Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou

Le masquage fréquentiel

Le guide du mixage — 19e partie

Aujourd’hui, nous allons nous intéresser au phénomène du masquage fréquentiel : qu’est-ce donc et comment peut-on y remédier ?

Accéder à un autre article de la série...

MASK is VENOM

Rien à voir avec un célèbre dessin animé des années 80, mais la réfé­rence m’a fait sourire un instant. On parle de masquage fréquen­tiel lorsque deux éléments — voire plus — se battent dans la même zone du spectre, ce qui empêche de clai­re­ment les distin­guer l’un de l’autre. Cela arrive immanqua­ble­ment pour les instru­ments doublés (guitares, voix, etc.), mais pas que. En effet, vous consta­te­rez en jetant un œil sur un tableau des fréquences que beau­coup d’ins­tru­ments se « chevauchent » d’un point de vue fréquen­tiel. Si d’aven­ture deux instru­ments parta­geant peu ou prou la même tessi­ture venaient à jouer en même temps, il y a de fortes chances pour qu’ils se mangent le nez. Et je ne vous parle même pas du bazar lorsque ces instru­ments reprennent une mélo­die à l’unis­son !

Pour y pallier, il existe plusieurs stra­té­gies plus ou moins effi­caces. La première consiste à simple­ment utili­ser des pano­ra­miques diamé­tra­le­ment oppo­sés pour les instru­ments fautifs. Si cela peut s’avé­rer suffi­sant lors d’une écoute en stéréo, gardez à l’es­prit qu’en mono le résul­tat ne tien­dra bien évidem­ment pas la route. 

Il est égale­ment possible de travailler sur la profon­deur grâce à une combi­nai­son de delay/réver­bé­ra­tion comme nous le verrons plus tard, mais encore une fois, cela ne suffira pas la plupart du temps.

Pour bien faire, il convient avant tout de travailler sur l’éga­li­sa­tion, puis d’éven­tuel­le­ment utili­ser en sus les deux tech­niques précé­dentes pour un résul­tat plus tran­ché.

The Cure

Afin de circon­ve­nir à ce phéno­mène de masquage, je vous propose deux méthodes d’éga­li­sa­tion qui devraient vous sortir de la panade à tous les coups.

Tout d’abord, un grand clas­sique que nous allons voir au moyen d’un exemple théo­rique pour faire simple. Suppo­sons que vous ayez deux guitares jouant la même ryth­mique. Loca­li­sez la zone du spectre la plus char­gée par ces deux guitares ; pour notre exemple, disons qu’il s’agit d’une zone tour­nant autour des 800 Hz. Sur l’une d’entre elles, atté­nuez légè­re­ment cette fréquence (ici −2 dB à 800 Hz avec un Q de 2.5) au moyen d’un filtre en cloche. Ajou­tez alors un deuxième filtre en cloche et ampli­fiez d’au­tant de déci­bels que vous avez atté­nués, avec la même largeur de bande, mais à une fréquence située juste en dessous ou juste au-dessus de la fréquence d’at­té­nua­tion. Pour notre exemple, nous dirons +2 dB à 920 Hz. Main­te­nant, appliquez une égali­sa­tion stric­te­ment inverse sur l’autre guitare. Dans notre cas, cela donne +2 dB à 800 Hz et −2 dB à 920 Hz, toujours avec un facteur Q de 2.5. Vous devriez alors obte­nir deux instru­ments bien arti­cu­lés et ne se gênant plus l’un l’autre.

La deuxième façon de faire que je vous propose est direc­te­ment déri­vée de la précé­dente. Nous retrou­vons le prin­cipe de base de l’at­té­nua­tion/ampli­fi­ca­tion en mode miroir sur chacune des pistes, mais le choix des fréquences utili­sées diffère. Cette fois-ci, vous allez partir à la recherche de la texture (ou le corps) de l’un des instru­ments et l’at­taque de l’autre. Pour reprendre l’exemple précé­dent, suppo­sons que le corps de l’une de nos guitares soit vers 1 kHz et l’at­taque de l’autre à 4.5 kHz. Vous allez alors atté­nuer l’at­taque sur la première et ampli­fier sa texture, puis faire exac­te­ment l’in­verse sur l’autre. Cette méthode a ma préfé­rence, car la sensa­tion de sépa­ra­tion vient non seule­ment de la diffé­rence fréquen­tielle engen­drée, mais égale­ment du renfor­ce­ment du rôle de chacun des instru­ments. Dans notre exemple, l’une des guitares sera plus du côté texture de la force alors que l’autre appor­tera un soutien ryth­mique.

La semaine prochaine, nous allons nous inté­res­ser à la colo­ra­tion du son par le biais de l’éga­li­sa­tion.

← Article précédent dans la série :
L'égalisation de bandes médium et aiguë
Article suivant dans la série :
Utiliser l'égalisation pour colorer le signal →

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.