Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou

Travailler à la source

Le grand guide de l’enregistrement - 5e partie

On arrangera ça au mixage… Aujourd’hui, nous allons faire en sorte que cet équivalent français du tristement célèbre « we'll fix it in the mix » ne soit plus jamais employé dans votre home studio.

Accéder à un autre article de la série...

Règle d’or N° 1

Vous vien­drait-il à l’idée de vouloir enre­gis­trer la fameuse intro rageuse de Smells Like Teen Spirit avec un ukulélé tout en espé­rant obte­nir le son dantesque du tube plané­taire de Nirvana ? Serait-il oppor­tun de choi­sir un chan­teur bary­ton pour inter­pré­ter l’air de la Reine de la Nuit à l’oc­ca­sion d’une reprise fidèle de La Flûte Enchan­tée, fameux Sing­spiel de notre ami Mozart ? Bien sûr que non, ce serait tout aussi vain que de vouloir jouer un riff de Jimi Hendrix au tambour ou d’es­sayer de faire aboyer un chat.

00 Source

Derrière ces images cari­ca­tu­rales se cachent pour­tant une évidence que beau­coup de MAOistes néophytes s’éver­tuent à igno­rer pour le plus grand malheur de leurs compo­si­tions : avant d’en­vi­sa­ger tout enre­gis­tre­ment, faites déjà en sorte d’avoir le son de votre source aussi proche que possible du résul­tat que vous avez en tête. En effet, vous aurez beau avoir tout le matos du monde et les meilleures tech­niques de sioux en matière de mixage, rien ne vaudra jamais le travail à la source !

Fort de cette consta­ta­tion, c’est avec la plus grande ferveur que je vous invite à prendre le temps néces­saire à la recherche de « ce son » qui trotte dans votre caboche bien avant d’ap­puyer sur le bouton « Record ». Cher­chez la bonne guitare, testez les combi­nai­sons d’ef­fets, choi­sis­sez la cymbale qui va bien, etc. En un mot comme en cent, prenez la bonne direc­tion dès le départ, c’est le moyen le plus rapide et surtout le plus sûr pour arri­ver à bon port.

La suite logique de cette histoire réside dans le choix du ou des micros ainsi que dans leur place­ment. Une fois de plus, qu’im­porte le temps que cela peut prendre, faites l’ef­fort de trou­ver la combi­nai­son magique qui retrans­crira le plus fidè­le­ment possible ce déli­cieux son source que vous avez patiem­ment plié à vos attentes. Vous verrez qu’en défi­ni­tive, ce sera du temps de gagné pour toutes les étapes à suivre. Et n’hé­si­tez surtout pas à prendre des déci­sions radi­cales, si c’est ce qu’il faut vous ne le regret­te­rez certai­ne­ment pas au moment du mix, faites-moi confiance.

Je vois déjà poindre le « oui, mais » sur vos lèvres…

Errare huma­num est

Que se passe-t-il si vous vous trom­pez à l’oc­ca­sion de ces choix ? Eh bien tout d’abord, dédra­ma­ti­sons un peu. Vous n’êtes pas en train de faire de la chirur­gie cardiaque, il n’y a donc aucun risque mortel à ce que vous vous trom­piez. D’autre part, seuls ceux qui ne font rien ne commettent jamais d’er­reur. L’ex­pé­rience de l’er­reur est même quelque chose à encou­ra­ger à mon humble avis tant les ensei­gne­ments que l’on peut en tirer sont sains. Allez-y donc gaie­ment, trom­pez-vous jusqu’à plus soif, c’est seule­ment ainsi que vous progres­se­rez et ferez mieux la fois d’après ! Et puis, mine de rien, le prin­ci­pal avan­tage du home studio par rapport aux grosses struc­tures, c’est l’ab­sence de pres­sion induite par l’équa­tion infer­nale temps/argent. Par consé­quent, si vous vous êtes four­voyé, prenez donc acte et recom­men­cez « à la source ».

Sur ce, je m’en vais commettre à mon tour quelques ravis­santes erreurs sur mes chefs-d’œuvre adorés. Rendez-vous la semaine prochaine !

← Article précédent dans la série :
Les niveaux d’enregistrement
Article suivant dans la série :
L’enregistrement du trombone →

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.