Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou

Le « Damping », ou amortissement, dans les réverbes

Le guide du mixage — 71e partie

Continuons notre exploration du contrôle spectral en territoire réverbérant avec l’étude du « Damping ». Normalement, si vous avez finement choisi vos présets de départ, vous ne devriez pas avoir besoin de manipuler ces réglages, mais enfin, sait-on jamais…

Accéder à un autre article de la série...

Pendant

Tout d’abord, sachez que le terme « Damping » peut se traduire en français par amor­tis­se­ment. Pour comprendre de quoi il retourne, il convient de s’in­té­res­ser à ce qu’il se passe dans la réalité. Lorsqu’une onde sonore percute un obstacle, quel qu’il soit, une partie du son rebon­dit alors qu’une autre est absor­bée. Les réflexions succes­sives consti­tuant le phéno­mène de la réver­bé­ra­tion tendent donc peu à peu à englou­tir certaines fréquences au fil du temps. Bien que la nature même de l’obs­tacle condi­tionne direc­te­ment quelles fréquences rebon­dissent ou non, donnant ainsi une bonne indi­ca­tion quant à l’en­vi­ron­ne­ment de la pièce, il se trouve que la plupart des maté­riaux absorbent essen­tiel­le­ment les hautes fréquences. De plus, ces mêmes fréquences sont égale­ment celles qui voyagent le moins bien au sein de l’air qui nous entoure.

Afin de repro­duire ce compor­te­ment natu­rel, une égali­sa­tion clas­sique du haut du spectre en amont ou en aval d’une réver­bé­ra­tion ne serait qu’un pis-aller, car la dimi­nu­tion des aigus serait alors statique et non pas dépen­dante du temps. C’est pourquoi les plug-ins de réver­bé­ra­tion intègrent au cœur de leurs algo­rithmes des options de « Damping » qui permettent d’amor­tir les fréquences en fonc­tion du temps. En géné­ral, les para­mètres de « Damping » s’ex­priment sous forme de ratios. Par exemple, un « Damping » des hautes fréquences de 1/2 sur une réverbe de 2 secondes signi­fie que les aigus dispa­rai­tront au bout de seule­ment une seule seconde alors que le reste du spectre tien­dra une seconde de plus.

Valhalla DSP ValhallaPlate : VVV 70s

Tout ça c’est bien joli, mais à quoi cela peut-il bien nous servir concrè­te­ment parlant ? Outre le respect du compor­te­ment du son réver­béré dans la réalité, il peut être judi­cieux d’avoir recours au « Damping » afin de jugu­ler certains « bruits para­sites » qui auraient sinon une fâcheuse tendance à se faire trop présents dans le champ diffus de la réver­bé­ra­tion. Pourquoi ne pas les suppri­mer direc­te­ment à la source ou juste avant la réverbe ? Tout simple­ment parce que tout para­sites qu’ils soient, ces bruits sont néces­saires à une inter­pré­ta­tion correcte et réaliste du son par notre cerveau. Mais quels sont donc ces affreux bruits qui nous compliquent tant la vie ? Il y en a une multi­tude en vérité, mais les plus communs sont les sifflantes des voix, le souffle des instru­ments à vent, les bruits méca­niques des touches, etc. Les évène­ments sonores de ce type ne sont pas des plus agréables à l’oreille, mais nous ne pouvons cepen­dant pas nous en passer tota­le­ment sous peine de ne plus rien comprendre à ce qu’il se passe. En revanche, nul besoin de leur présence dans nos queues de réverbes, et le « Damping » peut alors nous venir en aide. Inutile d’y aller à la hache cepen­dant, une fois de plus ici la subti­lité sera de mise.

Pour finir, notez que les sections de « Damping » offrent parfois un réglage rela­tif à la fréquence de « cros­so­ver » afin de vous lais­ser la main sur la portion du spectre affec­tée par le phéno­mène. D’autre part, sachez que les plug-ins les mieux lotis proposent égale­ment un « Damping » du bas du spectre, ce qui peut être utile pour rendre la réverbe moins enva­his­sante.

Dans le prochain épisode, nous abor­de­rons le cas de l’éga­li­sa­tion post-réver­bé­ra­tion.

← Article précédent dans la série :
L’égalisation avant la réverbe
Article suivant dans la série :
L’égalisation après la réverbe →

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.