Devenir membre
Devenir Membre
Continuer avec Google

ou
Connexion
Se connecter
Se connecter avec Google

ou
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Photos
1/65

Neumann TLM 170 R

Micro statique à transistors à large membrane de la marque Neumann appartenant à la série TLM 170.

7 avis d'utilisateurs

Acheter neuf Neumann TLM 170 R

  • Espace Claviers En stock / Livré en 7 jours 2 399,00 €
  • Distri Scenes En stock / Livré en 24h 2 587,00 €
  • Centre Chopin Pas de stock / Livré en 24h 2 389,00 €
  • Univers Sons Pas de stock / NC 2 390,00 €
  • SonoVente Pas de stock / NC 2 390,00 €

Annonces Neumann TLM 170 R

Me prévenir à chaque nouvelle annonce sur ce produit

Images

Tutoriels et astuces

Avis

Note moyenne :
( 5/5 sur 7 avis )
7 avis
100 %
Donner un avis

"l'Excellence Tout-terrain"

Neumann TLM 170 RPublié le 19/10/20 à 08:54
Budget certes conséquent mais résultats bluffants. J'ai eu l'occasion d'enregistrer des choses allant de la voix féminines aux percussions en passant par les cuivres, le TLM170R a parfaitement réagit à la subtilité comme au fortes compressions.
un énorme gain de temps de placement de micro également grace à la palette de réglages disponibles sur le micro.
»

"Destiné... Nous étions tous les deux destinés... "

Neumann TLM 170 RPublié le 13/04/20 à 01:22
Durant de longues années, je n'ai eu cesse de me convaincre que le U87 était un micro qui pouvait magnifier toutes les voix et que si ça ne sonnait pas avec lui, c'était ailleurs qu'il fallait chercher le problème... Et justement, au fur et à mesure des enregistrements faits de ma propre voix, j'ai été de plus en plus intrigué par le renforcement de certaines syllabes embarquant des "cchh" et par extension les sibilantes. J'ai modifié le placement, l'angle, la distance entre le micro et moi-même, utilisé un filtre anti-pop, modifié le lieu, l'acoustique, les preamps (transistors, lampe), ... Mais sans jamais véritablement obtenir le résultat escompté. Je n'étais définitivement pas séduit......
Lire la suite
Durant de longues années, je n'ai eu cesse de me convaincre que le U87 était un micro qui pouvait magnifier toutes les voix et que si ça ne sonnait pas avec lui, c'était ailleurs qu'il fallait chercher le problème... Et justement, au fur et à mesure des enregistrements faits de ma propre voix, j'ai été de plus en plus intrigué par le renforcement de certaines syllabes embarquant des "cchh" et par extension les sibilantes. J'ai modifié le placement, l'angle, la distance entre le micro et moi-même, utilisé un filtre anti-pop, modifié le lieu, l'acoustique, les preamps (transistors, lampe), ... Mais sans jamais véritablement obtenir le résultat escompté. Je n'étais définitivement pas séduit par le rendu de ce micro pourtant excellent sur d'autres chanteurs ou instrumentistes. Finalement, je me suis résigné à l'idée que ce micro n'était peut-être pas celui qui me correspondait le mieux... Evidemment, j'ai cherché longtemps et testé pas mal de choses : le TLM103 assez agressif, le Rode Classic 2 très riche en harmoniques et le « petit » TLM102 qui étonnamment se rapprochait le plus de ce que je cherchais mais avec une vraie absence de caractère, ce qui m’embêtait pour une voix lead... Pour finalement m'intéresser à lui : le TLM170.

Je ne reviendrai pas sur les aspects techniques (directivités, filtre, remote, etc) que d’autres ont très bien décrits dans les avis précédents.

Je me suis tourné vers ce micro parce qu'il avait la réputation d'être relativement neutre tant par sa réponse en fréquences que par sa couleur et d'avoir le haut du spectre très maitrisé, ce qui correspondait en tous points avec le type de micro que je cherchais : quelque chose qui ne soit ni trop brillant, ni trop médium, histoire de contenir ma voix d'extra-terrestre :mrg: mais qui soit détaillé et qui ait du bas pour redonner du corps à mon timbre un peu fluet.

Je l'ai depuis quelques temps déjà mais le home studio était en chantier. Là, les choses se remettent en place et j'ai pu procéder à quelques tests cet après-midi. Sans prendre de dispositions drastiques (si ce n'est un filtre anti-pop et un paravent absorbant en arc de cercle autour et derrière le micro), j'ai rentré le TLM170 dans un Neve Portico 2 et lancé l'enregistrement d'une petite session guitare-voix en mode cardio, positionné à 20-30 cm de la membrane. Dès les premiers instants, sans aucune correction d'Eq sur le preamp, j'ai instantanément obtenu quelque chose de très naturel, de très séduisant, dans l'axe et hors-champ. La guitare Martin branchée dans l'interface audio UA n'avait presque pas de raison d'être tant le son repiqué par le micro était intéressant, même distant de l'instrument... Gros avantage : ce modèle ne donne pas une sensation de petitesse même dans une pièce de taille modeste. Il procure beaucoup de détail mais sans aucune agressivité, que ça soit dans le rendu des transitoires ou dans la texture qu'il délivre. Il est vrai qu'il peut paraître un peu « terne » ou « mat » en regard de micros de caractère, mais justement c’est ce qui fait sa force selon moi et qui lui permet de restituer habilement des sources difficiles à traiter (voix nasales etc). Mais ne vous y trompez pas, malgré son apparent « tracé plat », le bas du spectre est bien présent (sans être exagéré), donnant de la densité à la matière et offrant quelque chose de très plaisant à l’écoute! Au final, la justesse de restitution est telle qu’on se surprend à l’oublier et chose assez peu courante pour moi : le résultat est immédiatement exploitable, sans aucun traitement à la prise.

Je pense le garder longtemps et je suis persuadé qu'il me procurera encore beaucoup de plaisir à l'usage.
Lire moins
»

"Je TLM Beaucoup !"

Neumann TLM 170 RPublié le 21/11/16 à 17:49
italDans les débuts des années 2000 je me rendais chaque semaines à Paris pour ma formation au CNSM en SON. C'est là que je l'ai rencontré pour la première fois...

Lors de notre première rencontre son corps était un peu... usé... cabossé. Des mains indélicates l'avaient mainte fois trop laissé tomber. Il était là, au milieu d'autres ayant plus fière allure et finalement j'ai commencé à l'ignorer...

Je ne pensais pas trop à lui ou rarement. Mais trop souvent, je repoussais notre rencontre « à plus tard » ; préférant goutter au charme puissant d'un M149 ou les douces promesses d'un TlM67.

Mais finalement, 16 ans plus tard et le sou en poche, je me suis dit : "Dans les milieux avisés on...
...
Lire la suite
italDans les débuts des années 2000 je me rendais chaque semaines à Paris pour ma formation au CNSM en SON. C'est là que je l'ai rencontré pour la première fois...

Lors de notre première rencontre son corps était un peu... usé... cabossé. Des mains indélicates l'avaient mainte fois trop laissé tomber. Il était là, au milieu d'autres ayant plus fière allure et finalement j'ai commencé à l'ignorer...

Je ne pensais pas trop à lui ou rarement. Mais trop souvent, je repoussais notre rencontre « à plus tard » ; préférant goutter au charme puissant d'un M149 ou les douces promesses d'un TlM67.

Mais finalement, 16 ans plus tard et le sou en poche, je me suis dit : "Dans les milieux avisés on ne parle que de lui, et puis il me semble bien avoir entendu… Bref

Et donc, un jour d’août, on sonne au Studio. Un homme tout vêtu de marron avec un écusson Jaune me remet un colis. Je l'ouvre (le colis !pas le mec d'UPS... suivez un peu)
Bref...il était LA... tout beau et brillant, (Oui il était neuf). Alors je murmure (oui je murmure souvent pas vous?).

"Ca tombe rudement bien j'ai un orchestre baroque et un projet Folk tu vas surement bien m'aider".

A partir de cette instant je suis devenu un autre ingénieur du son, ÉPANOUI, COMBLE et... un peu plus RUINE...aussi...


STOP !!!! ARRÊTONS LE DÉLIRE... Vous savez, et sérieusement cette fois, on entend toujours des avis hyper positif sur tel machine ou machin. On est toujours entre la contemplation et l'éloge sans bornes. Au point où certains avis frisent parfois le Roman de gare (que j’ai, vous m’en excuserez, singé maladroitement…)

Mais me voilà dans une impasse car je vais devoir essayer d'être hyper objectif alors que la passion qui m'anime pour ce microphone est sans limites!

Excusez donc ma "singerie" et essayons d'être objectif et sage.

******Voilà quelques points acoustique********

- Le TLM170 est un micro très droit pas forcément hyper détaillé sur les transitoires (attention toute proportions gardées) mais d’une grande richesse.
- En complément du point si dessus je dirais tout de même attention car il est capable de révéler le moindre défaut d'une guitare (pièce vibrante, vibration anormal d'élément mécanique...).
- Sa faible sensibilité en fait un micro idéal pour faire sonner AUSSI de bons préamplificateurs. L'association avec mon TG2, Trident S80, Neve88RS 1073 ISA... donne à chaque fois des résultats captivant. A l'inverse la couleur sonore de ses mêmes préamplificateurs est moins mis en valeur avec Mon M149 (qui n'a pas besoin de ca). Tout cela reste logique malgré la technologie "TLM"
- Le rendu du grave est spectaculaire mais pourra et devra être maîtrise dans certaines situations. (en gros effet de proximité)
- Le son est massif/Dense et peu coloré et la maitrise des fréquences entre 400hz et 5 à 6khz en cardio et parfaite. Au dela la densité entre 6 et 12khz (en gros) peut parfois mettre en valeur quelques défaut de facture instrumentale. Chose que l'on gère en sélectionnant une autre directivité et changeant l'angle.
- Sonorité très moderne et je dirais intelligente. Le son hors axe est surprenant de beauté.
- Parfois comme un entre deux : d'un son Lampe (mais sans lampe) et typiquement transistor.
- Cette sensation de creux dans le médium comparativement à d'autre Neumann lui permet de se mélangé au mix à la perfection. Attention le son n'est pas creux pour autant.
- Parfois trop sensible aux sons soldidiens avec la pince d'origine.
- Pour beaucoup et au risque d'en fâcher plus d'un, il est plus versatile que le réputé U87. Il marche parfaitement bien sur les voix surtout si elles sont en backing ou Harmo.
- Un filtre un rien plus élaboré aurait catapulté ce micro loin de toute comparaison.

*******Expérience de prise de son et contexte*******

Lors de ce fameux enregistrement Baroque j'ai testé en couple MS avec le TLM67. Cette association n'a pas était faite au hasard. J'ai fait en sorte que la sensibilité et la réponse en fréquence soient dans une marge de manœuvre favorable. Après quelques tests et mesures en studio (très concluant) je me suis lancé sur place dans cette expérience. Je dois dire que ce couple marche à la perfection le TLM170 en M et le 67 en S.

Souvent utilisé pour les vents en raison de sa faible sensibilité il est aussi très bien sur de la guitare Folk. Avec un API ou autre préampli Eq Coloré ce sera parfait !

Pour de la prise de son de bruitages il a révélé tout son pouvoir créatif. La fameuse phrase en bruitage "ce qui importe c'est ce qu'entend le micro" et évidente. Avec le casque sur les oreilles on déplace le micro comme si on sculpté le son à obtenir. Ca fixation est par conséquent très utile ici.

Même si la sensibilité n'est pas celle d'un M150 elle permet justement sur certaines transitoires de tempérer une texture spectral parfois trop détaillé en proximité par exemple pour toute les cordes pincés comme la harpe. Par contre pour la harpe il sera plutôt à placer vers l'aigu que vers le bas car le bruit mécanique des pédales serait trop accentué.

*****Conclusion*****

La texture sonore est magnifique à la fois riche et sans coloration. Si vous travaillait bien la position et le choix de la directivité vous aurait rarement besoin d'un EQ. C'est le vrai couteau suisse de la prise de son il n'a pas vraiment d'équivalent. Il est parfait pour tous les instruments "secondaire" et permet de construire un mix sans aucune difficulté. Prix hyper justifié sauf pour la pince en option hors de prix. C’était encore il y a peu le seul micro Neumann sans point milieu.

Une alternative ? Certain Modèle de Brauner, ou Sanken. Un micro imaginaire entre akg 414XLS et un C12 ? Microtech Geffel M930…960.
Lire moins
»

"Révolutionne ma conception du statique!"

Neumann TLM 170 RPublié le 31/10/14 à 00:22
Micro statique polyvalent à condensateur.
Possède un coupe bas à 100Hz et un PAD de 20dB, on trouve aussi sur le micro un switch de 5 directivités: omnidirectionnel, infra cardioïde , cardioïde, hyper cardioïde, en 8 et une position permettant de choisir la directivité à distance avec un boitier (que je ne possède pas).

Je n'ai pas testé sa suspension car il fonctionne avec la suspension du u87 et le type qui me l'a vendu me l'a fournie.

Ca descend bas, ce n'est pas agressif en haut, ça se sent que ce n'est pas du chinois!

Il encaisse 146dB sans le PAD et 156 avec!

AVIS GLOBAL

Je le possède depuis 3 mois, j'ai enregistré un EP avec un de mes groupes avec et je l'ai utilisé partout,......
Lire la suite
Micro statique polyvalent à condensateur.
Possède un coupe bas à 100Hz et un PAD de 20dB, on trouve aussi sur le micro un switch de 5 directivités: omnidirectionnel, infra cardioïde , cardioïde, hyper cardioïde, en 8 et une position permettant de choisir la directivité à distance avec un boitier (que je ne possède pas).

Je n'ai pas testé sa suspension car il fonctionne avec la suspension du u87 et le type qui me l'a vendu me l'a fournie.

Ca descend bas, ce n'est pas agressif en haut, ça se sent que ce n'est pas du chinois!

Il encaisse 146dB sans le PAD et 156 avec!

AVIS GLOBAL

Je le possède depuis 3 mois, j'ai enregistré un EP avec un de mes groupes avec et je l'ai utilisé partout, ce micro est impressionnant. J'ai essayé beaucoup de statiques avant de me décider à acheter celui, (414, tlm 102, 103, rode Nt1, at4033, at2020,etc...) Rien de vraiment comparable au niveau du prix. J'aime tout, le look, et surtout le son. D'occasion, le rapport qualité prix est excellent, neuf aussi mais c'est plus douloureux!
Avec l'expérience, je referai ce choix sans hésiter.

EDIT 31/10/2015: J'aime toujours autant, mortel sur des rooms de batterie avec une compression derrière ou une distorsion. Pour une voix toujours aussi bien. Sur un ampli guitare terrible. J'aime tellement que j'en prends un autre! Hâte de voir ça sur des OH!! Rien à signaler niveau fiabilité.
Lire moins
»

Fiche technique

  • Fabricant : Neumann
  • Modèle : TLM 170 R
  • Série : TLM 170
  • Catégorie : Micros statiques à transistors à large membrane
  • Fiche créée le : 27/03/2004

Nous n'avons pas de fiche technique sur ce produit
mais votre aide est la bienvenue

Distribué par sennheiserfr

»

Autres micros statiques à transistors à large membrane Neumann

Autres catégories dans Microphones statiques à transistors

Autres dénominations : tlm 170 r, tlm170r, tlm170 r, tlm 170r

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.