Yamaha Electone C55N
+

Yamaha Electone C55N

  • J'aime
  • Tweet
  • Pin it

Electone C55N, Orgue de la marque Yamaha appartenant à la série Electone.


2 avis d'utilisateurs
Comparateur de prix
Petites annonces

Fiche technique Yamaha Electone C55N

  • Fabricant : Yamaha
  • Modèle : Electone C55N
  • Série : Electone
  • Catégorie : Orgues
  • Fiche créée le : 21/01/2003

Nous n'avons pas de fiche technique sur ce produit
mais votre aide est la bienvenue

Distribué par Yamaha Music Europe

»

Avis utilisateurs Yamaha Electone C55N

Note moyenne :4.0( 4/5 sur 2 avis )
 1 avis50 %
 1 avis50 %
daphone05/01/2008

L'avis de daphone

Yamaha Electone C55N
Super Orgue , assez lourd, mais possedant enormememt de fontions. Possède une cabine de leslie.

UTILISATION

L'utilisation est assez facile, il faut savoir saisir quand même toutes les combinaisons de boutons entre eux, ce qui n'est pas facile au début

SONORITÉS

Les sons ne sont pas tout jeune, c'est un orgue de 1978 pour ma part, et ça manque de richesse, par contre, pour ceux qui aiment le vieux son vintage, foncez !!
un faible souffle est perçu dès que l'ampli tourne assez fort

AVIS GLOBAL

En plus de ses connectiques RCA et casque, il permet facilement l'enregistrement
le poids total est très lourd: 78kilos
»
chausstte22/01/2007

L'avis de chausstte

Yamaha Electone C55N
Orgue éléctronique (donc avec de son numériques en mémoire), de remière génération (ou autrement dit pas avec des sonorités très complexes).
Double clavier (3,5 ocatve — de Fa à Do) (polyphoonie de 7 notes, aarrgglllllll)
et un pédalier 1 octave (de Do à Do) (monophonique , re-aarrggllllll)
Sinon, le clavier a une bonne réactivité, sans être dur. Même s'il est impossible de faire un grand slide avec, ça bloque.

Les divers sons de base comportent l'attaque (petit leviers vert) des flutes (leviers blancs), des insrument à vent (leviers vert) et des cordes (boutons jaunes) – il y a tous les détails sur la page du B-55 (la d'effet est la même que pour le C-55).
J'avoue bien aimer les sons une fois un peu arrangé (au moins mettre du chorus), car seul, ou a l'impression de jouer à un gameboy… (mais une fois bien arrangé, ça sonne terrible, même pour les haubois & cie).

Il y a aussi les spécials preset (à ne pas confondre avec ces deux petits leviers qui font semblant de faire un bon mélange, je ne les aime pas), ce effet là comportent du bon (vibraphone, harpe, limite de piano et l'accordéon), et du moins bon (je n'ai jamais rien vu d'aussi ridicule que leur effet banjo, ou mandoline – qui sont le même à une octave près).

Et les costum voices. Là, il y a vrament moyen de jouer avec cet effet dur à retrouver maintenant (le mono)… les sons sont bon (doux comme la clarinette, ou plus agressif comme le violon ou la trompet). Mais il ne faut pas abuser des effet, ça reste un plus (j'ai fait de trrès chouettes mélodies dessus). Une sorte de taping, comme le faisait daft punk. C''est clairement un point très positif, car le changement de note se fait très rapidement.
Deuxième partie, sa boite a rythme : il y a un peu de tout (de la samba au jazz rock en passant par la disco et la valse), comme toujours, une boite à rythme n'égale pas une batterie, mais elle permet de jouer de manière rythmé (il n'y a pas grand chose de plus à demander). Mais sinon, il y a du vraiment kitch (toujours cette disco et cette samba), et du simpliste.
Il y a quand même un avantage : il est possible d'en jouer plusieurs à la fois (histoire de mélanger binaire et ternaire, deux et trois temps,…)
Il est posssible, en chipotant un peu de faire jouer une petite mélodie automatique, d'un kitch inimaginable, de quoi animer toute une soirée de kermesse).
Un point fort, ce sont tous les effet (le tremmolo et le vibrato sont de très bon exemples, idem pour le sustain et la reverberation). Juste une note toute particulière pour le glide (qui désacorde tout) : il est possible de donner cet effet de vieille K7 usée, et le wah qui a un véritable cuinement de canard (pour les deux effet amusant).
Comme sortie, il y a input (RCA), output (RCA) headphone (jack large) et pour les leslie (j'imagine) il y en a une Leslie et une Yamaha.

UTILISATION

Pour tout ce qui est son de base, c'est facile, il faut un peu tout essayer, mais il possible de vite se faire une idée.
Juste un bémol pour la boite a rythme qu'il faut comprendre…
Je n'ai jamais eu le manuel, et je m'en sort bien sans.

SONORITÉS

J'adore vraiment le son de ce clavier, assez polyvalent ma fois, pouvant aller du métal (sustain et unmax d'aigus), blues (en mettant justes les flutes, l'attaque et le tremolo), ou encore faire semblant d'imiter un orgue, même si ce n'est pas vraiment ça…
Par contre, il est aussi possible de faire du très mauvais, style mettre juste un son sans effet…
La pédale de son est des plus utile…

Un véritable bémol pour l'absence de possibilité de pouvoir régler la puissance du pédalier par rapport aux clavier, comme il est possible de le faire entre ceux-ci. (j'ai souvent eu le problème de basses trop présentes, ou trop absente).

AVIS GLOBAL

Je l'ai acheté il y a quelques mois, je ne sais plus exactement, je l'adore (exepté son poid). C'est mon premier orgue (avant je n'avais qu'un simple clavier, et ça sonne tellement meiux).
J'aime vraiment toutes ses caractéristique, mmais il vieillit. Il a des problèmes avec les spécial presets, et la sortie écouteur m'a laché).
Je l'ai eu pour 175€, j'étais ssuper content de l'avoir pour ce prix là, mais je me dis, après réflexion que il aurait été possible d'avoir mieux à ce prix là… Mais sinon, il en vaut vraiment la peine, je n'ai pas envie d'en changer pour le moment…
»

Images Yamaha Electone C55N

  • Yamaha Electone C55N
  • Yamaha Electone C55N
  • Yamaha Electone C55N
  • Yamaha Electone C55N

Découvrez d'autres produits !

Autres dénominations : electone c55n, electonec55n, electone c 55n, electone c55 n, electonec55 n, elect 1 c55n, elect 1 c 55n, elect 1 c55 n

Forums Yamaha Electone C55N

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.