Bare Knuckle Pickups The Mule
+

The Mule, Micro Guitare de la marque Bare Knuckle Pickups appartenant à la série Humbuckers Vintage.

Comparateur de prix
Petites annonces
  • Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer
  • Rss

Tous les avis sur Bare Knuckle Pickups The Mule

  • J'aime
  • Tweet
  • +1
Note moyenne :4.3( 4.3/5 sur 18 avis )
 9 avis50 %
 6 avis33 %
 2 avis11 %
Cible : Utilisateurs avertis
Topprog01/06/2018

L'avis de Topprog" Un excellent choix!"

Bare Knuckle Pickups The Mule
2 micros installés sur ma guitare de luthier (Noé Guitares, Montpellier). Au départ j’étais parti pour les Burstbuckers 3, mais Noé Audollent m’a conseillé plutôt ces micros faits « 100% main » en Angleterre. Une guitare de type Les Paul au prix d’une bonne Gibson traditionnelle.

D’abord un résumé de la page du constructeur : PAF 59, équilibré, clarté remarquable et dynamique étendue. Réponse rapide dans les basses, médiums amples et aigues contrôlées, harmoniques riches et un profond caractère vintage.
Pour info ces micros ont reçu en 2016 un « Gold Award » de Guitarist Magazine qui dit en l’occurrence : « Ouverture, clarté et chaleur, avec des médiums percutants sans l’ennuyeuse matité qui afflige souvent les graves des micros Gibson ». (c’est eux qui le disent et on sait que les anglais ne sont pas chauvins….. !!!).
Donc difficile de ne pas changer d’avis bien qu’étant incapable (qui l’est ici ?) de faire la différence directement à l’oreille entre un PAF 57, 58 ou 59. Les seuls humbuckers de ma connaissance sont ceux de ma vielle Aria pro 2 des honorables Protomatics 2 !
Pour l’anecdote leur nom bizarre fait référence à Warren Haynes et son groupe Gov’t Mule. La conception a été inspirée du son de ce fabuleux guitariste (équipé ceci dit de Burstbucker 1 et 2 sur sa Les Paul signature !).
J’utilise 2 amplis, un Hot Rod Deluxe US et un Line 6 Spidervalve 112. Avec beaucoup de pédales d’effets.

J’utilise cette guitare depuis maintenant 3 mois et voilà ce que je peux dire de ces micros.

Ils sont en effet très précis et dynamiques sans être très puissants. Une puissance dans la moyenne mais une dynamique hors norme. A savoir qu’un effleurage de cordes avec les doigts suffit à les faire sonner ! Magnifique, mais, revers de la médaille : attention de ne pas toucher une corde par inadvertance…....ça s’entendra. En somme des micros qui obligent à jouer en solo proprement. Cette dynamique est très appréciable dans tous les legatos et j’ai comme l’impression de pouvoir jouer plus vite avec un son plus fluide (c’est vrai que la touche et le manche de la guitare facilitent la vitesse de jeu). Pour ce qui est de l’équilibre des registres, pas de bluff là aussi : ils s’entendent tous et il n’y a pas un registre qui prend le dessus sur l’autre, qu’importe le micro utilisé. Ce qui surprend, et c’est là où on les attend le moins, c’est la richesse harmonique des 2 micros en son clair. Habitué à une Strat US je suis certes sur des sonorités moins typées mais quelle douceur et quelles harmoniques ! Ca le fait bien pour le blues, pour peu qu’on pousse un peu les potentiomètres et on obtient un crunch d’anthologie. Pas de soucis pour les grosses distorsions non plus : même en arpège sur une émulation Hi gain chaque note ressort très bien, très tendue, sans l’impression de cafouillage ou de bouillie sonore. Même le canal « more drive » du Hot Rod poussé à fond parait propre et ordonné…..c’est dire ! J’utilise une OCD pour mes drives les plus fous.

Somme toute des micros très polyvalents. Le jeu en rythmique en position centrale est absolument pur et riche. J’ai quand même une préférence obsessionnelle pour le micro chevalet avec ce son incisif (mais pas froid du tout) qui sort bien du mix aussi bien en rythmique qu’en solo.

En résumé j’obtiens facilement le son que j’attends de la part de humbuckers, peut être vintage mais qu’on entend dans beaucoup de disques de guitaristes actuels (Joe Bonamassa par exemple)et en concert. Si je veux jouer du Led Zep du Blue Oyster Cult, du Scorpions du Rock sudiste….et même du metal…et bien ça le fait !
Ces micros sont peut-être chers par rapport à des Gibson, des Lace ou des Planet Tone, mais probablement que la différence s’entend. Pour rappel le circuit électronique est fait par un luthier, donc sûrement optimisé par rapport à une Les Paul Standart de même prix.
Absolument rien de rédhibitoire pour ces micros faits main. Une clarté, une dynamique et une polyvalence bienvenues. Je conseille donc ces micros, en ayant conscience que c’est un choix parmi beaucoup d’autres, ne serait-ce que chez le même fabricant!

Polaroil21/05/2018

L'avis de Polaroil" Un très bon PAF vintage, clair et expressif"

Bare Knuckle Pickups The Mule
Monté en grave sur une PRS Singlecut, en remplacement du PRS #7 que je trouvais trop sombre. Je joue dans un Bogner Duende ou Yamaha THD.

Sans avoir jamais essayé de véritables PAF d'époque, j'en ai beaucoup entendu sur disque, sur les classiques que tout le monde connaît. Au final je retrouve bien le son que j'imaginais, un micro clair, très expressif, musical, comme pourrait l'être un bon single coil, et qui "cleane" super bien quand on baisse le volume. Je préfère aujourd'hui les humbuckers peu puissants, je vais chercher le gain plutôt dans l'ampli les pédales ou l'attaque, et c'est le cas ici.
Raisonnable en basses, des mediums riches et des aigus "chauds". Très fluté mais nuancé en son clair comme en saturé, ce que je n'avais jamais trouvé jusqu'ici sur des humbuckers en grave (Classic 57, EVH..).

J'ai acheté un VHII en bridge, et je pense que je vais le troquer contre un deuxième Mule. Best seller de BKP, la réputation de ce micro n'est pas usurpée ! Très bon service des gars de BKP également.
petitsky14/09/2016

L'avis de petitsky" Le son est bien là!...Le prix aussi"

Bare Knuckle Pickups The Mule
Acheté sur leur site, j'en ai pris une paire.
Je voulais donner une seconde vie à une Epiphone LP que j'avais acheté il y a bien longtemps et qui prenait la poussière. Sur les conseils de mon luthier et après de nombreuses écoutes mon choix s'est porté sur les "The Mule".
Un son bien rond et défini, pour une Les Paul, avec un petit grain vintage. J'ai fais installé un split qui me donne un peu plus de polyvalence dans mon son.

Pour le blues, le rock, et même des styles un peu plus extreme ces micros marchent très bien.
Je joue sur un Hughes & Kettner 18w et depuis ce changement de micro elle est devenu ma guitare principale en concert! Une Gibson SG, en seconde guitare.. Si un jour j'y avais cru..

En bref, je recommande! Sous réserve qu'on soit prêt à y mettre le prix...
Juitariste06/06/2015

L'avis de Juitariste" Très bon micro ... mais ..."

Bare Knuckle Pickups The Mule
J'ai monté un set de ces micros sur mon ESP Eclipse II. Les deux sont à quatre conducteurs, je me suis donc amusé à mettre un push-pull sur mon potard de tonalité de sorte à spliter le micro chevalet.

Niveau son, le résultat est excellent. Je le trouve un peu plus gras qu'un PAF like plus standard, mais toujours très chaleureux, rond et moelleux comme ce qu'il faut, pas mal d'harmoniques.
En registre saturé, c'est très plaisant, et d'autant plus riche en harmoniques. Quand on attaque les notes les plus aiguës, je lui trouve presque un côté un peu flûté.
Ce sont des micros assez surprenant, car vraiment tout-terrains (bon certes pas aussi chirurgicaux que des micros dédiés au gros saturax sur un staccato métallique en palm mute ^^, mais si vous faites du stoner avec un fuzz de l'enfer à décoller le papier peint de vos oreilles, c'est top !), malgré le fait que le fabricant les vende comme des répliques de PAF. En tout cas, vous pourrez pratiquement n'importe quoi avec, le chevalet tranche bien, et le manche est bien fluide et rond.

La qualité de fabrication est excellente par ailleurs.
Cela étant, je lui ai trouvé quelques défauts. Le premier venant de la finition. J'ai choisis un set avec capots peints en noir afin de l'accorder avec la finition de ma guitare. Après quelques mois d'utilisation, la peinture a commencée à accuser quelques signes de faiblesse, quelques éclats sur le pourtour des capots, et qui sont plus importants aujourd'hui. Donc dommage pour une finition soignée pourtant (celle-ci en particulier n'engage pas de frais supplémentaires, ce qui n'est pas le cas de toutes).
Second point, le rapport qualité prix qui, à mon sens, est déséquilibré. Certes la qualité de son et la fabrication sont clairement supérieures, mais 300 euros environ pour un set complet, c'est nettement trop cher pour ce que c'est.
Un investissement rarement regretté cela dit.
albou19/04/2014

L'avis de albou" A dompter !!"

Bare Knuckle Pickups The Mule
Les micros Bare Knuckle sont fabriqués à la main en Angleterre, avec des spécificités les rendant uniques et très (trop?) cher !
Je n'ai jamais été très fan de l'invention de Seth E. Lover, lui préférant les micros simples et les P90. J'ai cependant déchanté depuis l'arrivée de ma paire de The Mule, qui semble n'avoir aucun lien de parenté avec les modèles de doubles que j'ai pu tester et en particulier ceux de Gibson. Ils sont donc arrivés montés sur une Custom77 London's Burning HB (une type ES mais en format LP avec le dos agréablement bombé ...)
Il s'agit de micros doubles voulant se rapprocher des PAF originaux comme à peu près tout le monde aujourd'hui, mais en utilisant des aimants Alnico 4. On pourrait penser qu'il s'agit là d'un détail de l'histoire, il n'en n'est rien !
Cet alliage, contrairement à ses cousins 2 et 5, avait la particularité de rendre un son plus brillant voire incisif lorsqu'on le poussait suffisamment loin. On est donc assez loin du caractère chaud et vintage tant recherché lorsqu'on utilise des humbuckers. Au départ un peu surpris et même déçu de ne pas ressentir les chaudes 'vibes' gibsoniennes j'ai dû me faire une raison : à près de 300€ il va bien falloir en faire quelque chose ! C'est là tout le bonheur ! Enfin des micros qu'il va falloir dompter, apprivoiser et à qui il va falloir montrer qui c'est le patron ici !
Ce sont des micros avec une dynamique difficilement descriptible. On a parfois l'impression d'entendre la guitare de Peter Frampton comes alive (avec la patte en moins évidement). Le son est tout simplement organique tant en clair qu'en saturé, et avec un Vox AC15 et sa distorsion naturelle c'est le pied ! J'ose à peine imaginer ce que ça pourrait donner sur un vieux Marshall Plexi ...
Malgré tout le prix demeure incroyablement élevé (les micros ont coûté quasiment aussi cher que la gratte ...). Si on est pas tombé sur le modèle qui nous correspond, c'est une perte conséquente il faut le savoir. On peut jouer de tous les styles antérieurs aux années 70 de par leur dynamique et leur prise exceptionnelle aux saturations pas trop fortes. Je joue assez peu de jazz mais ça ne semble pas être leur point fort de par cette même dynamique (et mon matos en général il est vrai ^^)
Chaque nuance de jeu est retranscrite fidèlement et je tiens à informer tout acheteur potentiel qu'il faut les monter avec un circuit de haute qualité pour les exploiter au mieux. Le circuit de ma C77 bien que très convenables ne semblent pas être à la hauteur et dès qu'on touche aux potards le son perd en qualité ... Dommage =/

En résumé, il faut être parfaitement sûr de soi au moment de l'acquisition, il s'agit là de micros très typés. Vous risqueriez de bouder une marque qui pourrait sûrement vous combler, et plus encore, avec ses nombreux modèles ... mais le prix :( ...


EDIT du 26/11/15 : Après avoir relu mon pavé, que vois-je ? Ces micros ne seraient pas fait pour le jazz ? J'ai monté un jeu de cordes filées plat D'Addario et le son est à tomber ! Je ne l'aurais même pas soupçonné !
Oubliez ce que j'ai dit, ces micros font TOUT et le reste aussi !! (sauf le metal, là il faut des micros bien particuliers ...)
BigB14/07/2013

L'avis de BigB" Froid, moi ? Jamais..."

Bare Knuckle Pickups The Mule
Set récemment monté sur une LP Studio 91 mais j'utilise des micros BKP depuis plus de quatre ans sur d'autres guitares. Les micros d'origine (490R et 498T) ne sont pas mauvais, mais honnêtement on n'est pas dans le même monde - définition, clarté, articulation, dynamique, réponse au jeu, rien à voir. Pour moi ces micros sont le complément naturel d'une LP et sont juste incroyables, parmis les meilleurs de la production BKP avec les Blackguard Flat 52.

Après je comprend que ceux qui sont habitués à des micros très compressés et/ou manquant de définition ne les apprécie pas, c'est effectivement nettement moins "confortable" de jouer des micros qui révèlent absolument tous les détails, pour le meilleur comme pour le pire... On peut effectivement dire "froid" au lieu de "précis et détaillé" - ou "rond et chaud" au lieu de "brouillon et bouillie" -, question de vocabulaire. En ce qui me concerne je trouve très agréable de pouvoir entendre distinctement chaque note d'un accord même avec une grosse disto, et que toutes les intentions de jeu soient fidèlement retranscrites. Forcément les pains sont eux aussi très fidèlement retranscrits, c'est certes moins agréable mais d'un autre côté ça incite à bosser n'est-ce pas <g>.

Donc oui, ces micros sont très brillants, presque "twangy" comme ceux d'une bonne Tele, et nécessitent effectivement d'apprendre à se servir de ses potards de volume et de tonalité. La bonne nouvelle c'est du coup ces potards deviennent utilisables, ce qui n'est pas le cas avec les micros et l'électronique d'origine de la LP Studio (ni de la plupart des LP actuelles d'ailleurs). Personnellement je trouve ça très agréable de pouvoir passer d'un gros overdrive rond et chaud (si si, ils savent faire, même le micro chevalet) à un clean cristallin digne d'un bon simple bobinage (la ronflette en moins) en passant par toutes les nuances entre les deux juste en ajustant une paire de potards sur la guitare. Comparé à l'époque (lointaine) où j'utilisais les potards comme de simples interrupteurs et passait mon temps à jouer des claquettes pour changer de canal et activer / désactiver des pédales, je trouve que c'est un net progrès à tous points de vues (qualité du son et confort de jeu).

Une autre qualité notable de ces micros est à mon sens leur capacité à couper dans le mix sans devoir monter le volume de l'ampli au point de masquer les autres, problème que j'avais tendance à avoir avec les 490T/498R d'origine quoi que je fasse point de vue EQ sur l'ampli.

Bref en ce qui me concerne tout à fait satisfait de ces micros, qui sonnent bien comme ce à quoi je m'attendais après écoute des clips / samples / vidéos etc que j'ai pu trouver - à condition bien sûr de régler convenablement son ampli et sa guitare.

Au final, le principal inconvénient de ces micros (comme de tous les autres BKP que je connais d'ailleurs) est qu'une fois qu'on est habitué à cette qualité on devient très exigeant.

NB : Pour ceux qui ne les trouve pas assez "vintage", on rappelle qu'il s'agit de retrouver le son qu'avaient les PAF de la fin des 50s *au moment de leur mise en service*, pas celui qu'ils ont maintenant après plus de 50 ans de démagnétisation et d'oxydation... Donc forcément oui ils ont plus de brillant et de mordant que les quelques PAFs rescapés des 50s, CQFD.
Patrick1307/11/2012

L'avis de Patrick13" Un (mauvais) rêve"

Bare Knuckle Pickups The Mule
Je fais partie des guitaristes qui ont acheté The Mules pour trois raisons. La première c'est la pub alléchante dans la presse musicale, la seconde les avis satisfaits qui sont publiés ici et là et surtout l'écoute sur le site de Bare Knuckle.
J'ai monté cette paire de micros sur ma Gibson Les Paul (studio) puis j'ai testé sur un ampli Orange à lampes, un classic 30 à lampes et un Roland à transistors.
J'ai aimé une seule chose le look des micros noirs sans capots qui mettaient en valeur la guitare.
Le son m'a surpris rien à voir avec ce que j'ai entendu sur le site du constructeur. Nombreux sont ceux qui le cataloguent de vintage je ne suis pas vraiment d'accord. je joue de la guitare électrique depuis plus de quarante ans le son vintage c'est pas ça; ne vous attendez pas à des sons creedence ou autre on est loin du compte.
Le micro chevalet est froid et criard le micro manche pourrait passer mais il faut dépareiller la paire pour avoir un résultat à peu prés correct.
Cet article est très cher pour le résultat obtenu; à acheter d'occasion si vous voulez vraiment tenter l'aventure.
En bref, j'avais des doutes sur mes micros d'origine je les ai vite remontés.
alextazy24/11/2011

L'avis de alextazy" bien mais un peu froid"

Bare Knuckle Pickups The Mule
je l'ai acheté en neck pour ma Washburn WI66pro qui doit en être à sa 15ème config de micros...
j'ai un mississippi queen et un riff raff sur ma Hamer Newport que j'aime beaucoup donc j'avais envie de tenter le mule
avant celui ci ma washburn a eu un seymour SH1 (trè bien mais très classique et trop creusé à mon goût) et un Seth Lover que j'ai trouvé bien mais un peu fade.
je dois avouer qu'au final je suis déçu, le mule est précis, assez boisé mais froid. je le verrai bien sur une 335 ou une jazz mais sur ma Washburn il ne faisait pas trop le taf (lutherie plus proche de la SG que de la LP)
sinon la qualité est là, le son est bien défini, un bel équilibre, niveau de sortie moyen, assez proche du SH1 en moins creusé.
bon micro mais pas pour cette guitare.
elle vient de recevoir un couple de Sheptone tribute, c'est beaucoup plus chaud déjà, ça lui va mieux
daniboy09/11/2011

L'avis de daniboy" Le SON des PAF D'Antan,SUPER SON"

Bare Knuckle Pickups The Mule
Utilisés depuis 3 ans sur 2 guitares,j'en raffole...ils sont organiques,chauds et vivant...Ils nécéssitent un Bon Ampli à Lampe pour donner leur Maximum.Mais même sur les Amplis à modélisation,on sent leur qualité.
j'ai presque tout testé et les seuls qui s'approchent des Mule sont les SD Antiquity et les Groundogs Leo Sound...Mais je leur préfère les BK...C'est le Son du Rock Anglais que j'aime.Et en Crunch et en Clair,c'est un Vrai régal!! DU BLUES AU JAZZ,ILS SAVENT TOUT FAIRE ET BIEN...
Excellents produits.Je ne suis ABSOLUMENT PAS D'ACCORD AVEC L'AVIS PRÉCÉDENT QUI LES TROUVE FROIDS??? A MON AVIS ,IL EST SOIT SOURD ,SOIT TROP AXÉ SUR SES SEYMOUR ALNICO SLASH,CE QUI LUI EMPÊCHE TOUTE OBJECTIVITÉ.(Slash,c'est Slash)MAIS JE RÉPÈTE UNE FOIS DE +,LE SON EST LA,BIEN CHAUD ET AUTHENTIQUE ET C'EST LE FEELING ET LES DOIGTS QUI APPORTENT OU PAS CE GROOVE STYLE SANTANA...TOUS LES MATÉRIELS UTILISÉS DANS LES MICROS BARE KNUCKLE SONT LES MÊMES QU'EN 1952/59...FONCEZ!!! VOUS NE SEREZ PAS DÉÇUS!!!
ril3119/06/2011

L'avis de ril31" Très bons micros mais..."

Bare Knuckle Pickups The Mule
Voici mon avis sur ces micros. Je les compare aux pro slash model afin que cela veuillent dire quelque chose.
Pour info je joue sur marshall anniversary 30th. Micros montés Sur une classic les paul.

Commençons par les Mule de chez Bare Knucle.

Les côté positifs :

Ces micros sont d’une grande qualité sonore. Les deux micros sont équilibrés, et leur distance par rapport aux cordes peut être à peu près à égale distance pour l’un et pour l’autre. Bien que le micro grave, de par les graves, se verra un peu plus mis en avant. Côtés sonorités, c’est précis, défini, et la principale qualité de ces micros et d’avoir une présence exceptionnelle. Il faut entendre par présence le fait qu’ils sont d’une grande clarté et qu’ils ne paraissent pas étouffés ou feutrés, au contraire ils envahissent l’espace. Comme certains l’ont dit, on a l’impression que l’on a enclenché un Loudness comme sur une chaine Hifi. Le grain des micros est agréable, et il permet de jouer sur une palette de musique large, du blues au rock.
Parlons de chaque micro et commençons par le grave. C’est surement le meilleur des deux. Le son est très défini et clair. Le jeu en blues est jouissif. Je parlerai du jeu en distortion dans la suite. Côté micros aigus, c’est précis et tranchant. La palette de jeu est large car l’on peut jouer du led zep à AC/DC sans problème. Le grain est sableux, et les rythmiques sont d’enfer. D’ailleurs c’est en rythmique qu’il est le meilleur.

Les défauts :

Alllons-y franco : ça sonne froid. Certains vont me dire que je n’ai pas de feuilles, ceci cela, mais j’assume et je confirme, ça sonne froid. Pour cela, il suffit d’aller écouter sur youtube (plus le fait que les ai eu bien sûr) le comparatif qui a été fait entre les mules et les 57 de chez Gibson. Si vous vous attardez sur cette écoute, vous verrez que les mules ont bien cette présence dont je parle, mais qu’ils sont assez tranchants, et surtout qu’ils n’ont pas cette rondeur, cette « forme de bulle » qui entoure les micros paf type gibson (type slash, Santana…) qui font plaisir à vos oreilles et à votre sensation auditive générale. Du coup on se retrouve avec un son défini, clair, présent, tranchant et précis, mais avec un son qui manque de charme. Pour jouer un arpège en clair et net et précis, c’est très bien, mais il manque ce supplément d’âme qui rend le son plus « humain ». Comme si les mules avaient bannis les défauts en bannissant alors au passage les qualités des défauts, c’est-à-dire le charme. Du coup en distortion avec le micro grave, impossible d’avoir un son avec une belle rondeur, celle qui fait que le gain se transforme en une forme de bulle chaude (écoutez le son de slash en position grave, ou encore le son type The Black Crowes dans certains solos). Avec les mules, pas de ça. Un son défini, mais les harmoniques se délient, et ne s’articulent pas pour faire un son rond. Certains aimeront cette déliaison harmonique. Pour ma part, je n’ai pas trop aimé.
Passons au micro aigus : il est défini, sonne « grave » en rythmique, et y’a du grain. Mais pareil que le grave, ça sonne métallique, et c’est strident, au point au cela me faisait une sensation bizarre au niveau des dents ! Je devais alors jouer avec le potard de tone, mais en enlevant des aigus, c’est toute la sonorité qui en pâtissait. Je n’ai pas aussi aimé le fait qu’en jouant des doubles notes sur les cordes aigus de si et mi, cela faisait un son métallique, qui claquait les oreilles. Les micros manquaient au final d’une forme de plasticité au profit d’un son métallique très défini, mais froid.

Passons aux micros Pro Slash pour comparer

Alors d’une manière générale, ces micros sont assez équilibrés, bien que j’ai dû mettre le micro grave plus bas que celui aigu par rapport aux cordes.
Alors le micro grave et les côtés positifs : enfin ce son rond en distortion qui vous donne envie de laisser sonner la note pendant une demi-heure. Le son est chaud et rond, les notes sont très définis, autant que le mule, sauf que l’on a un effet plus plastique que métallique (plastique n’est pas péjoratif). Coté micro aigu, c’est bien mieux que le mule pour moi. Le son n’est pas strident et il est aussi précis que le mule. En double note aigu, cela fait putain de plaisir aux oreilles. Les notes sont liées entre elles et l’on a cette sensation comme si un mini soupçon de wah wah lié tout çà…Bref on prend réellement plaisir à jouer sur ces micros. En son clair, le micro aigu est joli et le micro grave à ce quelque chose de magique qui vous donne l’impression qu’un cristal est à la limite de se briser, sans pour autant se briser, cela dépendant de la force avec laquelle on tape sur les cordes.
Les côtés négatifs des pros slash : Côté micros grave, en son clair, on prend moins de plaisir qu’avec les mules en blues. Le son est moins claquant et moins présent, plus feutré, comme si on enlevé le loudness et qu’un drap couvrait le son. Par contre en arpège, ils ont ce quelque chose du vieux 33 tours imparfaits qui donne un charme fou à ces micros. Les pro slash sont aussi un peu bassouilleux, c’est-à-dire qu’ils ont pour ma part un peu de basse parasite qui viennent trop envelopper le reste du son. Ils sont aussi un peu plus en retrait et j’avoue que la qualité sonore générale est sure moins bonne sur les Slash que sur les mules.
Côtés micros aigus, les pros slash sont géniaux : précis, chauds, liés, pas métalliques et stridents, avec un caractère au final plus vintage que les mules. Je les préfère largement aux mules. Pour moi y’a pas photo.

Au final les mules sont précis, définis, présents, granuleux, mais froids, stridents, et ils manquent de charme. Les pro Slash sont moins présent, d’un peu moins bonne qualité sonore générale (assez subjectif), mais ils sont chauds, ronds, bulleux, pas agressifs et très agréables à jouer. Je vote pour les slash en me disant que le micro grave mule reste une référence en son clair bluesy.