Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
test
8 réactions
Micro classe sur l'éclisse

Sonoriser une guitare acoustique sur scène n’est pas toujours des plus faciles. Entre les solutions à base de capteurs piézo ou micros magnétiques aux sonorités parfois décevantes et les micros statiques fragiles et sensibles au larsen, il est difficile de faire son choix. DPA, fabricant danois spécialiste des micros statiques, propose sa solution, le 4099.



DPA, pour Danish Pro Audio, est depuis 1992 le digne héri­tier de Brüel & Kjær, fabri­cant émérite de micros de mesure dont la préci­sion n’est plus à démon­trer. Et pour cause, les fonda­teurs de DPA ne sont autres que d’an­ciens ingé­nieurs et commer­ciaux de B&K passion­nés de musique et bien déci­dés à utili­ser ces micros de mesure pour enre­gis­trer des instru­ments ou des voix. Les résul­tats furent convain­cants et il ne resta plus qu’à adap­ter ces micros pour une utili­sa­tion studio et sortir les premiers proto­types en 1982, des omni­di­rec­tion­nels. Alors avec une histoire comme celle-ci, on peut aisé­ment devi­ner que les micros propo­sés par DPA, désor­mais tota­le­ment indé­pen­dants de B&K, seront fidèles et plat comme il faut, point de colo­ra­tion ici !

Depuis le temps, le cata­logue de DPA s’est étoffé avec des micros compacts, minia­tures, stan­dards, serre-tête, surround et enfin, des micros instru­ments dont le 4099 qui nous inté­resse aujour­d’hui. Mais à qui se destine ce 4099 ? Aux guita­ristes acous­tiques bien sûr, mais aussi aux saxo­pho­nistes, aux trom­pet­tistes et aux violo­nistes, DPA ayant eu l’in­tel­li­gence de propo­ser diffé­rents clips adapté à chaque instru­ment. C’est la version pour guitare acous­tique qui nous inté­resse aujour­d’hui.

Débal­lage

DPA 4099
À l’ou­ver­ture de la boîte, on retrouve le micro lui-même, sorte de mini perche avec au bout le mini micro, sa mini mousse, sa mini suspen­sion (c’est mimi tous ces minis !), le support pour mettre cette petite perche sur la guitare, et enfin l’adap­teur Micro Dot – XLR. Le système d’at­tache s’est montré assez simple à mettre en place, mais le fait qu’il soit entiè­re­ment en plas­tique nous fait émettre quelques doutes sur sa longé­vité. A voir à l’uti­li­sa­tion. DPA a cepen­dant eu la bonne idée d’uti­li­ser une matière caou­tchou­teuse à certains endroits critiques afin de ne pas abîmer le vernis cellu­lo­sique de la guitare. Il faudra faire atten­tion tout de même à ne pas trop toucher le support de fixa­tion du micro, celui-ci ayant une fâcheuse tendance à bouger pour pas grand-chose. Nous recom­man­dons aux guita­ristes faisant beau­coup de scène de scot­cher le système à leur instru­ment afin d’évi­ter un acci­dent.

La première chose à faire est donc de poser le système d’at­tache sur l’ins­tru­ment, le 4099 s’adap­tant à n’im­porte quel type de guitare acous­tique, peu importe la taille de sa caisse (entre 35 et 122 mm), un bon point ! La deuxième chose à faire est de diri­ger le micro vers la zone que l’ont veut capter, plus ou moins vers la rosace. Ceci se fait faci­le­ment en tordant la mini perche flexible. Le montage du 4099 est vrai­ment l’af­faire de quelques secondes et chacun pourra orien­ter le micro comme il l’en­tend, suivant ses goûts. Le tour­ner vers la rosace enri­chira le son en basses tandis que le diri­ger vers la jonc­tion corps / manche permet­tra d’avoir un son plus équi­li­bré.

DPA 4099
En jetant un coup d’oeil aux spéci­fi­ca­tions tech­niques, on voit que le 4099 est un micro à conden­sa­teur prépo­la­risé avec une direc­ti­vité super­car­dioïde, donc assez direc­tif ce qui est impor­tant pour qu’il ne reprenne pas trop le son des autres instru­ments sur scène. Il est équipé d’une capsule de 5,4 mm et il aura besoin d’une alimen­ta­tion fantôme 48 V, bon à savoir ! Afin d’évi­ter les bruits de mani­pu­la­tion et autres réso­nances indé­si­rables, DPA a inté­gré un filtre coupe-bas à 80 Hz, il ne devrait donc pas avoir trop de problèmes à ce niveau, le 4099 étant monté d’ori­gine sur une suspen­sion. En obser­vant la courbe du micro, on voit que cette dernière s’étend de 80 Hz à 15 kHz avec une légère bosse (2 dB) à 10–12 kHz qui appor­tera de la brillance et de l’air à certains instru­ments, nous verrons dans le chapitre suivant si cette bosse se montre agréa­ble… Son rapport de signal sur bruit est de 71 dB, son taux de distor­sion harmo­nique est infé­rieur à 1%, l’éten­due de sa dyna­mique est de 100 dB et il est capable d’en­cais­ser jusqu’à 142 dB SPL, pas mal ! En parlant de ça, sachez que le modèle pour trom­pette possède une sensi­bi­lité plus basse afin de suppor­ter la pres­sion acous­tique qui peut parfois sortir de cet instru­ment. Pour finir, le poids du micro est de 36g, donc tota­le­ment négli­geable par rapport à la masse de l’ins­tru­ment.

Du son

DPA 4099
Le 4099 a été testé sur un préam­pli Laffont et avec une guitare Taka­mine anni­ver­saire et une guitare Alam­bra à cordes en nylon. Il est clai­re­ment recom­mandé d’uti­li­ser un préam­pli haut de gamme afin d’uti­li­ser plei­ne­ment  le micro DPA. Il est en effet dommage d’ache­ter un micro à 450 € TTC envi­ron pour le bran­cher dans un préam­pli ou dans un système de sono­ri­sa­tion qui ne le lais­sera pas s’ex­pri­mer. Le 4099 est un micro sensible qui retrans­crit bien les nuances de l’ins­tru­ment, contrai­re­ment aux systèmes piézo qui peuvent sonner très arti­fi­ciels. Il faudra cepen­dant faire atten­tion au place­ment, le 4099 étant super­car­dioïde, le fait de le dépla­cer légè­re­ment peut faire énor­mé­ment varier le son. On appré­ciera la souplesse de la mini perche flexible, qui permet à chacun de trou­ver le son qu’il souhaite, et ce, faci­le­ment.

La couleur de l’ins­tru­ment est parfai­te­ment respec­tée, la courbe du micro étant assez plate jusqu’à 10–12 kHz. Le filtre passe-haut à 80 Hz n’aura aucune inci­dence sur une guitare acous­tique, celle-ci ne descen­dant jamais aussi bas. La bosse située à 10 kHz rajou­tera pas mal de brillance et pourra même se montrer légè­re­ment agres­sive avec certaines guitares et certaines attaques au média­tor. Heureu­se­ment, cela se corrige aisé­ment après une petite égali­sa­tion. Pour le reste, vous pouvez écou­ter les exemples audio que nous avons réali­sés avec diffé­rents place­ments. Le 4099 est sur le canal gauche et le 4011, un statique de chez DPA de type « cigare », sur le canal droit afin de compa­rer avec un micro plus clas­sique.


Taka­mine média­tor

00:0000:00


Taka­mine doigt

00:0000:00

00:0000:00


Alam­bra

00:0000:00

00:0000:00

00:0000:00


Voici les wav et les courbes de réponse :




Conclu­sion

DPA, fort de son savoir-faire en la matière, propose aux guita­ristes un système de prise de son fidèle et adapté à la scène. Le son est droit, avec une petite pointe de brillance vers les 10 kHz et retrans­crit bien le carac­tère et les subti­li­tés de l’ins­tru­ment. Le système de fixa­tion, s’il reste rapide à mettre en place peut s’avé­rer instable si l’on bouge énor­mé­ment. Ce problème pourra cepen­dant être faci­le­ment résolu avec un petit bout de gaffer. Reste le prix de 450 € TTC envi­ron, certes élevé, mais tota­le­ment justi­fié vu la qualité du produit, le gain par rapport à un bête système piézo est tout simple­ment énorme !

  • Retrans­crit fidè­le­ment le son de la guitare
  • Système de fixa­tion rapide à mettre en place
  • Micro orien­table faci­le­ment
  • La fixa­tion peut se montrer instable

 

Auteur de l'article Red Led

Je suis rentré dans la musique par la rosace d'une guitare classique et depuis, j'essaie d'en sortir sans trop de conviction.


Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
Auteur de l'article Red Led

Je suis rentré dans la musique par la rosace d'une guitare classique et depuis, j'essaie d'en sortir sans trop de conviction.

cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.