Kurzweil KSP8
+

Kurzweil KSP8

  • J'aime
  • Tweet
  • Pin it

KSP8, Processeur multi-effets de la marque Kurzweil.


1 avis d'utilisateur

Fiche technique Kurzweil KSP8

  • Fabricant : Kurzweil
  • Modèle : KSP8
  • Catégorie : Processeurs multi-effets
  • Fiche créée le : 07/09/2002

Nous n'avons pas de fiche technique sur ce produit
mais votre aide est la bienvenue

Distribué par Saico

»

Avis utilisateurs Kurzweil KSP8

Note moyenne :5.0(5/5 sur 1 avis)
 1 avis100 %
Rapport qualité/prix :
kurzaddict19/04/2007

L'avis de kurzaddict

Kurzweil KSP8
Jolie machine qui permet de disposer, en tout, de 8 entrées, 8 sorties, 8 bus d'effets (8 mono ou 4 stéréo ou 1 surround5+1 + 1 stereo) le tout entièrement routable, déroutable et re-routable. 4 jacks balancées en entrée, 4 itou en sortie, plus une ES AES/EBU utilisable en S-PDIF (à condition de trouver le câble adéquat).
Tout est numérique, et si l'on utilise les convertisseurs AN/NA de la bêbête on n'est pas déçu (très propres et silencieux, ils expliquent en partie le prix élevée de la machine... enfin c'est du Kurzweil).
Options pour mettre de l'ADAT, rajouter 4 ES analogiques ou même du mLan si l'on fait confiance à une techno mal supportée dont les drivers sont en général instables.

Bon, les effets : reverbs, chorus, flanger, phaser, équaliseurs, délais, distorsion, émulateurs d'ampli et de HP, rotary speakers, tremolos, pitchers, modulateurs en annaux, simulateurs de stéréo, éhanceurs, et j'en passe.

La bestiole ne fait pas tout : il lui manque, pour être vraiment complète, un algo de pitch-shifting et un correcteur d'intonnation - ce sont les deux seules choses que j'arrive à lui reprocher éventuellement. Si vous avez un Eclipse d'Eventide, donc, ne le vendez pas tout de suite ;)

Tout est éditable (sauf les algos, mouarf !). Pour résumer, on a l'algo (reverb, chorus, etc) -> le preset (algo avec ses paramètres) -> la chaîne (une suite de presets branchés en série) -> le bus d'effets (le tout "packagé" avec du paramétrage spécifique plus de la modulation plus du contrôle MIDI) -> le studio (config des bus d'effets + routage). Et, au passage, TOUT est éditable (encore une fois : c'est du Kurzweil, hein). Le routage est presque parfait (seul regret : on ne peut pas associer un BUS au MIX comme on le ferait avec le canal "AUX" sur un K2600 - les initiés comprendront - mais en faisant ré-entrer le signal dans la bête ça fonctionne tout aussi bien !).

A aucun moment je n'ai eu le sentiment que la plaquette publicitaire de l'engin "embellissait" ses caractéristiques !

Ah, oui : MIDI IN, OUT, THRU, chaque bus peut être contrôlé par un canal MIDI différent, et le tout tient dans un rack de 2U. Le ventilo est un tout petit peu bruyant, histoire de râler par principe.

Pas d'édition par PC ou Mac.

Je ne connais aucun processeur d'effet aussi puissant. Pour résumer : vous avez droit d'utiliser 16 U à peu près comme vous le souhaitez dans la machine (à répartir entre vos bus d'effets, donc). Un "U", c'est une unité d'effet. Une reverb simpliste, par exemple, consomme 1 U, alors qu'un combo guitare avec chorus et reverb en consommera (de tête) 4. Ca laisse donc tout plein de place pour jouer ! Je n'ai jamais vu (mais chuis jeune après tout) un multi-effet capable d'une telle puissance.

Note pour les pocesseurs de K2600/K2500 avec KDFX : bah là-dedans, y'a (je crois) 4 fois la puissance d'un KDFX, avec les mêmes presets, PLUS quelques uns supplémentaires (je ne les ai plus en tête). Niveau son, on peut arriver au même résultat avec KDFX + entrées sampling + programmes "Live" sur les Kx00, mais bonjour l'inconfort et au revoir la puissance...

Seul regret, donc, le correcteur d'intonation, mais on ne peut pas non-plus tout avoir ! ;)

Ah, tiens, j'allais oublier : sur chacune des 8 entrées, on dispose, gratos (càd sans consommer d'U), de 2 équaliseurs paramétriques au choix (high-shelf, low-shelf, bell, notch, mais aussi générateur de bruit, disto, etc : y'en a une 30aine disponible !!!). Oh putain... Ca vaut bien un 10, avec ça !

UTILISATION

Configuration ultra simple à partir du moment où l'on a compris l'enchaînement algo/preset/chain/bus/studio. Je suis habitué aux K2x00 de Kurzweil, et la programmation se fait de la même manière. Menus et sous-menus sont imbriqués mais de façon assez logique : quand on est sur "un truc" éditable, il suffit de presser le bouton "Edit" pour l'éditer, et "Exit" pour le quitter.

Un truc 'achement pratique : les vu-mètres permettent de suivre ce qui rentre (et ce qui clippe) d'un seul coup d'oeil sur les 8 canaux, aux choix en entrée, en entrée du bus d'effets, en sortie du bus d'effet ou en sortie tout court. En plus, il suffit de cliquer sur un bouton pour voir de vrais vu-mètres bouger à l'écran. Ca s'appelle "multi-stage metering" en langage branlette, euh, marketing... mais c'est bien pratique.

L'édition est facile, et toutes les actions s'entendent immédiatement sur la machine. Possibilité, pour chacun des paramètres de chacun des algos (!) d'associer un contrôleur physique (MIDI) ou virtuel (LFO, ASR, tempo, ...), avec valeur haute, valeur basse et "profondeur" (bah comme le K2x00, quoi)

Le manuel d'utilisation est clair et bien fait - mais il faut vraiment le lire pour comprendre comment fonctionne la chose. Le manuel de référence (qui ne fait que reprendre chacun des algo et décrire ses paramètres) fait quand même 300 pages (avec des schémas).

L'édition se passe avec des paramètres qui sont exprimés en grandeurs physiques et/ou humaines ! Par exemple, les délais ne sont pas exprimés en "frames" (hum) mais en ms ou BPM. Les hauteurs de coupures des filtres sont exprimées en notes (A3, C#4, etc) ce qui rend leur utilisation nettement plus agréables.

Histoire de râler : les boutons du panneau de commande sont un peu "mou" à la réponse, j'aurais préféré des boutons plus ferme pour une machine de ce prix !

Il existe aussi en option une télécommande, la RSP8, qui ne sert strictement à rien si vous avez un seul KSP8 et un contrôleur MIDI (en gros, c'est un déport de la façade du KSP plus 8 potentiomètres plus un joystick).

QUALITÉ SONORE

Ahum... Les effets.. Ouille ouille ouille...
Globalement, les presets de la machine sont très bons, il y a déjà de quoi faire. Les reverbs sont plutôt neutres (style TC), mais on peut quasiment toutes les rendre plus chaleureuses avec les eq. Les chorus sont très bons, ils font ce qu'on leur demande.
Les disto et simulateurs de HP sont absolument à chier (en même temps, il faut être très con pour penser qu'une machine numérique peut facilement remplacer un bon vieil ampli à lampes bien réglé). Mais, surprise : autant sur une guitare électrique "dry" ça ne sonne pas, autant sur un piano (électrique si possible) ça rend vraiment du tonnerre !
Les eq sont super, super, super riches : il y a de tout et on peut quasiment tout faire avec, même se lancer dans un peu de vocoding (ah, d'ailleurs, il n'y a pas de vocodeur dans la machine). Les flangers sont irréprochables (et surtout bien paramétrables !!).

Les délais sont super riches aussi (un 8-tap, ça vous dit ?), configurables soit en ms, soit en BPM. Le temps max de délai est, je crois, de quelques secondes (5 de mémoire) : pas assez pour faire du sampling live. Il y a des gated delays aussi (et des gated reverbs). Si vous prenez la peine de combiner delay+chorus léger, vous pouvez recréer facilement le delay du TC2290 et vous prendre pour The Edge.

Après, on se lance dans le "bizarre". Et là, wow... Le Fireworks peut aller se coucher !! On rote dans un micro et ça génère un rythme de batterie pendant 10 secondes.... Evidemment, de ce point de vue là, les presets sont juste là à titre d'exemple (on n'est plus dans le prêt-à-porter de l'effet mais dans le sur-mesure), mais en bidouillant un peu, on peut (et rapidement) arriver à des effets richissimes... et que ce soit au synthé, à la voix ou à la guitare, on peut facilement se faire des délires assez poussés.

Ah, et j'oubliais : compresseurs, expandeurs, etc font très bien leur boulot (de nbx paramètres pour les contrôler, des side-chain, ...).

AVIS GLOBAL

J'ai attendu plus d'1 an avant de pouvoir m'en payer un mais du coup je peux revendre tous mes vieux multi-effets ;)
En gros, vous devez empilez environ 4 PCM81 pour arriver au même niveau de puissance !
La qualité est vraiment au rendez-vous, de même que la facilité d'édition et la logique d'utilisation (pas de contrainte, comme sur le fireworks, du genre "il faut utiliser au max un exemplaire de tel ou tel bloc d'effet : là, vous pouvez enchaîner 8 ring mods si ça vous amuse !).

J'ai pu essayer pas mal de multi-effets, TC et Lexicon essentiellement (et des Digitech quand j'avais envie de rigoler ;)) et, franchement, la qualité se vaut ! Le Kurzweil est assez polyvalent, peut être moins de "personnalité" que sur les Lexicon sorti de la boîboîte mais par contre beaucoup plus souple et riche au final.

Si je devais refaire ce choix demain, ben... je le referais ! Le prix fait mal mais quand on pense à la puissance de l'engin, on comprend (et admet) le prix ! Bien sûr, il pourrait avoir des atouts supplémentaires (édition - voire utilisation en plug-in - depuis PC ou Mac, vocodeur, pitch-shifter, encôôôôôre plus de routing), mais tel qu'il est il peut déjà balayer 90% des multi-effets d'un studio normalement constitué !

Bref : 10/10.
»

News Kurzweil KSP8

Kurzweil numérise le KSP8 !

Kurzweil numérise le KSP8 !

Publiée le 06/11/02
Kurzweil continue de développer les interfaces numériques de son multi-effet KSP8.

Images Kurzweil KSP8

  • Kurzweil KSP8
  • Kurzweil KSP8
  • Kurzweil KSP8
  • Kurzweil KSP8

Manuels et autres fichiers Kurzweil KSP8

Découvrez d'autres produits !

Autres processeurs multi-effets Kurzweil

Autres catégories dans Effets et périphériques de studio

Autres dénominations : ksp8, ksp 8

Forums Kurzweil KSP8

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.