Prise de Son & Mixage
Techniques du Son Prise de Son & Mixage
  • Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer

Le guide du mixage — 85e partie

Bien débuter

Une sélection de plug-ins de réverbe

  • J'aime
  • Tweet
  • +1
  • Pin it
  • Mail

Aujourd’hui, nous allons clôturer le chapitre consacré aux réverbes avec une dernière recommandation et une petite liste très personnelle des plug-ins que votre serviteur utilise au quotidien lorsqu’il s’agit de travailler l’espace sonore.

One more thing…

Voici donc l’ultime petit conseil que je souhaite vous donner en ce qui concerne le travail avec les réverbérations : soyez subtil ! Hormis le cas où vous seriez à la recherche d’un effet de style particulier, je vous encourage à vraiment y aller doucement sur le dosage de vos réverbes, sous peine de faire plus de mal que de bien à votre mix. Pour ce faire, veillez à ne pas trop pousser le fader de volume des retours d’effets (à savoir mes fameux 9 bus), c’est encore la solution la plus simple pour être sûr de sauver votre titre de la noyade. À bon entendeur…

Tools of the trade

Comme d’habitude, l’offre logicielle en matière de réverbération est pléthorique. Il serait donc parfaitement impossible de lister ici l’ensemble des plug-ins existant. À défaut, je m’en vais vous présenter succinctement ceux que j’ai pour habitude d’utiliser.

Eventide UltraReverb : UltraReverb

En matière de réverbération algorithmique colorée, j’ai un faible pour laValhallaVintageVerb. Depuis sa sortie fin 2012, ce plug-in au son bien vintage est présent sur la quasi-totalité de mes mixages. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, la palette sonore qu’il délivre est extrêmement large et il est rare que je ne trouve pas mon bonheur en fouinant dans les présets fournis. De plus, son interface le rend très simple d’utilisation et son tarif est plus que raisonnable. Que demande le Peuple ? Toujours dans le style coloré, j’utilise également avec plaisir l’UltraReverb d’Eventide ainsi que les Reverb Classics de Native Instruments.

Pour ce qui est des réverbes à ressorts, la Spirit Reverb d’Aegean Music est un candidat toujours pertinent. Enfin, lorsque je cherche quelque chose de plus "neutre", l’EAReverb de l’excellent éditeur français eaReckon fait toujours mouche.

Et les réverbérations à convolution ? Je dois avouer que j’en utilise rarement, sûrement à tort d’ailleurs. Cependant, lorsque l’envie de faire mumuse avec des réponses impulsionnelles me prend, je dégaine alors Reverberate de LiquidSonics car je trouve l’engin extrêmement complet.

Pour finir, si vous n’avez toujours pas trouvé votre bonheur, je vous invite à jeter un œil par ici, ainsi que par là. Je suis sûr que là, vous finirez bien par trouver chaussure à votre pied !

← Article précédent dans la série :
Créer un mouvement latéral avec la réverbe
Article suivant dans la série :
Pourquoi utiliser un délai ? →
Réagir à cet article
  • J'aime
  • Tweet
  • +1
  • Pin it
  • Mail