Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
pédago
39 réactions

La compression multibande au mastering

Home Mastering - 7e partie

Dans l’article précédent, nous avons abordé la question de la compression dans le cadre du mastering fait maison au moyen d’un compresseur classique. Penchons-nous maintenant sur le cas du compresseur multibande.

Accéder à un autre article de la série...

Qu’est-ce donc ?

Comme son nom l’in­dique, un compres­seur multi­bande est avant toute chose un compres­seur. À ce titre, il dispose peu ou prou des mêmes para­mètres qu’un compres­seur clas­sique, à ceci près qu’il est capable d’ap­pliquer une compres­sion diffé­rente suivant les zones du spectre audio qui sont décou­pées en un certain nombre de bandes. Ainsi, vous pour­rez choi­sir un ratio, un seuil, un makeup gain ainsi que des temps d’at­taques et de relâ­che­ment diffé­rents pour chaque bande de fréquences. 

À quoi ça sert ?

Home Mastering Compressor

L’es­sen­tiel de l’éner­gie d’un mix provient des fréquences basses. Par consé­quent, un compres­seur a tendance à réagir plus fréquem­ment lors de peaks situés dans cette zone du spectre. Or, si le titre sur lequel vous travaillez présente une dyna­mique « sauvage » dans le bas, il se peut que la réac­tion du compres­seur à ces excès avale litté­ra­le­ment ce qu’il se passe au même moment dans le reste du spec­tre… D’autre part, les longueurs d’onde étant plus courtes à mesure que l’on monte en fréquence, il peut s’avé­rer judi­cieux d’uti­li­ser des constantes tempo­relles sensi­ble­ment diffé­rentes selon les bandes afin d’ob­te­nir une compres­sion plus respec­tueuse de vos crêtes tout en étant plus ferme.

Bref, un compres­seur multi­bande vous permet­tra d’al­ler beau­coup plus loin dans la maîtrise de la dyna­mique d’un morceau tout en restant trans­pa­rent. Mais cela néces­site une bonne dose de savoir-faire tant ce type de trai­te­ment peut défi­gu­rer un mix. Rendez-vous compte, vous agis­sez non seule­ment sur la dyna­mique mais égale­ment sur l’équi­libre spec­tral ! De quoi ample­ment défi­gu­rer votre œuvre si vous n’y prenez garde… D’ailleurs, si un compres­seur tradi­tion­nel suffit, préfé­rez cette solu­tion plutôt que de vous embarquer dans quelque chose qui vous dépasse. 

Métho­do­lo­gie

Home Mastering Compressor

La première chose à faire, c’est de défi­nir votre décou­page en bandes de fréquences. Suivant le vieil adage « less is more », il convient de travailler avec le moins de bandes que possible. Deux bandes peuvent suffire, trois est une bonne moyenne, plus s’avère souvent révé­la­teur d’un problème de mixage et donc, autant retour­ner corri­ger à la source si c’est encore possible. Afin de fixer les limites de chacune de ces bandes, il convient de procé­der comme suit :

  • pour la sépa­ra­tion entre le bas et le médium, essayez de captu­rer le corps de la basse et de la grosse caisse sans empié­ter sur le début de la voix, des guitares, des claviers, etc. Un bon point de départ se situe aux alen­tours de 120 Hz ;
  • en ce qui concerne la limite entre les médiums et les aigus, tâchez de garder l’en­semble du registre de la voix dans la bande médium sous peine de déna­tu­rer forte­ment celle-ci lors de la compres­sion. En navi­guant autour entre 5 et 8 kHz, vous devriez trou­ver votre bonheur. 

Une fois ce décou­page effec­tué, la procé­dure pour régler la compres­sion de chacune des bandes ne diffère pas de celle expo­sée dans l’ar­ticle précé­dent. Les compres­seurs multi­bandes offrant géné­ra­le­ment la possi­bi­lité d’écou­ter chacune des bandes en solo, nous ne saurions trop vous conseiller d’user et d’abu­ser de cette fonc­tion afin de mieux vous rendre compte de l’im­pact de vos réglages.

Tools of the trade

Avant de tour­ner défi­ni­ti­ve­ment la page sur la compres­sion en situa­tion de maste­ring, voici une liste non exhaus­tive de plug-ins de compres­sion (multi­bande ou pas) dont la qualité vous permet­tra de travailler en toute confiance. Comme d’ha­bi­tude, il y en a pour toutes les bourses :

 

← Article précédent dans la série :
La compression au mastering
Article suivant dans la série :
Utiliser les exciter et enhancer d’harmoniques en mastering →

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.