièrement par Behringer, tout comme Midas, décide de cloner cette icône pour un dixième de son prix d’occase, ça interroge… je me suis tellement interrogé que j’en ai acheté une paire ;)




Je ne m’en suis servi qu’une dizaine de fois avant d’en faire tomber un … :( il s’est arrêté de marcher, si jeune… Ça a été pour moi l’occasion d’ouvrir la bête .
D’Un point de vue électronique, on peut...…
Lire la suite
On a affaire ici à une copie d’un classique du studio d’enregistrement, le Pulltech EQP1A. Un Equalizer passif de grade mastering produit à partir de 1978. Rendez vous compte. La machine a presque 50 ans et elle se vend encore d’occasion pour plus de 3000 € le canal!
Alors quand Klark Technik, absorbé dernièrement par Behringer, tout comme Midas, décide de cloner cette icône pour un dixième de son prix d’occase, ça interroge… je me suis tellement interrogé que j’en ai acheté une paire ;)




Je ne m’en suis servi qu’une dizaine de fois avant d’en faire tomber un … :( il s’est arrêté de marcher, si jeune… Ça a été pour moi l’occasion d’ouvrir la bête .
D’Un point de vue électronique, on peut se demander comment fonctionne un égaliseurs passif?? Effectivement il est impossible d’amplifier sans apport de courant. Alors en réalité,
-> lorsque les potentiomètres de boost sont au max, on retrouve grossomodo le gain unitaire d’entrée.
-> Lorsque les potentiomètres de boost sont à zéro, l’ensemble du signal est atténué .
-> Et lorsque les potentiomètres cut sont au max, la bande de fréquence est atténuée d’avantage.

Par conséquent, le signal doit être amplifié en sortie; à travers les deux triodes de marque « bugera » 12ax7 et 12au7, suivi certainement d’un stage en cathode follower, pour réduire l’impédance avant d’attaquer le gros transfo Midas.
Je ne m’étendrai pas car il n’y a pas de schéma et le circuit imprimé est vraiment opaque… la haute tension sort du 260 V, visiblement réhaussée grâce à un circuit stepup (bobine + transfo). J’ai cru voir deux régulateurs; 1 pour la haute tension et l’autre pour le circuit de chauffage des filaments des lampes ainsi que pour le relai de by-pass. L’entrée est symétrisée électroniquement. Il y a de jolis inducteurs, des condensateurs films quasi exclusivement au niveau des filtres. Niveau façade, des switch robustes, des commutateurs et potentiomètres pas ouf certes, mais parfaitement arrimés au circuit ainsi qu’au châssis . Les connecteurs internes et externes sont satisfaisants. La plupart des composants sont de surface, ce qui représente qu’un espace considérable.

En bref ça respire la qualité, mais on se demande si ces machines seront toujours opérationnelles dans 50 ans…





Une fois réparé, j’ai pu tester tout cela!!

Avant tout c’est dommage que le relai ne relie pas tout simplement l’entrée à la sortie. Le by-pass, seulement partiel, permet de se rendre compte qu’une fois l’eq activé, on a une légère perte de punch autour des 100-300hz. C’est subtil mais une fois que l’on a remarqué, c’est évident.
Aussi Il y a une asymétrie de 0,4 dB entre les deux machines. Rien de rédhibitoire pour travailler en double mono.
A l’usage, les gros potentiomètres crantés sont très agréables, de même que les commutateurs. Leur taille laisse énormément de marge et c’est précis! On comprend l’usage en mastering. Dans le premier quart de courses, tant pour les cuts que pour les boost, c’est très subtile. Puis l’effet vient progressivement jusqu’à la fin de course, ou le signal est complètement transformé. En commutant les plages de fréquences, très bien choisies, on se rend compte de l’étendue des possibilités qu’offre ce KT

Concernant la bande grave, c’est intéressant d’y aller franco, à mi course à peu près , on entend vraiment le filtre saturer l’ampli de sortie. La compensation par le cut permet de redessiner la courbe sans perdre trop de headroom.

Au niveau de la bande médium, on a la main sur la fréquence de coupure, la largeur et le boost. A l’inverse des autres paramétriques que je possède , les faibles largeurs de bandes sont plus douces et discrètes. En ouvrant la plage de fréquence ça devient tout de suite plus agressif. Agressif mais incontestablement musical.

Quant au filtre low-cut pour le haut du spectre, il est doux et très efficace.



Je n’ai évidemment pas eu l’occasion de comparer avec l’original, mais je possède une émulation en soft de chez Waves. Je peux dire qu’ils sont assez similaires, dans le comportement. Cependant l’étage amplification du Klark Technik apporte une patte, une dynamique que le plugin n’a pas .

Sincèrement, je ne raffole pas du traitement en numérique, mais je ne raffole pas non plus du traitement en analogique. La fameuse bande grave est très musicale certe, mais pas tellement plus intéressante que d’autres equalizers analogiques et numériques que je possède . Aussi, j’ai trouvé des traitements plus adaptés pour donner de lourdeur et du punch aux kicks / bass / snare / toms, sans pour autant perdre trop de headroom. Après tout ça ce n’est pas la faute de KT. C’est une question de goût! Quant à un usage en mastering; je serais très partagé pour toutes les réserves que j’ai émises.



Alors pour conclure… je dirais que pour 300euros c’est juste incroyable ! Cela interroge une nouvelle fois sur la méthode de production. J’aurais aimé un schéma et un relai total. Autrement je n’ai absolument aucun reproche à faire à cet eq qui indéniablement est un outil de mix musical et relativement précis
Lire moins
»
Tonton ZikosTonton Zikos

Klark Teknik EQP-KT

Klark Teknik EQP-KTPublié le 01/10/20 à 00:56
Je ne vais pas reprendre ce qu'ont déjà dit les autres.
Mais pour faire court et simple Vous pouvez y'aller les yeux fermer !
Il est meilleur que son homologue de chez Warm Audio !! Et il coûte 475 Euro de moins !!!
Warm Audio eqp-wa chez Thomann 699 Euro
klark teknik eqp-kt chez Thomann 225 Euro
»
jim.koucojim.kouco

Tout simplement top

Klark Teknik EQP-KTPublié le 06/11/19 à 11:15
Mon avis est que il n a pas a rougir par rapport a d autres EQ vraiment que j ai pu ecouter et comparer c est une une réplique du célèbre EQP1 il fonctionne très très bien vraiment une surprise pour encore une fois à une prix imbattable une prouesse de chez KLARK TEKNIKS
»
XFEEDXFEED

Le Pultec du pauvre

Klark Teknik EQP-KTPublié le 19/08/19 à 14:45
Salut a tous !

J'ai acheté une paire de KT-EQP pour mixer mes bus, record des instruments (principalement des synthés Analo)
Les niveaux de sortie des EQ ne sont pas matché; en stéréo il faudra ajuster les niveaux L R.
Les potards en plastique en façade n'inspirent pas confiance bien que précis et crantes!
Bouton ON OFF et ByPASS en facades sont solides.
Bref pour le prix c'est du vol.
Je les utilises principalement en mono sur le DRUM BUS et le BASS BUS, me permet de simuler le pultec trick.
Pour ce qui est d'un eq chirurgical je reste sur DAW (Fabfilter)
»

Fiche technique

  • Fabricant : Klark Teknik
  • Modèle : EQP-KT
  • Catégorie : Egaliseurs paramétriques
  • Poids du colis : 3.6 kg
  • Fiche créée le : 05/08/2017

Nous n'avons pas de fiche technique sur ce produit
mais votre aide est la bienvenue

Distribué par EVI Audio

»

Manuels et autres fichiers

Autres catégories dans Processeurs spectraux

Autres dénominations : eqpkt